Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!



  1. #1
    MarioB

    Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Bonsoir à tous,

    soit une différence de potentiel V, constante aux bornes d'une résistance non-cylindrique(tronc-conique) dont la résistance initiale est R1 et la résistance finale est R2, on a:

    R = p * l / s

    dR = p * l * d(1/s) = p * l * (-1/s²1) * ds

    ou p est la résistivité, l est la longueur du composant et s est la section-droite variable.

    On obtiendra la variation de résistance deltaR telle que:

    deltaR = - p * l * / s²1 * delta s



    On sait d'autre part que puisque la résistance R varie dans ce composant en fonction de la longueur et que la différence de potentiel est constante et le temps t est considéré comme une durée constante, on aura la quantité deltaEt égale à:

    deltaEt = ( R1/R2 - 1) * Et soit encore:

    = ( - deltaR / R2 ) * Et et en remplaçant deltaR et R2
    par leurs valeurs en fonction de delta s et s2:

    = ( s2 / s1² * delta s ) * Et


    Aprés calculs, on obtient la valeur de deltaEt égale à, een remplaçant delta s par sa valeur:


    deltaEt = ( (s2/s1)² - s2/s1 ) * Et


    Comme la résistance diminue quand la section-droite augmente, on doit considérer deltaEt comme de l'énergie non-absorbée par le composant et donc, devant etre libérée et se conservant pour s'additionner à l'énergie absorbée pour obtenir l'énergie totale finale, soit:

    Et finale = Et + deltaEt ce qui est égal à:
    ______________________________ _
    Et finale = Et * ( ( s2/s1)² - s2/s1 + 1 ) |

    Cette expression permet bien de prévoir que l'énergie Et finale d'une résistance cylindrique est, pour s2 = s1:

    Et finale = Et

    Donc, et comme l'énergie Et finale d'une résitance tronc-conique est plus grande que l'énergie Et finale d'une résitance cylindrique, l'on doit admettre que la résistance tronc-conique s'est bien comportée en GENERATEUR et pas seulement en récepteur, quand sa résistance est asymétrique !!!

    En espérant que chacun pourra réfléchir au sujet de ce phénomène et finir par se convaincre de sa réalité, je vous souhaite une bonne nuit et...

    au revoir..

    PS: Et = (( V2² - V1²)/V1²)Et + ( R1/R2 - 1)Et + ((t2 - t1)/t1)Et

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    MarioB

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    bonjour,

    RECTIFICATIF:

    vous aurez rectifié de vous-meme dans le post-scriptum PS:

    Et = (.....)Et, bien entendu c'était en réalité : deltaEt =(....)Et !!! .


    Au revoir...Et bonne journée.

  4. #3
    GillesH38a

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    la résistance d'un conducteur tronc conique n'est pas , et ton concept de "résistance au début et résistance à la fin" ne signifie absolument rien, la résistance a une valeur globale unique, que tu saurais calculer si tu savais manipuler un peu les intégrales.

    Quand est ce que tu arrêteras de remplir le forum de tes absurdités qui te vaudraient une note quasi nulle à un examen de première année de fac ?

  5. #4
    MarioB

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Bonjour gillesh38,

    je sais, je m'exprime mal: la formule de R n'est évidemment pas celle d'une résistance tronc-conique mais je m'en sers pour accéder à l'élément dR qui me permet de relier dR à ds et plus tard dans le calcul, en fait je n'utilise jamais R1 et R2, mais delta s que je fait apparaitre dans la formule de deltaEt qui elle contient déjà un deltaR que je relie au delta s, et sans parler en aucune façon explicitement de R1 ou R2, ce qui fait que l'absurdité est plutot due à une maladresse relative aux appellation R1 et R2 qui sont plutot maladroites, non pas au calcul lui-meme !!

