Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 33

Bombe à neutron/neutrino



  1. #1
    noir_ecaille

    Bombe à neutron/neutrino


    ------

    Bonjour,


    Pour un scénario anticipation/SF, j'aurais besoin d'une bombe capable d’annihiler les être intelligents dans un rayon de plusieurs kilomètres en une fraction de seconde ou peu s'en faut. Tout en laissant l'environnement à peut près intact. Un truc capable de rayonner à travers les murs et pourquoi pas cramer tous les circuits intégrés au passage (j'en ai besoin pour l'intrigue).

    J'ai lu le principe du bâton de la mort tel que proposé dans les Cantos d'Hypérion de Dan Simmons. Ça paraît magique plus que scientifique, donc ce n'est pas facile pour moi de le transformer en bombe.

    Pour faire un pitch, bhin disons que ça parle de terrorisme qui dégénère en début de troisième guerre mondiale. Le reste je le garde pour moi


    Il me manque sans doute des études en sciences physiques, seulement je crains ne pas atteindre mes objectifs sans un encadrement -- encadrement nécessairement coûteux alors que je ne roule pas sur l'or et que j'ai des priorités à la dizaine voire l'euro près selon les mois.

    J'aurais donc besoin de vos idées, suggestions, remarques... Toute information possible pour raconter quelque chose de palpitant et en même temps assez logique, (quasiment) ancrable dans la réalité.


    En vous remerciant de votre bienveillante participation

    -----
    Dernière modification par noir_ecaille ; 07/07/2013 à 04h35.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  2. Publicité
  3. #2
    Touche-à-tout

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Bonjour,

    Je ne suis pas sûr que nous soyons au bon endroit pour une telle discussion, mais bon...

    La partie bombe à neutrons s'attaque effectivement au vivant avec effets de souffle et thermiques très modérés. Pour l'électronique, c'est une IEM (impulsion électro-magnétique) générée par une arme atomique explosant en altitude. Le problème est que ce sont deux armes totalement différentes, la première tactique, l'autre stratégique, qui ne se déploient pas en même temps car leur but diffère largement.
    La bombe à neutrons se veut une arme pour "nettoyer" un théâtre d'opération dans le cadre d'un conflit, avec option de "reprendre" ce terrain à moyen terme. La bombe atomique, utilisée près du sol est pour la destruction massive, qui sort du cadre recherché pour l'intrigue, mais son utilisation en altitude pour exploiter l'IEM sur une large zone est plutôt à visée de paralyser les communications et l'économie de l'adversaire. Tout cela est malheureusement à double tranchant et nul ne sait vraiment s'il ne sera pas lui-même victime de ses propres armes.

    Le choix de telle ou telle arme, ou d'un combinaison, se fera selon le type d'oeuvre: en SF, on peut se permettre quelques pirouettes, en techno-thriller beaucoup moins. Dans ce dernier cas, je suggère de consulter Wikipedia en cherchant IEM, où l'on trouve des méthodes non-nucléaires pour produire une IEM et en extrapoler un développement parallèle. Attention, ça ne se bricole pas dans le garage et pour un minimum de crédibilité, on ne peut pas confier une telle réalisation à un petit groupe de mercenaires idéalistes. Cela suppose une organisation structurée et financée, ayant accès à la technologie, etc.
    Exit Fantomas, vive le S.P.E.C.T.R.E

    Je n'ai (heureusement) pas connaissance d'un engin unique capable de combiner les effets d'une bombe à neutrons et d'une IEM dans les proportions énoncées. A défaut de bombe à neutrons, technologie difficile à maîtriser aussi, on peut imaginer un sabotage d'installation industrielle type "Bhopal", plus réaliste (accessible) et tout aussi dramatique. Les options ne manquent donc pas pour contourner la difficulté, le reste est de votre responsabilité d'auteur.
    Peut-être que des connaisseurs en applications militaires de la physique se manifesteront, il faudra leur poposer des extraits pour avis. Ils peuvent corriger, apporter des précisions, mais pas faire le travail de création. A moins qu'ils ne s'y opposent, il faudra les citer dans l'oeuvre finale.

    Je vous souhaite de faire plus dans le Clancy que dans le navet hollywoodien.

    Cordialement,
    Nicolas.

