Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Laser



  1. #1
    arthur76330

    Laser

    bonjour ,
    il y a un truc que j'ai toujours eu de mal a comprendre sur la lumière laser . si l'on prend un pointeur laser , et que l'on compare a la lumière d'une lampe ordinaire , même très puissance , on voit nettement une différence , la lumière laser parais plus "scintillante " . il est possible que ce soit uniquement dut a la concentration mais je comprend pas tout a fais cette effet... si qqun peut m'éclaire :d

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    LPFR

    Re : laser

    Citation Envoyé par arthur76330 Voir le message
    bonjour ,
    il y a un truc que j'ai toujours eu de mal a comprendre sur la lumière laser . si l'on prend un pointeur laser , et que l'on compare a la lumière d'une lampe ordinaire , même très puissance , on voit nettement une différence , la lumière laser parais plus "scintillante " . il est possible que ce soit uniquement dut a la concentration mais je comprend pas tout a fais cette effet... si qqun peut m'éclaire :d
    Bonjour.
    La lumière d'un pointeur laser est très "parallèle" et le faisceau est très peu divergent: le diamètre éclairé augmente peu avec la distance, surtout comparé aux sources habituelles.

    La raison est que la source originale est très petite (de l'ordre du micromètre) ce qui permet, avec une lentille, de former in faisceau très parallèle. Mais il faut savoir que sans la lentille, un laser à état solide, comme celui du pointeur, "tire" plus large qu'un fusil à canon scié. C'est la lentille qui le tend "parallèle".
    Ce qui est extraordinaire dans ces diodes laser est la puissance par m². Elle est de l'ordre de 10^9 watts/m² pour un pointeur de 1 mW. La lumière du soleil ne fait, chez nous, que quelques 800 W/m².
    Une autre caractéristique des lasers, mais qui n'est pas visible et qui ne joue pas dans les pointeurs est qu'ils sont "monochromatiques" (enfin, presque). La lumière qu'ils émettent a presque une seule fréquence (en réalité, plusieurs très proches).

    Comme toutes les sources de lumière très dirigées, le laser à une très grande intensité lumineuse (qui n'a rien a voir avec la puissance). Ça veut dire que, vu de face, il a l'air d'être très puissant.

    P.S.: Une des règles de ce forum est que l'on essaie d'écrire en français correct en évitant des abréviations inutiles et le langage des SMS.

    Au revoir.

  4. #3
    predigny

    Re : laser

    La lumière du pointeur laser au moins deux particularités qui expliquent cet aspect "scintillant" :
    - elle est intense localement ; l'ensemble de la scène n'étant pas éclairée on voit mieux les réflexions lumineuses locales.
    - elle est monochromatique et cohérente, donc les phénomènes d'interférences prennent une plus grandes ampleur qu'avec la lumière ordinaire. C'est sans doute ce point qui prévaut.
    Attention, un pointeur laser peut gravement endommager la rétine. Il est maintenant souvent interdit dans les salles de conférence.

  5. #4
    LPFR

    Re : laser

    Citation Envoyé par predigny Voir le message
    Attention, un pointeur laser peut gravement endommager la rétine. Il est maintenant souvent interdit dans les salles de conférence.
    Re.
    Je pense que c'est une bonne idée de l'interdire. Pas parce que ce soit dangereux. Un laser de moins de 1 mW ne l'est pas. Mais parce que c'est terriblement emmerdant de suivre la tache lumineuse qui se balade en permanence n'importe où et on ne sait jamais ce que le conférencier veut que l'on remarque.
    Pour qu'un laser réusisse à endommager la rétine, il faut qu'il soit assez puissant et qu'il reste au même endroit le temps de chauffer suffisamment un point de la rétine. Pour ceci il faut que le laser ne bouge pas (qu'il ne soit pas tenu à la main), qu'il visse la pupille de quelqu'un (2 à 4 mm de diamètre) et que la personne ne bouge pas son regard. C'est peut être faisable, mais ce n'est pas simple.
    Je crois que cela forme partie de "nouveaux dangers" que l'on crée en permanence. Comme celui du mercure dans les lampes fluocompactes. Pendant des décennies on s'est foutu du mercure contenu dans les tubes fluo (et on s'en fout encore), ou dans les amalgames dans nos dents. Et maintenant le 5 mg de Hg avec 2 microns de pression de vapeur, il faut les traiter comme si c'était un péril mortel.
    Ce qu'il faut interdire c'est sortir dans la rue et avoir de la famille: statistiquement c'est beaucoup plus dangereux.
    A+