    Au revoir gillesh38

  6. #5
    verdifre

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Bonjour,
    comme d'habitude un petit schéma reglerai le probleme rapidement (mais tu dois etre faché avec les schémas)
    pour moi, quand tu ecrit cela
    On sait d'autre part que puisque la résistance R varie dans ce composant en fonction de la longueur et que la différence de potentiel est constante
    c'est faux, la difference de potentiel aux bornes de chaque "tranche " de résistance n'est pas constante sur la longueur de la resistance
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Ludwig

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Citation Envoyé par MarioB Voir le message
    Bonjour gillesh38,

    je sais, je m'exprime mal: la formule de R n'est évidemment pas celle d'une résistance tronc-conique mais je m'en sers pour accéder à l'élément dR qui me permet de relier dR à ds et plus tard dans le calcul, en fait je n'utilise jamais R1 et R2, mais delta s que je fait apparaitre dans la formule de deltaEt qui elle contient déjà un deltaR que je relie au delta s, et sans parler en aucune façon explicitement de R1 ou R2, ce qui fait que l'absurdité est plutot due à une maladresse relative aux appellation R1 et R2 qui sont plutot maladroites, non pas au calcul lui-meme !!

    Au revoir gillesh38

    Bonjours,

    J'éspère pour toi que tu ne crois pas les absurdités que tu racontes, car si non je crains que tu as des soucis à te faire quand à l'état de tes neurones.

    Cordialement

    Ludwig
    Le temps détruit tout ce qui est fait sans lui (Proverbe Chinois)

  9. Publicité
  10. #7
    MarioB

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Bonjour,


    pour verdifre: la différence de potentiel dont je parle est bien entendu aux bornes de la résistance entière, comme je l'ai indiqué au début du 1er post, mon cher verdifre !! Malgré mes maladresses...


    pour Ludwig: donnes-toi la peine de démontrer que tu connais qu'elles sont mes croyances et de démontrer comme absurde ce que toi, tu crois etre absurde, au lieu de perdre ton temps en vaines tactiques psychanalitiques sans foi ni loi, mon cher Ludwig !

    Au revoir

  11. #8
    Tiluc40

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Hummm!!! Ce raisonnement me rappelle furieusement celui d'un fil fermé récemment. Combien de temps celui-ci va t-il tenir?

    PS.S Mario, il ne te pendait pas au nez la menace de voir tes messages pré-modérés? Apparemment, ça n'est pas encore tombé...

  12. #9
    Ludwig

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Citation Envoyé par MarioB Voir le message
    Bonjour,



    pour Ludwig: donnes-toi la peine de démontrer que tu connais qu'elles sont mes croyances et de démontrer comme absurde ce que toi, tu crois etre absurde, au lieu de perdre ton temps en vaines tactiques psychanalitiques sans foi ni loi, mon cher Ludwig !

    Au revoir
    Salut,

    Cher ami, je ne vois pas ce que tu veux dire. Sache que pour ce qui me concerne je suis totalement conscient de mon ingnorance, d'ailleurs Richard Feynman l'a bien dit, " Ce que nous savons faire c'est manipuler des modèles mathématiques de calcul, la réalité, personne ne peut prétendre la connaitre", et pour ne rien te cacher, je suis aussi de cet avis.

    Pour ton information et au cas ou ça pourrait servir à quelque chose,
    toute théorie quelle quelle soit doit affronter la sanction de l'éxpérience. Si tu veux qu'on s'intéresse à tes histoires, alors propose au moins une expérience permettant de soutenir ton argumentation. Ceci étant tu as tout à fait le droit d'émettre des hypothèses, mais dans ce cas accepte au moins la critique et admet le fait qu'on puisse te dire quand tu te plante. Le fait d'écrirre des théories ne signifie de loin pas que celles-ci auront une réalité physique.

    Les mathématiques permettent d'écrire pleins d'équations parfaitements exactes, mais elles peuvent avoir la facheuse particularité de décrire un système non causal, c.a.d physiquement inconstructible.

    Et pour finir, sache que c'est grace au travail d'innombrables personnes de par le monde, qui selon tes dires sont de véritables ignorants qui t'on construit ton ordinateur pour que tu puisses leurs dire à quel point c'est des nuls. C'est comique non?


