Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 54 sur 54

Note de musique et spectre électromagnétique



  1. #31
    obi76
    Modérateur*

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique


    ------

    Bonjour,

    pour faire de l'import de wav et du traitement des données, il existe qtiplot si je ne dis pas de bêtise.

    -----
    Dernière modification par obi76 ; 05/01/2012 à 06h54.
    \o\ \o\ Dunning-Kruger encore vainqueur ! /o/ /o/

  2. Publicité
  3. #32
    franckhelin

    Post Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bj rà toi,
    Lorsque tu REPONDS à qq'un ...designe le..que l'on sache à QUI tu réponds ..
    Bonjour f6bes,

    Oui, c'est promis, je le ferai désormais.

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Etre MUSICIEN et ne PAS connaitre ce qu'est le spectre...acoustique...c'est pas commun !!
    Ca fait peur de lire cela !!!
    Je n'ai pas étudié la musique, je ne connais pas le solfège, je ne suis pas bon en math ni en physique mais cela ne m'empêche pas de composer de la musique ni de jouer un peu de piano. Donc, je rectifie : Je ne suis pas musicien, je m'amuse avec des notes de musiques. Car à mon avis la création est jeu.
    Mon coeur ne connaît ni la physique ni le solfège et pourtant il bat en rythme.

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bien que connaissant la réponse , faut tout de meme CHERCHER un PEU par soi meme.
    Google est disponible pour tout le monde !!
    A+
    Google est disponible pour ceux qui ont internet. Je n'ai pas internet et ne me connecte qu'une à deux fois par semaine dans un cybercafé.

    Bonne soirée à toi.

  4. #33
    franckhelin

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Bonjour.
    @Franckhelin:
    Téléchargez le logiciel gratuit Audacity.
    Il est capable de faire presque tout ce que vous voulez faire.
    Je possède déjà des éditeurs mais je vais tout de même le récupérer pour voir ça de plus près.

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Pour reproduire un signal il faut un nombre de données par seconde égal à deux fois la fréquence maximale que vous voulez reproduire. Pour reproduire de la musique jusqu'à 20 kHz il faut 40 000 échantillons par seconde.
    Je connaissais ce théorème de Shanon. D'ailleurs cela tombe bien que vous en parliez car je n'ai jamais trop compris pourquoi dans ce cas l'on trouve des cartes son qui échantillonnent à 96 KHz (voire plus) phuphus pourra sans doute nous éclairer.

    Très bonne soirée.

  5. #34
    f6bes

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Citation Envoyé par franckhelin Voir le message
    Mon coeur ne connaît ni la physique ni le solfège et pourtant il bat en rythme.


    Google est disponible pour ceux qui ont internet. Je n'ai pas internet et ne me connecte qu'une à deux fois par semaine dans un cybercafé.

    Bonne soirée à toi.
    Bjr à toi,
    Donc , je te demande de bien vouloir,m'excuser !

    Bonne soirée
    On ne s'excuse PAS....on DEMANDE à étre...excusé. (sinon c'estTROP facile)

  6. #35
    franckhelin

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par phuphus Voir le message

    Je viens de te détailler une démarche possible. Ce n'est pas la seule, ce n'est d'ailleurs pas forcément la plus simple. Certains éditeurs audio permettent d'importer directement des suites de données numérique brutes (format "RAW") ou à partir d'un fichier texte ! Tu peux faire l'essai en saisissant plusieurs données texte en colonne dans Excel, en les exportant en format texte, et en ré-important ce fichier texte dans un éditeur audio qui t'en laisse la possibilité. La courbe que tu verras s'afficher dans la fenêtre de visualisation de l'éditeur audio correspondra directement aux données que tu as saisies dans Excel.
    Eh bien pour commencer cela me semble une excellente idée. Quels éditeurs audio permettent d'importer des données brutes ?

    Je prends des photos et je réalise des timelapse. Peut être est-il possible de leur donner une expression sonore Pour cela, je pense qu'il faudrait faire quelque chose comme transformer chaque fichier RAW en un son (note) et assembler le tout. A voir...
    Dans le cas d'un Timelapse de coucher de soleil je pourrais utiliser les relevé de température de couleur pour chaque photo...

    Autrement, j'ai récupéré scilab.

    Citation Envoyé par phuphus Voir le message
    Je te propose de le faire pas à pas avec toi : récupère des données quelconques, poste-les ici (par exemple en format texte) et je te guiderai pour pouvoir les écouter.
    Oui, volontiers. Dans un premier temps nous pourrions essayer avec l'extrait d'un roman par exemple, ou une poésie, qu'en penses-tu ?


    Citation Envoyé par phuphus Voir le message
    Je n'en ai jamais entendu parler, mais je suppose que cela est parfaitement analogue au point 2 de mon intervention #19. As-tu un lien vers une page web décrivant le truc ?
    Je n'ai pas encore approfondie mes recherches. Je crois avoir lu ça sur Wikipedia. Il faut donc vérifier...

    Citation Envoyé par phuphus Voir le message
    J'entends par là une représentation amplitude / fréquence du signal. Par exemple, une note de violon type LA3 va contenir toutes les fréquences multiples de 440 Hz. Afficher le spectre de cette note va te permettre de visualiser un spectre de raie faisant apparaître toutes ces fréquences en question avec leurs amplitudes respectives. Voir par exemple ici, en haut de la dernière page :

    http://labotp.org/TPSpePhy/14SpePhy/14physpe.pdf


    N'importe quel éditeur audio doit pouvoir afficher un spectre. Il suffit d'ouvrir un fichier WAV, de sélectionner l'intervalle de temps sur lequel on veut calculer ce spectre (cela revient à choisir une zone sur la représentation graphique temporelle (et non "linéaire") du signal audio), et de lui demander de le faire. Dans Cool Edit par exemple, la commande se trouve dans "Analyse\Show Frequency Analysis"
    Je pense trouver l'outil dans mon éditeur. Il y a bien longtemps que je n'ai plus composé de musique. Je m'y remets tranquillement depuis 2 semaines. J'ai oublié beaucoup de choses mais elles me reviennent en tête au fur et à mesure que je pratique...

    Je réfléchis à tout ça ce soir...

    +

  7. #36
    franckhelin

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Bonjour,

    pour faire de l'import de wav et du traitement des données, il existe qtiplot si je ne dis pas de bêtise.
    Je le récupère de suite.
    Merci pour ton aide.

  8. Publicité
  9. #37
    franckhelin

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Il n'y a pas de problème.

    Bonne soirée.

  10. #38
    phuphus

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par franckhelin Voir le message
    Je connaissais ce théorème de Shanon. D'ailleurs cela tombe bien que vous en parliez car je n'ai jamais trop compris pourquoi dans ce cas l'on trouve des cartes son qui échantillonnent à 96 KHz (voire plus) phuphus pourra sans doute nous éclairer.
    En voilà une question qu'elle est bonne. Je n'ai pas de réponse tranchée, juste des pistes éparses.

