Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Thermodynamique



  1. #1
    jules345

    Thermodynamique


    ------

    Bonjour,

    Voila dans quel cas peut on affirmer que delta U=(m*r/(gamma-1))*delta T

    et aussi dans quel cas peut on affirmer petit delta Qr=(mr/(gamma-1))dT+pdV

    Voila parce que dans le 1er cas j'ai trouvé qu'on devait avoir une transformation adiabatique or notre prof l'a utilisée pour une "combustion isobare".

    Et je ne comprend pas aussi le 2e cas.

    Merci beaucoup de votre aide

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    arrial

    Re : Thermodynamique

    Salut,


    Le premier cas est toujours vrai :

    m.r/(γ-1) = m.(cp-cv)/[(cp-cv)/cv] = m.cv
    → dU = m.cv.dT

    De même : dH = m.cp.dT
    → fÔdrait préciser ce que tu entends par Qr …

    [dH = δQ à p cste]



    @+
    « le pire n'est jamais acquis … la dérision est une culture »

  4. #3
    arrial

    Re : Thermodynamique

    [de toute façon, lors d'une combustion et/ou d'un changement de phase, les coefficients thermiques r, γ, cp, cv n'ont pas de sens : ton prof, y fÔ en changer …]
    « le pire n'est jamais acquis … la dérision est une culture »

  5. #4
    jules345

    Re : Thermodynamique

    Ben j'ai vu dans le bréal que la première relation ne s'appliquait que pour une transformation adiabatique or la on l'applique pour une combustion monobare en fait c'est un problème de l'épreuve obligatoire de l'icna 2010 et pour la deuxième relation en fait c'est en prenant un chemin réversible d'ou l'indice r

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    arrial

    Re : Thermodynamique

    Bonsoir.


    ICNA

    ♦ J'espère que ce n'est pas le Cercle Islamique de l'Amérique du Nord.
    ♦ Mais plutôt Ingénieurs du Contrôle de la Navigation Aérienne.

    Dans ce cas, le programme est celui des "classes prépa", enseignées non pas des enseignants du supérieur, mais par généralement des agrégés ou des certifiés.

    Le "bréal", à ma connaissance, n'est pas une référence scientifique, mais les éditions Bréal présentent "des collections parascolaires, des ouvrages pédagogiques pour le collège, le lycée, l'université, la préparation d'examen".

    ♦ Quand à « la première relation ne s'appliquait que pour une transformation adiabatique », je crois avoir montré que non.
    → cp/cv = Cp/Cv = γ = "coefficient isentropique", tu peux le prendre comme une définition.
    → cp-cv = r est la relation de Mayer pour un gaz parfait [http://fr.wikipedia.org/wiki/Relation_de_Mayer]

    ♦ L'utilisation de γ ne se restreint pas aux relations "adiabatiques".
    En outre, les relations du type "p.Vγ = cste" ne s'appliquent pas aux transformation adiabatiques, mais isentropes, i.e. adiabatiques ET réversibles.

    ♦ Pour toute réaction isobare, la chaleur échangée est égale à la transformation d'enthalpie, gaz ou pas.
    ♦ Et isochore, à énergie interne U constante.
    ♦ En revanche, comme je l'ai précisé, les coefficients caractéristiques d'un gaz n'ont plus de sens lors d'une combustion.
    ♦ Et une combustion, que je sache, n'est pas une réaction réversible.

    Tu es sûr de ne pas mélanger plusieurs sujets ?

    Heureusement, on peut être contrôleur de l'air sans rien connaître à la combustion et à la réversibilité du vol …


    @+
    « le pire n'est jamais acquis … la dérision est une culture »

Discussions similaires

  1. Thermodynamique
    Par julieSC dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/09/2010, 15h12
  2. thermodynamique
    Par spirounette29 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/09/2010, 16h54
  3. Thermodynamique
    Par persky dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/10/2008, 12h23
  4. Thermodynamique
    Par ALEX15000 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/09/2008, 21h36
  5. thermodynamique
    Par lola121 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/10/2006, 20h09