Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Validité des relations entre les modules des matériaux



  1. #1
    levieuxtoby

    Question Validité des relations entre les modules des matériaux


    ------

    Bonjour,
    Les modules mécaniques des matériaux (p. ex. E, K, G) sont reliés entre eux par un bon nombre de relations.
    (voir le bas de cette page http://en.wikipedia.org/wiki/Young's_modulus).
    Je suis curieux de savoir si ces relations sont valables tout le temps, peu importe le type de matériau. En particulier, j'ai des doutes sur leur validité pour un matériau viscoélastique linéaire (homogène).
    Quelqu'un a une idée ?
    Merci d'avance

    -----
    Dernière modification par levieuxtoby ; 08/09/2010 à 11h37. Motif: (oubli)

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Noncredule

    Re : Validité des relations entre les modules des matériaux

    Citation Envoyé par levieuxtoby Voir le message
    Les modules mécaniques des matériaux (p. ex. E, K, G) sont reliés entre eux par un bon nombre de relations.
    (voir le bas de cette page http://en.wikipedia.org/wiki/Young's_modulus).
    Je suis curieux de savoir si ces relations sont valables tout le temps, peu importe le type de matériau. En particulier, j'ai des doutes sur leur validité pour un matériau viscoélastique linéaire (homogène).
    Je te conseille d'aller en paix, et de dormir tranquillement sur cette question des relations entre les modules élastiques des corps isotropes. Les chances d'erreur sont pratiquement nulles. Ça devient plus compliqué si tu étudies un corps microscopiquement anisotropique et contraint, tel que la martensite de fer.

    Il y a tellement d'autres problèmes dès qu'on aborde les questions de viscosité, plasticité, fluage, recuit, détensionnement, floculation, dilatance, thixotropie et j'en passe, des corps réels, tellement de problèmes à modéliser cela, et à confronter les modèles avec les expérimentations...

    Par exemple, en magnétostriction, je ne crois pas avoir de doc sous la main, mais je doute que les déformations sous aimantation soient rigoureusement isovolumes. Même doute pour la piézoélectricité du quartz, surtout qu'en plus, ce n'est une structure bien compacte.
    Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.

  5. #3
    Noncredule

    Re : Validité des relations entre les modules des matériaux

    Citation Envoyé par levieuxtoby Voir le message
    Les modules mécaniques des matériaux (p. ex. E, K, G) sont reliés entre eux par un bon nombre de relations.
    (voir le bas de cette page http://en.wikipedia.org/wiki/Young's_modulus).
    Je suis curieux de savoir si ces relations sont valables tout le temps, peu importe le type de matériau. En particulier, j'ai des doutes sur leur validité pour un matériau viscoélastique linéaire (homogène).
    Je te conseille d'aller en paix, et de dormir tranquillement sur cette question des relations entre les modules élastiques des corps isotropes. Les chances d'erreur sont pratiquement nulles. Ça devient plus compliqué si tu étudies un corps microscopiquement anisotropique et contraint, tel que la martensite de fer.

    Il y a tellement d'autres problèmes dès qu'on aborde les questions de viscosité, plasticité, fluage, recuit, détensionnement, floculation, dilatance, thixotropie et j'en passe, des corps réels, tellement de problèmes à modéliser cela, et à confronter les modèles avec les expérimentations...

    Par exemple, en magnétostriction, je ne crois pas avoir de doc sous la main, mais je doute que les déformations sous aimantation soient rigoureusement isovolumes. Même doute pour la piézoélectricité du quartz, surtout qu'en plus, ce n'est pas une structure bien compacte.
    Quand on tire sur les pianistes, la musique s'arrête.

  6. #4
    membreComplexe12

    Re : Validité des relations entre les modules des matériaux

    Citation Envoyé par levieuxtoby Voir le message
    Bonjour,
    Les modules mécaniques des matériaux (p. ex. E, K, G) sont reliés entre eux par un bon nombre de relations.
    (voir le bas de cette page http://en.wikipedia.org/wiki/Young's_modulus).
    Je suis curieux de savoir si ces relations sont valables tout le temps, peu importe le type de matériau. En particulier, j'ai des doutes sur leur validité pour un matériau viscoélastique linéaire (homogène).
    Quelqu'un a une idée ?
    Merci d'avance
    non ce n'est qu'un cas simplifié pour des materiaux considérés isotropes

    A+

  7. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Réponses: 35
    Dernier message: 25/08/2010, 17h53
  2. les cractéristiques des matériaux des couvertures pour les serres
    Par amino18 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/12/2009, 18h01
  3. [Génétique] Complexité des relations entre gènes, phnénotypes et environnement
    Par lamiss78 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/02/2008, 10h28
  4. Relations entre lieux et amplitudes des marées ?
    Par M@RTY dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/07/2007, 10h59
  5. démonstration sur des fonctions vérifiant les relations etc
    Par CromoX dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 11
    Dernier message: 06/11/2006, 18h34