    Le seul article que j'ai vu passer testant la qualité CD audio (16 bits 44.1 kHz) Vs la qualité DVD audio (24 bits 96 kHz) était dans le journal de l'AES, et concluait à l'absence de différences perceptibles entre les deux. Les tests ont été faits en aveugle, avec une chaîne haut de gamme, un DVD audio comme source, un publique plus ou moins entraîné, et le cas échéant une conversion à la volée en qualité CD. Le but des auteurs n'était pas de prouver ou non la supériorité du format DVD audio, mais juste d'introduire une étude sérieuse dans la masse de discussions de chapelles que l'on trouve habituellement sur le sujet. Leur conclusion m'avait particulièrement plu, ils disaient en substance que leur étude à elle seule ne pouvait à aucun moment prouver l'absence de différence audible entre CD et DVD, mais qu'à partir de maintenant ils refuseraient de se voir opposer une simple expérience personnelle sur la question de ces différences audibles et qu'ils demandaient au moins une étude aussi sérieuse que la leur. Les mois suivants ont vu une déferlante de lettres indignées, avec des personnes arguant que eux étaient capables d'entendre la différence, et que c'était anormal de voir une étude en aveugle ne pas mettre au moins cela en évidence (en gros, des indignés qui tombaient pile poil dans ce que les auteurs demandaient d'éviter : une simple expérience personnelle opposée à une étude subjective sérieuse).

    Au niveau traitement, augmenter la précision de codage (32 bits ou 64 bits) apporte un plus indéniable. Je ne sais pas du tout de ce qu'il en est pour la fréquence d'échantillonnage. Gagne-t-on sur des opérations style dérivation ? Je ne me suis jamais posé la question.

    Par contre, au niveau des conversions analogique / numérique et numérique / analogique je pense que le gain est vraiment sensible. Quelques exemple simples :

    L'homme entend grosso modo jusqu'à 20 kHz. Un CD audio, avec un échantillonnage à 44.1kHz, peut en théorie reproduire des fréquences jusqu'à 22.05 kHz. Comme certains contenus musicaux montent au delà de 20 kHz, il est nécessaire lors d'un enregistrement, avant de faire la conversion analogique / numérique, de filtrer toutes les fréquences trop élevées. C'est le rôle du filtre anti-repliement. Donc, ce filtre anti-repliement doit posséder une atténuation de 0dB à 20 kHz, pour laisser passer tout le message sonore, et une atténuation d'environ -100dB (voire -120dB) à 22.05kHz, pour éviter tout repliement. Le tout si possible sans défauts de phase. Je ne suis pas un spécialiste des filtres, mais à ma connaissance c'est impossible. Avoir une fréquence d'échantillonnage de 96 kHz permet au filtre d'avoir à sa disposition la plage 20 kHz - 48 kHz pour passer de 0dB à -100dB. C'est plus confortable, et les aigus aux alentours de 10 - 20 kHz sont beaucoup mieux respectés dans ce cas.

    Lors de la conversion inverse, à savoir numérique / analogique, plusieurs technologies de convertisseurs existent. Si l'on s'en tient au convertisseur de base avec bloqueur d'ordre 0 (la dernière valeur est maintenue jusqu'à l'arrivée de la suivante), on voit bien que pour reproduire potablement un sinus il faut au moins 10 points par période. Donc pour une sinusoïde à 20kHz, il faut une fréquence d'échantillonnage de 200 kHz pour avoir une tête de signal correcte. Prenons par exemple un sinus 10 kHz. En théorie, que l'on balance un sinus 10kHz, un carré 10kHz ou un triangle 10 kHz, l'oreille doit entendre la même chose puisque le premier harmonique est déjà à la limite de la zone audible. Mais en numérique, tout est différent, puisqu'un carré à 10kHz échantillonné à 44.1kHz fait apparaître des dissymétries dans les parties positives et négatives (style PWM), qui à mon avis s'entendent. Donc ici, on a tout intérêt à aller le plus haut possible en fréquence d'échantillonnage. De plus, lors de cette conversion numérique / analogique, la question du filtre anti-repliement se pose encore une fois.

    Ce ne sont ici que des considérations en régime établi, dès que l'on aborde les transitoires ou l'impulsionnel les choses sont encore pires. Il me paraît évident que lors des transitoires d'attaque, la membrane basilaire n'a pas du tout la même réponse dynamique face à un sinus échantillonné avec 4 point par période ou un sinus échantillonné avec 20 points par période. Au bout de quelques périodes, le comportement est redevenu comparable, mais cette différence de comportement dynamique lors des toutes premières périodes d'un sinus est primordiale sur la perception des timbres.

    Au final, je dirais que si nous arrivions à disposer de technologies nous permettant de nous mettre dans les conditions du théorème de Shannon, alors un échantillonnage à 44.1 kHz serait suffisant, puisque nous serions capable de recomposer parfaitement tout signal dont le contenu fréquentiel ne dépasserait pas 22.05 kHz. En pratique, les difficultés inhérentes aux conversions analogique / numérique et numérique / analogique font que l'augmentation de la fréquence d'échantillonnage aide à respecter le signal original, et augmenter la fréquence d'échantillonnage à 96 kHz aide à avoir des transitoires d'attaque bien respectés (aller au delà est certainement inutile...). Comme les convertisseurs rapides sont maintenant démocratisés, et que nous n'avons aucun problème d'espace de stockage, pourquoi se priver ? De mon point de vue, si l'on met en plus dans la balance ce qui est audible et ce qui ne l'est pas, je pense que 24 bits / 96 kHz est un optimal, et qu'il n'y pas de bonnes raisons d'aller ni en dessous ni au dessus pour un produit final (disque). Au niveau enregistrement / traitement / mixage / mastering, le 32 bits virgule flottante est un minimum.

    P.S. : @ franckhelin : je prendrai le temps de répondre à tes remarques sur les fichiers RAW et les fichiers texte demain soir !

  11. #39
    f6bes

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Citation Envoyé par franckhelin Voir le message
    Il n'y a pas de problème.

    Bonne soirée.
    Bjr à toi,
    Décidément, TOUJOURS "inattentif" à QUI tu réponds !!! (je me doute!)
    Bonne journée
    On ne s'excuse PAS....on DEMANDE à étre...excusé. (sinon c'estTROP facile)

  12. #40
    franckhelin

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bjr à toi,
    Décidément, TOUJOURS "inattentif" à QUI tu réponds !!! (je me doute!)
    Bonne journée
    Bonsoir f6bes,

    Ce message t'était bien destiné.
    Inattentif, ehhhhh...oui... Destin funeste !

