Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Invisibilité par saturation magnétique



  1. #1
    delphi_jb

    Question Invisibilité par saturation magnétique


    ------

    Bonjour !

    voila, j'ai une petite question qui me trotte. j'ai cherché a créer un espece
    d'EMP à court portée qui aurait servi à détruire les données d'un Disque dur
    instantanément. (service que j'aurai rendu pour des personnes qui veulent
    se debarraser d'un disque dur dont les données serait sensible)

    j'ai donc calculé tout ce que je devais calculer mais voila, j'ai oublié une
    donnée, qui était la saturation magnétique du materiaux conducteur.



    Je me dis: "si mon cuivre en 16mm² peut saturer en electromagnétisme,
    pourquoi pas l'air ambiant ?"


    ca veut dire que si je crée un très fort champ magnétique dans l'air tout
    autour de moi, et que je sature donc l'air magnétiquement parlant,
    la lumière (une onde) ne pourrait plus passer et donc je serai invisible ?


    comment calcul t-on la saturation magnétique d'un matériaux ?


    merciiiii

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    invite34596000666

    Re : invisibilité par saturation magnétique

    L'invisibilité, ce n'est pas bloquer la lumière. Ça, c'est l'opacité Tu apparaîtrais entouré d'une aura toute noire

  4. #3
    jctof

    Re : invisibilité par saturation magnétique

    Bonjour,

    ton sujet m'intéresse aussi mais je ne peux pas t'aider beaucoup sauf pour te dire que:
    Dans l'air (très peu perméable au champ magnétique), le seuil de saturation ne risque d'être atteint qu'avec un champ beaucoup plus fort que dans un matériaux perméable genre ferrite.
    Apparement le cuivre est classé dans les "diamagnétique",
    c.a.d qu'il "disperse" les lignes de champs plutôt qu'il les canalise.
    Autrement dit, le cuivre n'a aucune chance de saturer, sauf champs extremes....

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Perm%C3...agn%C3%A9tique

    Aux experts: j'ai pas raconté trop de bêtises ?

  5. #4
    delphi_jb

    Question Re : invisibilité par saturation magnétique

    ha zut ! merci poru cet éclaircissment..

    et pour la saturation magnétique, comment la calcul t-on pour, par exemple, mon fil de cuivre de 16mm² ?


    et alors, j'en profite pour poser une deuxieme question:

    si j'ai un aimant néodyme qui a perdu sont aimantation rémanante (choc, pt de curie,...)
    et que je place mon aimant dans le noyau de mon "destructeur de disque dur" de 2 Tesla,
    va-t-il retrouver sa jeunesse d'antant ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    delphi_jb

    Question Re : invisibilité par saturation magnétique

    donc en fait (sujet momentanément détourné), la meilleur noyau pour mon
    destruteur de disque dur aurait été.. le fer !

    je présume qu'un conducteur en Mumetal ca n'existe pas... ?

  8. #6
    LPFR

    Re : Invisibilité par saturation magnétique

    Bonjour.
    Ni le cuivre ni l'air ne peuvent pas présenter de la saturation magnétique.
    La saturation magnétique n'arrive que dans des matériaux ferromagnétiques (fer, acier, nickel, oxydes de fer et de chrome, etc.).
    Cette saturation magnétique veut tout simplement dire que la perméabilité magnétique dynamique du matériau tombe à la valeur de celle du vide (et de l'air). Et qu'une fois le matériau saturé, l'augmentation du champ magnétique ne sera guère plus grande que dans l'air ou le vide.

    Pour revenir au disque dur, le meilleur destructeur est le fer sous forme de marteau pilon. C'est ce que l'on fait avec les disques dur contenant des informations "sensibles".

    Mais un champ magnétique externe très intense (bien plus grand que 1 tesla) magnétise la surface ferromagnétique du disque "uniformément" et détruit toute l'information. Théoriquement, il reste un peu du "souvenir" de l'état de magnétisation précédent. Mais il faut être sacrement motivé pour essayer de l'extraire. Si le champ est alternatif, on peut magnétiser le matériau dans le deux sens plusieurs centaines de fois, pour lui faire perdre tout souvenir.
    Le marteau pilon est une solution plus simple.

    Le µ-métal est un alliage avec un "µ" très grand (> 50 000 fois plus grand que celui du vide).
    Au revoir.

  9. Publicité
  10. #7
    f6bes

    Re : invisibilité par saturation magnétique

    Citation Envoyé par delphi_jb Voir le message
    je présume qu'un conducteur en Mumetal ca n'existe pas... ?
    Bjr à toi,
    Mets donc un morceau de mumétal sur ta prise 230v et m'est y les doigts......tu verras bien si c'est CONDUCTEUR ou pas !!!
    (Je t'invite à NE PAS essayer).
    A+
    On ne s'excuse PAS....on DEMANDE à étre...excusé. (sinon c'estTROP facile)

  11. #8
    delphi_jb

    Re : Invisibilité par saturation magnétique

    Le marteau pilon est une solution plus simple.
    c'est clair... mais c'était plus le défi de le faire magnétiquement parlant qui me motivait en fait..

