Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

La couleur mystère



  1. #1
    Serendipity7

    Question La couleur mystère


    ------

    Tout d’abord merci pour votre site que j’ai longuement parcouru, et grâce auquel j’ai appris beaucoup de choses.
    Je m’intéresse beaucoup aux sciences en général, et à la couleur en particulier. Et malgré mes nombreuses recherches, il y a des questions auxquelles je n’ai pas encore pu trouver de réponse satisfaisante pour l’esprit.
    Il s’agit de la couleur pourpre (ou rose foncé, ou magenta), que l’ont retrouve dans le cercle chromatique, placée entre le bleu-violet (la plus courte longueur d’onde) et le rouge (la plus longue), et en face du vert (qui est donc sa couleur complémentaire)

    1 - Toutes les couleurs ont une longueur d’onde particulière qui va du rouge au bleu-violet, mais le pourpre n’en a pas ! ! ! Cette couleur ne peut être formée qu’à partir d’autres couleurs (bleu-violet et rouge). Et déjà cela m’intrigue : pourquoi et comment cela est-il possible ?
    2 - Lorsque la lumière est diffractée par un prisme transparent, la couleur pourpre ne se retrouve pas dans les couleurs résultant de cette diffraction. Et pourtant toutes les couleurs du cercle chromatique mélangées en synthèse additive donnent du blanc. Comment est-ce possible ? Il devrait y avoir le pourpre en trop !
    3 - Lorsque notre œil est habitué à une lumière très sombre, il se forme une substance appelée le « pourpre rétinien » qui permet de voir dans une forte pénombre. Cette substance a forcément un rapport avec la couleur pourpre qui n’existe pas dans la lumière blanche, mais lequel ? Comment expliquer cela ?
    4 - Lorsqu’on allume la lumière devant un œil habitué à la pénombre, le pourpre rétinien est immédiatement détruit, sauf si cette lumière est de la couleur pourpre ! ! ! Seule une lumière de cette couleur ne détruit pas le pourpre rétinien et n’empêche donc pas de continuer à voir dans la pénombre ! ! ! Il y a forcément un rapport avec le fait que cette couleur n’existe pas sous forme de longueur d’onde ? ! ? ! Mais quel rapport ? Comment expliquer cela ?

    J’espère m’être exprimée de façon compréhensible. Merci d’avance pour la ou les personne(s) qui voudr(a)(ont) bien se pencher sur mes problèmes de logique, car je me pose ces questions depuis de nombreuses années, et aucune de mes recherches n’a abouti. Pour info, mon métier est : informaticienne.

    A bientôt sur le net
    Bernadette

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    doul11

    Re : La couleur mystère

    bonjour,

    toutes les couleurs ont une longueur d'onde, regardez le spectre : spectre

    le pourpre est assez porche du rouge : Pourpre
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  4. #3
    LPFR

    Re : La couleur mystère

    Bonjour.
    Tous les couleurs n'ont pas une longueur d'onde. Le marron, par exemple. Vous ne trouverez pas des lampes ni des LEDs marron. C'est le cas aussi du magenta.

    Toutes les longueurs d'onde (visibles) ont une couleur. Mais les mélanges de longueurs d'onde on aussi une couleur qui ne correspond pas directement aux longueurs d'onde qui le forment. Ainsi, vous pouvez obtenir du jaune avec la bonne longueur d'onde (580 nm), mais aussi en mélangeant de la lumière verte et de la rouge, comme dans votre écran d'ordinateur.
    Regardez ici et ici.
    Au revoir.

  5. #4
    doul11

    Re : La couleur mystère

    bonjour,

    oui, vous avez raison, l'exemple avec le marron est flagrant !

    donc on ne peut pas dire que toutes les couleurs ont une longueur d'onde, mais certaines sont des compositions de plusieurs longueur d'onde et si on fait passer ces couleurs composite dans un prisme on peut voir les différentes composantes, comme c'est le cas pour la lumière blanche qui est composé de tout le spectre visible.
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    LPFR

    Re : La couleur mystère

    Re.
    Il ne faut pas oublier que la couleur n'est pas une grandeur physique mais une sensation physiologique et parfois même psychologique.