    A+

  13. #41
    franckhelin

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Citation Envoyé par phuphus Voir le message
    Bonsoir à tous,

    Je n'en ai jamais entendu parler, mais je suppose que cela est parfaitement analogue au point 2 de mon intervention #19. As-tu un lien vers une page web décrivant le truc ?
    Newton en parle dans son "Traité d'optique sur les réflexions, réfractions, inflexions et les couleurs de la lumière" Je ne trouve malheureusement pas d'édition numérique de ce livre. Toutefois, il est en partie consultable sur GoogleBook.

  14. #42
    phuphus

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par franckhelin Voir le message
    Eh bien pour commencer cela me semble une excellente idée. Quels éditeurs audio permettent d'importer des données brutes ?
    J'ai une vieille version de Cool Edit Pro qui permet de le faire, mais je suppose que n'importe quel éditeur actuel le fait. Si ce n'est pas indiscret, de quels logiciels disposes-tu ?

    Citation Envoyé par franckhelin
    Je prends des photos et je réalise des timelapse. Peut être est-il possible de leur donner une expression sonore Pour cela, je pense qu'il faudrait faire quelque chose comme transformer chaque fichier RAW en un son (note) et assembler le tout. A voir...
    En fait, les fichiers RAW dont je parle ne sont pas comparables aux fichiers RAW des appareils photo. Ceux dont je parle sont juste une suite de données numériques pures, à faire interpréter correctement par le logiciel avec lequel on les ouvre. Un fichier WAV dont on aurait supprimé tous les blocs sauf le bloc de données te donnerait un tel fichier RAW. Revenons à l'exemple des températures. Si tes données de température sont codées en 16 bits, un fichier RAW contiendrait bêtement une suite de nombres de 2 octets, chaque bloc de 2 octets représentant une mesure de température codée en 16 bits.

    Citation Envoyé par franckhelin
    Dans le cas d'un Timelapse de coucher de soleil je pourrais utiliser les relevé de température de couleur pour chaque photo...
    Tu pourrais, mais cela te donnerais une belle courbe descendante et c'est tout !

    Citation Envoyé par franckhelin
    Autrement, j'ai récupéré scilab.
    Excellent !

    Citation Envoyé par franckhelin
    Oui, volontiers. Dans un premier temps nous pourrions essayer avec l'extrait d'un roman par exemple, ou une poésie, qu'en penses-tu ?
    Comme pour les fichiers RAW, je crois que je n'ai pas correctement expliqué le truc. Revenons encore une fois aux relevés de température. Imagine que tu relèves les températures à la main, et que tu marques en tous chiffres ces relevés dans un fichier texte. Ce fichier aura l'allure suivante :

    Code:
    Relevés de températures entre le 01/01/1901 et le 31/12/2001, toutes les minutes. Unité : °C
    2,3
    2,3
    2,3
    2,4
    2,4
    2,4
    2,5
    2,5
    2,6
    2,6
    2,6
    etc.
    Un logiciel audio permettant d'importer des données texte pourrait prendre chaque valeur consignée en tous chiffres (c'est cela que je nomme "format texte", j'aurais peut-être dû dire à la place "format ASCII") et en faire un signal temporel...

    Par contre, rien ne t'empêche de transformer un fichier de poésie en signal, par exemple en prenant la suite des codes ASCII des lettres. Auquel cas, il faut importer ton fichier ".txt" en... format RAW 8 bits !!!

    Je te mettrai des exemples pas à pas dans les jours qui viennent.




    Je n'ai pas encore approfondie mes recherches. Je crois avoir lu ça sur Wikipedia. Il faut donc vérifier...


    Je pense trouver l'outil dans mon éditeur. Il y a bien longtemps que je n'ai plus composé de musique. Je m'y remets tranquillement depuis 2 semaines. J'ai oublié beaucoup de choses mais elles me reviennent en tête au fur et à mesure que je pratique...

    Je réfléchis à tout ça ce soir...

    +
    Dernière modification par obi76 ; 08/01/2012 à 23h17. Motif: quote - obi76

  15. Publicité
  16. #43
    franckhelin

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Citation Envoyé par phuphus Voir le message
    Bonsoir,


    J'ai une vieille version de Cool Edit Pro qui permet de le faire, mais je suppose que n'importe quel éditeur actuel le fait. Si ce n'est pas indiscret, de quels logiciels disposes-tu ?

    Cool Edit pro ça me dit quelque chose...Ta version pourrait-elle tourner sur un iMac nouvelle génération et Mac OS X 10.7 ?
    J'ai téléchargé Audacity sur les recommandations de LPFR. Il est idéal (LPFR aussi!) pour l'analyse du spectre, la génération de signaux, etc. mais je n'ai pas encore exploré toutes ses fonctionnalité. Autrement je possède Logic Studio et Soundtrack pro d'Apple. J'ai fait un tour des fonctionnalité et je n'ai rien trouvé. Du temps où je faisais beaucoup de musique, j'utilisais cubase, pro-tool, sparks et peak comme éditeur. Je ne dispose plus de ces soft à ce jour.

    Citation Envoyé par phuphus Voir le message
    En fait, les fichiers RAW dont je parle ne sont pas comparables aux fichiers RAW des appareils photo. Ceux dont je parle sont juste une suite de données numériques pures, à faire interpréter correctement par le logiciel avec lequel on les ouvre. Un fichier WAV dont on aurait supprimé tous les blocs sauf le bloc de données te donnerait un tel fichier RAW. Revenons à l'exemple des températures. Si tes données de température sont codées en 16 bits, un fichier RAW contiendrait bêtement une suite de nombres de 2 octets, chaque bloc de 2 octets représentant une mesure de température codée en 16 bits.


    Tu pourrais, mais cela te donnerais une belle courbe descendante et c'est tout !
    Ok pour les fichiers RAW. Concernant la courbe de variations des températures de couleurs j'ai réalisé ma bêtise juste après avoir posté mon message !!

    Scilab ne fonctionne que sous Mac os X 10.6 et je possède un iMac nouvelle génération qui tourne sous l'OS 10.7 Mais je viens de trouver la future version alpha je testerai chez moi...


    Comme pour les fichiers RAW, je crois que je n'ai pas correctement expliqué le truc. Revenons encore une fois aux relevés de température. Imagine que tu relèves les températures à la main, et que tu marques en tous chiffres ces relevés dans un fichier texte. Ce fichier aura l'allure suivante :

    Code:
    Relevés de températures entre le 01/01/1901 et le 31/12/2001, toutes les minutes. Unité : °C
    2,3
    2,3
    2,3
    2,4
    2,4
    2,4
    2,5
    2,5
    2,6
    2,6
    2,6
    etc.
    Un logiciel audio permettant d'importer des données texte pourrait prendre chaque valeur consignée en tous chiffres (c'est cela que je nomme "format texte", j'aurais peut-être dû dire à la place "format ASCII") et en faire un signal temporel...

