Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Vision aigle



  1. #1
    Niouz73

    Vision aigle

    Bonjour, je suis en L2 de Biologie et je dois réaliser un exposé sur l'anatomie comparée des Chordés. J'ai choisi de comparer l'œil humain à l'œil d'un aigle mais j'ai quelques problèmes.
    Ma question concerne l'acuité de l'œil de l'aigle : on sait qu'il a une meilleure acuité que l'homme mais je ne comprends pas à quoi elle est due. Est ce que c'est à cause des 2 fovéas ?

    Dans ce lien rubrique anatomie, paragraphe "fovéa" il est dit que c'est la complémentarité des fovéas qui permet d'agrandir l'image mais je ne voit pas en quoi la présence de 2 fovéa permet d'agrandir l'image. La 2ème (fovéa temporale) permet seulement d'avoir une image nette et précise dans la zone binoculaire non ?

    Merci d'avance pour vos réponses...

    -----


  2. #2
    calculair

    Re : Vision aigle

    Bonjour,

    Les données fournies sont un peu juste.

    Voila une piste : Si comme il est dit l'oeil de l'aigle a 5 fois plus de cellule que l'oeil humain, et si la zone sensible a une dimension comparable cela semble signifier que la densité surfacique des cellules est Racine carré de 5 plus grande
    soit environ 2,3 fois plus grande

    Si la focale de l'oeil est comparable à l'oeil humain , l'aigle pourrait donc distinguer des details 2,3 fois plus petit.

    A verifier.....
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  3. #3
    LPFR

    Re : Vision aigle

    Bonjour et bienvenu au forum.
    Très intéressant sujet. On tombe à nouveau sur une des sujets sur lesquels on a raconté de tout et même un peu plus.

    La résolution spatiale de l'œil, comme de tout instrument optique est donné par le "pouvoir séparateur". Celui-ci dépend du diamètre de la pupille et de la longueur d'onde. En imaginant que l'œil est un instrument optiquement parfait (ce qui est archifaux), l'angle minimum entre deux points sur la rétine serait de

    Pour une pupille de 5 mm et une longueur d'onde de 500 nm cela donne 10^(-4) radians (ou 0,36 secondes d'arc). Ce qui est mieux que la réalité, mais dans les ordres de grandeur. On dit que la résolution de l'œil humain est d'une seconde d'arc.
    Encore faut-il que les pixels (oh pardon, les bâtonnets) soient suffisamment proches. Pour une distance iris-rétine de 25 mm, cela donne 2,5 µm, ce qui doit être proche de la réalité.

    Si vous avez les données d'une œil d'aigle, on peut essayer de comparer. Est que la pupille chez l'aigle est plus grande? Et la distance pupille-rétine? Et la distance entre bâtonnets?
    Je ne connais pas ces valeurs exactement, mais je pense qu'ils sont un peut plus défavorables pour l'aigle que pour nous.

    Je pense que si l'aigle a une "vue d'aigle", ce n'est pas par des raisons anatomiques, mais c'est parce que c'est un aigle et que le "logiciel" de traitement d'images aériennes est meilleur chez l'aigle que chez nous. Sa survie et la survie de son espèce en dépendent.

    Nous avons aussi une nettement meilleur vue que ce que les caractéristiques physiques de l'œil permettent. Par exemple, notre "soft" corrige les aberrations chromatiques (sauf dans des cas tordus pour lequel notre logiciel n'a pas été sélectionné). Même chose avec les autres aberrations. la plupart d'elle ne nous gênent pas. Pas plus que le "point aveugle".

    Je ne connaissais pas l'histoire de la double fovéa. Mais prétendre que ceci donne de la vision binoculaire me semble exagéré. Notre vision binoculaire ne vaut pas lourd au delà de 6-8 m. Et je ne pense pas que celui de l'aigle soit meilleur. Il faut que je fasse le calcul, mais il me faudrait les données anatomiques pour l'aigle dont la distance entre les yeux.
    Au revoir.

  4. #4
    Niouz73

    Re : Vision aigle

    Tout d'abord merci pour vos réponses.

    A calculair : je ne vois pas comment le fait d'avoir un plus grand nombre de cellules sur une même surface permet d'agrandir l'image.
    Cela permet d'améliorer la netteté.
    Par contre c'est vrai que l'aigle possède plus de cellules photoréceptrices donc la zone sensible est plus importante donc l'image aussi. Par contre je n'avais pas les mêmes chiffres que les vôtres sur la densité mais les vôtres semblent meilleurs.

    A LPFR : votre réponse est très poussée, peut être même un peu trop pour un étudiant en biologie
    Cependant je n'ai pas de chiffres concernant les distance mais j'essayerais de trouver un livre à la bibliothèque de mon université sur ce sujet.

    Encore merci...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Wallpaper - Aigle royal
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/10/2009, 23h16
  2. Un aigle javélisé
    Par chamois dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 16
    Dernier message: 11/07/2007, 20h35
  3. Dossier - L'oeil : la vision au-delà de la vision
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/01/2007, 14h14
  4. L'Aigle pomarin dans le Jura français : 1ère nidification depuis 2 siècles
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/10/2005, 10h42
  5. tpe:vision dans l'air,vision dans l'eau avant 4avril
    Par mdrick dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 8
    Dernier message: 26/03/2003, 17h27