Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

Contrôler la lumière



  1. #1
    Nadolarin

    Contrôler la lumière


    ------

    Bonjour,

    Je me permets de poser une question à laquelle je n'ai pas trouvé de réponse. Est-ce qu'on peut dévier un photon par la force électrostatique? Je sais que la gravité fait dévier la lumière mais qu'en est t'il dans le cas d'une force électrique ou magnétique?

    Je me demandes la même chose pour dévier un rayon gamma qui est juste plus énergétique que d'autres photons. Un genre de bouclier anti-radiation.

    Merci d'avance,

    Nad

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Sephi

    Re : Contrôler la lumière

    La force électromagnétique n'agit que sur des particules chargées, et le photon n'est pas chargé ... donc en toute logique, on ne sait pas dévier un photon par force électromagnétique

  4. #3
    Tofu

    Re : Contrôler la lumière

    Et la gravitation agit sur les particules qui ont une masse donc la question pouvait se poser non ?

  5. #4
    Rincevent

    Re : Contrôler la lumière

    Citation Envoyé par Tofu
    Et la gravitation agit sur les particules qui ont une masse
    non, sur celles qui ont une énergie, c'est-à-dire toutes...

    m'enfin, la question pouvait se poser car la situation est plus complexe que ça si on prend en compte les effets quantiques....
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Sephi

    Re : Contrôler la lumière

    Moi j'aurais plutôt dit que tout ce qui a une énergie agit sur l'espace-temps, et ce dernier concerne tout (y compris la lumière).

  8. #6
    quetzal

    Re : Contrôler la lumière

    ben le problème est plus simple si tu te dis que c'est la metrique spatial qui se creuse au alentours d'un objet massif... somme toute le photon ne fait lui qu'aller en ligne droite dans cette métrique tordue.. pas besoin d'avoir de masse, mais simplement de ce deplacer sur cette "route" pour en suivre les méandre gravitationel... non??

  9. Publicité
  10. #7
    Tofu

    Re : Contrôler la lumière

    Moi j'aurais plutôt dit que tout ce qui a une énergie agit sur l'espace-temps, et ce dernier concerne tout (y compris la lumière).
    Si un faisceau laser assez puissant passe à proximité d'une pierre, celle-ci va-t'elle se déplacer vers le faisceau ?
    Enfin je savais que la lumière suivait une géodesique.

  11. #8
    juliendusud

    Re : Contrôler la lumière

    Citation Envoyé par Tofu
    Si un faisceau laser assez puissant passe à proximité d'une pierre, celle-ci va-t'elle se déplacer vers le faisceau ?
    Enfin je savais que la lumière suivait une géodesique.
    Autrement dit : deux faisceaux lumineux parallèles distants de quelques millimètres vont ils se courber?
    Même question avec deux fibres optiques traversées par un signal lumineux. J'ai l'impression d'avoir déjà entendu ça quelque part

  12. #9
    Tofu

    Re : Contrôler la lumière

    Autrement dit : deux faisceaux lumineux parallèles distants de quelques millimètres vont ils se courber?
    Je dirais que oui ça semble logique.
    J'ai l'impression d'avoir déjà entendu ça quelque part
    arf non moi jamais.

  13. #10
    quetzal

    Re : Contrôler la lumière

    ben a priori non, puisqu'il n'ont pas de masse pour courber l'espace autour d'eux, et la pierre en elle-même ne doit etre un objet assez massif pour pouvoir crée une courbure importante.. celle-ci existe, mais l'effet de loupe doit-etre minime...

  14. #11
    charly

    Re : Contrôler la lumière

    c'est plutot l'energie qui courbe l'espace temps , pas la masse dixit Rincevent poste 4 .

  15. #12
    quetzal

    Re : Contrôler la lumière

    la masse grave n'est-elle pas la conséquence de l'acceleration du a la deformation de la metrique spaciale... ???

  16. Publicité
  17. #13
    physastro

    Re : Contrôler la lumière

    Citation Envoyé par quetzal
    la masse grave n'est-elle pas la conséquence de l'acceleration du a la deformation de la metrique spaciale... ???
    La masse grave correspond à la capacité que de 2 corps ont à s'attirer entre-eux ;

    Citation Envoyé par charly
    c'est plutot l'energie qui courbe l'espace temps , pas la masse dixit Rincevent poste 4 .
    La masse aussi, mais la masse est une forme d'énergie, donc...!!

