Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Gelatine



  1. #1
    Azghar

    Gelatine

    Bonjour,
    Je fais un TPE sur la vie sous-marine à des profondeurs extrême et j'aimerai comprendre quelque chose.
    J'ai constaté que la majorité des êtres vivant qui habitent les abysses sont gélatineux.
    J'aimerai savoir d'un point de vue physique, en quoi la texture gélatineuse leur permettent-ils de mieux supporter la pression ?
    Merci d'avance !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    LPFR

    Re : Gelatine

    Bonjour et bienvenu au forum.
    Êtes-vous gêné par la pression atmosphérique ?
    Pourquoi voulez-vous que les animaux abyssaux soient gênés par la pression ?
    Tous leurs liquides corporels sont à la même pression.
    Pour les poisons des profondeurs ce qu'ils ne supportent pas est qu'on les remonte à la surface. Certaines de leurs structures corporelles peuvent "gonfler" à cause du manque de pression.

    Je ne suis pas sur de la validité de votre affirmation que la majorité des animaux des profondeurs soient gélatineux. Ce sont des invertébrés, mais non "gélatineux".
    Au revoir.

  4. #3
    Azghar

    Re : Gelatine

    Bonjour,
    Merci pour les précisions, j'y vois un peu plus clair...
    Parcontre je valide les informations que j'ai donné sur la "texture" des êtres vivants à cette profondeur qui sont certes invertébrés.

    Je donne mes sources : Pour résister à cet environnement, les êtres des abysses sont constitués de tissus indéformables essentiellement liquides et gélatineux, ce qui leur permet d'équilibrer la pression externe avec leur pression interne.
    http://www.astronoo.com/articles/vieDesAbysses.html

    J'aimerai comprendre au niveau moléculaire pourquoi une texture gélatineuse permet de mieux faire "communiquer" la pression interne et externe qu'un tissu rigide (écaille de poisson par exemple).

  5. #4
    LPFR

    Re : Gelatine

    Re.
    Je ne connais pas les qualités scientifiques de M. Christian Simoes qui est le détenteur du site http://www.astronoo.com.
    La phrase que vous citez, doit vous inciter à trouver des sources plus sérieuses.
    Pour équilibrer la pression on n'a pas besoin de parois en gélatine. Ni même des parois très souples. Car le coefficient de compressibilité de l'eau est très grand (2 GPa). Un faible changement de volume suffit à changer de beaucoup la pression.
    Donc, tous les annélides, mollusques et arthropodes et même poisons téléostéens n'ont aucun souci à ce faire pour l'adaptation à la pression.
    D'autant plus qu'ils ne changent pas de profondeur. Ils vivent et meurent là ou ils sont nés.
    A+

  6. #5
    Azghar

    Re : Gelatine

    Salut,
    Je ne suis pas assez calé dans ce domaine pour savoir si le site dit vrai, en tout cas j'ai tendance à vous croire plutôt vous.
    Pourriez vous développer, le coefficient de compressibilité de l'eau, c'est quoi ? que signifie 2 GPa ?
    Un faible changement de volume suffit à changer de beaucoup la pression. Je ne comprend pas cette phrase.
    J'ai le niveau début 1ere S, dsl ...
    Mais ça m'intéresse beaucoup

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    albanxiii

    Re : Gelatine

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Azghar Voir le message
    en tout cas j'ai tendance à vous croire plutôt vous.
    Tenez-vous en à ça ! LPFR est une référence pour les physiciens du forum (en tout cas, pour moi).

    @+
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  9. Publicité
  10. #7
    LPFR

    Re : Gelatine

    Re.
    Ne croyez pas Albanxiii. Il est trop gentil.

