Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Théorie M, à 11 dimensions



  1. #1
    Bastho

    Théorie M, à 11 dimensions


    ------

    Bonjour,

    je m'intéresse à la théorie des cordes, en particulier la théorie M qui suppose 7 dimensions supplémentaires. Après diverses recherches, je n'arrive pas à trouver quelques chose de plus concret que des représentations graphiques hasardeuses ( en 2 dimensions d'ailleurs).

    Je me demandais donc si des chercheurs avaient travaillé sur des équations mathématiques décrivant ses dimensions supplémentaires.

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Bastho

    Re : Théorie M, à 11 dimensions

    désolé,

    j'ai trouvé la réponse tout seul.
    au cas où ça en intéresse aussi :
    http://www.superstringtheory.com/experm/exper5a.html

  4. #3
    Rincevent

    Re : Théorie M, à 11 dimensions

    salut,

    c'est en effet un bon site pour avoir des notions (quand même assez avancées) sur tout ça. Pour aller plus loin y'avait un fil qui avait été créé sur ce forum et regroupant pas mal de liens en rapport avec les supercordes. Je sais plus où il est mais en cherchant tu devrais le trouver...

    sinon si tu l'as pas déjà fait, hésite pas à lire l'univers élégant de Brian Green. Il aborde un peu les espaces de Calabi-Yau qui sont ceux qui servent à modéliser les 6 dimensions supplémentaires pour la théorie des supercordes. La dimension en bonus dans la théorie M (si c'est uniquement elle qui t'intéresse), tu la trouves aussi dans un certain modèle de supergravité donc y'a bien des équations... mais ça s'explique pas en trois lignes (ni même 4...)
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  5. #4
    humanino

    Re : Théorie M, à 11 dimensions

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Rincevent Voir le message
    sinon si tu l'as pas déjà fait, hésite pas à lire l'univers élégant de Brian Green
    Le livre de Randall a-t-il ete traduit en francais ? J'ai tres nettement prefere le sien.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Rincevent

    Re : Théorie M, à 11 dimensions

    salut,

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    Le livre de Randall a-t-il ete traduit en francais ? J'ai tres nettement prefere le sien.
    je crois pas qu'il existe en français et ne l'ai pas lu personnellement de toutes façons... mais c'est vrai que j'avais entendu dire qu'il portait pas mal sur ces histoires de dimensions...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  8. #6
    Bastho

    Re : Théorie M, à 11 dimensions

    Par contre , Lê n'ai pas l'impression qu'il ait eu des recherches significatives récemments.
    de plus, je me demande si ces dimensions supplémentaires ne seraient pas perceptibles tout compte fait.

    merci pour les ref. Bibliographiques, je vais chercher.

  9. Publicité
  10. #7
    Rincevent

    Re : Théorie M, à 11 dimensions

    Citation Envoyé par Bastho Voir le message
    Par contre , Lê n'ai pas l'impression qu'il ait eu des recherches significatives récemments.
    ne confonds pas ce que tu entends/lis dans les médias grand public et le travail de recherche... la science ne fonctionne pas comme les politiciens et journalistes voudraient : on n'a pas une révolution scientifique tous les week-end pour pouvoir publier un scoop le lundi en première page et gagner plein d'argent le mercredi... la recherche, ça demande de chercher... et ça prend du temps. Et ce temps n'a pas comme échelle une période électorale...


    Par ailleurs*, si les chercheurs devaient présenter dans des articles tous leurs résultats, même les plus petits et insignifiants pour qui ne connaît pas leur domaine, on se retrouverait vite avec des centaines de revues contenant des milliers d'articles nouveaux chaque année... et les chercheurs se retrouveraient à gaspiller une partie importante de leur temps de recherche dans un temps de publication quasiment inutile puisque la majorité des articles ne seraient jamais lus, resteraient incompréhensibles pour les non-spécialistes tout en n'apportant pas assez de résultats pour être vraiment utiles aux spécialistes et tout ceci en devant de plus être survendus pour impressionner les décideurs de distribution de financement... on se retrouverait alors avec un système de fonctionnement de la recherche pas très enviable qui fonctionnerait un peu comme notre société actuelle : tous dans les apparences et la com'... et ceci n'empêcherait pas les gens qui n'ont aucun contact avec la recherche de croire que rien de nouveau ne se fait... un peu comme la remarque que tu viens de faire d'ailleurs

    de plus, je me demande si ces dimensions supplémentaires ne seraient pas perceptibles tout compte fait.
    y'a plusieurs manières d'en avoir sans qu'elles soient facilement perceptibles...



    * toute ressemblance avec des situations ayant pu exister ne serait évidemment que fortuite...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  11. #8
    Rincevent

    Re : Théorie M, à 11 dimensions

    par ailleurs si tu veux des infos "chaudes" sur tout ce genre de trucs, je te conseille de suivre les actus publiées par FS... y'a souvent des articles de Laurent Sacco sur ce genre de sujets...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  12. #9
    Bastho

    Re : Théorie M, à 11 dimensions

    salut

    Merci beaucoup,
    c'est vrai que l'échelle temporelle est différente. D'autant que là, on aborde un sujet proche de la philosophie.

    maintenant, les représentation de l'espace de calabi yau montrent une succession de petites objets-dimensions. Est ce du à la difficulté de conception de ces espaces ou est ce fidèle au schéma théorique?

