Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Invariance CPT



  1. #1
    Karibou Blanc

    Invariance CPT


    ------

    Bonjour à tous,

    J'ai entendu beaucoup de gens dire que l'invariance CPT était à la base de la construction de la théorie quantiques des champs. Et bien sûr parmi ces gens, il n'y avait aucun de mes profs .
    Alors je m'en remets à vous, quelqu'un peut-il m'expliquer de façon simple en quoi l'invariance CPT est fondamentale en TQC ?

    KB

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mtheory

    Re : Invariance CPT

    Citation Envoyé par Karibou Blanc
    Bonjour à tous,

    J'ai entendu beaucoup de gens dire que l'invariance CPT était à la base de la construction de la théorie quantiques des champs. Et bien sûr parmi ces gens, il n'y avait aucun de mes profs .
    Alors je m'en remets à vous, quelqu'un peut-il m'expliquer de façon simple en quoi l'invariance CPT est fondamentale en TQC ?

    KB
    Ce n'est pas la base c'est un théorème!(Pauli,Luder,Zumino?? )
    Toute théorie quantique relativiste(restreint) des champs posséde l'invariance CPT.
    Toutefois des effets de violation dynamique de l'invariance de Lorentz(en GQ ou théorie des cordes) sont susceptibles de l'invalider dans certaines situations.

    http://arxiv.org/abs/hep-ph/0309309
    Dernière modification par mtheory ; 27/01/2005 à 23h12.

  4. #3
    PHENIXian

    Re : Invariance CPT

    Salut mtheory

    quand tu parles de violation de CPT, à quoi correspond GC ?

    et à votre avis, comment pourrait on donner une image simple de la violation de CPT ??
    autant pour las violations de C, P et T je vois, mais CPT .....
    "All your base are belong to us"
    OLFQJTLM

  5. #4
    mtheory

    Re : Invariance CPT

    Citation Envoyé par PHENIXian
    Salut mtheory

    quand tu parles de violation de CPT, à quoi correspond GC ?

    et à votre avis, comment pourrait on donner une image simple de la violation de CPT ??
    autant pour las violations de C, P et T je vois, mais CPT .....
    Gravitation Quantique
    D'après ce que je comprends,le Lagrangien pourrait être un invariant de Lorentz mais le lagrangien effectif ne le serait plus dans le cas d'une brisure dynamique de la symétrie de Lorentz.
    Un peu comme un milieu matérielle bien qu'existant dans un espace isotrope puisse imposer en lui une propagation non isotrope de la lumière.
    Il y a aussi des efets de Loop Quantum Gravity et des D branes qui modifient la structure de l'espace-temps lui même.
    Celui devenant alors l'analogue d'un milieu matérielle avec violation d'une propagation isotrope et à vitesse constante de la lumière.
    Je ne suis pas un spécialiste de ces questions donc ce que j'ai dit est à prendre avec précaution.
    On peut trouver des références sur le Web de tout cela

    http://physics.indiana.edu/~kostelec/faq.html

  6. #5
    Karibou Blanc

    Re : Invariance CPT

    Merci pour ton article Mtheory, je vais le lire ce week-end.

    @bientôt

    KB

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    chaverondier

    Re : Invariance CPT

    Citation Envoyé par mtheory
    D'après ce que je comprends, le Lagrangien pourrait être un invariant de Lorentz, mais le Lagrangien effectif ne le serait plus dans le cas d'une brisure dynamique de la symétrie de Lorentz. Un peu comme un milieu matériel bien qu'existant dans un espace isotrope puisse imposer en lui une propagation non isotrope de la lumière. On peut trouver des références sur le Web de tout cela http://physics.indiana.edu/~kostelec/faq.html
    Je cite une partie de ce lien qui me semble particulièrement éclairante au sujet de la violation de Lorentz invariance (boost-invariance combinée à l'invariance par rotation) et d'invariance CPT envisagées par Alan Kostelecky :

