Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Frein à aimants permanents



  1. #1
    ailereve

    Unhappy Frein à aimants permanents


    ------

    Bonjours,

    Je fabrique une maquette.

    Dans celle-ci, un mobile d'environ 1 kilogramme est sustenté par des aimants permanents (néodymes) placés en oppositions de pôle à d’autres aimants permanents qui forme une piste et sur lesquels il glisse.

    Ce mobile suit une pente très légère en se déplaçant par gravité à (au max.) 0,5 mètre pas seconde.

    Tous les n centimètres, le mobile doit être soit ralentit pour être arrêté, soit ralentit pour pouvoir repartir avec une vitesse très faible.

    Le frein est lui aussi constitué d'aimants permanents. Pour récupérer le jeu inter-pôle on utilise un ressort taré (ceci étant destiné à éviter tous risque de friction entre deux surfaces trop proches l’une de l’autres tout en garantissant un espace minimum entre ces deux surfaces).

    Mais voilà, si je me débrouille pour développer des machines inutiles, régler les mécanismes, et faire que ça fonctionne, je suis nul en magnétisme (et en méca. des fluides...) et j’aimerais comprendre (en fonction de mon niveau).

    Donc je souhaiterais être guidé pour solutionner cette interrogation de Physique : « Comment peut-on calculer de façon simplifiée les forces de répulsion qui s'exercent entre deux aimants permanents (dont les pôles de même signe s’opposent) lorsque ceux-ci s'approchent l'un de l'autre, de façon linéaire, de manière que, lorsque leurs axes se superposent sur les mêmes plans, la distance qui les séparent est de l'ordre du 50ème de millimètre ? (La masse du mobile empêche bien sûr que celui-ci ne se soulève sous l'effet de la répulsion de l’aimant dont il est solidaire), tel que le montre les schémas :
    http://forums.futura-sciences.com/me...fr-am-prm.html
    et
    http://forums.futura-sciences.com/me...fr-am-prm.html
    »

    2) Quelles sont les étapes de ce calcul (de façon générique) ?
    on connaît la force d’attraction des amants en kg (par exemple, chaque aimant peut soulever au maximum, une masse de 0,3 kg. Peut-on n’utiliser que cette particularité ou faut-il absolument passer par les Tesla et autres termes spécialisés ?)
    Peut-on prendre comme exemple de calcul, un mobile lancé vers une pente ?

    Je vous remercie d’avance.

    -----

  2. #2
    ailereve

    Re : Frein à aimants permanents

    S'il vous plait, y-a quelqu'un ?
    Houhou !!!

  3. #3
    Jackyzgood

    Re : Frein à aimants permanents

    Bonjour

    Je ne sais pas quel est ton réel but, mais si tu cherche a ralentir un aiment dans sa "chute" regarde cette vidéo :

    http://www.wikidebrouillard.org/inde...mbe_au_ralenti

    en fait quand un aimant se déplace il va générer une variation de champ magnétique, or le tube qui n'est rien d'autre qu'une bobine ( a une spire mais bobine quand même) qui va s'opposer a cette variation de champ magnétique en créant un autre champ qui s'oppose au premier ce qui va stopper l'aimant or si l'aimant est a l'arret plus de variation et donc plus de courant dans la bobine qui ne génerera plus de champ magnétique et qui relachera l'aimant. Il va apparaitre une vitesse d'equilibre qui va dépendre du champ magnétique induit dans la bobine (qui sera fonction de la distance la séparant de l'aimant). Donc si tu veux que ton mobile descende a une vitesse régulière tu a comme solution de crée un rail de chaque coté de son parcours que tu relira electriquement de maniere a créer une bobine, mais rien ne t'oblige a raccorder les rails tous les mm, tu peux tres bien le faire tous les 2, 3 ou 5 cm tu changera juste la capacité de ta bobine a freiner l'aimant. Mais pour avoir une régulation simple on peut imaginer crée un bobinage autour du parcours de ton aimant, mais au lieu de relier directement les 2 poles de ta bobine tu peux utiliser une résistance variable, la résistance quand a elle va limiter le courant crée dans la bobine ce qui va te permetre de regler finement et juste en tournant un bouton la vitesse de chute de ton aimant.
    si c'est idiot mais que ca marche, c'est que ce n'est pas idiot

  4. #4
    ailereve

    Re : Frein à aimants permanents

    Bonjour,
    Merci Jackyzgood pour ta réponse, mais il ne doit pas y avoir
    d'électricité active dans mon chemin magnétique, juste des
    pièces mobiles et des aimants.

    Le truc du tuyau, je connaissais, j'avais vu ça, je crois, au
    Palais de la découverte à Paris. Mais je dois t'avouer que j'avais
    complètement oublié...

    Pour revenir à mon mouton, ce qui m'intéresse particulièrement, c'est comment se comportent les deux champs en opposition.

    En fait, les aimant étant magéntiquement stables, la vitesse ne doit pas avoir d'influence sur la réaction en faisant varier l'un ou l'autre
    des champs, ni même les deux, mais ils doivent se déformer, un peu comme deux ballons de baudruches qu'on frotterait l'un contre l'autre (sans les faire éclater...).

    En sachant cela, n'existe-t-il pas de façon simplifiée mais rationnelle de calculer la courbe (je suppose) ou la droite (peut-être) de la décélération de l'un en fonction de l'autre ?

    merci à toutes les idées qui feront avancer le chimilimili.

Discussions similaires

  1. Génératrice à aimants permanents
    Par Moulinaeau dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/03/2009, 17h54
  2. Moteur Synchrone Aimants Permanents
    Par churmo dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/02/2009, 15h32
  3. Teslamètre et aimants permanents, addition des champs?
    Par djéser dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/06/2008, 14h22
  4. Aimants permanents
    Par Simplemind dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/06/2007, 10h36
  5. Attraction entre deux aimants permanents
    Par henry dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/01/2005, 14h57