Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

modélisation de la dispersion d'un nuage de polluants



  1. #1
    abichard

    modélisation de la dispersion d'un nuage de polluants

    Bonjour,

    Suite au pic de pollution aux oxydes d'azote début janvier à Paris, je cherche à modéliser la dispersion d'un nuage de gaz polluants (NO2, SO2 ) issus d'une combustion de gaz naturel par une centrale thermique afin d'avoir une idée de l'impact de cette centrale sur son environnement local.

    Les hypothèses de travail sont les suivantes :

    La composition attendue des fumées en sortie de cheminée permet d'aboutir à un rejet de 1 tonne de NO2 en 6 heures. (c'est une très grosse centrale de 840 MW)
    En conditions anticycloniques et froides (inversion de température) la couche de mélange atmosphérique verticale est évaluée à 200m (les cheminées mesurent 50m) .

    Afin de déterminer la concentration volumique massique de NO2 dans l'air, il faut réussir à modéliser la dispersion horizontale du nuage (sa surface de répartition en 6 heures). Je ne sais pas comment procéder.
    Connaissez vous des modèles simples basés sur la vitesse du vent ? ou faut-il tout de suite utiliser des modèles très complexes comme ceux manipulés par Airparif' (que j'ai contacté mais qui n'a pas le temps de se pencher sur le problème) ?

    -----


  2. #2
    jacbel

    Re : modélisation de la dispersion d'un nuage de polluants

    Bonjour,
    Je ne crois pas qu'il existe de programme de modélisation simple dans ce domaine, Air parif doit utiliser un modéle ARIA.

  3. #3
    obi76

    Re : modélisation de la dispersion d'un nuage de polluants

    Si c'est pour une approximation, il te "suffit" de résoudre les équations de NS en explicite avec une précision faible (genre ordre 1 ou 2).

    Hypothèses simplificatrices :

    Pas de vent = terme de convection = 0. il te reste un terme de diffusion + un terme source pour la dispersion des fractions massiques de tes espèces

    Diffusion faible devant le vent : le terme de diffusion peut être négligé (je pense que c'est le cas ici, où la dispersion du polluant ne dépend quasiment que de la convection pour de grandes échelles). Tu te retrouve avec un terme de convection et un terme source pour les fractions massiques.

    Pour les autres équations de transport (quantité de mouvement, énergie si tu veux résoudre la température etc) tu n'a pas de terme source dans ce cas (pas de combustion).

    Cordialement,

    EDIT : si c'est pour une approximation - et je l'espère pour toi - prend un domaine sous résolu. Les résolutions de ces 5 équations (ou 4 si tu es isotherme) nécessitent une puissance de calcul relativement importante pour résoudre de la 3D (relativement c'est vite dit...).

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Inertie d'un nuage de points .
    Par Arias dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/02/2011, 21h24
  2. Augmenter angle de dispersion d'un émetteur infrarouge?
    Par gaminos dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/01/2009, 13h23
  3. Vitesse d'un nuage !
    Par nathdog dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/12/2007, 14h00
  4. Modélisation de l'écotoxicité des polluants aquatiques sur la truite
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/02/2007, 07h04
  5. Vitesse d'un nuage électronique
    Par jack185 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/08/2006, 21h59