    Par contre, rien ne t'empêche de transformer un fichier de poésie en signal, par exemple en prenant la suite des codes ASCII des lettres. Auquel cas, il faut importer ton fichier ".txt" en... format RAW 8 bits !!!

    Je te mettrai des exemples pas à pas dans les jours qui viennent.
    Je pense avoir compris en partie le système. J'imagine que l'intelligence artificiel n'existe pas encore et qu'aucun éditeur audio ou autre n'est capable de donner une expression sonore à un poème car, si je ne me trompe pas, le processus pour y parvenir fait appel aux affects, etc. Pour le code ASCII, déjà entendu parlé mais j'ignore comment il fonctionne et j'avoue que cela ne m'intéresse pas. Du moins pour le moment.. Mais je pensais que certains éditeurs se chargé de coder le texte...

    Je me rends compte à présent que quelque soit les méthodes utilisées pour parvenir à établir des correspondances pseudo-synesthésique et donner des expressions sonores à des phénomènes fluctuant, elles resteront à jamais subjetives Toutefois, j'ai lu quelques lignes consacrées à Daniel Paquette, un artiste qui a réalisé "le piano à couleur" en hommage au clavecin oculaire du père Castel. D'après ce que j'ai compris la correspondance établies entre notes de musique et couleurs est calquée sur un tableau de correspondance préexistant réalisé par la défunte association française de colorimétrie Tu peux consulter le tableaux ici Cette correspondance est fondée sur une mise en concordance des vibrations du diapason et de la longueur d'onde des couleurs du spectre solaire. Cette méthode te paraît-elle plus objective ?
    Dernière modification par obi76 ; 09/01/2012 à 11h46. Motif: balise quote - obi76

  17. #44
    phuphus

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par franckhelin Voir le message
    Cool Edit pro ça me dit quelque chose...Ta version pourrait-elle tourner sur un iMac nouvelle génération et Mac OS X 10.7 ?
    Avec une virtualisation, sans problème ! (je suis sur Windows...)

    Citation Envoyé par franckhelin
    J'ai téléchargé Audacity sur les recommandations de LPFR. Il est idéal (LPFR aussi!) pour l'analyse du spectre, la génération de signaux, etc. mais je n'ai pas encore exploré toutes ses fonctionnalité. Autrement je possède Logic Studio et Soundtrack pro d'Apple. J'ai fait un tour des fonctionnalité et je n'ai rien trouvé. Du temps où je faisais beaucoup de musique, j'utilisais cubase, pro-tool, sparks et peak comme éditeur. Je ne dispose plus de ces soft à ce jour.
    Avec Cubase ou Protools, ça aurait été sans problème je pense. Mais cela m'étonnerait que Logic Studio et SoundTrack pro puissent importer des fichiers bruts ou des données texte. Dans tous les cas, Scilab va tout résoudre puisqu'il est capable d'importer / exporter tous ces formats. Regarde par exemple ici :

    http://www.afs.enea.it/software/scil...d/savewave.htm

    Donc à ce stade, avec Scilab, tu es capable de :
    - récupérer des données, quelles qu'elles soient
    - les conditionner (amplitude, ralentissement, accélération, filtrage, etc.) pour en faire un signal audible
    - sauvegarder le résultat sous forme de fichier WAV, et l'écouter !

    Je suis un peu court en temps, et je t'avais proposé de te guider pas à pas pour la création d'un signal audible à partir de données fluctuantes quelconques. Je m'y tiendrai, et te montrerai ce que cela peut donner sur des données de température dans la semaine. Je pense prendre les données ici :

    http://www.meteo-paris.com/ile-de-fr...teo-paris/pro/

    Citation Envoyé par franckhelin
    Scilab ne fonctionne que sous Mac os X 10.6 et je possède un iMac nouvelle génération qui tourne sous l'OS 10.7 Mais je viens de trouver la future version alpha je testerai chez moi...
    Pas de problème ! Cela me laissera le temps de faire le programme Matlab (que tu devras traduire sous Scilab, mais ça sera quasi immédiat) pour importer les données météo du site meteo-paris et les transformer en son.

    Citation Envoyé par franckhelin
    Je pense avoir compris en partie le système. J'imagine que l'intelligence artificiel n'existe pas encore et qu'aucun éditeur audio ou autre n'est capable de donner une expression sonore à un poème car, si je ne me trompe pas, le processus pour y parvenir fait appel aux affects, etc. Pour le code ASCII, déjà entendu parlé mais j'ignore comment il fonctionne et j'avoue que cela ne m'intéresse pas. Du moins pour le moment.. Mais je pensais que certains éditeurs se chargé de coder le texte...
    Le texte est en effet codé par n'importe quel éditeur de texte, en ASCII. Je ne détaille pas plus, car comme tu le dis cela ne t'intéresse pour l'instant pas. Et en effet, mieux vaut se concentrer dans un premier temps sur cette notion de signal, avec la possibilité d'écouter n'importe quel type de donnée fluctuante. Nous viendrons ensuite à une deuxième étape, beaucoup plus intéressante. Mais je ne dis rien pour l'instant !

    Citation Envoyé par franckhelin
    Je me rends compte à présent que quelque soit les méthodes utilisées pour parvenir à établir des correspondances pseudo-synesthésique et donner des expressions sonores à des phénomènes fluctuant, elles resteront à jamais subjetives Toutefois, j'ai lu quelques lignes consacrées à Daniel Paquette, un artiste qui a réalisé "le piano à couleur" en hommage au clavecin oculaire du père Castel. D'après ce que j'ai compris la correspondance établies entre notes de musique et couleurs est calquée sur un tableau de correspondance préexistant réalisé par la défunte association française de colorimétrie Tu peux consulter le tableaux ici Cette correspondance est fondée sur une mise en concordance des vibrations du diapason et de la longueur d'onde des couleurs du spectre solaire. Cette méthode te paraît-elle plus objective ?
    Le texte de Daniel Paquette est très bizarre. Le contenu est bien jusqu'à la fin du paragraphe sur le XVIIIème siècle, ensuite c'est du grand n'importe-quoi mystico-sectaire.

    La correspondance diapason / couleur est juste un cas particulier de la méthode que j'ai exposée au point 2 ici :

    http://forums.futura-sciences.com/ph...ique-2.html#19

    Ce que je trouve dommage dans le tableau de correspondance, c'est le côté "purement mathématique" du truc. Pour ma part, je repartirais plutôt sur le texte de Beaudelaire et des correspondances, et me baserais en premier lieu sur la notion d'harmonie. Par exemple, jouer un unisson devrait forcément donner une harmonie colorée "ton sur ton", jouer une quinte donnerait plutôt un contraste rouge / vert ou bleu / jaune, et plus l'intervalle joué serait dissonant, plus l'harmonie colorée correspondante serait mauvaise. En ce sens, associer la gamme chromatique au cercle chromatique, comme cela est évoqué dans le texte de D. Paquette, me semble être une bonne solution.