  4. #3
    LPFR

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Bonjour.
    - Si votre engin était faisable, les arsenaux des grandes puissances (et même des petites) en seraient pleins.
    - On a déjà des bombes "radiation enhanced" (bombes à neutrons). Mais elles ne font pas que des neutrons.
    - les bombes à neutrinos (si elles existaient) seraient sans aucun danger. Les neutrinos vous traversent sans vous voir.
    - Quand il s'agit de tuer des gens par milliers ou millions, qu'est que l'on a à f... de l'environnement ?

    Finalement, ce n'est pas intéressant, dans un livre de science fiction, d'essayer d'expliquer comment on voyage plus vite que la lumière ou que l'on fabrique de l'énergie "à partir de rien". Les explications seront nécessairement fausses et sonneront fausses. Il vaut mieux les laisser dans le flou. Le lecteur de ce type d'ouvrage sait qu'il faut bien accepter des fantaisies avec la science
    Au revoir

  5. #4
    albanxiii
    Modérateur

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Bonjour,

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Pour un scénario anticipation/SF, j'aurais besoin d'une bombe capable d’annihiler les être intelligents dans un rayon de plusieurs kilomètres en une fraction de seconde ou peu s'en faut.
    On peut faire mieux (ou pire, ça dépend des points de vue) : demandez à <insérer ici le nom, commençant par F et terminant par 1, de la première chaîne de télévision de France>

    @+
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    LPFR

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Citation Envoyé par albanxiii Voir le message
    Bonjour,



    On peut faire mieux (ou pire, ça dépend des points de vue) : demandez à <insérer ici le nom, commençant par F et terminant par 1, de la première chaîne de télévision de France>

    @+
    Bonjour.
    Bon, maintenant si vous vous mettez à parler de culture !
    Cordialement,

  8. #6
    mickan

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Bonjour,

    Il me semble que Edward Teller (qui a travailler sur le projet Manhattan) avait imaginé l'arme suivante:
    un accélérateur de particule (au USA ) envoie des particules au travers de la terre afin de toucher la cible (URSS).
    Si l'appareil fourni une impulsion de neutron, on obtient une arme très performante, les dimensions important peu car l'appareil peu être situé très loin de la cible.
    Le flux de neutron endommangeant les tissus humains et les systèmes électroniques.

  9. Publicité
  10. #7
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Salut,

    Des neutrons ne passeraient pas à travers la Terre (ils sont facilement ralentit puis absorbés par les noyaux).
    Et un flux de neutrinos lui n'aurait quasi pas d'effet.
    Je n'ai pas trop d'idée pour une solution de ce genre (après tout, tant mieux ).

    Mais, bon, de la part du docteur Folamour (*), ce genre d'idée de me surprend pas.

    (*) Edward Teller, scientifique "fou de guerre", inventeur de la bombe H, avait inspiré ce personnage.
    Keep it simple stupid

  11. #8
    noir_ecaille

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Pour commencer, je remercie vos critiques

    Bien sûr il ne s'agit pas en propre de construire une bombe. Simplement récolter des infos comme :
    - les neutrons ne traversent pas la terre (ni les murs ?)
    - on sait fabriquer des bombes à neutrons mais qui ne relarguent pas que des neutrons -- autrement dit les bombes nucléaires à fission et à fusion ?
    - les neutrinos ne sont pas intéressants dans un cadre terroriste
    - l'IEM peut-elle endommager des circuits en sous-sol ?
    etc

    En effet ça pourrait pas mal influencer l'idée de départ -- du tout au tout ? C'est ce que j'appelle garder un peu de réalisme.

    L'EMP/IEM m'intéresserait mais pas forcément avec du nucléaire. Les matières fissiles restent très contrôlées d'accès et tant qu'à la fusion, j'imagine mal quelque chose bricolé même avec une organisation solide -- ou alors elles aura des moyens gouvernementaux mais il me faudrait expliquer un tel financement et comment elle arrive à dissimuler ses activités à la planète entière... Qui des générateurs magnéto-cumulatifs ? à mettre à même enseigne ?

