Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Question sur la lumiere



  1. #1
    DR I

    Question sur la lumiere

    Salut à tous,

    Voila j'ai une petite question concernant certains comportement de la lumière dans différents milieux.

    Voila, je voulais savoir si lorsque la lumière traverse certaines matières/particules etc et que l'on voient celles-ci, si c'est à cause des propriétés physiques de ces particules ou bien si c'est à cause du fait que la lumière est ralentie lors du choc avec ces agglomérats de particules?

    Si je me suis fourvoyé sur certains principes faite le moi savoir.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    invite34596000666

    Re : Question sur la lumiere

    2 choses :
    – Tu as des matériaux opaques (un bloc de béton)
    – et des matériaux transparents (une vitre)

    Dans le premier cas et à cause de certaines propriétés des molécules formant le béton, la lumière ne traverse pas celui-ci et tu ne peux pas voir à travers.
    Dans le deuxième cas, la lumière arrive à traverser le verre. Mais tu as raison : malgré le fait que la lumière arrive à traverser, celle-ci est effectivement ralentie en étant absorbée et ré-émise par les molécules formant le verre. Tout cela est « résumé » dans l'indice de réfraction. L'indice de réfraction du verre est environ 1.5. Cela signifie que la lumière se déplace 1.5 fois plus lentement dans du verre par rapport au vide.

  4. #3
    DR I

    Re : Question sur la lumiere

    OK, donc pour ce qui est de la poussière ça s'apparente à l'effet des molécules formant le béton n'est ce pas?

    Autre question, la lumière peut elle être ralentie par un champs magnétique ou tout autre source d'énergie?

  5. #4
    invite34596000666

    Re : Question sur la lumiere

    Citation Envoyé par DR I Voir le message
    Autre question, la lumière peut elle être ralentie par un champs magnétique ou tout autre source d'énergie?
    Non.

    J'ai pas compris de quelle poussière tu parles

  6. #5
    DR I

    Re : Question sur la lumiere

    En fait je parlé de particules de poussieres du type poussieres de craie ou poussières de particules ambiantes (peau morte, cheveux etc).

    Non.
    Pourtant, la lumière est bien une onde électromagnétique non?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invite34596000666

    Re : Question sur la lumiere

    Citation Envoyé par DR I Voir le message
    Pourtant, la lumière est bien une onde électromagnétique non?
    Oui
    Les champs électrique et magnétique agissent sur les charges électriques.
    La lumière est composée de photons qui n'ont pas de charges électriques.

  9. Publicité
  10. #7
    DR I

    Re : Question sur la lumiere

    Ok donc la déjà soit j'ai pas compris soit il y'a une incohérence.

    Comment les champs qui agissent sur les charges électriques peuvent ils créer/être de la lumière si les photons ne sont pas chargés électriquement?

  11. #8
    triall

    Re : Question sur la lumiere

    Bonsoir
    La lumière est déviée par un champ de gravitation, je ne sais si on peut dire qu'elle est ralentie .Je pense que oui, alors si elle suit une géodésique.
    On ne parlerait pas de lentille gravitationnelle (une lentille a un indice de réfraction fonction du rappoert de vitesse verre/vide ..)

    Je sais aussi qu'elle est ralentie dans de l'eau avec une certaine vitesse de courant, d'après les expériences de Fizeau, et contrairement alors, elle est accélérée si elle va dans le sens du courant (?) .
    1max2mov

  12. #9
    DR I

    Re : Question sur la lumiere

    ok, donc une question peut être bête mais quand même...

    Deux ondes électromagnétique identiques mais opposées s'annulent elles?
    En gros deux sources lumineuses, en tous points identiques, dans un milieu "vide" et opposés s'annulent elles au point 0 (qui est le milieu de la distance entre ces deux sources)? ou bien continuent elles tout simplement leur chemin?

    et maintenant, si l'on génère deux ondes électromagnétique contraires et opposées que ce passent il?

  13. #10
    Cassano

    Re : Question sur la lumiere

    Citation Envoyé par DR I Voir le message
    Ok donc la déjà soit j'ai pas compris soit il y'a une incohérence.

    Comment les champs qui agissent sur les charges électriques peuvent ils créer/être de la lumière si les photons ne sont pas chargés électriquement?
    ¨
    PArce que tu confond champ electromagnétique et onde electromagnétique. Le champ est l'expression mathématique d'une force dans l'espace (c'est pas joli ce que je dis la, mais on comprend assez bien comme ca : un cahmp va te dire qu'elle force tu va subir a tel endroit de l'espace et a tel moment).

    La lumière "est" une onde electromagnétique, c'est-à-dire le déplacement d'une forme d'énergie dans l'espace. Un rayon de lumiere, quand tu allume une lampe, ne produit pas de champ electromagnétique.
    "Vous qui entrez, laissez toute espérance" Dante

  14. #11
    DR I

    Re : Question sur la lumiere

    d'accord, mais, une onde electromagnetique est bien "l'addition" d'un champ magnetique et d'un champs electrique non?