    Enfin bon, certains plugins d'affichage pour un lecteur multimédia quelconque sont susceptibles de faire beaucoup mieux que le piano oculaire de D. Paquette, la réflexion artistique en moins (mais c'est bien elle qui compte, au final).

    Je te mets le programme Matlab pour "écouter" des températures dès que possible !

  18. #45
    franckhelin

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Bonjour.
    @Franckhelin:
    Téléchargez le logiciel gratuit Audacity.
    Il est capable de faire presque tout ce que vous voulez faire.
    Audacity est très bien. Merci pour le tuyaux.

  19. #46
    franckhelin

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Citation Envoyé par phuphus Voir le message
    Bonsoir,
    Pas de problème ! Cela me laissera le temps de faire le programme Matlab (que tu devras traduire sous Scilab, mais ça sera quasi immédiat) pour importer les données météo du site meteo-paris et les transformer en son.
    Scielab fonctionne ! Je suis prêt...

    Citation Envoyé par phuphus Voir le message
    [...] mieux vaut se concentrer dans un premier temps sur cette notion de signal, avec la possibilité d'écouter n'importe quel type de donnée fluctuante. Nous viendrons ensuite à une deuxième étape, beaucoup plus intéressante. Mais je ne dis rien pour l'instant !
    Super !

  20. #47
    franckhelin

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Citation Envoyé par phuphus Voir le message
    Bonsoir,
    Je te mets le programme Matlab pour "écouter" des températures dès que possible !
    Bonjour,

    Je vais vraiment avoir besoin de ton aide pour SciLab parce que n'étant absolument pas matheux, je sèche.
    J'essaie de trouver un relevé des températures pour chez moi (Fort Mahon Plage ou proche)
    Sinon, je réfléchis à comment faire pour donner une expression sonore à un coucher de lune ! Je pense que je vais me caler sur les coordonnées spatiales de celles-ci. J'y réfléchis... Si je cherche à faire cela c'est pour éventuellement accompagné un Timelapse de coucher de lune...

    J'espère te lire bientôt.

    Bon week-end.

  21. #48
    obi76
    Modérateur*

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Je pense que si vous n'avez pas l'habitude de ce genre de logiciels, il serai plus judicieux d'utiliser gtiplot qui est plus "user-friendly" que scilab où il faut quand même passer pas mal de temps pour le maitriser...
    Dernière modification par obi76 ; 14/01/2012 à 13h09.
    \o\ \o\ Dunning-Kruger encore vainqueur ! /o/ /o/

  22. Publicité
  23. #49
    phuphus

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Bonjour,

    Citation Envoyé par franckhelin Voir le message
    Bonjour,

    Je vais vraiment avoir besoin de ton aide pour SciLab parce que n'étant absolument pas matheux, je sèche.
    La remarque de obi76 est pertinente, par contre ne connaissant pas qtiplot je ne sais pas si ce logiciel est vraiment adapté / simple.
    @ obi : qtiplot serait-il capable d'extraire des données d'une fichier de données texte comme on peut en trouver ici :
    http://www.meteo-paris.com/ile-de-fr...teo-paris/pro/
    et d'ensuite conditionner ces données (suppression de la composante continue, normalisation entre -32768 et +32767) et de les exporter en 16 bits brut (fichier comprenant bêtement une suite de mots de 16 bits, point par point) ?

    Par contre, si vraiment tu as des projets sérieux de manipulation du sons sous toutes ses coutures, et en particulier de projets liant les couleur ou les images et le son, apprendre Scilab est à mon avis un minimum.

    Du coup, au lieu de te mettre le programme Matlab à traduire par tes soins, je me suis mis à Scilab et je te livre le programme directement dans le bon langage. Ca n'a pas été trop dur, les deux langages sont très similaires. Tu trouveras donc en pièce jointe un fichier ZIP contenant :
    - les données météo récupérées hier soir sur le site meteo-paris, avec un fichier des 2 derniers jours et un fichier des 8 derniers jours
    - un script simple permettant de transformer les données des 8 derniers jours en fichier WAV. Si tu affiches le temporel dans Logic, par exemple, tu verras une courbe similaire à ce qu'affiche le site meteo-paris
    - un script un peu plus évolué qui travaille sur les données des 2 deniers jours. Ce script isole le relevé de température des 24 dernières heures, et prend ce motif de 24h comme une période d'une La3 (@440Hz). Ensuite, j'appliquer une enveloppe dessus (la génération d'enveloppe est très simplifiée, c'est du ADSR linéaire)
    - les fichiers WAV générés ainsi sont inclus dans le fichier zip

    Le La3 généré ressemble un peu à une notre de clavecin, avec un tremolo parasite engendré par le rééchantillonnage du script. Si ce tremolo te gêne, je te dirai comment le virer. De plus, il faudra que tu modifies dans les scripts les chemins des répertoire de données.

    Je recopie ici le code, pour que nous puissions tous en discuter sans télécharger le zip.

    Script 1 : données sur 8 jours
    Code:
    // Script Scilab d'import de données texte et d'export en WAV
    // But : "écouter" une température
    // Suite des opérations effectuées :
    // 1 - Chargement des données texte
    // source : http://www.meteo-paris.com/ile-de-france/station-meteo-paris/pro/)
    // 2 - Conditionnement du signal
    // Remarque : la suppression de la composante continue se fait par soustraction de la moyenne du signal plutôt que par un filtrage passe-haut
    // Avantages : simplicité et respect de la tendance hebdomadaire
    // 3 - Exportation en WAV 16bits / 48kHz
    
      clear all ;
      clc ;
      
    // 0 - Définition des données utiles
      Fs = 48000 ;                                                                  // Définition de la fréquence d'échantillonnage
    
    // 1 - Chargement des données texte
      cd 'd:\perso\Futura\xx - Ecouter une température\Scilab\Donnees'              // Définition du répertoire local où se trouvent les données
      Donnees  = fscanfMat('14.01.2012_8j.txt')      ;                              // Récupération des seules données numériques dans le fichier météo
      longueur = size(Donnees,1)                     ;                              // Nombre de points de mesure dans les relevés météo
      cd 'd:\perso\Futura\xx - Ecouter une température\Scilab'                      // On se remet un cran en amont
      signal   = Donnees(:,3)' ;                                                    // Extraction des température "Temp Out" = 3ème colonne, toutes les lignes
    
    // 2 - Conditionnement du signal
      signal = signal - mean(signal) ;                                              // Suppression de la composante continue
      signal = signal / max(abs(signal)) ;                                          // Normalisation entre -1 et +1, nécessaire pour la fonction "savewave"
    