  6. #5
    invite34596000666

    Re : laser

    On dit que les pointeurs lasers sont équivalent à la clarté du soleil. En effet, on sait bien qu'il ne faut pas fixer le soleil directement

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    predigny

    Re : Laser

    Je pense que le mot "laser" à un petit coté "guerre des étoiles" qui fait peur ; Il faut en effet sans doute des circonstances très particulières pour qu'un pointeur laser puisse présenter un réel danger (laser posé sur la table, restant allumé et pointant sur l'oeil d'un spectateur qui dort les yeux ouverts )

  9. Publicité
  10. #7
    stefjm

    Re : laser

    Citation Envoyé par predigny Voir le message
    Attention, un pointeur laser peut gravement endommager la rétine. Il est maintenant souvent interdit dans les salles de conférence.
    Ben zut alors. Moi qui fait des hologrammes quand je m'y ennuie... .
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  11. #8
    predigny

    Re : laser

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Ben zut alors. Moi qui fait des hologrammes quand je m'y ennuie... .
    Autant que je sache, les hologrammes utilisent des faisceaux larges. Ce qui peut être dangereux c'est qu'avec un faisceau étroit et parallèle, toute l'énergie se retrouve concentrée sur la rétine en un point de quelques microns de diamètre et même avec 1mw, ça fait une grande puissance par m². Pour les pointeurs laser, le faible risque vient plutôt du fait que la durée de pénétration du faisceau dans l'œil est extrêmement brève.

  12. #9
    stefjm

    Re : laser

    Citation Envoyé par predigny Voir le message
    Autant que je sache, les hologrammes utilisent des faisceaux larges.
    Oui. C'est pour cela que les gens croient toujours que mes pointeurs laser sont cassés! Il leur manque l'optique.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  13. #10
    charles21

    Re : Laser

    C'est assez simple à comprendre. "L'image laser" est projetée de façon plus concentré sur une longue distance et donc son coefficient d'atténuation linéique est donc plus faible. Autrement dit: Sa concentration en photons sortants est toujours la même du point A ou un point B. Une ampoule émet toujours le même nombre de photons peu importe l'endroit, son coefficient d'atténuation linéique dans la loi BEER-LAMBERT est donc plus grand. On assiste à un "éparpillement de photons". Il est important de signaler qu'aussitôt la lumière éteinte "l'énergie potentielle" de chaque photon n'existe plus et les photons se "désintègrent" presque subitement (à la vitesse de la lumière).

  14. #11
    LPFR

    Re : Laser

    Bonjour et bienvenu au forum.
    Citation Envoyé par charles21 Voir le message
    C'est assez simple à comprendre. "L'image laser" est projetée de façon plus concentré sur une longue distance...
    Oui. Ça a été dit en d'autres termes plus haut.

    Citation Envoyé par charles21 Voir le message
    ...et donc son coefficient d'atténuation linéique est donc plus faible. Autrement dit: Sa concentration en photons sortants est toujours la même du point A ou un point B.
    Non.
    Les faisceaux laser sont toujours divergents à cause de la diffraction. Quand la largeur du faisceau devient plus grande que celle du faisceau à la sortie, le flux lumineux diminue comme le carrée de la distance, comme pour une vulgaire ampoule
    Citation Envoyé par charles21 Voir le message
    Une ampoule émet toujours le même nombre de photons peu importe l'endroit, son coefficient d'atténuation linéique dans la loi BEER-LAMBERT est donc plus grand.
    La loi de Beer-Lambert concerne l'absortion de la lumière par un milieu transparent. Ici ce n'est pas du tout le cas. L'absorption de la lumière par l'air est très faible et n'a rien à voir avec l'élargissement du faisceau.
    Citation Envoyé par charles21 Voir le message
    On assiste à un "éparpillement de photons". Il est important de signaler qu'aussitôt la lumière éteinte "l'énergie potentielle" de chaque photon n'existe plus et les photons se "désintègrent" presque subitement (à la vitesse de la lumière).
    Quand on éteint la lumière, elle arrête d'émettre des nouveaux photons. Mais ceux qui ont été émis continuent leur course. Ils ne se désintègrent pas.

    Au revoir.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Laser
    Par asia12 dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/12/2008, 22h08
  2. laser IR
    Par hell-shooter dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/07/2008, 07h46
  3. Laser
    Par marieh dans le forum Physique
    Réponses: 15
    Dernier message: 14/01/2008, 10h06
  4. TIPE Imprimante laser : miroir et laser
    Par ffmad dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/03/2007, 16h27
  5. laser
    Par loris dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 14/06/2005, 17h37