    Quand tu dit:
    Le champ est l'expression mathématique d'une force dans l'espace
    l'équivalent d'un vecteur en mécaniques?

  15. #12
    Cassano

    Re : Question sur la lumiere

    Citation Envoyé par DR I Voir le message
    ok, donc une question peut être bête mais quand même...

    Deux ondes électromagnétique identiques mais opposées s'annulent elles?
    En gros deux sources lumineuses, en tous points identiques, dans un milieu "vide" et opposés s'annulent elles au point 0 (qui est le milieu de la distance entre ces deux sources)? ou bien continuent elles tout simplement leur chemin?

    et maintenant, si l'on génère deux ondes électromagnétique contraires et opposées que ce passent il?
    Ok, je vais préciser un peu.

    Si tu superposent deux ondes électromagnétiques (c'est-a-dire deux rayons de lumières si tu prefere), il vont... peut etre s'annuler, et pourtant continuer leur chemin.

    En fait c'est un peu plus compliquer que ce que tu décris. On dit que les ondes électromagnétiques interferent, et ces interferences peuvent etre soit constructive (et tu a plus de lumiere), soit destructives (et tu peux "éteindre" ta lumière). Cependant, pour que deux ondes interferent, il y a quelques propriétés a respecter. Il faut notamment que tes deux ondes soient cohérentes, c'est-à-dire qu'elles aient une relation de phase constante.

    quelques explications assez simples ici : http://physique.fauriel.org/doc/inte...es/page02.html. Si tu veux, tupeux faire des recherches tu type "interférences lumineuses" sur google, les sources sont légions...
    "Vous qui entrez, laissez toute espérance" Dante

  16. Publicité
  17. #13
    DR I

    Re : Question sur la lumiere

    OK merci pour le lien je vais lire ça.

    Peux tu m'indiquer une série de bon livres concernant le sujet?
    en passant de débutant, puis intermediaire et enfin un livre plus pointue.

    J'ai toujours aimé la physique, et j'aimerais bien en apprendre d'avantage sur ce domaine somme toutes assez proche de mon domaine professionnel qu'est l'informatique.

  18. #14
    invite34596000666

    Re : Question sur la lumiere

    Citation Envoyé par DR I Voir le message
    Deux ondes électromagnétique identiques mais opposées s'annulent elles?
    Non.
    Deux rayons lumineux n'interagissent pas entre eux.
    Dans ton exemple, les rayons continueront leur chemin sans jamais « voir » l'autre rayon.

  19. #15
    DR I

    Re : Question sur la lumiere

    Citation Envoyé par guerom00 Voir le message
    Non.
    Deux rayons lumineux n'interagissent pas entre eux.
    Dans ton exemple, les rayons continueront leur chemin sans jamais « voir » l'autre rayon.
    est ce du au même phénomène que cité plus haut ou bien est ce du à un autre phénomène?

    Peut tu me dire pourquoi ils ne ce voient pas?

  20. #16
    invite34596000666

    Re : Question sur la lumiere

    Citation Envoyé par DR I Voir le message
    Peut tu me dire pourquoi ils ne ce voient pas?
    Il n'y a pas d'interactions couplant deux photons.
    Bien que, en se plongeant au plus profond de la QED, il doit bien avoir un p'tit quelque chose si on veut être très précis Ce n'est pas le sujet.

  21. #17
    DR I

    Re : Question sur la lumiere

    OK merci beaucoup pour ces précisions, et est ce que vous pourriez me recommander des livres des trois niveaux suivants afin de pouvoir mieux appréhender ce domaine:

    Niveau debutant
    Niveau moyen
    et enfin Niveau elevé.

  22. #18
    Planck the wall
    Invité

    Re : Question sur la lumiere

    Il n'y a pas d'interactions couplant deux photons.
    Je ne comprend pas, si de manière schématique , on imagine les photons du haut de leur 300 000km/s comme de petites balles,ne peuvent elles pas se percuter ?

