Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Une unité de temps "insécable" ???



  1. #1
    jegaslim

    Une unité de temps "insécable" ???


    ------

    Quelqu'un aurait-il la réponse sur ce "mystère" à savoir : il y a t-il une unité de temps "insécable" comme je l'ai lu sur un commentaire de mon blog ? dans ce cas (si il y a une "unité" de temps insécable) , le temps n'est pas matière comment peut-on donc lui donner une limite ? serait-ce une limite du au calcul que l'on peut faire par rapport à la "physique" de la matière ou il y a t-il une autre raison ?
    adresse du blog avec la question (premier article) : http://longuevue01.skyblog.com/2.html

    Est-ce vraiment une question d'actualité? Déplacé en physique /Jiav

    -----
    Dernière modification par Jiav ; 11/09/2005 à 03h09.

  2. Publicité
  3. #2
    Gwyddon

    Re : Une unité de temps "insécable" ???

    Salut,

    Cela a un rapport avec la gravitation quantique à boucles (ou LQG pour abréger), fais une petite recherche à ce sujet sur internet ou sur ce forum, tu auras les renseignements que tu cherches (désolé, je ne suis pas assez compétent pour pouvoir te renseigner moi-même)
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  4. #3
    acuna_matata

    Re : Une unité de temps "insécable" ???

    Réponse philosophique:

    J'ai trouvé un site web qui cite Aristote sur le temps... On y parle notamment de «l'instant», le «maintenant» qui lui, serait, selon ce que j'ai compris, l'indivisible du temps.

    C'est un peu lourd, mais avec un peu de motivation et de méditation, c'est extrêmement intéressant!

    (En lien avec le Temps à partir du 2e paragraphe)
    http://www.ac-reims.fr/datice/philo/...e/aristote.htm
    Aucun problème

  5. #4
    Sephi

    Re : Une unité de temps "insécable" ???

    Ben y a le temps de Planck, qui est actuellement la plus petite unité de temps possible.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    quetzal

    Re : Une unité de temps "insécable" ???

    el temps est une dimension uen division abstraire de la temporalité qui est sa part réelle dans le monde... la temporalité ne peux se distinguer de la matière, et des 3 dimension... tendis que le temps qui est une abstraction peut-etre divisé en autant de sous partie qu'on le souhaite independament de toute référence spaciale ou matérielle... ainsi je peux facielment parler d'1seconde, de 3 jours, ou d'un mois, chose qui n'existe pas en soi, dans le réel, mais qui existe dans le monde humain subjectif, le monde de la représentation symbolique du monde réel... et qui n'en est qu'une interprétation pratique.. car elle nous permet de cerner celui-ci..

    le temps est secable, la temporalité elle ne l'est pas.. et si il se trouve que celle-ci est elastique en fonction des relations qu'einstein lui a trouvé avec les autres dimension celle-ci, au même titre que l'espace ne peut-etre réellement decoupé... tout au plus l'on peux lui donner une forme, des limites artificielle arbitraire, humaine... mais qui en rien ne vienne former une nouvelle dimension d'espace... l'interieur d'une maison n'est pas un composé de 8 ou 10 dimension d'espace appelé "pièce"... de même il n'est pas possible de découper la temporalité... et former des dimension de temps supplémentaire... l'on peu au mieux mesurer le mouvement d'une aiguille ou les vibration d'une atome de quartz, ou autres pour determiner un etalon.. qui multiplié selon des calculs adequat donneras une grille de lecture temporelle en adequation avec la temporalité, jusqu'a ce confondre pour tout un chacun avec elle...

  8. #6
    Samuel SILVER

    Re : Une unité de temps "insécable" ???

    Le temps en lui meme semble etre secablke a l'infinie, mais j'ai crue lire quelque part que a partir d'un moment les unitée sont telement petites qu'elles se confondent elles memes, en gros ,c'est a dire que le "chronometre" qui a reussi a mesurer cette unitée ne peut plus les distiguer si il les fractionne d'avantage.
    cette unité est donc infractionable aujourd'hui, mais peut etre quel le sera plus tard avec l'evolution des technologies de mesure du Temps. De plus ces mesures sont telement infimes qu'elles ne representent d'interet que pour l'etudes du big bang ou dans certaine paritie de la physique Quantique. pour les scientifiques moderne non specialisée cela ne presente aucun interets de pouvoir diviser encore cette unitée. celles existante leur suffisent.

    Mais je pensse qu'il est interressant de poursuivre les recherche plus loin, car cela ne fera quaprofondire les connaissance dans la physique quantique et dans la recherche des 1ers milliardiemme de femtosecondes de vie du big bang ! à suivre donc ... !

  9. Publicité
  10. #7
    jegaslim

    Re : Une unité de temps "insécable" ???

    En fait il semblerait logique que le temps n'existe que par rapport à la matière, le temps serait une conséquence de la matière, en effet l'on ne peut trouver de particule temps, le temps n'a pas de caractéristique physique en lui-même même si l'on dit que l'on vieilli "avec le temps" ce n'est pas le temps qui "vieilli" mais uniquement les molécules qui vieillissent. L'on pourrait parler (peut être) de temps "insécables" uniquement qu'à l'imparfait car par exemple il peut servir à définir les mouvements de la matière à des niveaux extrèmement petit (comme par exemple le mouvement d'un milliardième de milliardième de etc.... de mètre d'un électron tournant autour du noyau d'un atome, alors chacun de ces milliardièmes etc.... d'espace franchi l'un après l'autre peut être décrit avec une notion de temps) néanmoins même en imaginant l'hypothèse l'on réalise (de mon point de vue) que le temps n'existe pas, que le temps n'est qu'une caractéristique de la "matière".
    Enfin je lis et relis la théorie des boucles, si quelqu'un comprend le "temps" autrement n'hésitez pas à participer, merci.