    // 3 - Exportation en WAV 16bits / 48kHz
      savewave('signal.wav',signal,Fs) ;
    Script 2 : données des dernières 24h pour génération d'un La3
    Code:
    // Script Scilab d'import de données texte et d'export en WAV
    // But : "écouter" une température
    // Suite des opérations effectuées :
    // 1 - Chargement des données texte
    // source : http://www.meteo-paris.com/ile-de-france/station-meteo-paris/pro/)
    // 2 - Bouclage des données sur 11 périodes (de manière à avoir un nombre entier d'échantillons sur 11 périodes pour un La3 440Hz @ Fs=48 kHz)
    // 3 - Rééchantillonnage, les 11 périodes doivent représenter 1200 échantillons
    // 4 - Génération d'une enveloppe paramétrée
    // 5 - Bouclage des 11 périodes précédentes sur la durée de l'enveloppe + conditionnement du signal
    // Remarque : le conditionnement se fait par un filtre passe-bande, éliminant à la fois la composante continue et les sauts haute fréquence entre motifs
    // 6 - Application de l'enveloppe sur le pattern
    // 7 - Exportation en WAV 16bits / 48kHz
    
      clear all ;
      clc ;
      
    // 0 - Définition des données utiles
      Fs = 48000 ;                                                                  // Définition de la fréquence d'échantillonnage
      At =    10 ;                                                                  // Enveloppe : durée de l'attaque, en ms
      An =   100 ;                                                                  // Enveloppe : niveau final de l'attaque, en %
      Dt =     5 ;                                                                  // Enveloppe : durée de l'atténuation, en ms
      Dn =    80 ;                                                                  // Enveloppe : niveau final de l'atténuation, en %
      S  =   100 ;                                                                  // Enveloppe : durée du maintien, en ms
      R  =  1000 ;                                                                  // Enveloppe : durée du relachement, en ms
      duree  = (At + Dt + S + R) / 1000 ;                                           // Durée du signal, en s.
      taille = duree*Fs                 ;                                           // Nombre d'échantillons dans le signal
    
    // 1 - Chargement des données texte
      cd 'd:\perso\Futura\xx - Ecouter une température\Scilab\Donnees'              // Définition du répertoire local où se trouvent les données
      Donnees  = fscanfMat('14.01.2012_2j.txt')      ;                              // Récupération des seules données numériques dans le fichier météo
      longueur = size(Donnees,1)                     ;                              // Nombre de points de mesure dans les relevés météo
      cd 'd:\perso\Futura\xx - Ecouter une température\Scilab'                      // On se remet un cran en amont
      motif    = Donnees(longueur-287+1:longueur,3)' ;                              // Extraction des 24 dernières heures
    
    // 2 - Bouclage des données sur 11 périodes
      sequence = [motif motif motif motif motif motif motif motif motif motif motif] ;
    
    // 3 - Rééchantillonnage
      longueur = size(sequence,2) ;                                                 // Nombre d'échantillons de "sequence", à rééchantillonner sur 1200 échantillons
      x        = [1:longueur]     ;                                                 // Définition des abscisses pour la construction d'une fonction spline
      f        = sequence         ;                                                 // Définition des ordonnées pour la construction d'une fonction spline
      d        = splin(x,f)       ;                                                 // Construction d'une fonction spline égale à toute la séquence originale
      sequence = interp([1:longueur/1200:longueur],x,f,d) ;                         // Echantillonnage de la fonction spline sur 1200 échantillons
      
    // 4 - Génération d'une enveloppe paramétrée
      enveloppe = zeros(1,duree*Fs) ;                                               // Création d'un vecteur vide pour l'enveloppe
      // Attaque
      debut                = 1                    ;
      longueur             = Fs * At / 1000       ;
      fin                  = debut + longueur - 1 ;
      pas                  = An/100/longueur      ;
      enveloppe(debut:fin) = pas:pas:longueur*pas ;
      // Atténuation
      debut                = fin + 1                                ;
      longueur             = Fs * Dt / 1000                         ;
      fin                  = debut + longueur - 1                   ;
      pas                  = (Dn-An)/100/longueur                   ;
      enveloppe(debut:fin) = (An/100)+pas:pas:(An/100)+longueur*pas ;
      // Maintien
      debut                = fin + 1                                ;
      longueur             = Fs * S / 1000                          ;
      fin                  = debut + longueur - 1                   ;
      enveloppe(debut:fin) = enveloppe(debut-1)                     ;
      // Relachement
      debut                = fin + 1                                ;
      longueur             = Fs * R / 1000                          ;
      fin                  = debut + longueur - 1                   ; 
      pas                  = enveloppe(debut-1) / longueur          ;
      enveloppe(debut:fin) = enveloppe(debut-1)-pas:-pas:0          ;
      
    // 5 - Bouclage des 11 périodes de la séquence sur la durée de l'enveloppe
      signal             = zeros(1,taille)                  ;
      indice             = 0                                ;
      while indice < taille
          indice         = indice + 1                       ;
          signal(indice) = sequence(pmodulo(indice,1200)+1) ;
      end
      
      hz     = iir(4,'bp','butt',[220/Fs 10000/Fs],[1 1]) ;                         // Générations des poles et des zeros du filtre récursif
      sl     = tf2ss(hz)                                  ;                         // Génération des coefficients linéaires du filtre à partir de hz
      signal = flts(signal,sl)                            ;                         // Filtrage
      
    // 6 - Application de l'enveloppe sur le pattern et tracé
      signal = signal .* enveloppe       ;                                          // Multiplication de 2 vecteurs point par point
      signal = signal / max(abs(signal)) ;                                          // Normisation entre -1 et +1, nécessaire pour la fonction ""savewave"
      plot(signal) ;                                                                // Tracé
      
    // 7 - Exportation en WAV 16bits / 48kHz  
      savewave('La3.wav',signal,Fs) ;
    Et enfin, histoire de préparer l'étape 2 : es-tu familier avec les partitions ? As-tu déjà vu une carte perforée d'orgue limonaire ?
    Fichiers attachés Fichiers attachés

  24. #50
    franckhelin

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Phuphus,

    Merci beaucoup pour le script.
    Effectivement, il faudrait que je me mette à SciLab, mais je ne sais pas si c'est à ma porté. En tout cas, je vais essayer de comprendre.
    Je vois que tu as commenté chaque ligne de ton script, ça va bien m'aider.
    J'étudie tout ça ce soir...avec une tisane parce que j'ai attrapé une grosse crève.
    Je te recontacte très vite.

  25. #51
    franckhelin

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Citation Envoyé par phuphus Voir le message
    Bonjour,
    Et enfin, histoire de préparer l'étape 2 : es-tu familier avec les partitions ? As-tu déjà vu une carte perforée d'orgue limonaire ?
    Familier avec les partitions, pas du tout? Je saurais lire une partition (clé de sol, clé de fa) mais comme un enfant de 6 ans lit une poésie. Déjà vu une carte perforé, oui. J'en comprends le principe.