    Les 2 GPa. veulent dire que quand vous soumettez l'eau à une variation de pression P, la variation relative de volume est égale à P/C, où C est le coefficient de compressibilité.
    Prenons en exemple. Si la variation de pression est de 1 bar (la pression atmosphérique 10^5 Pascals) la variation relative de volume sera 1. 10^5/2 10^9 = 0,00005. Donc, 1 litre d'eau diminuera de volume de 50 mm3.
    Pour la fosse des Mariannes, c'est bien plus. 11 km correspondent à 1100 bars et 1,1 10^8 Pa.
    Donc, 1 litre d'eau descendu de la surface rétrécit de 0,055 soit de 5,5%. Soit, en dimensions latérales (pour un pack souple de 1 litre), d'environ 1,8% dans chaque dimension (hauteur, longueur, largeur).
    Votre hauteur change du même ordre de grandeur entre le soir et le matin suivant, pour vous tasser à nouveau pendant la journée. Et vous ne vous apercevez même pas.

    Tout cela pour vous dire que les changements de dimension de liquides et solides avec la pression sont ridiculement petits. Et que ce n'est pas la peine de trouver des explications comme celle de la gélatine.
    A+

  11. #8
    matthieu2

    Re : Gelatine

    Salut,

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Êtes-vous gêné par la pression atmosphérique ?
    Pourquoi voulez-vous que les animaux abyssaux soient gênés par la pression ?
    Tous leurs liquides corporels sont à la même pression.
    Il en va de meme pour l'homme non? En plonge sous marine la profondeur (donc la pression) affecte les zones qui comprennent de l'air soit les poumons et les sinus (d'autres que je ne connais pas?). On ne ressent pas la pression sur les jambes ou meme les bras.

    Or les poissons (ou les etres vivant des abysses) n'ont pas de cavites contenant de l'air (enfin je crois, je suis specialiste de la vie aquatique) donc il ne devrait pas etre gene par la pression.
    Quant a leur texture gelatineuse, elle ne vient peut etre pas que de la pression mais aussi du manque de lumiere par exemple?

    +++

  12. #9
    LPFR

    Re : Gelatine

    Bonjour.
    Je suis d'accord que pour nous le problème se situe dans les cavités pleines d'air, comme les poumons et les trompes d'Eustache ou les sinus. Mais les cachalots, malgré leurs poumons, plongent à 1000 m sans problème.
    Les poissons à vessie natatoire ont les mêmes problèmes que nous. Je ne pense pas qu'il y ait de poissons des profondeurs avec cet organe. Néanmoins, je crois savoir que la plupart de poissons des profondeurs remontées en surface ne tiennent pas longtemps.

    Pour votre hypothèse de la lumière et la gélatine, elle ne colle pas avec la présence des méduses majoritairement dans les eaux éclairées.
    Au revoir.

  13. #10
    matthieu2

    Re : Gelatine

    Re,

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Mais les cachalots, malgré leurs poumons, plongent à 1000 m sans problème.
    Certes, mais techniquement, si notre capacite a retenir notre souffle le permettait, nous serions aussi capable de plonger aussi profond seulement en equilibrant la pression dans nos cavites. Enfin je pense...
    D'ailleurs, il se peut que le cachalot equilibre lui aussi quelque chose?
    D'autre part, si mon hypothese est fausse, se peut-il que la composition en eau, qui est differente de la notre joue un role?

    A bientot,

  14. #11
    LPFR

    Re : Gelatine

    Re.
    Pour les cachalots, je ne pense pas qu'ils aient des problèmes d'équilibrage. Du moins pas comme nous. Il semble que pour la densité, ils "jouent" sur la température du spermaceti (en modifiant l'irrigation sanguine) de leur tête ce qui change sa densité et celle su cachalot.
    Ce qui est surprenant est ce que deviennent leurs poumons. À 1000 m l'air restant dans leurs poumons a diminué de volume d'un rapport 100. Alors, que deviennent les alvéoles ?
    Quand un homme descend en apnée à 100 m, on voit que sa cavité abdominale "remonte dans son thorax". Ses poumons diminuent de taille mais ce ne sont que 10 bars et non 100.
    Avec la différence que l'homme remplit ses poumons pour plonger alors que les mammifères marins et les cétacés vident leurs poumons. Notre réserve d'oxygène se limite aux poumons alors que la leur, semble-t-il, se situe dans la rate (sans conviction).
    Bref, il y a un tas de choses qui ne sont pas claires pour moi.
    A+