    Mais un champ magnétique externe très intense (bien plus grand que 1 tesla)
    comment peut-on calculer cette valeur minimum pour que cela soit efficasse ?

    @ 50hz, je vais pas avoir un soucis de rendement général due au cycle d'hystérésis de mon solénoide ?




    Bjr à toi,
    Mets donc un morceau de mumétal sur ta prise 230v et m'est y les doigts......tu verras bien si c'est CONDUCTEUR ou pas !!!
    (Je t'invite à NE PAS essayer).
    A+
    mdrrr.. suis trop jeune pour mourrir..

    ou trop vieux pour ces conneries (haaa quel bon film.. )


    non, plus sérieusement, je demandais si le Mumetal existait sous forme d'un fil, comme un fil de cuivre par exemple.. voir plus massif encore.

    parceque alors, ca en fait un objet idéal pour un noyau d'un solénoide, 15x meilleur que le fer (si j'en crois wikipedia)


    en tout cas, merci pour vos réponse..

  12. #9
    f6bes

    Re : Invisibilité par saturation magnétique

    Citation Envoyé par delphi_jb Voir le message

    non, plus sérieusement, je demandais si le Mumetal existait sous forme d'un fil, comme un fil de cuivre par exemple.. voir plus massif encore.

    parceque alors, ca en fait un objet idéal pour un noyau d'un solénoide, 15x meilleur que le fer (si j'en crois wikipedia)
    Bjr à toi,
    Rien n'interdit de produire le mumétal sous qq forme que ce soit.
    Pour les noyaux solénoïdes et meilleur que le fer, regarde du coté des "ferrites". Ca devrait suffire.
    A+
    On ne s'excuse PAS....on DEMANDE à étre...excusé. (sinon c'estTROP facile)

  13. #10
    delphi_jb

    Question Re : Invisibilité par saturation magnétique

    ferrites, la matiere premiere des aimants permanents ? ( enfin avant d'etre remplacé par le néodyme si c'est bien ce que je pense.. lol )

    Rien n'interdit de produire le mumétal sous qq forme que ce soit.
    donc si je prend une feuille de mumetal et que je la roule pour en avoir un cylindre, ca fera un bon noyau de solénoide alors...

    ==> dois-je intercaler un isolant sur le MuMetal ou bien si tout les feuille se touche en elle (puisque roulé sur elle meme) , c'est pas grave ?



    pour obtenir une forte induction magnétique dans mon solénoide, il faut qu'un gros courant parcourt le fil. ok.
    la tension n'a-t-elle pas d'importance ?

    si par exemple, je prend une alimentation de pc et que j'utilise le 5v @ 30A (max de l'alim que j'ai sous la main), y aura t-il autant d'induction magnétique que si le la mettai sous 230v @ 30A ?

    parceque on passe de 150w a quand meme 6900w... ?

  14. #11
    LPFR

    Re : Invisibilité par saturation magnétique

    Citation Envoyé par delphi_jb Voir le message
    ferrites, la matiere premiere des aimants permanents ? ( enfin avant d'etre remplacé par le néodyme si c'est bien ce que je pense.. lol )



    donc si je prend une feuille de mumetal et que je la roule pour en avoir un cylindre, ca fera un bon noyau de solénoide alors...

    ==> dois-je intercaler un isolant sur le MuMetal ou bien si tout les feuille se touche en elle (puisque roulé sur elle meme) , c'est pas grave ?



    pour obtenir une forte induction magnétique dans mon solénoide, il faut qu'un gros courant parcourt le fil. ok.
    la tension n'a-t-elle pas d'importance ?

    si par exemple, je prend une alimentation de pc et que j'utilise le 5v @ 30A (max de l'alim que j'ai sous la main), y aura t-il autant d'induction magnétique que si le la mettai sous 230v @ 30A ?

    parceque on passe de 150w a quand meme 6900w... ?
    Bonjour.
    Il faut que les feuilles soient isolées pour diminuer les courants de Foucault.
    Il n'y a que le courant qui compte. Pas la tension. Mais pour avoir un corant donnée avec une résistance il faut la tension qu'il faut: loi d'Ohm.

    Et on fait des matériaux plus adaptés pou faire des transfos que le µ-metal. Si mes (très vieux) souvenirs sont bons, il ne faut pas trop tortiller le µ-metal. Ça dégrade ses propriétés magnétiques.
    Au revoir.