    J'ai exécuter le script dans SciLab. Ca fonctionne. J'ai essayé de lire les données des autres colonnes mais cela ne fonctionne que pour les colonnes 4, 5, 6, 7. Si je veux lire les données de la colonnes 11 (Hi speed pour le vent) la console de scilab me renvoi l'erreur suivante : " ur-287+1:longueur,11)' ;
    !--error 21
    Index invalide.
    at line 33 of exec file called by :
    erature2La3.sce', -1

    Je ne comprends pas...

  26. #52
    franckhelin

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Citation Envoyé par phuphus Voir le message
    Bonjour,
    Script 2 : données des dernières 24h pour génération d'un La3
    [CODE]// Script Scilab d'import de données texte et d'export en WAV
    // But : "écouter" une température
    // Suite des opérations effectuées :
    // 1 - Chargement des données texte
    // source : http://www.meteo-paris.com/ile-de-france/station-meteo-paris/pro/)
    // 2 - Bouclage des données sur 11 périodes (de manière à avoir un nombre entier d'échantillons sur 11 périodes pour un La3 440Hz @ Fs=48 kHz)
    // 3 - Rééchantillonnage, les 11 périodes doivent représenter 1200 échantillons
    // 4 - Génération d'une enveloppe paramétrée
    // 5 - Bouclage des 11 périodes précédentes sur la durée de l'enveloppe + conditionnement du signal
    // Remarque : le conditionnement se fait par un filtre passe-bande, éliminant à la fois la composante continue et les sauts haute fréquence entre motifs
    // 6 - Application de l'enveloppe sur le pattern
    // 7 - Exportation en WAV 16bits / 48kHz

    clear all ;
    clc ;

    // 0 - Définition des données utiles
    Fs = 48000 ; // Définition de la fréquence d'échantillonnage
    At = 10 ; // Enveloppe : durée de l'attaque, en ms
    An = 100 ; // Enveloppe : niveau final de l'attaque, en %
    Dt = 5 ; // Enveloppe : durée de l'atténuation, en ms
    Dn = 80 ; // Enveloppe : niveau final de l'atténuation, en %
    S = 100 ; // Enveloppe : durée du maintien, en ms
    R = 1000 ; // Enveloppe : durée du relachement, en ms
    duree = (At + Dt + S + R) / 1000 ; // Durée du signal, en s.
    taille = duree*Fs ; // Nombre d'échantillons dans le signal
    Bonsoir Phuphus,

    Peux tu m'expliquer différente partie du script ? (les formules ?)

    duree = (At + Dt + S + R) / 1000 ; // Durée du signal, en s. POURQUOI DIVISER PAR 1000 ?

    taille = duree*Fs ; // Nombre d'échantillons dans le signal ? ? ?

    motif = Donnees(longueur-287+1:longueur,3)' ; // Extraction des 24 dernières heures POURQUOI 287 + 1 ET PAS 288 ? -- J'AI ESSAYÉ AVEC UN TABLEAU CONTENANT PLUS DE 2000 ENTREES MAIS IMPOSSIBLE DE FAIRE FONCTIONNER LE SCRIPT. LE MESSAGE D'ERREUR EST LE SUIVANT :
    " ur-2769+1:longueur,3)' ;
    !--error 21
    Index invalide.
    at line 33 of exec file called by :
    erature2La3.sce', -1
    "

    Concernant la suite du script, j'y reveinedrais plus tard car pour le moment je n'y comprends rien. Il faut que je sache ce que signifie rééchantillonner, pourquoi 1200 échantillons, etc.

    A bientôt j'espère...

  27. #53
    phuphus

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Bonsoir franckhelin,

    toutes mes excuses de ne pas être plus réactif, j'ai peu de temps en ce moment. Je te répondrai complètement avant la fin de la semaine.

    A+

  28. #54
    phuphus

    Re : Note de musique et spectre électromagnétique

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par franckhelin Voir le message
    Effectivement, il faudrait que je me mette à SciLab, mais je ne sais pas si c'est à ma porté. En tout cas, je vais essayer de comprendre.
    Je pense que si tu as déjà manipulé un peu de son numérique, cela ne posera pas de problème. Il faut juste se représenter correctement ce qu'est un son numérique : une suite temporelle régulière de valeurs numériques, traditionnellement représentées par des points, chaque valeur (point) étant codé en 8 / 16 / 24 / 32 ou 64 bits. Une fois que tu as compris que Scilab ne fait que manipuler cette suite de points, il faut :
    - imaginer quelles modifications tu pourrais faire sur cette suite de points pour arriver à tes fins
    - traduire cela en opérations Scilab

    Ce que je veux dire par là, ce n'est pas que Scilab est trivial, non, mais juste qu'il ne fait pas avoir de blocage vis-à-vis de l'outil ou du formalisme utilisé. En l'absence de blocage, les choses vont déjà beaucoup mieux.

    Ensuite, commence par des choses simples. Je pense qu'en tapant "tutoriel Scilab" dans ton moteur de recherche préféré, tu dois pouvoir trouver ton bonheur. Une fois un tutoriel de base accompli, t'attaquer à du son ne sera pas chose impossible.

    Citation Envoyé par franckhelin
    J'ai exécuter le script dans SciLab. Ca fonctionne. J'ai essayé de lire les données des autres colonnes mais cela ne fonctionne que pour les colonnes 4, 5, 6, 7. Si je veux lire les données de la colonnes 11 (Hi speed pour le vent) la console de scilab me renvoi l'erreur suivante : " ur-287+1:longueur,11)' ;
    !--error 21
    Index invalide.
    at line 33 of exec file called by :
    erature2La3.sce', -1

    Je ne comprends pas...
    Déjà, tu as tranquillement réussi à lire les colonnes 4, 5, 6 et 7. Cela prouve que Scilab n'est pas complètement opaque pour toi .

    La fonction "fscanfMat" que j'ai utilisée dans le script sait s'affranchir des premières lignes de texte des fichiers de températures, mais bloque dès qu'une colonne de texte apparaît. Cette fonction lit donc toutes les colonnes jusqu'à la colonne "WIND DIR", consignée en lettres et non en chiffres.

    Si tu ouvres les fichiers .txt sources avec un éditeur de texte quelconque, tu remarqueras que les deux premières colonnes sont des dates et des heures, et non des nombres comme les colonnes suivantes. Ces deux premières colonnes ne sont donc pas de simples suites de valeurs numériques, et Scilab ne peut pas en tirer un signal.

    Citation Envoyé par franckhelin
    duree = (At + Dt + S + R) / 1000 ; // Durée du signal, en s. POURQUOI DIVISER PAR 1000 ?
    Dans le script, j'ai consigné les durées des paramètres A (Attack) D (Decay) S (Sustain) R (Realease) en millisecondes. La division par 1000 est juste une conversion en secondes.

