Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Cône dans un liquide



  1. #1
    VSR

    Cône dans un liquide

    Bonsoir,

    Un cône solide est placé dans un récipient rempli d'un liquide, pointe du cône vers le bas. La densité du cône est la même que celle du liquide. Tout est sous l'effet de la gravité. Je m'intéresse à la couche d'atomes du fluide qui touche la paroi du cône là où se trouve la "pente/pointe". Comme les atome "encerclent" le cône et qu'ils sont compressibles, lorsque la pression venant des autres atomes s'exerce, le cercle devrait empêcher la pression de s'appliquer totalement sur le cône, comme tout est équilibré il ne peut y avoir une force non nulle sur le cône. Qu'est ce qui compense cela dans l'étude statique ? Une autre couche intervient pour tout équilibrer, mais comment ? J'ai essayé de dessiner plusieurs couches mais je ne comprends toujours pas.

    On considère que la température est très basse pour éviter de prendre en compte les vibrations de la température. Et un fluide composé d'atomes monoatomiques pour simplifier.
    Merci d'avance
    Bonne soirée

    -----

    Dernière modification par VSR ; 22/04/2013 à 22h32.

  2. #2
    LPFR

    Re : Cône dans un liquide

    Bonjour.
    Votre modèle de liquide est mauvais. Vous ne pouvez pas modéliser un liquide comme des balles de tennis. Le balles ne glissent pas antre elles et les efforts de pression ne se transmettent pas comme dans un liquide. C'est un solide que vous utilisez.
    C'est grâce à l'agitation thermique que les atomes s'agitent et peuvent glisser les uns sur les autres.
    Quand vous refroidissez un liquide il gèle.
    Au revoir.

  3. #3
    VSR

    Re : Cône dans un liquide

    Bonjour,

    Je ne savais pas, merci. Donc avec un modèle solide tout se bloque et un modèle liquide la température si faible soit elle (hydrogène à 20°K) annule le phénomène ?

    Bonne journée

  4. #4
    LPFR

    Re : Cône dans un liquide

    Re.
    Même à basse température les molécules ou atomes ont de l'agitation thermique. Et ils "glissent" sur les autres. L'hélium liquide est encore liquide à 4 K et encore plus bas.
    Mais si vous descendez très bas, vous aurez de situations nouvelles dues aux effets quantiques, comme par exemple la superfluidité.
    A+

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Calcul du volume de liquide dans un réservoir en fonction de la hauteur de liquide
    Par Anthony39 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 10
    Dernier message: 23/04/2013, 15h09
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 03/03/2011, 17h01
  3. volume de liquide dans un cône
    Par TEPPAZ dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 14
    Dernier message: 27/05/2010, 09h07
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 19/04/2009, 22h35
  5. Réponses: 3
    Dernier message: 19/01/2008, 23h15