    Ou alors je pensais à une autre possibilité : un genre de "virolage" de grande ampleur à travers les alimentations électriques, plus façon IEM mais transmis par câble -- bien que je ne sois pas sûre que ce soit réaliste. Votre avis ?
    Dernière modification par noir_ecaille ; 07/07/2013 à 15h34.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  12. #9
    albanxiii
    Modérateur

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Re-bonjour,

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Bon, maintenant si vous vous mettez à parler de culture !
    Un moment d'égarement... je ne supporte pas la chaleur, ça me joue des tours !
    Et puis en fait, je ne regarde que Arte

     Cliquez pour afficher



    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Un truc capable de rayonner à travers les murs et pourquoi pas cramer tous les circuits intégrés au passage (j'en ai besoin pour l'intrigue).
    Et pourquoi ne pas imaginer un méchant qui aurait trouvé un moyen de faire rayonner ou je ne sais quoi tous les téléphones mobiles qu'il souhaite, sur tous les continents, en même temps ?
    Sachant qu'en France il y a plus de mobiles que d'habitants....

    En plus, vous pouvez même tourner ça en complot, en imaginant que les circuits intégrés des téléphones ont du être modifiés lors de la fabrication pour rendre cela possible.
    Ou alors, autre scénario, le méchant est un génie qui a trouvé le moyen de transformer les téléphones mobiles en armes mortelles sans avoir eu besoin de modifier les puces en amont....

    @+
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  13. #10
    stefjm

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Citation Envoyé par albanxiii Voir le message
    En plus, vous pouvez même tourner ça en complot, en imaginant que les circuits intégrés des téléphones ont du être modifiés lors de la fabrication pour rendre cela possible.
    Ou alors, autre scénario, le méchant est un génie qui a trouvé le moyen de transformer les téléphones mobiles en armes mortelles sans avoir eu besoin de modifier les puces en amont....
    Ça, ce n'est pas de la science fiction, c'est déjà cas...
    Le mobile, couplé à l'internet rend con...
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  14. #11
    noir_ecaille

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Ça, ce n'est pas de la science fiction, c'est déjà cas...
    Le mobile, couplé à l'internet rend con...


    L'idée est pas mal. On suspecte actuellement les téléphones d'augmenter le risque de tumeurs à la tête. Mais sans modifier les téléphones ?... À part un téléphone se mettant à émettre des microondes, je vois mal comment obtenir une mort soudaine. Mais y'a de l'idée ^^

    Est-ce que les microondes peuvent endommager des circuits électroniques ?
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  15. #12
    LPFR

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    ... À part un téléphone se mettant à émettre des microondes, je vois mal comment obtenir une mort soudaine. Mais y'a de l'idée ^^

    Est-ce que les microondes peuvent endommager des circuits électroniques ?
    Bonjour.
    Les micro-ondes vont des longueurs d'onde de 3 m à 1 mm.
    Donc, tous les téléphones portables et DEC émettent des micro-ondes.
    Et on peut ajouter la télé, la WiFi, bluetooth, les satellites TV, les radars, etc.

    Pour les dommages possibles, c'est toujours le niveau de puissance qui compte.
    Celle des exemples que j'ai donnés (sauf le radar) sont trop faibles pour endommager l'électronique ou les cerveaux. Mais les fours à micro-ondes produisent des niveaux suffisamment élevés pour endommager l'électronique ou le cerveau. Donc, ne mettez pas votre tête dans un four à micro-ondes en fonctionnement ! (Vous aurez du mal à fermer la porte sans faire des découpes au niveau du cou)
    Au revoir.

  16. Publicité
  17. #13
    stefjm

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message


    L'idée est pas mal. On suspecte actuellement les téléphones d'augmenter le risque de tumeurs à la tête. Mais sans modifier les téléphones ?... À part un téléphone se mettant à émettre des microondes, je vois mal comment obtenir une mort soudaine. Mais y'a de l'idée ^^

    Est-ce que les microondes peuvent endommager des circuits électroniques ?
    Sans aller jusqu'à tuer, un humain occidental privé de ses téléphone, GPS, 4G, Internet est vulnérable...
    J'en connais qui suffoquerait rien qu'à l'idée.
    La déconnexion globale mettrait à genoux tous ce gens...
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  18. #14
    mickan

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Bonjour,

    En jetant un coup d'oeil sur la page wiki sur les iem:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Impulsi...e#cite_note-39
    On constate que : " les bombes IEM peuvent aussi causer des dommages chez les humains, en perturbant les connexions neuronales et en provoquant une perte de conscience temporaire, ou la mort".
    Donc l'iem peut assuré les deux objectifs attendu, quitte a modifié l'arme pour qu'elle assure le plus de perte possible.

