Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

courant d'excitation de l'inducteur dans le moteur à courant continu ?



  1. #1
    vince6629

    Red face courant d'excitation de l'inducteur dans le moteur à courant continu ?


    ------

    Bonjour

    Pourquoi le courant d'excitation de l'inducteur dans le moteur à courant continu est il grandement supérieur au courant dans l'induit?

    Cordialement

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    garideau

    Re : courant d'excitation de l'inducteur dans le moteur à courant continu ?

    Bonjour,

    L'objectif est d'avoir un champ B le plus dense possible aux pôles (puisque le couple moteur est fonction de la densité de ce champ B et l'intensité du courant dans les fils de l'induit exposés dans les pôles. Ce champ B inducteur peut aussi être créé par des aimants néodyme, donc sans consommation de courant pour le créer, ce qui augmente le rendement de la machine.

    BG.

  4. #3
    stefjm

    Re : courant d'excitation de l'inducteur dans le moteur à courant continu ?

    Ca me parait plutot faux dans le cas général...
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  5. #4
    JPL
    Responsable des forums

    Re : courant d'excitation de l'inducteur dans le moteur à courant continu ?

    Fusion de deux discussion et suppression du doublon.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    garideau

    Re : courant d'excitation de l'inducteur dans le moteur à courant continu ?

    Intervention stérile, mon cher. Dites pourquoi c'est généralement faux.

    BG

  8. #6
    invite21348749873
    Invité

    Re : courant d'excitation de l'inducteur dans le moteur à courant continu ?

    Bonsoir
    Cette affirmation est fausse, sauf dans le cas du moteur série.
    Pour créer l'induction magnétique dans le stator, il suffit d'une puissance bien inférieure à la puissance mécanique délivrée par le moteur.
    Pour cette raison, le courant dans le rotor est generalement de l'ordre de 10 à 20 fois le courant d'excitation.
    Ces valeurs peuvent varier en fonction du type de moteur.

  9. Publicité
  10. #7
    garideau

    Re : courant d'excitation de l'inducteur dans le moteur à courant continu ?

    Bonjour,

    J’incorpore mes propos à la suite des vôtres et en le stipulant, car les commandes de formatage qui nécessitent un brevet de haut niveau informatique et une grande patience n’est pas mon fort.

    Vous :

    Bonsoir
    Cette affirmation est fausse, sauf dans le cas du moteur série.

    Moi :

    Vous ne m’avez pas compris, donc ce que je dis est faux.

    J’affirme bien haut que la densité du flux aux pôles d’un moteur courant continu, type shunt, ou à excitation indépendante, est volontairement calculée pour offrir une induction B maximale. Mais, mais, mais…Induction maximale ne sous-entend pas du tout une forte puissance, comme vous l’avez faussement imputé à mes propos. Si vous aviez la facilité à manipuler la langue française comme vous le faites aisément avec les équations, vous auriez remarqué la nuance. Je suis donc obligé maintenant d’être prolixe, sinon vous allez encore trouver des poux dans mes propos.

    Une forte induction aux pôles, n’exige que du courant continu; le flux B est proportionnel au courant dans le bobinage et non à la puissance U.I. fournie par le générateur. Cela permet une force contre électromotrice rapidement élevée au démarrage du rotor, sinon, avec un flux faible aux pôles, le moteur met « des heures » à s’élancer. Il faut se rappeler que le courant de démarrage est de l’ordre de 20 fois supérieur à celui en charge nominale. Le démarrage ne doit pas trop traîner. Plus la densité du flux inducteur est élevé (pas la puissance, mais le flux, dis-je) moins le moteur perd son temps à atteindre sa vitesse nominale et la force contre e.m. monte rapidement, ce qui abaisse rapidement la densité de courant susmentionnée à la limite du courant du moteur supposé en charge dans la discussion. Bien sûr, on parle de moteur de moyenne puissance, car les moteurs de forte puissance démarrent par paliers d’intensité de courant.

