Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Rayonnement



  1. #1
    kattly

    Rayonnement


    ------

    Par rapport aux electrons auger on peut les observé que dans trois cas c'est a dire : capture électronique, excitation ou ionisation ?

    concernant Iode 123 quand il sera admnistré à une personne il s'agit bien d'une contamination d'ou la personne devient émetteur de rayonnement ? on aura emission de gamma et capture électronique;Mais qu'elle est l'interet réellement les gamma et/ou la capture electronique ? ou dans quel cas on observera la capture electronique et dans quel cas on aura emission gamma? Et dans le cas d'emission gamma il y a bien des pourcentages de gamma emis différents ?
    MERCI

    -----

  2. #2
    curieuxdenature

    Re : Rayonnement

    Bonjour Kattly

    si j'arrive à bien décoder les documents qui s'y rapportent, j'ai pour l'I123 une demi période de vie de 13.22 Heures, ce qui est vraiment peu comme contamination.
    Et il se désintègre par capture électronique en Te123(naturellement radioactif mais très faiblement) avec 97% d'émission gammas de 158.99 keV.
    Le reste est aussi du gamma d'énergies diverses et moins interessantes pour l'imagerie médicale.
    L'electronique, c'est fantastique.

  3. #3
    kattly

    Re : Rayonnement

    ok merci c'est plus clair parce que je pensait qu'il y a capture electronique ou gamma séparément mais en fait la capture electronique et l'emission de gamma sont simultanées!!!Mci
    une ptite question par rapport aux fluor 18 couplé au FDG que l'on injecte dans le corps ! Par quel mécanisme peut on considérer que le Fluor 18 emet des BETA plus ?
    et au final si j'ai bien compris le fluor 18 est utilisé pour localiser la tumeur EN scintigraphie et l 'iode 123 pour traiter cette tumeur en Radiothérapie ?

  4. #4
    curieuxdenature

    Re : Rayonnement

    Bonjour Kattly

    Capture electronique ou emission Béta + (positron) donnent le même résultat au final, c'est à dire un atome qui perd une charge positive et qui recule d'un rang dans le tableau de Mendeleiev.
    Physiquement ce n'est évidemment pas la même chose, dans un cas un électron du cortège est capturé, le F18 devient O18 qui est de l'oxygène ordinaire.
    Dans le 2eme cas il y a bien emission d'une particule qui laisse une trace.

    Mes données :
    demi période = 109.77 minutes
    énergie du béta+ = 1655.5 MeV

    Pour ce qui est de l'imagerie, je n'en sais pas plus que ce que dit Google.
    L'electronique, c'est fantastique.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    KLOUG

    Re : Rayonnement

    Bonsoir

    Le fluor 18 est utilisé pour localiser la tumeur en effectuant une scintigraphie (on fait donc du diagnostic) et l 'iode 123 est utilisé pour la même chose (le diagnostic).
    Le fluor 18 se désintègre par émission bêta plus, (d'où émission de positons).
    La différence entre les radionucléides sont les fixations sur différents organes. On utilise l'iode 123 pour les diagnostics sur la thyroïde.

    Pour traiter cette tumeur sur la thyroïde en radiothérapie (que l'on nomme métabolique) on utilise l'iode 131.
    Pourquoi ? Parce que si l'iode 123 émet essentiellement des X et des gamma qui sortent du patient, l'iode 131 lui émet un bêta moins (un électron) qui ve céder son énergie au milieu sur une courte distance. On va donc "brûler" la tumeur.
    On donne des activités de l'ordre de 4 GBq en iode 131.
    Alors que les actiités en iode 123 sont plutôt à la centaine de MBq.

    Tous ces phénomènes se produisent effectivement dans un temps extrêmement bref (de l'ordre du milliardième de seconde).

    Bonne soirée
    KLOUG

  7. #6
    kattly

    Re : Rayonnement

    ok merci !! Mais a quel moment il faut faire une contamination et une irradiation ? c'est a dire es ce que ce serait la contamination ou au contraire l'irradiation qui serait privilégié pour le diagnostic? ( même question pour la radiothérapie) merci

  8. #7
    kattly

    Re : Rayonnement

    et aussi es ce que l'on pourrait dire que les rayons gamma seront privilégiés quand il y a irradiation pour atteindre la tumeur en profondeur alors que lors de la contamination ce ne serait d'aucun interet d'avoir des gamma!!!puisque lors de la contamination le produit se fixe au niveau de l'organe a traiter et donc d'ou l'interet d'utiliser dans le cas de la contamination des beta plus par exemples qui ont un parcours faible mais ils vont liberer plus d'energie par unité de longueur et un?

  9. #8
    kattly

    Re : Rayonnement

    desolé je fais une petite rectification
    et aussi es ce que l'on pourrait dire que les rayons gamma seront privilégiés quand il y a irradiation pour atteindre la tumeur en profondeur alors que lors de la contamination ce ne serait d'aucun interet d'avoir des gamma!!!puisque lors de la contamination le produit se fixe au niveau de l'organe a traiter et donc d'ou l'interet d'utiliser dans le cas de la contamination des beta plus par exemples qui ont un parcours faible mais ils vont liberer plus d'energie par unité de longueur et un grand nombre d'ionisations pour bruler la tumeur?
    donc au final peut on resumer que les rayons X et gamma sont utilisés pour l'irradiation d'une tumeur en profondeur et les beta plus pour irradiation en surface de tumeur et également pour la contamination ?
    j'aurait une autre question : le BETA plus que le fluor 18 emet provient de la radioactivité artificielle du fluor 18 ou au contraire d'une intéraction tel que par exemple un fluor 18 injecté dans l'organisme entre en contact avec un noyau d'hydrogène de la molécule d'eau contenu dans l'organisme et provoque une dématérialisation ( d'ou émission de beta plus ) ? merci