    Cordialement

    Ludwig
    Le temps détruit tout ce qui est fait sans lui (Proverbe Chinois)

  13. #10
    GillesH38a

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    pour moi y a aucun problème : les 2/3 de mes copies d'étudiants de première année (et je suis gentil) contiennent ce genre de calcul qui alignent des formules sans signification physique, vaguement correctes du strict point de vue mathématique mais déconnectées de toutes réalite, et je mets zéro à la question , la procédure est bien au point.

    Quel est le problème ?

  14. #11
    obi76

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    pour moi y a aucun problème : les 2/3 de mes copies d'étudiants de première année (et je suis gentil) contiennent ce genre de calcul qui alignent des formules sans signification physique, vaguement correctes du strict point de vue mathématique mais déconnectées de toutes réalite, et je mets zéro à la question , la procédure est bien au point.

    Quel est le problème ?
    J'approuve parfaitement
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  15. #12
    MarioB

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Bonne nuit,

    pour répondre à Ludwig: je t'assure, cher ami, que meme si je défend bec et ongles mes conceptions qui sont plus valides que tu ne le penses, et vous qui oubliez toujours quels sont les Principes physiques que j'utilise quand vous, vous me jettez au visage, avec votre acrimonie nuisible à la physique, les Principes de conservations que j'utilise aussi, je t'assure donc, que j'ai toujours pardonné l'ignorance, quand vous, vous la sanctionnez quand vous corrigez les copies de vos étudiants !!!

    Et pour votre gouverne, vous faites des reproches à mes travaux, mais vous les aviez condamnés d'avance, puisque c'est semble-t-il ainsi que vous croyez devoir etre votre role d'accros de FS !!

    Vous faites votre métier de défendre la conformité à la science connue, mais moi je poursuis mon but d'augmenter mes connaissances, meme si mes moyens écorchent vos conceptions qui font votre succès à l'Université mais ne vous feront pas avancer d'un pouce pour le progrès des savoirs et des découvertes de nos sciences.

    Et certains d'entre vous n'ont meme pas pris la peine de lire quoique ce soit de mes travaux, en tous cas, sincères et sans triches...

    Au revoir, et corrigez bien vos copies, pauvres de vos étudiants, j'avais de meilleurs profs autrefois...

  16. Publicité
  17. #13
    Tiluc40

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Bonsoir
    Mon cher Mario, c'est toujours un plaisir de te lire
    Citation Envoyé par MarioB Voir le message
    si je défend bec et ongles mes conceptions qui sont plus valides que tu ne le penses, et vous qui oubliez toujours quels sont les Principes physiques que j'utilise quand vous, vous me jettez au visage, avec votre acrimonie nuisible à la physique, les Principes de conservations que j'utilise aussi, je t'assure donc, que j'ai toujours pardonné l'ignorance, quand vous, vous la sanctionnez quand vous corrigez les copies de vos étudiants !!!
    C'est cocasse, mais "nuisible à la physique" n'est pas vraiment l'expression qui me serait venue à l'esprit en lisant les quelques réponses à tes posts. Par contre, il faudrait vraiment que Futura Science adopte un nouveau code couleur. Pour ton post n°1, je verrais bien un fond bleu glace avec quelques brillants pour avertir les non-initiés : "Attention!!! Calculs glissants"
    Et pour votre gouverne, vous faites des reproches à mes travaux, mais vous les aviez condamnés d'avance, puisque c'est semble-t-il ainsi que vous croyez devoir etre votre role d'accros de FS !!
    L'hypothèse selon laquelle tes travaux sont jugés sur les seules pièces que tu as bien voulu nous présenter est bien évidemment à exclure, je suppose? Tu n'as pas, il me semble, corrigé quoi que ce soit dans tes calculs suites aux quelques remarques. Nous exprimons par exemple quelques doutes sur ton calcul de résistance. Pour calculer un élément de résistance dR, j'aurais écrit bêtement pour x compris entre 0 et l, dR(x)=dx/s(x), dont les intégrales me donneraient les morceaux de résistance que tu sembles appeler R1 et R2. Mais tu vas me dire sans doute que c'est de l'ancienne physique qui risque de nous priver de progrès fabuleux. Il est évidemment possible que je me trompe sur ton montage électrique, mais comme toujours, tu sembles faché avec ces schémas qui apporteraient pourtant tellement de clarté à tes exposés. Au lieu de ça, tu plaides que tu t'exprimes mal, que ce n'est pas ce que tu voulais dire et qu'on avait surement corrigé par nous même. A lire ta réponse, on n'a même l'impression que ce n'est pas grave, puisque tu t'en sers juste pour arriver à LA FORMULE qui t'intéresse pour pouvoir continuer à calculer. Car il faut savoir ceci (je m'adresse à nouveau aux non-initiés) : si les Shadoks pompaient, Mario calcule! S'il n'a pas de formule disponible, il vous la créera en multipliant des betteraves par le prix du ticket de métro à Brasilia. C'est ça, la Nouvelle Physique. Et ça ne déçoit jamais!
    Vous faites votre métier de défendre la conformité à la science connue, mais moi je poursuis mon but d'augmenter mes connaissances, meme si mes moyens écorchent vos conceptions qui font votre succès à l'Université mais ne vous feront pas avancer d'un pouce pour le progrès des savoirs et des découvertes de nos sciences.
    Des esprits, surement d'horribles conservateurs, diraient sans doute qu'il essayent de transmettre des bases solides et des notions telles que la rigueur, la justification par l'expérience ou l'observation... (notions sans doute désuètes dans notre monde moderne où une affirmation erronée mais franche aura souvent plus de crédit qu'un exposé humble des faits)
    Et certains d'entre vous n'ont meme pas pris la peine de lire quoique ce soit de mes travaux, en tous cas, sincères et sans triches...
    Hélas la sincérité n'entraîne pas l'exactitude.
    Au revoir, et corrigez bien vos copies, pauvres de vos étudiants, j'avais de meilleurs profs autrefois...
    Je serais taquin, je regretterais que tu n'en aies pas profité plus!
    En conclusion, et pour paraphraser Obi et Gilesh : "Elève Mario! Vous aurez 0". Bonne nuit