    Il ne faut pas de la puissance pour exciter l’induit, car en effet, il ne faut que du courant. Cela impose, toutefois, une certaine puissance pour transiter ce courant inducteur puisqu’il faut passer le seuil de la résistance du bobinage. La puissance consommée y est donc au maximum r.I². Ce qui est bien moindre que la puissance U.I demandée au générateur par le rotor, comme vous le faites remarquer et ce que je ne niais nullement dans mes propos, même si ce n’était pas stipulé avec une abondante terminologie, renforcée avec le langage des signes.

    C’est bien que vous ayez mentionné le moteur universel, car il schématise exactement ce que je disais et que vous avez vu être faux. Lisez :

    Le courant inducteur du moteur universel, ou série et vice et versa, varie avec la charge. A vide, il est quasi nul. En charge nominale il est maximal dans l’inducteur, ce qui produit un puissant couple de démarrage de ces moteurs. Ce qui confirme bien mes propos que vous aviez critiqués : courant inducteur élevé et courant induit élevé justifient un puissant couple de démarrage. Par contre dans le moteur CC shunt, la puissance ne dépend que du courant du rotor, vu que le courant du stator est constant (mais calculé pour obtenir un puissant flux B) avec néanmoins la tendance à s’amoindrir au démarrage (chute de tension au générateur par le court-circuit du rotor au démarrage). Le moteur universel ne peut, à l’inverse du son homologue moteur cc, jamais fonctionner sans charge, car alors le courant inducteur est équivalent à celui du moteur à vide, pour descendre de plus en plus, vu que sans charge la vitesse du moteur s’emballe, ce qui affaiblit graduellement le courant inducteur, ce qui augmente encore davantage la vitesse à vide... bref, le moteur s’emballe, disais-je.

    Vous :

    Pour créer l'induction magnétique dans le stator, il suffit d'une puissance bien inférieure
    à la puissance mécanique délivrée par le moteur.

    Moi :

    Cela est sous-entendu dans mes propos, puisque je ne parlais pas de puissance (U.I) mais de densité de flux B. Puissance et densité ne sont pas les mêmes mots ni ne sont synonymes et ne font pas allusion aux mêmes choses. La puissance (oui, la puissance) exigée par le stator est égale à r.I², qui est, comme vous dites dans l’alinéa suivant, bien inférieure à celle de la puissance U.I du rotor :

    Vous :

    Pour cette raison, le courant dans le rotor est généralement de l'ordre de 10 à 20 fois le courant d'excitation.

    Moi :

    Cela était incorporé dans mes propos avec des mots spécifiques. Il suffisait d’en connaître le sens.

    Vous :

    Ces valeurs peuvent varier en fonction du type de moteur.

    Moi :

    J’ai la conviction que tout le monde le soupçonnait, mais on vous laisse la joie de l’annoncer comme un scoop (humour).

    En résumé, quand on ne vous présente pas les choses comme vous l’avez appris au mot à mot et aux bancs de l’école du parfait physicien, vous êtes aussi dépourvus qu’un bébé qui traverse incongrûment une piste d’un circuit hippique, en se retrouvant subitement entre les pattes des chevaux puissamment au gallot…

    BG.

  11. #8
    Nicophil

    Re : courant d'excitation de l'inducteur dans le moteur à courant continu ?

    Merci!

  12. #9
    invite21348749873
    Invité

    Re : courant d'excitation de l'inducteur dans le moteur à courant continu ?

    Bonjour
    Et merci pour votre exposé de vulgarisation.
    Je me permets de corriger 2 points:
    1/ On n'excite pas le rotor
    2/ La densité de flux n'est pas une grandeur utilisée en calcul de machines: seul le flux ou l'induction le sont.

Discussions similaires

  1. moteur à courant continu
    Par tligmohamed dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/04/2011, 15h42
  2. Moteur à courant continu
    Par sololtn dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/11/2009, 09h05
  3. Moteur a courant continu
    Par madininais dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/04/2009, 14h45
  4. Moteur a courant continu
    Par mathier dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/11/2008, 14h04
  5. Moteur a courant continu
    Par Soprano57 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 11
    Dernier message: 10/10/2008, 17h23