  18. #14
    quetzal

    Re : Contrôler la lumière

    Citation Envoyé par physastro
    La masse grave correspond à la capacité que de 2 corps ont à s'attirer entre-eux ;
    ne dis-tu pas au final la même chose que moi... que la masse grave est une conséquence... et la capacité d'attraction est du non a cette masse grave, mais a la deformation de l'espace temps autours de ces objets, deformation qui provoque l'accélération, et par là, la notion de masse grave, non???

  19. #15
    juliendusud

    Re : Contrôler la lumière

    Citation Envoyé par quetzal
    ne dis-tu pas au final la même chose que moi... que la masse grave est une conséquence... et la capacité d'attraction est du non a cette masse grave, mais a la deformation de l'espace temps autours de ces objets, deformation qui provoque l'accélération, et par là, la notion de masse grave, non???
    Il me semble que ce que tu nommes masse grave est en réalité la masse inerte.
    Par ailleurs je signale à titre anecdotique qu'il n'est pas nécessaire de faire intervenir la notion d'accélération pour définir la masse inerte d'un corps, une définition valable dans le câdre de la mécanique classique peut faire intervenir une collision élastique en considérant un un solide arbitrairement étalonné à une masse de 1 kg.
    Soit un corps A dont on veut déterminer la masse inerte m. Au début de l'expérience, A est animé d'une vitesse v, sa quantité de mouvement est donc mv. Sur la trajectoire de A, un étalon de 1 kg est au repos. Après la collision, v' est la vitesse de A et v'' est la vitesse de l'étalon. D'après la conservation de la quantité de mouvement nous avons:
    mv + 1*0 = mv' + 1*v''
    d'où m = v''/(v-v')

  20. #16
    EspritTordu

    Re : Contrôler la lumière

    La force électromagnétique n'agit que sur des particules chargées, et le photon n'est pas chargé ... donc en toute logique, on ne sait pas dévier un photon par force électromagnétique
    Deux champs électriques opposés s'annulent, non? Si on place une charge électrique (exerçant donc un champ électrostatique sur son environnement) à proximité d'une onde électromagnétique plane, n'y aura-t-il donc pas la composante électrique de l'onde en interaction avec le champ électrostatique de la charge?

  21. #17
    physastro

    Re : Contrôler la lumière

    Citation Envoyé par juliendusud
    Il me semble que ce que tu nommes masse grave est en réalité la masse inerte.
    Par ailleurs je signale à titre anecdotique qu'il n'est pas nécessaire de faire intervenir la notion d'accélération pour définir la masse inerte d'un corps, une définition valable dans le câdre de la mécanique classique peut faire intervenir une collision élastique en considérant un un solide arbitrairement étalonné à une masse de 1 kg.
    Soit un corps A dont on veut déterminer la masse inerte m. Au début de l'expérience, A est animé d'une vitesse v, sa quantité de mouvement est donc mv. Sur la trajectoire de A, un étalon de 1 kg est au repos. Après la collision, v' est la vitesse de A et v'' est la vitesse de l'étalon. D'après la conservation de la quantité de mouvement nous avons:
    mv + 1*0 = mv' + 1*v''
    d'où m = v''/(v-v')
    La masse inerte correspond à la capacité qu'à un corps à s'opposer à sa mise en mouvement !! Donc je pense quand même que quetzal parlait bien de masse grave !!

  22. #18
    juliendusud

    Re : Contrôler la lumière

    Citation Envoyé par physastro
    La masse inerte correspond à la capacité qu'à un corps à s'opposer à sa mise en mouvement !! Donc je pense quand même que quetzal parlait bien de masse grave !!
    Qu'est ce que la mise en mouvement si ce n'est l'accélération?

  23. Publicité
  24. #19
    quetzal

    Re : Contrôler la lumière

    t'a pas tort julien, il y a bien une realtion entre les deux entre la masse grave et la masse inerte... mais la grave grave est une masse en accélération, elle correspond au poid relatif constant d'une masse inerte a l'approche au contact d'un corps ultramassif... il est etrange de remarquer qu'une masse inerte sur terre est toujours sous une forme accéléré, a croire qu'il existe une relation directe entre cette résistence a cette accélération constante et a la masse grave, comme si posé sur terre, une masse inerte devait transformé l'energie cinétique de l'accélération en puissance d'appuie... comme doit le faire un camion quand il freine très brusquement l'energie qu'il doit dissipé se fait par les freins, tendis que les passagers le fond par la ceinture de sécurité... mais le phénomène d'accélération d'une masse inerte semble toujours devoir etre une relation d'echange de force/energie de mouvement, seulement par exemple dans un avion de chasse l'inertie du pilote etant vaincue par la poussé, celle-ci se transforme en g d'ou une certaine prise de poid donc de préssion du corps de celui-ci non seulement sur sa propre structure physique mais aussi sur le siège... (je ne sais si einstein connaissait les avions a réaction, mais clair il ne connaisait pas l'apesanteur, c'est truc difficile a imaginer tant qu'on là pas vu)