  19. #15
    noir_ecaille

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Apparemment il faudrait un certain temps d'exposition à ces microondes même très puissantes, éventuellement sous forme de répétition. Il semble aussi qu'il y ait des parades aux IEM mais qu'elles tombent en désuétude.

    Question bête ou pas, un appareil touché par une onde façon IEM peut-il amplifier cet onde, ou est qu'une grande concentration d'appareils va au contraire "absorber"/"étouffer" cette onde ? ou transformer certaines longueurs d'onde en microondes ?
    Dernière modification par noir_ecaille ; 08/07/2013 à 17h09.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  20. #16
    albanxiii
    Modérateur

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Re-bonjour,

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Le mobile, couplé à l'internet rend con...
    Je n'osais le dire....

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    L'idée est pas mal. On suspecte actuellement les téléphones d'augmenter le risque de tumeurs à la tête. Mais sans modifier les téléphones ?... À part un téléphone se mettant à émettre des microondes, je vois mal comment obtenir une mort soudaine. Mais y'a de l'idée ^^

    Est-ce que les microondes peuvent endommager des circuits électroniques ?
    Je dirais : on s'en fiche. Si vous écrivez de la science fiction, il faut laisser votre imagination libre, et donc laisser tomber ces histoires bidons de risques de tumeurs, etc.
    C'est de la science fiction, vous pouvez imaginer tout ce que vous voulez, même complètement délirant du moment que c'est amené de la bonne façon.
    On pourrait dire que le méchant a trouvé un moyen de faire en sorte que les mobiles émettent brutalement des quantités astronomique de rayonnement mortel (on s'en fout de savoir lequel...) ou alors qu'ils se comportent comme des bombres électromagnétiques (idem, on s'en fout de savoir comment, à vous de broder).

    Mon point de vue c'est : tant qu'à écrire de la science fiction, autant se libérer des chaînes de la science et laisser son imagination délirer.
    Cela dit, si vous voulez rester près de la réalité, oubliez les téléphones mobiles, il n'y a aucune chance qu'il se comportent comme des armes de destruction massive (autre que la destruction chronique de l'intelligence des utilisateurs comme l'a indiqué stefjm).

    @+
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  21. #17
    LPFR

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    ...
    Question bête ou pas, un appareil touché par une onde façon IEM peut-il amplifier cet onde, ou est qu'une grande concentration d'appareils va au contraire "absorber"/"étouffer" cette onde ? ou transformer certaines longueurs d'onde en microondes ?
    Re.
    À moins d'être conçu pour amplifier ce type d'ondes (et fournir de l'énergie) il ne peut que les absorber totalement ou partiellement.
    A+

  22. #18
    noir_ecaille

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Je ne souhaite pas faire de la pure science-fiction déconnectée façon Stars Wars. Plutôt un truc anticipation en fait Donc sans faire un truc magique ni une thèse parfaite.

    C'est quelque chose encore en maturation ; certains éléments étant fixés, d'autres non, je glane ici quelques précieuses remarques pour articuler tout ça de telle sorte que ça me satisfasse -- et peut-être un jour un lecteur ou deux.


    Bien sûr, en fonction des infos que je glane, il se peut très bien que je révise, remplace ou supprime totalement certains éléments -- je ne suis pas à cours d'imagination
    Je me dis surtout qu'une imagination travaillée, cultivée, enrichie, affinée, peaufinée, avec pour guide un brin de discernement... Meilleur l'outil, meilleure l'oeuvre ?
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  23. Publicité
  24. #19
    Touche-à-tout

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Bonjour,

    Il y a donc des possibilités diverses, le cerveau humain est particulièrement créatif pour ce qui est de faire le mal !

    Par contre, quelle que soit la ou les solutions retenues, il faudra en tenir compte non seulement dans le développement et mise en oeuvre, mais aussi pour les conséquences. Pour une IEM massive, le héros qui aurait survécu plaqué dans un abri ne pourrait pratiquement plus communiquer ni se déplacer faute d'équipements encore en état. Seuls les intervenants extérieurs arrivant parès coup disposeraient d'équipements en état qu'il faudrait subtiliser... La situation ouvre pas mal de voies exploitables pour un récit de ce genre.

