Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Gravitaion et référentiel .



  1. #1
    bp-fubo

    Gravitaion et référentiel .


    ------

    Bonsoir,

    Une question qui concerne le problème de la gravitation me taraude l'esprit.
    D'abord, vous êtes d'accord pour dire que la balance mesure notre poids, et que par conséquent la mesure qu'elle en fait devrait être compter en Newton et non en Kilogramme. Ensuite, le poids étant la force qu'on exerce sur la terre, et la force étant proportionnelle au changement de vitesse, cela voudrait dire que quand je suis debout sur ma balance, je suis en train de changer constamment de vitesse - d'une quantité de plus ou moins 9.81 m/s -.
    Changer de vitesse...mais par rapport à quel référentiel au juste ?

    -----
    Dernière modification par bp-fubo ; 04/10/2011 à 21h56.

  2. Publicité
  3. #2
    mach3
    Modérateur

    Re : Gravitaion et référentiel .

    D'un point de vue strictement Newtonien, non, debout sur ta balance, tu n'es pas accéléré par rapport à un référentiel galiléen : deux forces s'exercent sur toi, ton poids et la réaction du sol, leur somme étant nulle.

    Après d'un point de vue Einsteinien, oui, nous et tout ce qui tient à la surface de la terre sommes en train d'accélérer vers le haut à 9,81m/s² : la surface de la terre et tout ce qu'il y a en dessous nous empêche de suivre une géodésique. Il n'y a que les observateurs en chute libre qui n'accélèrent pas, ils ne subissent aucune force (la gravité n'est pas une force en RG), eux suivent une géodésique. C'est par rapport à cette classe d'observateurs qu'on accélère à 9,81m/s²


    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  4. #3
    bp-fubo

    Re : Gravitaion et référentiel .

    Merci pour ta réponse même s'il existe une zone d'ombre dans ma compréhension. Le question est - dans le cadre Einsteinien - : par rapport à quel repère nous accélérons ( nous + terre ) ? Accélérer en R.R , c'est s'écarter d'une géodésique , c'est bien ça ? mais accélérer c'est aussi changer de vitesse, et là je reviens au problème du référentiel...

  5. #4
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Gravitaion et référentiel .

    Salut,

    Citation Envoyé par bp-fubo Voir le message
    Merci pour ta réponse même s'il existe une zone d'ombre dans ma compréhension. Le question est - dans le cadre Einsteinien - : par rapport à quel repère nous accélérons ( nous + terre ) ? Accélérer en R.R , c'est s'écarter d'une géodésique , c'est bien ça ? mais accélérer c'est aussi changer de vitesse, et là je reviens au problème du référentiel...
    L'accélération, c'est par rapport au repère inertiel = par rapport au repère en chute libre (qui suit une géodésique).
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    bp-fubo

    Re : Gravitaion et référentiel .

    Voici ce que pensait Louis de Broglie vers la fin de sa vie de la Relativité générale : " A l'époque de la relativité générale, Einstein s'est laissé pervertir par ses jeunes assistants qui étaient trop portés sur les mathématiques. La grande époque d'Einstein, celle ou il a donné toute la mesure de son génie, a été la première : celle des théories moléculaires et quantiques et de relativité restreinte. La relativité générale est loin d'avoir la même solidité. C'est une admiration construction intellectuelle mais pour ce qui est de la physique, c'est une pyramide qui repose sur le sommet. Elle n'est rattachée à l'expérience et à l'observation que par un trop petit nombre de faits. Sa solidité n'a rien de comparable à celle de la relativité restreinte ou des théories des quantiques.Si on se laisse enfermer dans son formalisme, comme dans tout formalisme, on ne parviendra jamais à une idée véritablement nouvelle. "

    Il critique aussi au passage cette façon de faire de la physique en s'appuyant uniquement sur un formalisme fort abstrait sans passoire avec l'intuition physique direct.

  8. #6
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Gravitaion et référentiel .

    Salut,

    Citation Envoyé par bp-fubo Voir le message
    Voici ce que pensait Louis de Broglie vers la fin de sa vie de la Relativité générale :
    Ce n'était pas une opinion si rare à l'époque. Trop abstrait. Pas assez de lien avec l'expérience (magré ses deux succès avec l'avance du périhélie et la déviation de la lumière). Beaucoup estimaient que l'essentiel de la RG était inaccessible à l'expérience.

    Mais ça à bien changé depuis. Non seulement il y a pléthore de données expérimentales (toutes en accord avec la RG), voir par exemple le livre Gravitation de MTW qui a un chapitre consacré rien qu'à ça (et depuis ce livre on a encore bien avancé). Même sur les ondes gravitationnelles (on n'a pas de détection directe mais le résultat avec les pulsars est parfaitement convaincant). Et il est devenu difficile voire impossible de travailler en astrophysique sans maitriser la RG.
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Référentiel
    Par learning dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/10/2010, 11h20
  2. Réponses: 22
    Dernier message: 19/08/2008, 22h30
  3. Réferentiel
    Par doralexploratrice dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/01/2008, 18h14
  4. Réponses: 10
    Dernier message: 12/11/2007, 08h59
  5. Référentiel
    Par Mathss dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/09/2007, 16h41