  25. #20
    juliendusud

    Re : Contrôler la lumière

    Citation Envoyé par quetzal
    t'a pas tort julien, il y a bien une realtion entre les deux entre la masse grave et la masse inerte... mais la grave grave est une masse en accélération, elle correspond au poid relatif constant d'une masse inerte a l'approche au contact d'un corps ultramassif... il est etrange de remarquer qu'une masse inerte sur terre est toujours sous une forme accéléré, a croire qu'il existe une relation directe entre cette résistence a cette accélération constante et a la masse grave, comme si posé sur terre, une masse inerte devait transformé l'energie cinétique de l'accélération en puissance d'appuie... comme doit le faire un camion quand il freine très brusquement l'energie qu'il doit dissipé se fait par les freins, tendis que les passagers le fond par la ceinture de sécurité... mais le phénomène d'accélération d'une masse inerte semble toujours devoir etre une relation d'echange de force/energie de mouvement, seulement par exemple dans un avion de chasse l'inertie du pilote etant vaincue par la poussé, celle-ci se transforme en g d'ou une certaine prise de poid donc de préssion du corps de celui-ci non seulement sur sa propre structure physique mais aussi sur le siège... (je ne sais si einstein connaissait les avions a réaction, mais clair il ne connaisait pas l'apesanteur, c'est truc difficile a imaginer tant qu'on là pas vu)
    Pour être complet on distingue 3 masses distinctes :
    1) La masse inerte qui traduit la résistance d'un corps à se faire dévier de sa ligne d'univers.
    2) La masse grave active, c'est elle qui définit l'intensité de l'attraction gravitationnelle qu'elle exerce sur tout autre corps massif, c'est sa faculté d'attirer.
    3) La masse grave passive (ou réactive) qui détermine comment le corps doit réagir sous l'influence d'un champ de gravitation, c'est sa faculté de se laisser attirer.

    L'égalité de l'action et de la réaction impose que 2 et 3 soient proportionnelles, et c'est l'expérience qui justifie que 1 et 2 sont proportionnelles voire équivalentes. Pourquoi? ça personne ne le sait.

  26. #21
    Nadolarin

    Re : Contrôler la lumière

    Salut,

    C'était pas une question simple à répondre on dirait .

    Je suis pas sûr qu'il y ai eu une réponse clair. Si j'ai compris la lumière est courber par l'espace, ou plutôt sa trajectoire se courbe. Donc un champs électrostatique peut courber cette espace ce qui fait dévier la lumière? Est-ce que c'est le poids de l'électron qui agit sur l'espace(masse) ou la charge aussi(qui est une énergie)?

    Merci,

    Nad

  27. #22
    quetzal

    Re : Contrôler la lumière

    sa trajectoire se courbe relativement a l'objet, et ce a la fois pour un observateur exterieur au sytème, mais aussi pour dans le plan subjectif de la pierre, doit-on observer un leger redshift, du a la courbure(distance plus grande a parcourir, ou dilatation de la fréquence pour cet observateur??)
    pour la lumière par contre elle fait toujours du sur place, et la pierre fonce a 300 000km/s vers elle, et l'evite de peu en la contournant, pff, l'à echappé belle, une grosse pierre comme ça

    je plaisante, car pour un photon tout est noir autour de lui, héhé, c'est lui qui porte la lumière, lol

Discussions similaires

  1. controler ses rêves
    Par Titie3325 dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 17
    Dernier message: 19/12/2010, 20h51
  2. controler le degre de polymerisation
    Par sebas62 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/11/2006, 23h43
  3. Controler une bobine
    Par melie21 dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/03/2006, 17h18
  4. Controler la vitesse de la lumiere dans une fibre optique
    Par Evil.Saien dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 29/09/2005, 23h46
  5. controler des condensateurs
    Par didams dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/06/2004, 13h57