  10. #9
    KLOUG

    Re : Rayonnement

    Bonjour

    Il faut faire la distinction entre le diagnostic et la thérapie

    Concernant les techniques de diagnostic (scintigraphies) :
    on injecte le produit radioactif à un patient. Il est fixé sur une molécule pharmaceutique qui va aller sur l'organe cible. Exemple le fluor 18 est fixé sur une molécule proche du glucose. Les tumeurs étant avides de sucre on voit alors les points de fixation. Comme le but est de mesurer, de localiser, il faut que les rayonnements radioactifs sortent du corps du patient.
    C'est pour cela que l'on utilise des émetteurs X ou gamma qui laisse finalement peu d'énergie dans le corps du patient.
    Tc99m gamma de 140 keV Fluor 18 photons de 511 keV, etc...

    Maintenant pour la thérapie donc le traitement des cancers, on utilise deux voire trois techniques :
    la radiothérapie externe. On utilise des X pour atteindre la tumeur en profondeur. C'est en général sous plusieurs incidences que l'on délivre les doses au patient pour éviter d'avoir toujours le même point d'entrée et léser les tissus sains.
    On traite souvent les tumeurs solides.

    la curiethérapie : on vient placer une sources radioactive à proximité de la tumeur d'un patient. On se sert notamment de cette technique pour les cancers gynécologiques ou les cancers de la prostate.
    Là on utilise de l'iridium 192 (émetteur bêta gamma) du césium 137 (mêmes rayonnements) ou de l'iode 125 (X et gamma de faible énergie). Les bêtas vont aussi détruire la tumeur en profondeur. Les X de faible énergie mettent en mouvement des életcrons qui vont avoir les mêmes propriétés que les bêtas.

    Enfin la radiothérapie métabolique faite pour traiter les cancers thyroïdiens. On fait ingérer au patient une gélule d'iode 131 (émetteur bêta gamma). On en revient à mettre de la radioactivité dans le corps du patient. Les bêtas vont détruire la tumeur.

    On envisage même d'utiliser dans un avenir très proche des émetteurs alpha à courte période. Les alpha étant énergétique sur un parcours très faible, ils vont pouvoir éliminer les cellules cancéreuses. Cette technique est actuellement utilisée pour le traitement des leucémies aux Etats-Unis et c'est le centre hospitalier de Nantes qui va être le premier à mettre en oeuvre cette technique en France.


    le BETA plus que le fluor 18 emet provient de la radioactivité artificielle
    OUI.
    Une fois injecté dans l'organisme le fluor et sa molécule porteuse vont se fixer sur une tumeur. Le bêta plus est émis avec une certaine énergie cinétique (de 0 à Emax). Quand il s'arrête il entre en contact avec un électron (association e- et e+) et provoque une annihilation. D'où émission de photons de 511 keV.

    Voila pour les réponses.
    J'espère t'avoir aidé dans ton questionnement.
    KLOUG

  11. #10
    curieuxdenature

    Re : Rayonnement

    Citation Envoyé par kattly Voir le message
    j'aurait une autre question : le BETA plus que le fluor 18 emet provient de la radioactivité artificielle du fluor 18 ou au contraire d'une intéraction tel que par exemple un fluor 18 injecté dans l'organisme entre en contact avec un noyau d'hydrogène de la molécule d'eau contenu dans l'organisme et provoque une dématérialisation ( d'ou émission de beta plus ) ? merci
    Le post de Kloug est complet et je voudrais apporter la précision suivante, une réaction chimique ne provoque jamais de radioactivité parce les énergies mises en jeu n'atteignent que le millionnième (environ) de ce qui se passe dans une désintégration.

    Les réactions chimiques ordinaires se passent au niveau de la molécule alors que la désintégration se situe au niveau du noyau.
    Avec ces produits on parle de doses de quelques millionnièmes de grammes !
    Pour développer la même énergie, une réaction chimique necessiterait plusieurs litres de fluor, avec pour résultat un simple dégagement de chaleur, tu vois la nuance, là on ne joue plus dans la même cour...
    L'electronique, c'est fantastique.

  12. #11
    kattly

    Re : Rayonnement

    MERCI donc au final si j'ai bien compris la contamination est aussi bien utilisé pour la thérapie que pour le diagnostic ?
    et pour l'irradiation ont peu également utiliser pour la thérapie que pour le diagnostic?

  13. #12
    KLOUG

    Thumbs up Re : Rayonnement

    Bonsoir

    C'est cela, c'est compris.
    On peut faire ingérer ou injecter de la radiaoctivité à un patient (diagnostic ou thérapie). C'est ce que tu appelles "contamination".
    L'utilisation des X peut servir en diagnostic (radiographie, scanner) ou en thérapie (radiothérapie avec un accélérateur), ce que tu appelles "irradiation".

    Bonne continuation
    KLOUG

  14. #13
    kattly

    Re : Rayonnement

    ok merci !!!

Discussions similaires

  1. Rayonnement X
    Par bounty2306 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/11/2008, 17h31
  2. Problème de rayonnement
    Par alphons dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/11/2007, 08h18
  3. probleme de rayonnement
    Par redox13 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/10/2007, 20h21
  4. Rayonnement synchrotron
    Par eredwen dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/01/2007, 16h33
  5. rayonnement solaire ou rayonnement du poele de masse
    Par ceyrat dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 25
    Dernier message: 28/04/2006, 13h22