    Je comprends cependant l'envie de rester dans des limites crédibles, c'est exactement ce que voulait Gene Roddenberry quand il a conçu ce qui est devenu Star Trek. En restant proche des réalités de la physique et de leur potentiel, il a soigneusement évité de se mettre en situation d'opposition flagrante avec la science, laquelle lui a plusieurs fois donné raison depuis. Sans en arriver jusque là, je pense que c'est une meilleure démarche que de faire appel à des notions erronnées ou relevant du paranormal qui décousent rapidement un récit qui se tient par ailleurs.
    La série "X files" jouait fortement à la limite paranormal/rationnel mais laissait systèmatiquement de côté la vérité. C'était d'ailleurs dans le générique, "la vérité est ailleurs", alors circulez... Clairement, on était dans le surnaturel qu'il ne fallait pas chercher à expliquer, on prenait le spectateur à témoin pour éviter d'avoir à faire expliquer les choses par les personnages. Cette pirouette avait ses limites et la série a exploité d'autres ficelles par la suite pour entretenir l'intérêt.

    Les exemples ne manquent pas de séries (écrites ou télévisuelles) qui utilisent des éléments scientifiques en référence, il faut cependant distinguer ceux qui restent dans les limites du raisonnable et ceux qui font le choix délibéré de faire appel à l'imaginaire du spectateur pour explorer des possibilités divertissantes. Tout l'art est de faire basculer en douceur le lecteur/ spectateur du possible au fantastique sans éveiller un sentiment de travail bâclé.

    On espère vous lire un de ces jours.

    Cordialement,
    Nicolas.

  25. #20
    noir_ecaille

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    J'ai quelques univers qui me trottent dans la tête (certains depuis l'adolescence -- heroic fantasy, SF, pseudo-historiques...). Ça reste du plaisir personnel plus qu'un but ultime -- il y a tellement de livres publiés chaque année, et je n'ai pas fait d'études littéraires sérieuses... J'ai bien quelques nouvelles en sus, mais ce n'est pas le forum adéquat, et j'en ai trop peu pour un recueil

    Un jour peut-être, si des éditeurs le veulent bien, et si mes univers se tiennent assez pour mettre en mots l'une de ces histoires écloses d'elles-mêmes sous mon crâne
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  26. #21
    Touche-à-tout

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Bonjour,

    Heureusement, le talent est quelque chose que l'on peut avoir en soi sans être passé par des écoles spécialisées. Si vous avez des nouvelles abouties et présentables, il faut les soumettre à des éditeurs. La SF n'est pas dans ma ligne éditoriale mais d'autres éditeurs s'intéressent à la SF et cherchent de nouveaux talents. Une nouvelle peut être le point de départ. En se faisant repérer avec une petite histoire, on peut en présenter d'autres, se faire un petit nom, puis passer à des travaux plus importants. Il arrive aussi, mais c'est plus rare, qu'une première oeuvre fasse un carton et que les nouvelles suivent entre deux.
    L'éditeur fait lire les manuscrits à un comité de lecture, en plus du directeur littéraire, qui évaluent le potentiel de l'oeuvre et décident de poursuivre ou non. Eventuellement, un conseiller littéraire peut aider à structurer l'histoire, faire des relectures, corriger des fautes de style, etc.
    Là, vous recherchez un conseil technique ou scientifique, ça se fait aussi. C'est même indispensable dans certains cas, comme les histoires en milieu médical, militaire ou toute autre spécialité pointue. Cela évite de dire n'importe quoi et d'essuyer des critiques désagréables.
    Le forum de Futura-Sciences n'est peut-être pas prévu pour des questions littéraires à l'origine, les modérateurs mettront le hola s'ils le jugent nécessaire, mais si l'une de vos idées présentées ici devait ne pas être conforme au "possible", vous en seriez informé avant de vous fourvoyer et n'aurez pas à refaire le travail.

    Votre démarche reste correcte, mieux vaut s'attacher les conseils avisés de spécialistes le plus tôt possible. Mais les spécialistes ne sont pas des auteurs, ils conseillent seulement. Alors pour ne pas leur faire perdre de temps, il faut déjà leur présenter une ébauche structurée. Il faut donc déjà avoir les idées claires sur le déroulement de l'histoire, avoir des des questions précises pour tel ou tel élément (le héros peut-il faire ceci ou cela ?) et être prêt à modifier son histoire en fonction des réponses obtenues.