    Rien d'étonnant que l'on puisse avoir la même sensation avec des stimuli physiques différents.
    A+

  8. #6
    stefjm

    Re : La couleur mystère

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Re.
    Il ne faut pas oublier que la couleur n'est pas une grandeur physique mais une sensation physiologique et parfois même psychologique.

    Rien d'étonnant que l'on puisse avoir la même sensation avec des stimuli physiques différents.
    A+
    Bonjour,
    Pour que la couleur devienne une grandeur physique, ne suffit-il pas de construire un appareil sur le même principe que l'œil-cerveau? (dans les grandes lignes pour ne pas chipoter la faisabilité)
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  9. Publicité
  10. #7
    doul11

    Re : La couleur mystère

    la longueur d'onde est une grandeur physique , la couleur est plus subjective comme une couleur entre violet et bleu, certaines personnes la trouveront plutôt bleu, d'autres plutôt violet.
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  11. #8
    LPFR

    Re : La couleur mystère

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Bonjour,
    Pour que la couleur devienne une grandeur physique, ne suffit-il pas de construire un appareil sur le même principe que l'œil-cerveau? (dans les grandes lignes pour ne pas chipoter la faisabilité)
    Bonjour Stefjm.

    C'est un peu ce que l'on fait dans les caméras de télévision à trois capteurs (j'ai failli écrire tri-tubes). Et un peu moins dans les appareils de photo numériques.

    Mais la couleur reste néanmoins une sensation. Imaginez une image sur votre écran avec une zone marron. Si vous cachez le reste de l'image et ne laissez voir que le marron... il ne sera plus marron mais plutôt doré. Et pour obtenir le même résultat avec un ordinateur: une même valeur de chrominance et saturation qui donne une couleur ou une autre suivant l'environnement, c'est surement faisable mais il faut rajouter du soft. Et ce ne sera toujours pas une grandeur physique.

    (J'ai bien aimé la symétrie du vent autour du pôle. Je ne la connaisais pas).
    Cordialement,

  12. #9
    Serendipity7

    Talking Re : La couleur mystère

    Merci à ceux qui m'ont écrit, mais finalement, personne n'a vraiment répondu à ma question. Le mystère reste entier.

    Il me semble que le fait de dire "la couleur est une sensation" est la même chose que dire "la température est une sensation" (chaud froid) ou bien "l'altitude est une sensation" (on respire moins bien "en haut"), ou même le poids (plus ou moins lourd) etc . . .

    En fait, tout cela se quantifie bel et bien ; et heureusement car la physique a besoin de chiffres, et pas d’à-peu-près. On ne peut jamais rien prouver avec des « sensations » car chacun de nous a des perceptions différentes, et il n’y aurait jamais de consensus.

    Si quelqu’un a de nouvelles idées . . . je ne perds pas espoir.

    Cordialement

    Serendipity7

  13. #10
    coussin

    Re : La couleur mystère

    Citation Envoyé par Serendipity7 Voir le message
    Si quelqu’un a de nouvelles idées . . . je ne perds pas espoir.
    Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans nos explications ? Nous avons répondu à ta question : toutes les couleurs n'ont pas une certaine longueur d'onde. Point.

    J'ajoute que la théorie de la couleur est passionnante, touffue et assez compliquée (pour moi en tout cas )

  14. #11
    Pio2001

    Re : La couleur mystère

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Serendipity7 Voir le message
    1 - Toutes les couleurs ont une longueur d’onde particulière qui va du rouge au bleu-violet, mais le pourpre n’en a pas ! ! ! Cette couleur ne peut être formée qu’à partir d’autres couleurs (bleu-violet et rouge). Et déjà cela m’intrigue : pourquoi et comment cela est-il possible ?
    Comme on l'a vu, il est faux de dire que toutes les couleurs ont une longueur d'onde. En revanche, toutes les longueurs d'onde allant du rouge au violet ont une couleur.