    « Nous avons proposé que, même si la théorie fondamentale sous-jacente respecte la symétrie CPT et la symétrie de Lorentz SO(1,3), le vide quantique solution de cette théorie pourrait spontanément violer ces symétries. »

    « A titre d’analogie, considérons une particule se déplaçant à l’intérieur d’un cristal. Ce cas est similaire à celui d’une particule se déplaçant dans un vide quantique présentant une violation spontanée de Lorentz symétrie. Dans un cristal, le comportement de la particule semble violer à la fois la symétrie vis à vis des rotations et de la boost-symétrie. Pourtant, au lieu de conduire à des problèmes fondamentaux, la rupture de Lorentz symétrie découle simplement de la présence d’un milieu cristallin en arrière plan. »

    Fin de citation

    Autrement dit, si j'ai bien compris, dans la Standard Model Extension theory proposée par Alan Kostelecky, le vide quantique se comporterait comme un milieu vis à vis duquel il serait possible de détecter l'incidence de la vitesse d’une particule en mouvement, l'incidence de son orientation spatiale et dans certains cas une incidence de son orientation CPT (orientation spatio-temporelle+charge) sur son comportement en réponse à une expérience physique.

    Voilà qui me semble d'ailleurs rejoindre des considérations concernant elles aussi des violations de la relativité (vis à vis des mouvements non uniformément accélérés) liées à l'interaction avec le vide quantique (cf Fluctuations quantiques et relativité sur le site du laboratoire Kastler Brossel http://arachne.spectro.jussieu.fr/Vacuum/Relativite/)

    Bernard Chaverondier

  9. Publicité
  10. #7
    mtheory

    Re : Invariance CPT

    Citation Envoyé par chaverondier
    Je cite une partie de ce lien qui me semble particulièrement éclairante au sujet de la violation de Lorentz invariance (boost-invariance combinée à l'invariance par rotation) et d'invariance CPT envisagées par Alan Kostelecky :

    « Nous avons proposé que, même si la théorie fondamentale sous-jacente respecte la symétrie CPT et la symétrie de Lorentz SO(1,3), le vide quantique solution de cette théorie pourrait spontanément violer ces symétries. »

    « A titre d’analogie, considérons une particule se déplaçant à l’intérieur d’un cristal. Ce cas est similaire à celui d’une particule se déplaçant dans un vide quantique présentant une violation spontanée de Lorentz symétrie. Dans un cristal, le comportement de la particule semble violer à la fois la symétrie vis à vis des rotations et de la boost-symétrie. Pourtant, au lieu de conduire à des problèmes fondamentaux, la rupture de Lorentz symétrie découle simplement de la présence d’un milieu cristallin en arrière plan. »

    Fin de citation

    Autrement dit, si j'ai bien compris, dans la Standard Model Extension theory proposée par Alan Kostelecky, le vide quantique se comporterait comme un milieu vis à vis duquel il serait possible de détecter l'incidence de la vitesse d’une particule en mouvement, l'incidence de son orientation spatiale et dans certains cas une incidence de son orientation CPT (orientation spatio-temporelle+charge) sur son comportement en réponse à une expérience physique.

    Voilà qui me semble d'ailleurs rejoindre des considérations concernant elles aussi des violations de la relativité (vis à vis des mouvements non uniformément accélérés) liées à l'interaction avec le vide quantique (cf Fluctuations quantiques et relativité sur le site du laboratoire Kastler Brossel http://arachne.spectro.jussieu.fr/Vacuum/Relativite/)

    Bernard Chaverondier
    Bonsoir Mr Chaverondier,comme je l'ai dit plus haut je connais mal toutes ces histoires mais le passage que vous avez isolé me semble parfait et faire clairement comprendre ce qui se passe au moins pour une grande classe de théories violant l'invariance de Lorentz.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Théorème CPT
    Par jojo17 dans le forum Physique
    Réponses: 22
    Dernier message: 29/02/2008, 11h41
  2. Définition - Symétrie CPT
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/12/2007, 00h05
  3. Le master du CPT!
    Par Lazy Photon dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/08/2007, 12h20