  15. #12
    matthieu2

    Re : Gelatine

    Re,
    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Bref, il y a un tas de choses qui ne sont pas claires pour moi.
    Ouais mais t'es calle sur les cachalots

  16. Publicité
  17. #13
    Azghar

    Re : Gelatine

    LPFR tu dis : "Mais les cachalots, malgré leurs poumons, plongent à 1000 m sans problème."
    Je n'en suis pas si sûr...
    Tu es sûrement bien plus connaisseur que moi mais je peux te dire (et je l'ai entendu plusieurs fois) que le cachalot subissait des traumatismes à force de plonger à de grandes profondeur pour chasser puis de remonter pour respirer.
    En effet, on peut remarquer sur certaines carcasses des petites cavités dans leurs os, peut être du à des gazs (lors d'une remontée un peu trop brutale).

  18. #14
    LPFR

    Re : Gelatine

    Re.
    Je ne suis pas du tout expert en cachalots et je suis prêt à retirer le "sans problème".
    Mais même si ça leur cause des problèmes, ça n'a pas mis en péril l'espèce. Si ça leur causse des problèmes ce sont des problèmes mineurs (non mortels).
    J'ai du mal à relier les cavités à des remontés rapides.
    A+

  19. #15
    matthieu2

    Re : Gelatine

    Re,

    Citation Envoyé par Azghar Voir le message
    peut être du à des gazs (lors d'une remontée un peu trop brutale).
    Je ne suis pas sur que ces cavités soient dû aux gaz (au passage c'est sans s car c'est invariable ). En effet si on prend un plongeur en apnée il peut remonter aussi vite qu'il veut il n'y aura pas de formation de gaz. En revanche, si on prend un plongeur bouteille c'est fort possible car l'azote absorbé est plus important (dépend de la profondeur et du temps) et donc il y a risque que l'azote se transforme en bulle si la remonté est trop rapide.

    Il faudrait un pro des cachalots ici

    Bon du coup la vie du cachalot c'est intéressant aussi mais on s’égare du sujet

    A+

  20. #16
    Azghar

    Re : Gelatine

    Bonjour,
    je cherche des expériences à faire pour mon tpe dont le sujet est je rappel : "Comment le milieu sous marin-extrême influe-t-il sur le vivant qui y vie?"
    Pour le moment j'ai une idée d'expérience, mais j'aimerais d'autres idées.
    Mon expérience prouve et explique pourquoi les organismes bioluminescents émettent pour la plupart dans le bleu (470nm). (pas tous évidemment).
    En gros je place je source de lumière blanche, avec intensité égale dans toute les radiations comprises entre 400 et 800nm.
    Je fais passer cette lumière dans un couloir d'eau de 1m par exemple.
    Puis à l'aide d'un spectromètre, j'analyse cette lumière émergente en voyant quelle radiation a été la mieux transmise, avec le plus d'intensité.
    Normalement, je devrais trouver du 470nm.
    Avez vous des idées d'autres expériences ?

  21. #17
    Azghar

    Re : Gelatine

    Pas d'idées ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Gélatine
    Par Frankyskull dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/09/2011, 17h02
  2. gelatine.
    Par Abu Maria. dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/03/2011, 14h53
  3. TPE Gélatine ou... ?
    Par brieux1994 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/11/2010, 08h21
  4. Gelatine
    Par Demi Lune dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/01/2008, 01h32
  5. Gel et gélatine .
    Par chrome VI dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/03/2006, 19h47