  18. #14
    MarioB

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Bonjour,

    n'ayant pas été saisi par une éventuelle transcendance intellectuelle pour la physique des génuflexions que tiliuc40 fait subir à mes propos,

    et ayant remarqué que la seule chose, en fait, que vous me reprochez est l'absence drastique de schéma, dont vous semblez ressentir un cruel et vorace besoin intellectuel en physique,

    j'en déduit que vos critiques stériles et acerbes, uniquement accrochées sur des détails montrant que, sauf votre respect, vous n'avez pas compris l'influence de la section-droite pour une résistance mon cher Tiluc40, j'en déduis donc, que vous avez des difficultés graves pour comprendre ne serait-ce qu'une de mes équations physiques, tant vous me suppliez de vous faire l'aumone de schémas, qui ne vous apporteraient absolument rien de plus, puisque mes équations vous semblent hermétiques et fermées de toutes façon, par Principe de "c'est du pécore en physique" que je dois surement vous apparaitre et si je me plante, vous ne faites que me le dire et personne d'entre vous ne s'est donné la peine de me le DEMONTRER par un discours autre que des insultes à peine voilées sous des apparences, très discutables, de répulsion de Principe, tant vos savoirs vous semblent INAMOVIBLES et DEFINITIFS, à tels point que j'ai des doutes au sujet de vos carrières en Physique tant vos anti-méthodes sont douteuses et répréhensibles en rationalités meme mathématiques.

    Excusez-moi, mais vos croyances, confinant à l'inamovibilisme voire l'immobilisme intégriste, mon cher tiluc40, me font penser que vous devriez vous recycler ou vous réorienter.

    Quand à votre habitude de reproches du tac-au-tac, elle montre votre absence drastique de sens de la synthèse, alors je vous dit que vous perdez votre temps en science, mon cher Tiluc40, du moins tant que vous n'aurez pondu une théorie concurrente à mes équations, car vous n'avez pas compris l'astuce que j'utilise, tant une résistance ne peut-etre que constante pour vous ( eh oui, une R tronc-conique çà ne court pas les rues des Universités).

