Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Perte par rayonnement d'un électron dans une trajectoire circulaire



  1. #1
    Gwyddon

    Perte par rayonnement d'un électron dans une trajectoire circulaire


    ------

    Bonjour à tous,

    Pour mon TIPE, je fais une expérience qui consiste à accélérer un faisceau d'électrons, puis à dévier le faisceau par un champ magnétique afin de le faire percuter une plaque de verre.

    Dans la dernière phase, après avoir acquis une énergie E, le faisceau électronique est donc dévié par un champ magnétique afin de lui imposer une trajectoire circulaire.

    Je veux calculer les pertes d'énergies par rayonnement afin de montrer qu'elles sont négligeables dans ma plage énergétique (500 keV - 2,5 MeV). Pour cela, ma première tentative a été d'utiliser la formule de Larmor :



    On a une trajectoire circulaire, donc

    Donc en replaçant dans la formule, et en disant qu'en 1 tour, donc on obtient



    J'utilise maintenant , je réinjecte dans ma formule, et cela me donne :

    pour un tour

    L'application numérique me donne, pour R= 10 cm :

    _ E = 500 keV : eV

    _ E = 2,5 MeV : eV

    J'en déduis donc que je peux raisonnablement négliger ces pertes.

    Pouvez-vous me confirmer ma démarche et/ou mes calculs ? Dois-je utiliser une formule plus rigoureuse ?

    Merci d'avance pour votre lecture de ce message un peu long

    -----
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  2. Publicité
  3. #2
    isozv

    Re : Perte par rayonnement d'un électron dans une trajectoire circulaire

    Bonsoir

    Intéressant mais voici ce que j'observe : tu utilises une relation dont le domaine de validité de t'est (semble-t-il) visiblement pas connu.

    Il existe deux relations de Larmor :

    1. La relativiste

    2. La non-relativiste

    Toi du prends la deuxième pour y injecter après coups le facteur de Fitzgerald-Lorentz par une méthode qui pourrait sembler obscure O_O

    Mais je devine que votre prof ne vous a pas fait la démonstration de la relation de Larmor puisque tu fais usage du terme "Formule" ?

  4. #3
    Gwyddon

    Re : Perte par rayonnement d'un électron dans une trajectoire circulaire

    Citation Envoyé par isozv
    Bonsoir

    Intéressant mais voici ce que j'observe : tu utilises une relation dont le domaine de validité de t'est (semble-t-il) visiblement pas connu.

    Il existe deux relations de Larmor :

    1. La relativiste

    2. La non-relativiste

    Toi du prends la deuxième pour y injecter après coups le facteur de Fitzgerald-Lorentz par une méthode qui pourrait sembler obscure O_O

    Mais je devine que votre prof ne vous a pas fait la démonstration de la relation de Larmor puisque tu fais usage du terme "Formule" ?
    sisi on a la démo, et (c'est vrai) elle n'est pas relativiste (je suis en MP). Mais même en relat, elle est vrai dans le référentiel tangent. Ma méthode d'injection du facteur de Lorentz n'est pas si obscure que ça ?! J'ai juste utilisé une formule classique de relativité

    Mais peut-être qu'il vaut mieux utiliser la formule directement relativiste...

    En tout cas merci pour la réponse, je commençais à désespérer
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  5. #4
    Gwyddon

    Re : Perte par rayonnement d'un électron dans une trajectoire circulaire

    au fait, quelqu'un peut-il quand même confirmer mes calculs, et/ou me dire si je suis obligé d'utiliser la formule de Liénard ?

    deep, humanino, et les autres, si vous le pouvez aidez moi s'il vous plaît
    Dernière modification par Gwyddon ; 28/03/2005 à 21h18. Motif: manque de politesse patant de ma part désolé
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    deep_turtle

    Re : Perte par rayonnement d'un électron dans une trajectoire circulaire

    Bon, si j'ouvre la Jackson à la page 661, il donne la perte d'énergie en 1 tour pour une particule ultra-relativiste. Ce n'est pas vraiment le cas pour toi mais l'ordre de grandeur devrait être le même. Il donne pour l'énergie (en keV) perdue en un tour (r est le rayon) :


    Avec tes valeurs ça semble coller à peu près...