  11. #8
    Mouette666

    Re : Une unité de temps "insécable" ???

    Citation Envoyé par 09Jul85
    Cela a un rapport avec la gravitation quantique à boucles
    La théorie de la gravitation quantique à boucle décrit un espace-temps à "points": Le temps serait fractionné en quantum de 10^-44s (il me semble). Cette théorie permet de relié la relativité générale d'Einstein et la mécanique quantique, mais elle est loin d'etre admise par la plupart des scientifiques. (En fait, a mes yeux elle est seulement jolie )

  12. #9
    Gwyddon

    Re : Une unité de temps "insécable" ???

    Citation Envoyé par Mouette666
    La théorie de la gravitation quantique à boucle décrit un espace-temps à "points": Le temps serait fractionné en quantum de 10^-44s (il me semble). Cette théorie permet de relié la relativité générale d'Einstein et la mécanique quantique, mais elle est loin d'etre admise par la plupart des scientifiques.
    Ni plus, ni moins que la théorie des cordes.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  13. #10
    Penangol

    Re : Une unité de temps "insécable" ???

    Je crois aussi avoir lu que 2 évenements séparés d'à peu près 10^-40 secondes sont considérés comme (je cherche le bon mot ...) concomittants ? coïncidants ? confondus ? En tout cas, on considère qu'ils se déroulent en même temps ...

    A partir de là, on peu considerer que le temps sécoule par saccades de 10^-40 secondes.
    Surveille tes arrières.Economise tes munitions. Et, surtout, ne traite jamais avec un dragon

  14. #11
    Floris

    Re : Une unité de temps "insécable" ???

    Tiens c'est étrange car à mon sens, cela est en contradiction avec la relativité!
    Quelqu(un peut en dire plus?
    merci bien

  15. #12
    curieuxdenature

    Re : Une unité de temps "insécable" ???

    Bonsoir Floris,

    ce quantum de temps serait ce qui est appelé le temps de Planck.
    Associé avec la masse et la longueur de Planck, on arriverait là aux limites indépassables.

    Mp: la masse de planck serait l'équivalent de 1,22 .1019 GeV. = (h.c/(2Pi.G))1/2
    Lp: la longueur de Planck de 1,61 .10-35 m, correspond au 'rayon' d'une particule qui aurait cette masse. = h/(2Pi.Mp.c))
    Tp: le temps de Planck de 5,39 .10-44 s, correspond au temps mis par la lumière pour parcourir Lp. = Lp/c

    A ces dimensions, on ne peut pas parler de contradiction mais plutot de brisure où la relativité ne s'applique plus.

  16. Publicité
  17. #13
    Floris

    Re : Une unité de temps "insécable" ???

    Salut à toi. Hum, Lp = Lp/c tu est sur?
    Pour quel raison a ces écheles la relativité n'est plus valide?

    merci encore as toi
    Bien amicalement
    Flo

  18. #14
    physastro

    Re : Une unité de temps "insécable" ???

    Citation Envoyé par Floris
    Salut à toi. Hum, Lp = Lp/c tu est sur?
    Pour quel raison a ces écheles la relativité n'est plus valide?

    merci encore as toi
    Bien amicalement
    Flo
    Salut,
    en fait à l'échelle planckienne la notion d'espace-temps "perd" son sens dans le sens où celui-ci est très chaotique. L'agitation quantique est très intense à de telles échelles, ce qui ne peut être régit par la relativité prônant un espace-temps sans agitation, "lisse".
    Ce problème d'incompatibilité est un des enjeux majeurs de la physique depuis quelques temps et envore aujourd'hui, des théories unifacatrices, entre la RG et la MQ, sont tentées d'être élaborées ; comme par exemple la théorie des super-cordes, ou encore la LQG (pour ne citer que les "plus en vogue"), mais je pense que ça tu le savais déjà par contre !!

  19. #15
    manu_mars

    Re : Une unité de temps "insécable" ???

    Salut
    Les posts sur le fil "mesure du temps ?" donne une explication claire de ce qu'est l'unité de temps "insécable". Pour epargner du temps de recherche, celle ci figure dans les premieres reponses. Mais pour aiguiser votre curiosité, je ne vous dit pas lequel! huhu ^^
    (faut bien le dire, pasque j'ai la flemme de le chercher aussi).
    Manu.

  20. #16
    curieuxdenature

    Re : Une unité de temps "insécable" ???

    Citation Envoyé par Floris
    Salut à toi. Hum, Lp = Lp/c tu est sur?
    Pour quel raison a ces écheles la relativité n'est plus valide?

    merci encore as toi
    Bien amicalement
    Flo
    Salut Floris,
    je suis pas sûr, par contre, quite à réécrire mes lettres,
    Tp temps....pour parcourir Lp. = Lp/c
    là oui je suis sûr

    Physastro donne une piste pour la validité de la RG à ces echelles.
    On n'est pas allé voir bien sûr, mais la théorie du grand tout (GUT) propose qu'à cette echelle toutes les forces soient unifiées.

Discussions similaires

  1. La science du "Comment?" peut-elle dire "POURQUOI?" au moins une fois?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 83
    Dernier message: 12/07/2017, 22h12
  2. À propos du livre "Comment construire une machine à explorer le temps"
    Par bashad dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 71
    Dernier message: 11/09/2007, 12h30
  3. Une "couleur", "race" unique dans 50 000 ans?
    Par leradinmasqué dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/12/2006, 10h26