Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Béta moins - conversion interne



  1. #1
    yessine666

    Béta moins - conversion interne


    ------

    bonjour merci d'être venu(e) lire et peut-être même répondre:

    - Est-ce que la désintégration β- (bêta moins) conduit à une molécule diatomique (X2) ? est-ce que c'est toujours le cas ?

    - L'atome produit par la désintégration peut être excité ou métastable. Est-ce que "excité" = "métastable" dans ce cas ? je pense que oui.

    - S'il est excité ou métastable, il peut : ou bien émettre des rayonnements gamma, ou bien il se produit une conversion interne...?? c'est quoi une "conversion interne" ?

    NB: je ne comprends pas non plus cette formule qui y est liée: Ecinétique=ΔE - Eliaison ; avec ΔE: l'excès d'énergie.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    poly71

    Re : Béta moins - conversion interne

    Bonjour,

    As tu regardé ton cours ?

    Pour répondre à ta première question, regardes ce qu'est une désintégration β-... Ecris l'équation de la désintégration, tu vas comprendre...

    Ensuite, pour la 2ème questions, regardes la définition des "excité" et "métastable"...

    Pour savoir ce qu'est la conversion interne, une petite recherche google ??

  4. #3
    yessine666

    Re : Béta moins - conversion interne

    le probleme est que dans le cours il y a le suivant:

    X1 ----> X2 + électron + antineutrino

    Or ce que je sais et tout le monde sait est que les indices sont utilisés (par convention) de sorte que cette écriture de X2 veuille dire une molécule composée de deux atomes X liés par liaison symétrique...

    sinon, est-ce que ça veut simplement dire que X2 est un autre atome que le X1 ??

  5. #4
    poly71

    Re : Béta moins - conversion interne

    tiens, c'est étonnant cette confusion. Il aurait mieux valu écrire
    X --> Y + électron + antineutrino.
    Vous n'utilisez pas la notation complète des noyaux AZX ? Quel est ton niveau ?

    Tu as des exemples dans le lien Wikipédia que je t'ai indiqué.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    yessine666

    Re : Béta moins - conversion interne

    je suis en 2eme année pharmacie
    Si, on utilise cette notation, mais je n'ai pas pu l'écrire ici..

    merci poly71..merci infiniment.

  8. #6
    KLOUG

    Re : Béta moins - conversion interne

    Bonsoir

    Quelques suggestionss complémentaires si vous le voulez bien.
    Ayant eu à former les radio pharmaciens il y a quelques années je pense pouvoir vous donner les compléments :

    Comme le dit Poly 71
    tiens, c'est étonnant cette confusion. Il aurait mieux valu écrire
    X --> Y + électron + antineutrino.

    Toutes les désintégrations amènent un changement de structure.
    Il y a donc changement d'élément chimique lors d'une désintégration (alpha, béta moins, bêta plus, capture électronique).
    Poly t'a donc répondu concernant le X2.

    Question : L'atome produit par la désintégration peut être excité ou métastable. Est-ce que "excité" = "métastable" dans ce cas ? je pense que oui.

    Non il y a des états exicité qui ne sont pas métastables.
    Il peut y avoir deux (ou plus) niveaux de désintégrations. L'atome qui était à un niveau fondamental peut émettre plusieurs rayonnements isus de la désintégration (ou des). Le noyau résultant peut se retrouver dans un état excité. Ca veut dire que le noyau possède encore de l'énergie en excédant qu'il va émettre sous forme de rayonnements gamma. Il y a aussi les életcrons de conversion interne. Pour faire simple on constate un transfert d'énergie du noyau vers le cortège életcronique et un électron est éjecté avec une énergie particulière. Un des éléments que l'on peut citer c'est le césium 137 (que l'on utilise aussi dans le domaine médical en curiethérapie) qui à un état excité avec une émission gamma bien connue de 662 keV à 85 % et une émission életcron de conversion interne d'environ 626 keV à 7% .
    C'est la réponse à votre dernière question : l'énergie de l'électron de conversion interne c'est l'énergie de la transition de l'état excité à un état qui l'est moins ou vers le fondamental (c'est aussi celle du gamma) moins l'énergie de liaison de l'électron (662 - 36 = 626).

    Certains niveaux excités possède une période propre. C'est ça que l'on défini comme état métastable. On commence d'ailleurs à en tenir compte quand on parle de filiation radioactive quand cet état métastable à une période supérieure à 10 minutes.
    Les radio pharmacines manipulent une filiation bien connue dans le domaine hospitalier : 99Mo ---> 99mTc (après une désintégration béta moins). Le molybdène 99 à une période de 66 heures et le téchnétium 99 m une période de 6 heures. Par séparation chimique (élution) on peut ne garder que le téchnétium qui sera injecté à un patient après préparation du radio pharmacien.

    Bonne continuation
    KLOUG

  9. Publicité
  10. #7
    MafateMafate

    Re : Béta moins - conversion interne

    Citation Envoyé par KLOUG Voir le message

    Certains niveaux excités possède une période propre. C'est ça que l'on défini comme état métastable.
    en fait tous les états excites ont une période propre qui peut être plus ou moins longue. Lorsque la période est longue, on parle justement de metastabilité.

    Citation Envoyé par KLOUG Voir le message
    On commence d'ailleurs à en tenir compte quand on parle de filiation radioactive quand cet état métastable à une période supérieure à 10 minutes.
    Ca dépend de la valeur des autres périodes...

  11. #8
    yessine666

    Re : Béta moins - conversion interne

    KLOUG, je suis joyeux et votre explication m'a satisfait.


  12. #9
    yessine666

    Re : Béta moins - conversion interne

    c'est ce qui est indiqué dans le cours..(concernant la définition de métastabilité)
    merci Mafatemafate

  13. #10
    KLOUG

    Re : Béta moins - conversion interne

    Bonsoir

    Citation Envoyé par MafateMafate Voir le message
    Ca dépend de la valeur des autres périodes...
    En général on se réfère à une des publication de la commission intrenationale de protection radiologique.
    En l'occurence la CIPR 38 précisait cette valeur de 10 minutes, à partir de laquelle on distingue le descendant au niveau métastable de son précurseur.

    KLOUG

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] Différence entre Beta-D-Ribose et le Beta-D-Ribofuranose?
    Par Sheyms dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/11/2008, 15h52
  2. [Biologie Moléculaire] Beta actine : contrôle interne en PCR
    Par Rit04 dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 26/10/2008, 07h28
  3. Probabilités désintégration Beta moins
    Par Novocaine dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/02/2008, 16h53
  4. radioactvité Bêta moins
    Par Patitof dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/12/2005, 08h24
  5. Les vaccins anti-grippe sont de moins en moins efficaces...
    Par Bob Trebor dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 20
    Dernier message: 24/10/2005, 13h39