  23. Publicité
  24. #19
    invite34596000666

    Re : Question sur la lumiere

    Citation Envoyé par Planck the wall Voir le message
    Je ne comprend pas, si de manière schématique , on imagine les photons du haut de leur 300 000km/s comme de petites balles,ne peuvent elles pas se percuter ?
    Non.
    Ça n'a pas de masse un photon… Ça « n'existe pas vraiment » (pour relancer la discussion ). Ce ne sont pas des « petites balles »

  25. #20
    Planck the wall
    Invité

    Re : Question sur la lumiere

    Et qu'est-ce qui provoque cette absence de masse , puisque ce qui fait que nos yeux perçoivent nôtre environnement c'est le fait que la lumière "rebondisse" sur un objet et soi réfléchie et atteigne nôtre iris puis nôtre rétine et retranscrive le tout en informations remontant le nerf optique . Si la lumière ou plutôt ce qui la compose les photons n'ont pas de masse à propremnet parler (j'en avais entendu parler dans une émission "rayon X" des frères bokdanov (si ça s'écrit comme ça) mais il n'avaient abordé ce détail que de manière suggestive et comme je ne pouvais pas enregistrer je suis résté sur l'idée de la petit sphère hyper rapide enfin bon j'ai 13 ans et comme en physique une propriété en découle d'une autre c'ets un peut compliquer quand on veut se renseigner)n'ont pas de masse alors ils devraient traverser un objet sans problème.

  26. #21
    Cassano

    Re : Question sur la lumiere

    Rien ne "provoque" l'absence de masse. La masse est une propriété intrinseque d'un système. Les photons sont comme ça, il n'ont pas de masse c'est tout.

    Cela ne les empeche pas d'intéragir avec le milieu, et en particulier avec les électrons des atomes. Mais tous les photons ne réagissent pas avec tous les atomes. Ainsi, on photon visible, c'est-a-dire un photon appartenant a la gamme de longueur d'onde 400-750nm (grosso merdo) sera absorbé par un mur (et c'est pour ca que le mur est opaque), mais passera aisément à travers une vitre (c'est pourquoi elle est transparente). Cependant, il interagira quand meme avec les atomes de la vitre sous la forme d'une suite d'absorption-émission qui font qu'il ira moins vite dans le verre que dans le vide (a peu pres 1,5 fois moins, c'est-a-dire ce qu'on appel l'indice du verre).

    Enfin, pour ce qui est du photon qui est une petite boule, comme de l'électron, de l'atome est de n'importe quoi d'autre, garde dans un coin de ta tete que c'est erroné. Certes, cette vision pour l'atome permet d'aborder pas mal de trucs, et tu va garde ce "modele planétaire" de Bohr au moins juqu'en premier année de fac, parce qu'il est simple et utile. Mais comme l'a dit guerom, c'est un peu plus compliqué que ca...
    "Vous qui entrez, laissez toute espérance" Dante

  27. #22
    Planck the wall
    Invité

    Re : Question sur la lumiere

    Pourrait tu m'indiquer où trouver une conception plus proche de la réalité , (éxcuse moi pour le "provoque" l'absence de masse comme tu l'as dit dit l'abscence de masse d'une particule est une de ses caractéristique et n'a donc pas de "cause"mais je ne sais pas comment éxprimer mon idée de manière conscise alors je vais abandonner ça pour l'instant)depuis le petit lien inscrit précédament j'ai put assimiler cette nouvelle conception même si une chose m'échape, on m'éxplique que la lumière est à la fois une onde et une particule appelée photon alors est-ce que je pourrais avoir le "vrai" schémas (car dans ma tête une sphère n'est pas à la fois sphère et onde(on s'imagine les petit cercles qui resultent de la projection d'un caillou dans l'eau) ), alors le photon est une composante de l'onde ou l'est-il lui même (il est deux choses à la fois) car je n'obtient jamais de réponse éxacte, on me répond c'est plus compliqué que ça , d'accord alors qu'est-ce que c'est ? dès que je pose la question je tombe toujours devant la même phrase , si je pige pas je pige pas alors j'abandonnerai et si au contraire cette version "compliquée" ne l'est pas tant que ça alors tant mieux mais je veux une réponse claire , précise et o-b-j-e-c-t-i-v-e.Merci d'avance.(je ne suis pas une flèche je peux concevoir que des choses sortent de nôtre compréhension et sont donc abstraites comme l'éspace de dimension 4 qui nous est innacecible étant donné que nous vivons dans un monde en 3 dimension , mais je ne peux assimiler que ce que je peux visualiser ensuite pendant mes études j'approfondirait cette conception par un appuis mathématique qui me permettrait d'avoir conscience d'une chose sans pour autant l'imaginer.mais je suis un gamin de 13 ans et je peux facilement imaginer des sphères en rotations et faire une "simulation virtuelle incerebrum"d'une collision de celles-ci.d'ailleurs la base même du langague est lassociation d'un mot à une image , une émotion , un sens etc il est donc fort probable qu'un "vision simplifiée" du phénomène de la lumière éxiste )





    Tout ça pour dire , donne moi vite cette la conception de la fac même si il ya probablement tout un parcours (jusuq'a la fac) dérrière et des propriétés qui sont sensées me préparer à ça , je en cherche pas à sauter les étapes mais je ne peux pas rester les bras croisés sachant que je me fourvoie je chercherais la vérité même si elle m'est innaccécible actuellement mais j'aurait le sentiment de l'avoir sous le bras prêt à être réouvert le jour venu .

