Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Fond sonore ...



  1. #1
    Firegoodzila

    Fond sonore ...


    ------

    Bonjour
    Existe t'il un "fond sonnore thermique", engendré par l'agitation erratique des particules sous la chaleur, semblable au rayonnement electromagnétique du corps noir ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Firegoodzila

    Re : Fond sonnore ...

    up ^^ Personne ne sait ?

  4. #3
    Jeanpaul

    Re : Fond sonnore ...

    Des particules chauffées au-dessus du zéro absolu ont une agitation permanente avec une vitesse moyenne. En général on emploie le mot "son" pour un mouvement oscillant et ordonné et le mot "agitation" pour un mouvement erratique.
    Les mots sont importants en sciences.

  5. #4
    verdifre

    Re : Fond sonnore ...

    bonjour,
    je pense que si l'on parle de "bruit" thermique, celui ci est à des frequences plutot élevées. D'autre part, le son est un phénomene organisé de grande ampleur devant les mouvements de l'agitation thermique.
    Si on avait une oreille de la taille de quelques atomes, il est vraisemblables que nous pourions être sensible à ce bruit (moyennant surement beaucoup d'autres conditions) , mais notre capteur auditif est beaucoup plus grand et statistiquement le bruit devient nul (puisqu'on integre ces evenements aléatoires sur de grandes surfaces)
    Cependant on retrouve couramment ce bruit thermique en electronique.

    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Firegoodzila

    Re : Fond sonore ...

    .
    Merci pour vos réponses.

    En général on emploie le mot "son" pour un mouvement oscillant et ordonné et le mot "agitation" pour un mouvement erratique.
    D'accord, c'est donc bien d'un éventuel bruit thermique engendrer par l'agitation erratique des particules dont je veut parler, et non pas de sons. Au passage, cela veut t'il dire que le bruit blanc ne peut pas être considérer comme un son ?

    je pense que si l'on parle de "bruit" thermique, celui ci est à des frequences plutot élevées.
    Ce bruit thermique est-il capable de se propager sur des distances macroscopiques ?

  8. #6
    Jeanpaul

    Re : Fond sonore ...

    Citation Envoyé par Firegoodzila Voir le message
    .
    D'accord, c'est donc bien d'un éventuel bruit thermique engendrer par l'agitation erratique des particules dont je veut parler, et non pas de sons. Au passage, cela veut t'il dire que le bruit blanc ne peut pas être considérer comme un son ?
    Ce bruit thermique est-il capable de se propager sur des distances macroscopiques ?
    On peut très bien envoyer du bruit blanc dans un haut parleur et l'écouter dans une salle de concert. Ca se fait couramment quand on veut tester la réponse acoustique d'une salle. C'est alors un son car ça se dégage de l'agitation thermique des molécules de la salle.
    Un bruit thermique peut se propager fort loin puisqu'on peut dire que le rayonnement du corps noir à 2 K qui provient du fond de l'univers est un bruit thermique converti en ondes électromagnétiques. Pour le détecter il faut un détecteur refroidi en-dessous de la température de l'émetteur sinon le bruit du détecteur va couvrir le bruit reçu et ça va devenir coriace à mettre en évidence.

  9. Publicité
  10. #7
    Firegoodzila

    Re : Fond sonore ...

    Merci encore de répondre.

    Pour m'assurer d'avoir compris, je propose une expérience imaginaire:
    Je considère une pièce fermée, la température ambiante de l'atmosphère et des murs est à 100 K, je place un micro pour enregistrer les vibrations mécaniques qui se propagent dans le gaz de la pièce, lui aussi à une température de 100 K.

    Si j'introduit dans la pièce un objet à une température de 300 K, pourrais-je mètre en évidence le bruit thermique engendrer par l'agitation des particules de l'objet en question avec mon micro ?

    C'est alors un son car ça se dégage de l'agitation thermique des molécules de la salle.
    Cela veut-il dire qu'on ne peut appeler son que ce qui est hors de l'équilibre thermodynamique ?
    Dans le cadre de mon expérience, est-ce que je peut dire que mon objet à 300 K génère du son ?

  11. #8
    mbochud

    Re : Fond sonore ...

    Citation Envoyé par Firegoodzila Voir le message
    Existe t'il un "fond sonnore thermique", engendré par l'agitation erratique des particules sous la chaleur, semblable au rayonnement electromagnétique du corps noir ?
    Bonjour,

    Oui.
    Dans la gamme des fréquences audible ce niveau de bruit de fond se situe de l'ordre de -10dB ; c'est à dire en bas du seuil d'audition (0dB en moyenne). Si ce bruit thermique était plus fort, on aurait le désagrément de l'entendre continuellement.
    Ce niveau peut être calculé à partir de la fréquence surfacique de collision des molécule à TPN et de sa fluctuation statistique sur la surface du tympan.

  12. #9
    mbochud

    Re : Fond sonore ...

    [QUOTE=Firegoodzila;2118304]
    Cela veut-il dire qu'on ne peut appeler son que ce qui est hors de l'équilibre thermodynamique ?
    QUOTE]
    Le son est la composante ordonnée de mouvement des molécules. La composante thermique peut être nommée bruit de fond, mais pas vraiment "son".
    Pour mieux saisir cette composante thermique, disons que sur la surface du micro (ou tympan) pendant un temps court (1/10000sec) le nombre de molécules venant frapper la surface peut fluctuer quelque peu.
    Fort heureusement ce nombre de molécules venant frapper la surface .... est énorme.

  13. #10
    Firegoodzila

    Re : Fond sonore ...

    Merci bien à tous pour vos réponses

Discussions similaires

  1. onde sonore
    Par thosa dans le forum Physique
    Réponses: 17
    Dernier message: 05/05/2008, 06h19
  2. problème sonore
    Par fran67 dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/11/2006, 22h15
  3. probleme sonore
    Par fran67 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/11/2006, 16h12
  4. Onde sonore
    Par Sevda dans le forum Physique
    Réponses: 23
    Dernier message: 04/11/2006, 21h15