    Citation Envoyé par franckhelin
    taille = duree*Fs ; // Nombre d'échantillons dans le signal ? ? ?
    Là, on retombe juste sur savoir ce qu'est un son numérique. Imagine que tu enregistres un son avec un microphone relié à ta carte son. La microphone va transformer la pression acoustique en tension électrique, et la carte son va enregistrer la valeur de la tension électrique que délivre ton microphone 48 000 fois par seconde si tu as choisi une fréquence d'échantillonnage de 48 kHz. Donc une seconde d'enregistrement va représenter 48 000 points de mesure mis les uns à la suite des autres. Deux secondes vont faire 96 000 points. Trois secondes vont faire 144 000 points. Etc.

    Je calcule ici le nombre de points du signal final. Pour ce, il faut bien que je multiplie la durée du signal, en secondes, par le nombre de points par seconde du signal numérique. Ce nombre de points par secondes, c'est ma fréquence d'échantillonnage "Fs" ("S" pour "Sampling" = échantillonnage en anglais).

    Citation Envoyé par franckhelin
    motif = Donnees(longueur-287+1:longueur,3)' ; // Extraction des 24 dernières heures POURQUOI 287 + 1 ET PAS 288 ? --
    Je suppose que tu as voulu dire : "ET PAS 286" ?? En effet :

    Longueur-287+1 = Longueur - (287-1) = Longueur - 286

    Tu as 10 mètres de cloture à poser avec un piquet tous les mètres. Combien te faut-il de piquets ?

    Cette histoire de +1 est une habitude de programmeur. Je désire prendre les 287 derniers points (représentant 24h - 5minutes, je te demanderai pour l'instant d'admettre qu'il faut bien prendre 24h -5 minutes et non 24h tout court). Pour pouvoir avoir les derniers 287 points, mon indice de matrice doit varier entre (N-287)+1 et N (N étant le nombre total de mesures). Si je le fais varier entre N-287 et N, j'ai 288 points.

    Pour ne pas perdre cette info que seuls les 287 derniers points m'intéressent, je laisse apparaître explicitement ce nombre de 287 et je corrige avec le +1. Ce formalisme (tiens, on retombe sur l'intro de ce post : ne pas se laisser bloquer par l'outil ou le formalisme) me permet de donner du sens à de simples lignes de programmation.

    Citation Envoyé par franckhelin
    J'AI ESSAYÉ AVEC UN TABLEAU CONTENANT PLUS DE 2000 ENTREES MAIS IMPOSSIBLE DE FAIRE FONCTIONNER LE SCRIPT. LE MESSAGE D'ERREUR EST LE SUIVANT :
    " ur-2769+1:longueur,3)' ;
    !--error 21
    Index invalide.
    at line 33 of exec file called by :
    erature2La3.sce', -1"
    Peux-tu mettre en PJ le tableau utilisé ? Je pense que c'est aussi un problème d'indice de colonne. Si tu veux savoir combien de colonnes contient le tableau chargé dans Scilab, tu peux, après avoir lancé le script, te mettre dans la fenêtre principale et taper :

    size(Donnees)

    Cette commande te renvoie deux nombres : le premier est le nombre de lignesdu tableau nommé "Donnees", le deuxième est le nombre de colonnes.

    Citation Envoyé par franckhelin
    Concernant la suite du script, j'y reveinedrais plus tard car pour le moment je n'y comprends rien. Il faut que je sache ce que signifie rééchantillonner, pourquoi 1200 échantillons, etc.
    On en revient encore une fois à l'intro de ce post : avant tout, il faut bien comprendre ce que représente un son numérique. Ensuite, l'outil ou le formalisme ne sont que des détails.

    L'avantage du "détail" Scilab, c'est qu'il est à même de te faire mettre vraiment les mains dans la graisse du son numérique, et que cela aidera certainement ta compréhension des choses. As-tu essayé de zoomer sur la figure 0 affichée dans le script "temperature2La3.sce" ? Si oui, tu as dû voir la courbe de température du 14/01/2011 répétée moultes fois, et modulée en amplitude par l'enveloppe ADSR. Si tu zoomes encore plus, tu peux voir que cette courbe est composée de segments de droite reliant des points : ce sont les points dont je parlais tout au début, les fameuses valeurs numériques prises à des intervalles de temps réguliers.

    Je souhaite générer un La3 à 440 Hz. Avec une fréquence d'échantillonnage de 48 000 Hz, une période de La3 représente :

    48000 / 440 = 109,09 points

    Les décimales ne m'arrangent pas, et plutôt que d'arrondir à 109 points pour une période je préfère faire le calcul sur 11 périodes. En effet :

    11 * 48000 / 440 = 1200 tout rond

    Donc pour générer mon La3 à 440 Hz, je sais qu'il me suffit de répéter un motif de base constitué de 11 périodes étalées sur 1200 points.

    Or, ma période de base de température est consignée sur 287 points, soient 3157 points pour 11 périodes (en fait, 3158 points pour être exact, mais c'est comme pour l'histoire des 24h, je mets pour l'instant cette subtilité de côté). Il faut donc que je transforme mon signal de 3157 points en un signal équivalent de 1200 points. Cela s'appelle rééchantillonner : sur une même durée, je prends 1200 points au lieu d'en prendre 3157.

    Citation Envoyé par franckhelin
    Familier avec les partitions, pas du tout? Je saurais lire une partition (clé de sol, clé de fa) mais comme un enfant de 6 ans lit une poésie. Déjà vu une carte perforé, oui. J'en comprends le principe.
    Dans ton intervention #17, tu as mis une vidéo commençant par une représentation colorée du fond diffus cosmologique. Imagine que les parties bleues de l'image représentent le papier de ta carte perforée, et les parties rouges les trous : tu as une "partition de l'univers" pour orgue limonaire.

    Maintenant, allons plus loin. L'orgue limonaire qui jouerait cette partition de l'univers ne sait sortir que des sons pur, des sinusoïdes. L'organisation verticale des zones rouges te permet donc de maîtriser le timbre à tout instant, puisque du coup cela te permet de mélanger tes sons purs comme tu l'entends.

    A raison d'un peu de temps, mais pas au prix de complications extraordinaires, il est parfaitement possible de programmer un tel orgue limonaire virtuel dans Scilab. Tu le nourris avec une image du fond diffus, et il te joue la partition de l'univers.

    Pour parler en termes de traitement du signal, tu interprètes l'image du fond diffus comme un diagramme "temps - fréquence".

  29. Publicité
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Spectre électromagnétique
    Par santaro dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/02/2010, 11h41
  2. spectre électromagnétique
    Par Infra_Red dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/11/2008, 16h07
  3. Spectre électromagnétique
    Par Jb59 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/05/2008, 17h51
  4. Actu - Melodyne, un logiciel pour retoucher la musique note par note
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 18
    Dernier message: 05/05/2008, 18h30
  5. Spectre électromagnétique...
    Par Condensat_B-E dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/10/2004, 07h19