  15. #12
    f6bes

    Re : Invisibilité par saturation magnétique

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    . Si mes (très vieux) souvenirs sont bons, il ne faut pas trop tortiller le µ-metal. Ça dégrade ses propriétés magnétiques.
    Au revoir.
    Bjr LFPR, Tes souvenirs sont bons !
    On ne doit PAS travailler le mumétal (perçer, scier, etc...) un fois fabriquer.
    A+
    On ne s'excuse PAS....on DEMANDE à étre...excusé. (sinon c'estTROP facile)

  16. Publicité
  17. #13
    delphi_jb

    Question Re : Invisibilité par saturation magnétique

    les courants de foucault, ce n'est pas le phénomène de courant induit qui apparait quand on crée une grosse induction sur un noyau plein ?

    si je me souviens bien a l'école, une des sections avait tiré ce phénomène a leur avantage en recréant un frainage par courant de foucault. Un tore bobiné et scié sur 5mm dans lequel s'intercalait (et frolait) un disque conducteur d'éléctricité mais non ferromagnétique.
    c'était impressionnant comment meme a des vitesse folle ce disque pouvait s'arreter instantanément...


    Il n'y a que le courant qui compte. Pas la tension. Mais pour avoir un corant donnée avec une résistance il faut la tension qu'il faut: loi d'Ohm.
    donc a moi de calculer un bon rapport entre résistance du fil de cuivre (résistivité) et ampérage maximum pour ne pas que ce fil ne s'échauffre de trop...


    Rfil: ==> pour mes 20m de 16², ca fait 0,17 ohms
    Masse: ==> 2,3 Kg

    Prenons ces données comme exemples pour élévation de températures:
    U = 5 volts
    I = 30A
    t = 1 sec

    W = R . I² . t => W = 0,17ohms . 30A² . 1sec
    W = 153 joules

    dT° = E / (Masse . CCM)
    dT° = 153 joules / (2,3kg . 385j.Kg.K-1)
    dT° = 0,172° / sec


    ==> Elévation de température correct



    Induction magnétique de mon solénoide. donnée:

    solénoide:
    * noyau: Fer de 11,3 cm de longueur sur 10 de diamètre
    * spires: 45 spires sur 3 étages de 15 spires chacunes. (D: 14,1cm au total)


    B = µ0 . µfer . ((n . I) / l)
    B = 4pi10-7 H/m . 10000 . ( (45 spires . 30A) / 0,1 m)
    B = 169 Teslas ???


    elle est ou mon erreur ??

  18. #14
    LPFR

    Re : Invisibilité par saturation magnétique

    Bonjour.
    Il y a plusieurs erreurs. Le champ n'est pas simplement µni/l, ceci est vrai que si le solénoïde est très long. Dans votre cas, c'est le µ de l'air pour le retour des lignes de force qui va limiter le champ. Pour pouvoir appliquer la formule il faudrait utiliser un circuit magnétique fermé ne contenant que du fer.

    Deuxièmement, le champ dans le fer ne sera guère plus grand que le champ de saturation. Celui-ci doit tourner autour de quelques teslas pour l'acier, et beaucoup moins pour le µ-alloy.
    Cet alliage a été fait pour de blindages: un grand µ mais un champ de saturation faible, car on ne blinde pas des gros champs.
    Au revoir.

  19. #15
    delphi_jb

    Question Re : Invisibilité par saturation magnétique

    ha okk

    donc déja, en commencant a l'envers dans vos explication, je devrai plus m'aventurer sur de l'acier, qui est moins vite saturé que l'air.


    et pour la réponse, si je crée un tors d'acier bobiné dans les meme proportion de D=100mm sur une grande circonférence (disont 1m) et que je scie un bout pour savoir passer de justesse un disque dur entre, vais-je avoir plus de tesla au final ?

  20. #16
    LPFR

    Re : Invisibilité par saturation magnétique

    Citation Envoyé par delphi_jb Voir le message
    et pour la réponse, si je crée un tors d'acier bobiné dans les meme proportion de D=100mm sur une grande circonférence (disont 1m) et que je scie un bout pour savoir passer de justesse un disque dur entre, vais-je avoir plus de tesla au final ?
    Bonjour.
    Oui.
    Et vous pouvez calculer le champ avec la formule approchée:
    B = µo NI / l
    Avec µo, le µ du vide et non celui de l'acier et 'l' la longueur de l'entrefer (le morceau que vous avez coupé) et non celui de l'acier.
    Et, comme toujours, ceci n'est valable que pour des champs inférieurs au champ se saturation du fer.
    Au revoir.

Discussions similaires

  1. Saturation d'un entonnoir par flux d'air
    Par Khwartz dans le forum Physique
    Réponses: 32
    Dernier message: 11/05/2015, 06h58
  2. Saturation d'un circuit magnétique
    Par Ahmed22 dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/04/2009, 19h15
  3. [Biologie Moléculaire] Saturation non specifique par le BSA
    Par manelatia23 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/08/2008, 17h26
  4. Saturation d'un blindage magnétique
    Par vash dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/06/2007, 21h51
  5. Réponses: 3
    Dernier message: 07/02/2005, 15h17