    Citation Envoyé par Serendipity7 Voir le message
    2 - Lorsque la lumière est diffractée par un prisme transparent, la couleur pourpre ne se retrouve pas dans les couleurs résultant de cette diffraction. Et pourtant toutes les couleurs du cercle chromatique mélangées en synthèse additive donnent du blanc. Comment est-ce possible ? Il devrait y avoir le pourpre en trop !
    Effectivement. Les couleurs du cercle chromatique mélangées en synthèse additive ne donnent pas du blanc.
    Ce sont les couleurs de l'arc-en ciel qui font cela.

    Avec un cercle chromatique, c'est nettement plus complexe, d'abord, il y a des tas de cercles chromatiques différents. Ensuite, on parle de trois couleurs additionnées, et non de toutes.
    Enfin, vous avez vu juste, si on ajuste tous les paramètres pour que le mélange puisse tendre vers le blanc, il faudra bien compenser l'excès de pourpre par rapport à l'arc-en-ciel.

    Citation Envoyé par Serendipity7 Voir le message
    3 - Lorsque notre œil est habitué à une lumière très sombre, il se forme une substance appelée le « pourpre rétinien »
    ...
    4 - Lorsqu’on allume la lumière devant un œil habitué à la pénombre, le pourpre rétinien est immédiatement détruit, sauf si cette lumière est de la couleur pourpre
    Je ne savais pas que la Rhodopsine portait le nom de pourpre rétinien. Je suis un peu surpris par le fait qu'elle ne serait pas détruite par la lumière pourpre.
    On utilise de préférence le rouge pour ne pas perdre son accoutumance à l'obscurité. Si le pourpre n'a pas d'effet, le rouge, qui n'est qu'une partie du pourpre, mélange de rouge et de violet, en aura encore moins.

    Pour aller plus loin :

    http://www.normankoren.com/color_management.html
    Cette page explique la vision des couleurs et comment une longueur d'onde devient une mesure de couleur (en coordonnées chromatiques). On y trouve le diagramme des couleurs de la vision humaine, où figurent le spectrum locus, ces couleurs particulières qui correspondent à une longueur d'onde précise, la ligne des pourpres, qui ne correspondent à aucune longueur d'onde, ainsi que toutes les autres couleurs.

    http://www.brucelindbloom.com/
    Dans la section "maths", on comprend pourquoi je parle de plusieurs "cercles chromatiques", tant il existe de systèmes de coordonnées permettant de définir les couleurs.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  15. #12
    Serendipity7

    Re : La couleur mystère

    Citation Envoyé par coussin Voir le message
    Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans nos explications ? Nous avons répondu à ta question : toutes les couleurs n'ont pas une certaine longueur d'onde. Point.

    J'ajoute que la théorie de la couleur est passionnante, touffue et assez compliquée (pour moi en tout cas )
    Cher Coussin
    Tu me demandes ce que je ne comprends pas dans vos explications. La réponse est : rien. Je comprends parfaitement toutes vos explications (et je vous en remercie). Mais elles ne répondent pas à mes 4 questions (voir au début de cette discussion). Elles ne m'apprennent rien que je ne sache déjà. Désolée.
    A+

  16. Publicité
  17. #13
    Serendipity7

    Re : La couleur mystère

    Merci cher PIO2001 d'avoir repris mes 4 questions pour répondre à chacune d'elles. Je suis un tout petit peu plus avancée qu'avant.
    Je vais aller voir les 2 sites que vous mentionnez, et je reviendrai ici.
    A bientôt.

Discussions similaires

  1. dans un trou noir (mystere grand mystere!)
    Par clanki357 dans le forum Archives
    Réponses: 49
    Dernier message: 21/11/2007, 07h06
  2. Couleur vraie/couleur apparente
    Par indavince dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/06/2007, 12h51
  3. Défaillance couleur sur un TV couleur
    Par LaurentT dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/07/2006, 12h21