    Vous parlez de "mes univers", ça peut être un bien comme une difficulté supplémentaire: un bien pour toucher le lectorat avec des histoires totalement différentes, mais une difficulté parce qu'il faudra redéfinir ces univers à chaque fois et il ne faudra pas les mélanger. Par contre, si ces univers sont proches, il serait possible de les "assembler" pour relier plusieurs oeuvres. On a alors un univers global dans lequel plusieurs histoires peuvent se passer, avec ou sans lien, mais avec une certaine continuité que les lecteurs aiment retrouver.

    Enfin, je m'éloigne de la thématique du forum. Vous avez néanmoins eu un aperçu de ce qu'un conseil spécialisé pouvait apporter à votre projet. Vous pouvez, outre l'aspect "physique" vous documenter sur les technologies militaires, sur les structures de réseaux terroristes, sur les techniques de renforcement des matériels de télécommunications, sur les enjeux géopolitiques et économiques pouvant justifier l'action de vos personnages... Plus vous serez documenté, plus vous disposerez d'éléments pour bien ficeler votre idée. J'imagine que, dans votre histoire, l'épisode de l'action des armes citées n'est que très ponctuelle, mais vous avez raison de vouloir soigner cet élément déclencheur car il peut faire classer votre récit dans le gentil navet ou dans le suspense plausible. Les deux se vendent, les deux finissent au cinéma, mais l'accueil du public n'est pas le même et si le premier est purement alimentaire, le second peut évoluer vers un style en soi. Et là, il y a des exemples de belles réussites !

    Cordialement,
    Nicolas.

  27. #22
    noir_ecaille

    Re : Bombe à neutron/neutrino

     Cliquez pour afficher


    C'est précisément un avis "technique" et scientifique que je cherche. Si certaines choses ne sont pas possibles/crédibles, ce sera simplement autre chose.

    Comme certains éléments me semblaient bancals, moyens, pas très satisfaisants car souvent jetés comme des planches de survie par-dessus mes lacunes, je préfère confirmer ou même remplacer ces éléments. Grâce à un peu de culture G, j'ai une vague idée des possibilités ne relevant pas de la baguette magique -- à ceci près que certaines conséquences et limites ne me sont pas évidentes. Je manque d'intuition en sciences physiques et en hardware électronique. Je ne pense pas que le scénario relèverait d'un techno-thriller, peut-être parce que c'est dans une sorte de "future proche".

    Je n'aime guère les comparaisons, mais ce serait un créneau kif-kif avec celui de Ghost in the shell, voire entre nous et GITS version anime. Mais c'est mon univers ^^


    Bien sûr les centrales à fusion seront de la partie -- ainsi que les énergies alternatives. J'ai quelques idée pour le paysage économique, sauf que je ne veux pas les divulguer ici parce que :
    1) ce n'est pas le bon forum
    2) ce serait spoiler mon histoire, voire me faire piquer des idées ?
    3) je compte aussi me renseigner de loin en politique et Histoire contemporaine car à mon sens c'est lié

    En repartant sur la science...

    Serait-il possible de faire des centrales électriques à fusion atomique lourde ? On sait faire la bombe H, je me demande simplement si cette énergie colossale peut être utilisée en industrie. Peut-être en mettant en oeuvre une technologie à synchrotron couplée à une redirection des produits de fusion vers un réacteur à fission ? Ces mêmes produits de fissions pourraient être reversés vers une centrifugeuse pour recycler les éléments les plus lourds dans le réacteur à fusion. Un genre de tri-réacteur.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 10/07/2013 à 20h45.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  28. #23
    LPFR

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    ...
    Serait-il possible de faire des centrales électriques à fusion atomique lourde ? On sait faire la bombe H, je me demande simplement si cette énergie colossale peut être utilisée en industrie. Peut-être en mettant en oeuvre une technologie à synchrotron couplée à une redirection des produits de fusion vers un réacteur à fission ? Ces mêmes produits de fissions pourraient être reversés vers une centrifugeuse pour recycler les éléments les plus lourds dans le réacteur à fusion. Un genre de tri-réacteur.
    Bonjour.
    Non. Vous ne pouvez pas gagner de l'énergie en fissionnant les produits de fission. Ce serait un mobile perpétuel.
    Les noyaux atomiques avec un minimum d'énergie de liaison par nucléon se situent autour du fer et du cobalt. On gagne en fusionnant des noyaux légers qui donnent des noyaux plus lourds (mais pas au delà du fer en moyenne). On gagne en énergie en fissionnant des noyaux lourds qui donnent des noyaux légers (mais pas plus légers que le fer en moyenne).
    Et tout cela c'est sans parler de la pratique. Fissionner ou fusionner des noyaux en récupérant de l'énergie n'est possible que pour certains noyaux et avec des systèmes complexes.
    Comme l'est l'histoire d'utiliser des réacteurs pour "bruler" les produits de fission.
    Mais, enfin, c'est de la SF.
    Au revoir.