  28. #23
    Apanik

    Re : Question sur la lumiere

    Salut

    Citation Envoyé par Planck the wall Voir le message
    Pourrait tu m'indiquer où trouver une conception plus proche de la réalité ,

    (car dans ma tête une sphère n'est pas à la fois sphère et onde(on s'imagine les petit cercles qui resultent de la projection d'un caillou dans l'eau) ),.
    je pense que tu devras te satisfaire de cette représentation, oui la lumière est à la fois onde et particule.
    on appelle ça la dualité onde-particule, cette dualité qui semble incompatible concerne toutes les particules de l'univers.
    ça te perturbe, ben cela perturbe aussi les chercheurs depuis presque un siècle.

    une métaphore existante est celle du cylindre qui a les propriétés incompatible du cercle et du rectangle.

    ++

  29. #24
    wolfgangouille

    Re : Question sur la lumiere

    Tout ça pour dire , donne moi vite cette la conception de la fac même si il ya probablement tout un parcours (jusuq'a la fac) dérrière et des propriétés qui sont sensées me préparer à ça , je en cherche pas à sauter les étapes mais je ne peux pas rester les bras croisés sachant que je me fourvoie je chercherais la vérité même si elle m'est innaccécible actuellement mais j'aurait le sentiment de l'avoir sous le bras prêt à être réouvert le jour venu .
    Ya pas que la fac dans la vie =)
    Sinon ta vision des ronds quqnd on jette un caillou dans l'eau n'est pas appropriée. Il s'agit d'une onde stationnaire.

    Sinon pour rebondire sur le cylindre,

    La métaphore du cylindre est l'exemple d'un objet ayant des propriétés apparemment inconciliables. Il serait à première vue incongru d'affirmer qu'un objet a à la fois les propriétés d'un cercle et d'un rectangle : sur un plan, un objet est soit un cercle, soit un rectangle.

    Mais si l'on considère un cylindre : une projection dans l'axe du cylindre donne un cercle, et une projection perpendiculairement à cet axe donne un rectangle.

    On a donc bien un objet ayant les propriétés de l'un et de l'autre (mais il n'est ni l'un, ni l'autre). « Onde » et « particule » sont des manières de voir les choses et non pas les choses en elles même.

    Notons par ailleurs que dans la description mathématique de la physique quantique, le résultat de la mesure est similaire à une projection géométrique (notion d'observable : l'état de l'objet est décrit par des nombres que l'on peut voir comme des coordonnées dans une base vectorielle, et en géométrie euclidienne, les coordonnées sont la projection de l'objet sur les axes de référence).

    C’est l’absence d’équivalent macroscopique sur quoi nous pourrions nous référer qui nous force à penser les objets quantiques comme possédant des attributs contradictoires. Il serait inexact de dire que la lumière (comme tout autre système quantique d’ailleurs) est à la fois une onde et une particule, ce n’est ni l’un, ni l’autre. Le manque d'un vocabulaire adéquat et l'impossibilité de se faire une représentation mentale intuitive des phénomènes à petite échelle nous font voir ces objets comme ayant une nature, par elle même, antinomique.

    Pour lever cet apparent paradoxe et insister sur l'imperfection de nos concepts classiques d'onde et de corpuscule, les physiciens Jean-Marc Lévy-Leblond et Françoise Balibar ont proposé d'utiliser le terme de « quanton » pour parler d'un objet quantique. Un quanton n'est ni une onde, ni un corpuscule, mais peut présenter les deux aspects selon le principe de complémentarité de Bohr.
    Source : Wikipedia
    Renaud

  30. Publicité
  31. #25
    f6bes

    Re : Question sur la lumiere

    Citation Envoyé par Planck the wall Voir le message
    Je ne comprend pas, si de manière schématique , on imagine les photons du haut de leur 300 000km/s comme de petites balles,ne peuvent elles pas se percuter ?
    Bjr à toi,
    Les photons sont "immatériels" faut donc pas les voir comme des "petites balles".
    Que se passe t il si t'as deux faisceaux lumineux qui se croisent (tu peux essayer avec 2 lampes de poche), chacun continu à éclairer dans sa direction.
    Il ne se passe rien (percution) à leur point de croisement. (pas de diffusion du à leur "percussion" !)
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. question sur la vitesse de la lumiere
    Par swoonboy dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 10/02/2007, 20h28
  2. question lumière
    Par zimzum18 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/11/2006, 10h25
  3. Question: vitesse de la lumière...
    Par etienne3000 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/10/2006, 17h42
  4. Question sur la vitesse de la lumière
    Par r0d dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/06/2006, 20h42
  5. Question: lumière et 2hv ?
    Par ventout dans le forum Physique
    Réponses: 33
    Dernier message: 03/02/2005, 21h18