Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

courant haute frequence



  1. #1
    membreComplexe12

    courant haute frequence


    ------

    Bonjour tous,

    J'ai entendu que le courant à haute frequence avait tendance à s'écarter du centre du conducteur et que d'ailleurs les conducteurs de ce type sont creux en leur centre.

    Es ce vrai? et pourquoi le courant serait il ecarté du centre?

    merci de votre aide

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Fred des montagnes

    Re : courant haute frequence

    Salut,

    Cela s'appel l'effet pelliculaire: http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_de_peau

  4. #3
    membreComplexe12

    Re : courant haute frequence

    Citation Envoyé par Fred des montagnes Voir le message
    Salut,

    Cela s'appel l'effet pelliculaire: http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_de_peau
    merci beaucoup pour l'info, à ton avis c'est vrai l'histoire avec Tesla? (si c'est le cas il est courageux)

    Cet effet de peu est quelque chose que l'on peut quantifier qu'experimentalement où la théorie nous donne des résultats pour cela?

  5. #4
    Fred des montagnes

    Re : courant haute frequence

    Citation Envoyé par 21did21 Voir le message
    merci beaucoup pour l'info, à ton avis c'est vrai l'histoire avec Tesla? (si c'est le cas il est courageux)
    Je pense que c'est possible, il me semble que l'on peu le faire avec des tubes néon et un générateur van der graff (à vérifier)


    Citation Envoyé par 21did21 Voir le message
    Cet effet de peu est quelque chose que l'on peut quantifier qu'experimentalement où la théorie nous donne des résultats pour cela?
    Je sais pas si c'est du à l'effet Hall ou à de l'induction. Mais en tout cas cette effet est bien réel. Il faut en tenir compte dans beaucoup de domaine. Par exemple en électronique de puissance (hacheur).

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    LPFR

    Re : courant haute frequence

    Bonjour.
    Citation Envoyé par 21did21 Voir le message
    merci beaucoup pour l'info, à ton avis c'est vrai l'histoire avec Tesla? (si c'est le cas il est courageux)
    On peut allumer des tubes de décharge (avec un gaz avec basse pression) avec des courants bien inférieurs à 1 mA. Qui ne donnent pas de "châtaigne". C'est l'utilisation des détecteurs de la phase "vive" avec des lucioles au néon. On a tous vu des photos avec des gens tenant des tubes fluorescentes allumées sous des lignes à haute tension (pour "prouver" leur nocivité).
    Mon expérience avec des bobines de Tesla est que l'on sent quand même une châtaigne (plus ou moins désagréable) quand on reçoit les étincelles.

    Citation Envoyé par 21did21 Voir le message
    Cet effet de peu est quelque chose que l'on peut quantifier qu'experimentalement où la théorie nous donne des résultats pour cela?
    Ce n'est pas un effet de "peu" mais un effet de "peau".
    C'est un calcul classique des débutants des cours d'EM destiné à retrouver les formules données dans wikipedia. Évidement confirmées expérimentalement (simplement en mesurant les pertes d'une self en fonction de la fréquence.
    Au revoir.

  8. #6
    membreComplexe12

    Re : courant haute frequence

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    C'est un calcul classique des débutants des cours d'EM destiné à retrouver les formules données dans wikipedia. Évidement confirmées expérimentalement (simplement en mesurant les pertes d'une self en fonction de la fréquence.
    Au revoir.
    Bonjour LPFR,

    merci pour les réponses également, peux tu me donner des pistes pour retrouver ces formules? on ce sert de quoi exactement biot et savard, th d'ampere...?

  9. Publicité
  10. #7
    LPFR

    Re : courant haute frequence

    Re.
    Pas de Biot et Savart. Il faut partir des équations de Maxwell.
    Ça fait très longtemps et je ne me souviens plus des paroles. Mais la musique est:
    Dans l'équation qui donne le rotationnel de B on remplace la densité de courant par σE (vecteur), où σ est la conductivité du milieux et E de champ électrique.
    Cela fait apparaître, en plus du terme d²B/dt² un terme en dB/dt (dérivées partielles, évidement).
    On trouve que la solution pour une onde se propageant dans un conducteur donne une exponentielle avec un exposant avec partie imaginaire (la partie oscillante) et une partie réelle négative qui donne l'atténuation. C'est l'inverse de ce coefficient de cette partie réelle qui est la profondeur de pénétration.
    A+

  11. #8
    membreComplexe12

    Re : courant haute frequence

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Re.
    Pas de Biot et Savart. Il faut partir des équations de Maxwell.
    Ça fait très longtemps et je ne me souviens plus des paroles. Mais la musique est:
    Dans l'équation qui donne le rotationnel de B on remplace la densité de courant par σE (vecteur), où σ est la conductivité du milieux et E de champ électrique.
    Cela fait apparaître, en plus du terme d²B/dt² un terme en dB/dt (dérivées partielles, évidement).
    On trouve que la solution pour une onde se propageant dans un conducteur donne une exponentielle avec un exposant avec partie imaginaire (la partie oscillante) et une partie réelle négative qui donne l'atténuation. C'est l'inverse de ce coefficient de cette partie réelle qui est la profondeur de pénétration.
    A+
    merci pour les infos, c'est pas de mon niveau.... ca fait longtemps que j'ai arrété l'electromagnetisme...

    merci quand meme

    A+

Discussions similaires

  1. Haute frequence - basse frequence
    Par bocar.sow dans le forum Physique
    Réponses: 15
    Dernier message: 30/08/2016, 20h59
  2. Haute fréquence
    Par xagony dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 08/12/2009, 09h54
  3. induction Haute Fréquence
    Par gadjodesteban dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/08/2009, 12h24
  4. Piezo à haute fréquence
    Par karudosu dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/04/2009, 10h26
  5. Haute frequence
    Par bricoliste dans le forum Électronique
    Réponses: 14
    Dernier message: 01/06/2008, 06h57