  8. #6
    Gwyddon

    Re : Perte par rayonnement d'un électron dans une trajectoire circulaire

    merci beaucoup pour cette réponse

    je voulais vraiment savoir si je devais me taper tout le gros calcul de Liénard (surtout pour sa démo, un peu lourde), ou garder mes chiffres ...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  9. Publicité
  10. #7
    kingloowy

    Re : Perte par rayonnement d'un électron dans une trajectoire circulaire

    Bonjour,

    je suis désolé je connais mal les commandes Latex, donc ça risque d'être un peu laborieux.

    1°) la formule de Larmor utilisée est fausse : le numérateur est bon, mais le dénominateur non, c'est 6 pi epsilon... et non 12 pi epsilon..

    2°) je ne suis pas tout à fait d'accord avec l'utilisation de la transformation de Lorentz telle que tu l'as faite :
    il est préférable de :
    a) connaissant l'énergie des électrons que tu as accélérés dans ton Van der Graff (j'ai regardé un peu ton TIPE), voir s'ils sont relativistes ou non (chose tout de même très simple pour un taupin!). Au passage : on considère que les électrons deviennent relativistes pour E>3keV.
    b) appliquer dès lors une transfo de Lorentz; pour ce faire :
    - montrer que l'expression n'est pas affectée par une transformation de Lorentz
    - appliquer à l'accélération une transformation de Lorentz :


    Tu obtiendras alors la formule de Liénard complète qui se simplifie dans le cas d'un mvt circulaire :


    Ensuite tu appliques et

    Tu as la vitesse a l'entrée de la zone où règne le champ, tu calcules (je ne l'ai pas fait... je suis fatigué).

    Bon courage.

  11. #8
    kingloowy

    Re : Perte par rayonnement d'un électron dans une trajectoire circulaire

    j'ai oublié : si tu t'intéresses à la relativité restreinte, il existe un petit livre très bien fait (avec quelques fautes d'impression, mais elles sont évidentes) : Introduction à la relativité de Jean-Louis Bobin, ed Diderot Editeur 1997 (à l'époque : 85,00F)

  12. #9
    Gwyddon

    Re : Perte par rayonnement d'un électron dans une trajectoire circulaire

    Citation Envoyé par kingloowy
    Bonjour,

    je suis désolé je connais mal les commandes Latex, donc ça risque d'être un peu laborieux.

    1°) la formule de Larmor utilisée est fausse : le numérateur est bon, mais le dénominateur non, c'est 6 pi epsilon... et non 12 pi epsilon..

    .
    effectivement, une petite erreur s'est glissée dans ma formule de larmor, merci pour la correction

    EDIT : je viens de me rendre compte que c'était à la recopie des résultats, la première formule est fausse mais pas la dernière, donc les résultats numériques ont été trouvés avec 6 et non 12


    en fait, cela me saoûlait de faire la démo de Liénard complète, donc je préférais m'en tenir à un Larmor + une petite correction relativiste introduite ad hoc, mais il vaut sans doute mieux faire Liénard

    sinon, les électrons à 2,5 MeV commencent déjà à être sacrément relativistes, il suffit de comparer l'énergie cinétique en relativiste avec l'énergie cinétique classique, on n'obtient pas du tout la même chose...

    Sinon merci pour la réf, mais j'ai déjà un cours très complet sur le sujet (celui du MIP de l'ENS, bien détaillé et très clair)

    @+
    Dernière modification par Gwyddon ; 29/03/2005 à 18h57. Motif: précisions
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

Discussions similaires

  1. [exo] point matériel sur une trajectoire circulaire
    Par issamty dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/12/2007, 19h04
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 14/01/2007, 17h30
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 21/04/2006, 18h24
  4. Trajectoire d'un mobile et tangeante à une courbe
    Par Bleyblue dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/07/2005, 16h02
  5. Rayonnement d’un électron.
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/01/2005, 14h17