  13. #10
    Rincevent

    Re : Théorie M, à 11 dimensions

    salut,

    Citation Envoyé par Bastho Voir le message
    maintenant, les représentation de l'espace de calabi yau montrent une succession de petites objets-dimensions. Est ce du à la difficulté de conception de ces espaces ou est ce fidèle au schéma théorique?
    je comprends pas la question
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  14. #11
    Bastho

    Red face Re : Théorie M, à 11 dimensions

    Citation Envoyé par Rincevent Voir le message
    salut,



    je comprends pas la question
    Par exemple, ce type de représentation, assez répandue



    suggère une multitude de petits espaces à 6 dimensions ajouté à une espace à 4 dimensions et non un espace global à 10 dimensions.

    donc : est ce trop difficile de représenter un espace à 10 dimensions sur une image 2D qui plus est, ou conceptuellement, on suggère une multitude de minuscules espaces à 6 dimensions finis dans une "sur-espace" à 4 dimensions infini ?

    me fais-je comprendre...?

  15. #12
    Bastho

    Re : Théorie M, à 11 dimensions

    Et dans le cas d'une multitude, quelle serait le champs d'interaction d'objets qui évolueraient dans la même dimension, mais pas dans le même espace ?

  16. Publicité
  17. #13
    Rincevent

    Re : Théorie M, à 11 dimensions

    salut,

    Citation Envoyé par Bastho Voir le message
    Par exemple, ce type de représentation, assez répandue
    ok, je vois mieux ce que tu voulais dire...

    suggère une multitude de petits espaces à 6 dimensions ajouté à une espace à 4 dimensions et non un espace global à 10 dimensions.
    problème de représentation principalement, mais ça dépend aussi un peu de ce que tu as en tête et de la façon dont tu comprends la représentation...

    considère un plan. Tu as le droit de le voir comme formé d'une droite (par exemple horizontale) et d'une infinité de droites (verticales) parallèles partant chacune d'un point de la droite horizontale. Puis si tu fais partir de chacun des points du plan ainsi obtenu une droite orthogonale à celui-ci (vers le haut par exemple), tu reconstruis d'une certaine façon l'espace tridimensionnel usuel. C'est le même principe pour les espaces à`dimensions plus grande. Faut imaginer en chaque point de l'espace tridimensionnel usuel un espace supplémentaire qui "part" dans une direction orthogonale.

    C'est d'ailleurs déjà le même principe qui te permet de passer de l'espace, à l'espace-temps. Si tu ne gardes que deux dimensions spatiales et réfléchis avec un espace plat, tu peux voir l'espace-temps comme une sorte d'empilement de plans identiques. Une sorte de cube donc. Mais ce cube, tu peux aussi le voir comme consistant en l'espace plat initial pour lequel tu as fait partir une droite allant vers le haut en chaque point. Tu as donc deux façons différentes de "déconstruire" le cube, soit en une pile de plans, soit en un plan sur lequel tu plantes des droites. Les deux constructions ne véhiculent pas exactement le même type d'information, mais sont très importantes dans tout ce qui concerne la formulation géométrique de la physique moderne (quand tu fais une pile on parle "en langage technique" de feuilletage, et quand tu "plantes des droites", tu as un exemple de ce que l'on appelle un espace fibré).

    donc : est ce trop difficile de représenter un espace à 10 dimensions sur une image 2D qui plus est,
    si tu y arrives de manière efficace, je pense que tu peux devenir riche et célèbre

    ou conceptuellement, on suggère une multitude de minuscules espaces à 6 dimensions finis dans une "sur-espace" à 4 dimensions infini ?
    un peu des deux puisque les CY sont compactifiés et les dimensions qui leur sont associées ont des propriétés distinctes des 4 autres (en particulier les CY ont une structure réelle à 6 dimensions mais également une structure à 3 dimensions complexes)

    Citation Envoyé par Bastho Voir le message
    Et dans le cas d'une multitude, quelle serait le champs d'interaction d'objets qui évolueraient dans la même dimension, mais pas dans le même espace ?
    là je comprends pas
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  18. #14
    Bastho

    Smile Re : Théorie M, à 11 dimensions

    Citation Envoyé par Rincevent Voir le message
    là je comprends pas
    salut

    en fait tu a déjà répondu à ma question avec l'idée d'objets "partant" d'une intersection.
    merci.
    en gros, ton histoire de "deux façons de déconstruire le cube " décrit une dualité

    une façon de le représenter serait peut être un cube d'objets hexadimensionels empilés ...

Discussions similaires

  1. Les n dimensions de la théorie des cordes ?
    Par invite431 dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 17/02/2008, 15h55
  2. Actu - La théorie M pourrait nécessiter deux dimensions temporelles !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 39
    Dernier message: 08/06/2007, 12h29
  3. Théorie des cordes : question dimensions
    Par xxxxxxxx dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/03/2007, 17h43
  4. Réponses: 15
    Dernier message: 03/07/2006, 22h17
  5. Théorie des cordes et dimensions
    Par thomassan dans le forum Archives
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/07/2006, 20h43