Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Tc un noyau instable



  1. #1
    Blender82

    Tc un noyau instable


    ------

    Bonjour,
    je voulais savoir ce qui précisément faisait que le noyau de technétium ne pouvait exister à l'état stable.
    En effet, on peut lire sur différents sites que c'est l'organisation des nucléons (tout particulièrement leur nombre) qui ne permet pas à ce noyau d'être stable.
    Seulement, ils ne vont gère plus loin et je fais appelle à vous pour m'en dire plus si c'est possible ! (du moins pour compléter l'explication)
    Merci d'avance !

    Blender82

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    curieuxdenature

    Re : Tc un noyau instable

    Bonjour

    je pense que tu attaques le problème à l'envers, la question, au niveau du noyau, serait plutôt de comprendre pourquoi certains noyaux sont stables.
    La réponse passe automatiquement par un modèle interne qui serait parfait, et le fait est que les modèles actuels sont déjà horriblement compliqués et loin d'être parfaitement prédictifs.
    Je veux dire par là que si on savait exactement comment existent ceux qui sont connus alors les instables s’excluraient d'eux même.
    Le fait que le Tc et le Pm brillent par leur absence dans le tableau n'est pas plus extraordinaire que l'absence de certains isotopes.
    L'electronique, c'est fantastique.

  5. #3
    Blender82

    Re : Tc un noyau instable

    Qu'en sait-on précisément en fait ?
    Si je comprend bien, il existe des différents modèles d'organisation nucléaire. Cependant ils ne sont pas fiables à 100% ; certains expliquent une part des choses tandis que d'autre en expliquent l'autre part.
    Donc, il n'y a pas d'explication directe existante aujourd'hui. Je vais continuer alors mes recherches pour avoir un point de vue plus critique de la situation
    Au fait :
    Le fait que le Tc et le Pm brillent par leur absence dans le tableau n'est pas plus extraordinaire que l'absence de certains isotopes.
    Ce n'est quand même pas banal non plus, le Tc est en plein milieu des éléments les plus stables (du moins qui on une demie vie à l'état le plus stable très importante)

    Blender82

  6. #4
    curieuxdenature

    Re : Tc un noyau instable

    Citation Envoyé par Blender82 Voir le message
    Ce n'est quand même pas banal non plus, le Tc est en plein milieu des éléments les plus stables (du moins qui on une demie vie à l'état le plus stable très importante)

    Blender82
    Bonjour

    Le radium et le radon devraient aussi être considérés comme des trous, on les a détecté parce qu'ils sont en constante régénération par leurs noyaux pères, bien moins instables et dont la constante de temps est comparable à l'âge de la terre.
    Avec Tc et Tm ce n'est pas le cas, il n'y a que la soupe stellaire qui les génère.
    L'electronique, c'est fantastique.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Blender82

    Re : Tc un noyau instable

    Le radium et le radon devraient aussi être considérés comme des trous, on les a détecté parce qu'ils sont en constante régénération par leurs noyaux pères, bien moins instables et dont la constante de temps est comparable à l'âge de la terre.
    Avec Tc et Tm ce n'est pas le cas, il n'y a que la soupe stellaire qui les génère.
    Ben justement !

  9. #6
    curieuxdenature

    Re : Tc un noyau instable

    Bonjour

    si tu pouvais préciser ta pensée parce que je ne comprend pas ce qui te chiffonne ?
    Est-ce que la présence d'isotopes à durée de vie très courte situés entre deux isotopes stables du même élément te parait aussi peu banal ?

    Si on avait établi un tableau en les rangeant par leur nombre de neutrons alors tu aurais aussi la surprise de voir pas mal de "trous".
    Par exemple il n'existe aucun isotope qui comporte 19 neutrons. C'est une ligne vide.
    On a aussi le cas du Cuivre, l'isotope 64 a une durée de vie de moins de 13 heures, juste entre le Cu63 et 65 parfaitement stables.

    C'est avec ces caractéristiques que les théories du noyau se sont peaufinées.
    L'electronique, c'est fantastique.

  10. Publicité

Discussions similaires

  1. Jusqu'où l'équilibre instable est-il instable ?
    Par Woggi dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 01/04/2014, 01h53
  2. Diproton : instable !
    Par babaz dans le forum Physique
    Réponses: 31
    Dernier message: 08/09/2011, 10h16
  3. radioactivité: noyau stable/instable
    Par kahina dans le forum Physique
    Réponses: 18
    Dernier message: 16/12/2010, 19h35
  4. Servo instable
    Par amgab2003 dans le forum Électronique
    Réponses: 16
    Dernier message: 22/03/2007, 16h16
  5. acceleration instable
    Par imad_620 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/11/2006, 13h36