    En tout cas, merci de m'avoir montré que l'émotion de rejet que vous ressentez à l'égard de mes très anciennes maladresses, que je reconnais volontiers, prime sur votre raison et laissez-moi vous dire que j'ai une "petite fleur" sur chacun de mes posts qui m'encourage, que vous vous n'avez pas et dont je suis plutot fier...

    Au revoir, et merci encore...

  19. #15
    f6bes

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Citation Envoyé par MarioB Voir le message

    Au revoir,
    Bjr à toi,
    Dommage , j'eusse préférais......Adieu.
    Mais bon, on fera avec.....MarioB.

    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  20. #16
    verdifre

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    bonjour,
    ( eh oui, une R tronc-conique çà ne court pas les rues des Universités).
    tu devrais te pencher sur la fabrication des pistes de potentiometre logarithmique et tu verrais que les labo d'université sont trés bien fournis en résistances "asymétriques".
    c'est trés largement utilisé depuis au moins 50 ans.
    le potentiometre logaritmique n'est cependant pas une curiosité de laboratoire, on s'en sert (entre autre) chaque fois qu'il y a un volume sonore à règler
    soit dit en passant je vient de te fournir un montage experimental pas cher qui ve te permettre de mettre ta theorie à l'epreuve.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  21. #17
    MarioB

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    bonjour verdifre,

    tu es très aimable de penser à un schéma ou un graphe, mais ma résistance asymétrique n'est pas un potar logarithmique que je connais bien moi aussi pour des raisons personnelles d'intéret pour l'électronique.

    Ce n'est pas une résistance logarithmique, car la section-droite s, de ces résistances, est constante or pour comprendre mon travail tu dois expérimenter sur une résistance à section-droite variable comme un cone tronqué (dans les trois dimensions x,y,z) et non pas une variation de largeur de piste de carbone qui fait varier la résistance mais pas la section-droite qui reste d'épaisseur constante sur la longueur du composant !

    Au revoir...bonne expérience si tu trouves ou fabriques un tel composant, dont meme l'épaisseur varie, tronc-conique.
    Dernière modification par MarioB ; 05/02/2010 à 09h50.

  22. #18
    GillesH38a

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    cher Mario

    si je vous invite dans un laboratoire de TP avec une résistance tronc-conique et des appareils basiques de mesure de résistance, genre ampéremètre, voltmètre, pont de Wheatstone, pourriez vous me dire à quelle quantité mesurée correspondrait les valeurs que vous appelez R1 et R2, que vous utilisez dans votre équation dE ?

    et également quelle conséquence pratique mesurable déduisez vous du fait qu'après un raisonnement -pour moi totalement incompréhensible- vous déduisiez que la "résistance se conduit comme un générateur" ? quelle expérience pourrait confirmer la justesse de vos déductions ?

    (vous admettrez j'espère qu'en physique, la "justesse" des déductions implique un accord avec des faits expérimentaux?)

    merci de votre réponse

  23. Publicité
  24. #19
    MarioB

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Bonjour verdifre,

    suite à mon post précédent:

    la section-droite doit varier dans deux des trois dimensions, pour un delta s de révolution car sinon mes calculs ne sont plus adaptés pour une autre forme de variation de surface qui ne serait pas de révolution.

    Au revoir...

  25. #20
    obi76

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Citation Envoyé par MarioB Voir le message
    Bonjour verdifre,

    suite à mon post précédent:

    la section-droite doit varier dans deux des trois dimensions, pour un delta s de révolution car sinon mes calculs ne sont plus adaptés pour une autre forme de variation de surface qui ne serait pas de révolution.

    Au revoir...
    Te rends tu compte que (outre les formules), ce que tu dis n'a absolument aucun sens.... (tu serais pas un cousin à naudin par hasard ?)
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  26. #21
    MarioB

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Bonjour gillesh38,

    si l'on admet pour un conducteur cylindrique de révolution, la valeur de R telle que:


    R = p * l / s et en considérant que l'on ne fait varier que la section-droite s, la résistivité p et la longueur du composant l étant considérées constantes comme dans le cas de calculs de résistances à section-droite constante.

