Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Paradoxe champ électrique-champ magnétique et compression des distances



  1. #1
    Flastick

    Paradoxe champ électrique-champ magnétique et compression des distances


    ------

    Bonjour à tous !

    Notre professeur nous a posé le paradoxe suivant :

    Soit un fil électrique dans lequel circule un courant I.
    Soit un électron à une distance d du fil voyageant parallèlement à celui-ci dans le même sens que les électrons du courant du fil, et avec la même vitesse.

    a) Dans le référentiel où le fil est au repos :

    L'électron externe se déplace, donc subit la force de Lorentz du courant qui va le faire dévier contre le fil.
    L'électron ne subit pas de force électrique q*E car le conducteur est électriquement neutre.


    b) Dans le référentiel où l'électron externe est au repos :
    (ici l'électron externe est immobile et voit des électrons au repos (statistiquement) et des charges positives circulant à l'opposé)

    L'électron externe ne subit pas la force de Lorentz du courant de charges positives car il ne bouge pas.
    L'électron ne subit pas de force électrique q*E car le conducteur est électriquement neutre.

    Alors l'électron subit-il une force ou non??

    Le professeur nous a expliqué que dans le cas b) le conducteur n'est pas électriquement neutre car le courant de charges positives subit la compression des distances et donc la densité de charges positives augmente, ce qui crée une force q*E qui attire l'électron.
    Cette force est égale à l'autre, à un facteur gamma près. Bon...

    Mais dans le premier cas, il y a aussi un courant de charge qui circule ! Pourquoi lui ne subirait-il pas aussi cette compression des distances, augmentant ainsi la densité des charges négatives et rendant le conducteur chargé négativement ?!??

    Merci d'avance pour vos éclaircissements,


    Flavien

    -----

  2. #2
    Coincoin

    Re : Paradoxe champ électrique-champ magnétique et compression des distances

    Salut,
    Compression par rapport à quoi ?
    Dans b), tu as une compression des distances par rapport au cas où le fil est au repos (cas a).
    Encore une victoire de Canard !

  3. #3
    Flastick

    Re : Paradoxe champ électrique-champ magnétique et compression des distances

    Ben on peut considérer que un fil comme des noyaux (charges +) et des électrons (charges -).

    Dans le cas b) ce sont les noyaux qui bougent (donc le fil)
    Dans le cas a) ce sont les électrons qui bougent, donc pas le fil mais ces électrons se déplacent par rapport au référentiel

    donc pourquoi ne subiraient-ils pas aussi la compression des longueurs ? et donc le fil posséderait soudainement un excès de charges négatives, vu qu'il y aurait tout-à-coup davantage d'électrons par mètre que lorsqu'ils étaient au repos.

Discussions similaires

  1. champ electrique - champ magnétique
    Par minoucha16 dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/10/2008, 21h29
  2. Réponses: 8
    Dernier message: 16/10/2008, 21h53
  3. Champ magnétique et électrique
    Par nathdog dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/12/2007, 16h37
  4. champ magnétique et champ électrique
    Par hedia dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 01/11/2007, 10h00
  5. Energie ds le champ magnétique et électrique
    Par flo-on-the-way dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/02/2005, 10h52