  29. #24
    obi76
    Modérateur*

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Re,

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Non. Vous ne pouvez pas gagner de l'énergie en fusionant les produits de fission. Ce serait un mobile perpétuel.
    C'est plutôt ça je pense
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  30. Publicité
  31. #25
    noir_ecaille

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Serait-il intéressant de fissionner ou laisser se désintégrer des produits de fusion lourde dans un réacteur à fission ?

    La fusion d'éléments lourds est actuellement effectuée pour la recherche fondamentale. Toutefois je n'ai pas d'élément sur le bilan énergétique final moyen -- j'ignore s'il existe une réelle éventualité d'exploitation, encore que ça dépende peut-être des couples d'éléments fusionnés (ex : Pb + B ==> Ra ? Pb + Na ==> U ?) ?

    J'en profite pour demander s'il existe des petits fères surgénérateurs à Super-Phénix.


    Maintenant c'est justement de la science-fiction, et pas de la fantasy-fiction. Ce n'est pas parce que ça se passerait dans un futur potentiel que ça serait magique. Quitte à parler science-fiction, je rappelle que dans "pourquoi j'ai mangé mon père" de Roy Lewis, avec beaucoup d'humour l'auteur se passe fort bien de soucoupe volante et autres sources (quasi-)magiques d'énergie et de technologie. Ça reste de l'excellente SF et un de mes romans préférés.

    Mon but c'est d'écarter les hypothèses magiques, quitte à vous présenter des idées non recevables -- parce que mes lacunes ne m'aident pas à faire le tri

    Et en plus, se tromper mais être corrigé, c'est toujours apprendre des petites choses au passage
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  32. #26
    invite07941352

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Bonjour,
    La science-fiction et les spéculations en tout genre ne sont pas ma tasse de thé .
    Mais pour les réacteurs à neutrons rapides de puissance , il en existe 5 en fonctionnement et 3 en construction dans le monde .
    Le seul français, Phénix , sur le site de Marcoule , est exploité depuis 1973, totalise plus de 100 000 heures de couplage au réseau, puissance 250 MW électrique .
    Il est maintenant à l'arrêt définitif .
    Dernière modification par catmandou ; 12/07/2013 à 16h29.
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  33. #27
    invite07941352

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Re,
    Je fais une petite mise à jour pour ces derniers mois : on en serait à 7 de couplés aux réseaux électriques et un en fin de construction .
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  34. #28
    noir_ecaille

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Question sur la fusion toujours... Peut-on théoriquement exploiter l'énergie de fusions effectuées à partir d'hélium ? L'élément n'est pas des plus abondants sur Terre mais pourrait-on le récupérer depuis des désintégrations alpha ?

    En vous remerciant de votre patience pour toutes ces questions idiotes ^^;
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  35. #29
    invite07941352

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Re,
    Si réaction de fusion sur l'hélium il y aura , ce sera sur l'hélium3 , isotope encore moins abondant sur Terre que l'hélium 4 .
    Une solution tout à fait futuriste a déjà été proposée ... Elle consiste à extraire l'hélium3 d'origine interstellaire des roches lunaires .
    D'où un complexe minier sur la Lune et des cargos de transport Lune - Terre ... Très bon pour votre roman, tout ça !
    Quand au réacteur de fusion D-He3, beaucoup plus difficile que le réacteur D-T, personne ne l'envisage pour l'instant .
    Donnons nous rendez-vous dans 200 ans ?
    Dernière modification par catmandou ; 12/07/2013 à 21h40.
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  36. #30
    noir_ecaille

    Re : Bombe à neutron/neutrino

    Un complexe minier sur la Lune... J'imagine qu'il n'y a pas que de l'hélium 3 à extraire là-bas Quoi d'autres ?
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. qui a inventé la bombe à neutron
    Par juderson dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 27/03/2009, 20h23
  2. Interaction neutrino / étoile à neutron
    Par Olorin dans le forum Archives
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/03/2006, 20h24
  3. bombe atomique, à neutron et nucléaire
    Par morgan lacroix dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/03/2006, 18h50