    Dans ce cas on peut définir la quantité deltaR telle que:

    deltaR = - p * l * delta s / s² et par conséquent pour la valeur de R on peut définir:

    R2 = R1 - p * l * (delta s / s²)1 et R1 est la valeur de la résistance si on l'avait considérée cylindrique.

    Voila, c'est simplement ce que je veux vous donner comme réponse.

    Au revoir...

  27. #22
    MarioB

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Bonsoir,

    petit rectificatif suite à une faute de frappe:

    R2 = R1 - p * l * ( delta s / s²1 ) soit encore :

    R2 = R1 - R1*( delta s / s1 ) ou encore :

    R2 = R1 * ( 1 - delta s / s1 ) et s'il y a du potentiel V2 on aura:

    V2 = V1 * ( SQR( 3 - ( R1/R2 + t2/t1)).


    Au revoir...

  28. #23
    MarioB

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    re-bonsoir,


    2ème rectificatif:

    les s²1 et s1 sont à remplacer par s²2 et s2 sinon, on aurait une R2 < 0, ce qui n'aurait aucun sens !!!

    fautes de frappe dues à l'heure tardive, veuillez encore excuser...


    Au revoir..

  29. #24
    MarioB

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    re-bonsoir,


    suite à des erreurs, je me dois de reprendre le calcul à :


    dr = p * l * -ds / s² ce qui donne après intégration:

    deltaR = p * l * ( 1/s1 - 1/s2) et non ces bourdes que vous avez pu lire ces quelques lignes des posts précedents.


    Pardonnez les erreurs en questions, au revoir...

  30. Publicité
  31. #25
    MarioB

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    Suite : encore un correctif:


    deltaR = p * l * ( 1/s2 - 1/s1) doit etre de signe négatif; en remplacement dans le post précedent!!

    Excusez-moi et au revoir, les heures tardives et matinales ne me valent rien...

  32. #26
    MarioB

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    bonsoir,

    compte-tenu du nombre d'erreurs que j'ai faites dans ce fil, j'ai demandé l'effacement de ce fil que je recommencerais sans erreur, plus tard.

    Au revoir...

  33. #27
    verdifre

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    bonjour,
    comme quoi un petit schéma pour faire un calcul tout con ca aide
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  34. #28
    GillesH38a

    Re : Démonstration qu'un composant "résistance R" asymétrique peut se comporter en générateur !!

    je ne te demandais ni calcul ni dessin, mais seulement si R1 et R2 correspondaient à quelque chose de mesurable sur le tronc-cone.

    Donc si je comprends bien dans ton fatras, ce n'est rien de mesurable, ce serait la résistance de deux autres résistances , une cylindrique de rayon R1, et l'autre cylindrique de rayion R2, que tu n'as pas sur la table. Là je suis d'accord. Donc


    1) que diable signifie "initial" et "final" si c'est juste la valeur de deux résistances différentes (y a pas de variation au cours du temps , et puis de toutes façons laquelle serait "avant" l'autre" et pourquoi pas l'inverse ?)

    2) en quoi disserter sur R1 et R2 t'apprend-il quoi que ce soit sur la 3e resistance tronc conique?

    et finalement : si t'es pas capable d'aligner trois calculs basiques sans te tromper, (pour redécouvrir que si on dérive, et qu'on ré-intègre, on retrouve la fonction initiale , ou plutot la différence prise entre deux valeurs) peux tu - psychologiquement - admettre que si tu ne trouves pas ce que tous les physiciens disent depuis des siècles, c'est plus probalement TOI qui te trompes qu'EUX ?

    as-tu, toi, un argument TRES FORT pour nous convaincre que c'est RIGOUREUSEMENT IMPOSSIBLE que tu te soies simplement complètement vautré dans des concepts que tu maitrises mal ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. La science du "Comment?" peut-elle dire "POURQUOI?" au moins une fois?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 83
    Dernier message: 12/07/2017, 22h12
  2. recherche composant qui peut "attraper" et "lâcher"
    Par florentp83 dans le forum Électronique
    Réponses: 11
    Dernier message: 17/08/2009, 19h01
  3. pont de diode "celui qui peut le plus peut il le moins"
    Par rldfer dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 07/09/2008, 18h15
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 31/01/2006, 10h30