Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Je suis au centre d’une pièce remplit de gaz explosif, serais-je disloqué au moment de l’explosion ?



  1. #1
    daniel100

    Je suis au centre d’une pièce remplit de gaz explosif, serais-je disloqué au moment de l’explosion ?

    Bonjour à tous,

    Cette question m’est venue, suite à un film ou un type fessait exploser du gaz sous un ascenseur pour le faire partir vers le haut, et la personne était dans la cavité sous l’ascenseur avec le gaz.

    On va résumer le tout par une cavité pleine de gaz, et je suis au centre de cette cavité, puis boom.

    Mon hypothèse :
    Je ne subis aucun souffle, puisque je suis au centre de l’explosion. Par contre, je me verrais bien méga comprimé un très court instant. Mais étant comprimé de l’extérieur, je ne peux pas « exploser ». Cette compression étant très très rapide, mon corps aurait-il le temps d’accumuler de la « pression » pour exploser après le boom ? j’ai du mal à y croire.

    Je suis également comprimé uniformément sur chaque parcelle de mon corps (à confirmer), donc pas de raison de me disloquer.

    Mon raisonnement va dans le sens ou je m’en sors sans séquelles, bizarre tout de même.

    Des avis ? merci,

    -----

    Je comprends vite mais il faut m'expliquer longtemps

  2. Publicité
  3. #2
    roro222

    Re : Je suis au centre d’une pièce remplit de gaz explosif, serais-je disloqué au moment de l’explos

    Bonjour
    Pas de dilocation, mais tympans creuvés poumons aussi et cellules du corps détériorées car elles n'ont pas le temps de compenser entre la pression intérieure et extérieure
    Donc, mort assurée
    Fin de l'histoire

    Le film, c'est pas "Jour de glace" ?
    Dernière modification par roro222 ; 03/11/2013 à 13h30.
    Le nombre d'imbéciles est incalculable,il y a de fortes probabilités que j'en suis

  4. #3
    ThM55

    Re : Je suis au centre d’une pièce remplit de gaz explosif, serais-je disloqué au moment de l’explos

    A mon avis: brûlures au troisième degré sur tout le corps, entraînant le décès.

  5. #4
    Titiou64

    Re : Je suis au centre d’une pièce remplit de gaz explosif, serais-je disloqué au moment de l’explos

    Bonjour,

    Citation Envoyé par daniel100 Voir le message

    On va résumer le tout par une cavité pleine de gaz, et je suis au centre de cette cavité, puis boom.

    Mon hypothèse :
    Je ne subis aucun souffle, puisque je suis au centre de l’explosion. Par contre, je me verrais bien méga comprimé un très court instant. Mais étant comprimé de l’extérieur, je ne peux pas « exploser ». Cette compression étant très très rapide, mon corps aurait-il le temps d’accumuler de la « pression » pour exploser après le boom ? j’ai du mal à y croire.

    Je suis également comprimé uniformément sur chaque parcelle de mon corps (à confirmer), donc pas de raison de me disloquer.

    Mon raisonnement va dans le sens ou je m’en sors sans séquelles, bizarre tout de même.

    Des avis ? merci,
    Tout en sachant que dans la vraie vie, il y'aura des imperfections dans la géométrie, dans la répartition des gaz, dans la pression. Donc...
    "Quand le calcul est en contradiction avec l'intuition, je refais le calcul"

  6. #5
    obi76

    Re : Je suis au centre d’une pièce remplit de gaz explosif, serais-je disloqué au moment de l’explos

    Je serai moins catégorique.

    Si vous respirez un gaz inflammable, et qu'il s'enflamme (autour de vous aussi), vous serez dans un milieu qui (outre qu'il deviendra très chaud) aura une pression qui va fortement augmenter. Un peu comme si vous descendiez lors d'une plongée mais extrêmement rapidement.

    Pour ma part, je dirai que tous les organes entre les poumons et l'exterieurs risquent d'être sévèrement broyés (coeur, foie, estomac etc). Vous n'explosez pas, vous serez broyé plutot...
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    daniel100

    Re : Je suis au centre d’une pièce remplit de gaz explosif, serais-je disloqué au moment de l’explos

    Minces, je n’avais pas pensé à la chaleur, pas grave, je suis dans une combinaison anti feu et étanche. Mes poumons crèvent aussi dans ce cas ?

    Oui, le film est « jour de glace » !
    Je comprends vite mais il faut m'expliquer longtemps

  9. Publicité
  10. #7
    mariposa

    Re : Je suis au centre d’une pièce remplit de gaz explosif, serais-je disloqué au moment de l’explos

    Citation Envoyé par daniel100 Voir le message
    Bonjour à tous,

    Cette question m’est venue, suite à un film ou un type fessait exploser du gaz sous un ascenseur pour le faire partir vers le haut, et la personne était dans la cavité sous l’ascenseur avec le gaz.

    On va résumer le tout par une cavité pleine de gaz, et je suis au centre de cette cavité, puis boom.

    Mon hypothèse :
    Je ne subis aucun souffle, puisque je suis au centre de l’explosion. Par contre, je me verrais bien méga comprimé un très court instant. Mais étant comprimé de l’extérieur, je ne peux pas « exploser ». Cette compression étant très très rapide, mon corps aurait-il le temps d’accumuler de la « pression » pour exploser après le boom ? j’ai du mal à y croire.

    Je suis également comprimé uniformément sur chaque parcelle de mon corps (à confirmer), donc pas de raison de me disloquer.

    Mon raisonnement va dans le sens ou je m’en sors sans séquelles, bizarre tout de même.

    Des avis ? merci,
    Bonjour,

    En physique rien ne vaut l'expérimentation. Tu fais la manip et si tu survies, tu nous le fais savoir sur Futura. Dans le cas contraire on ira a ton enterrement.

  11. #8
    Gilgamesh

    Re : Je suis au centre d’une pièce remplit de gaz explosif, serais-je disloqué au moment de l’explos

    Je dirais que ça dépend de la distance au point de départ de l'onde de choc. On a un milieu homogène remplis de gaz. Une étincelle l'enflamme quelque part dans le volume (point d'inflammation). Une onde sphérique prend naissance et parcourt le volume en gagnant de l'énergie car chaque nouveau volume détonnant lui apporte de l'énergie. Si je suis décentré par rapport au point d'inflammation, je suis traversé par l'onde de choc, au sens où la compression n'est pas symétrique, exactement comme si je me trouvais à l'extérieur de la pièce et je finis éparpillé, façon puzzle.
    Dernière modification par Gilgamesh ; 03/11/2013 à 23h14.
    Parcours Etranges

  12. #9
    roro222

    Re : Je suis au centre d’une pièce remplit de gaz explosif, serais-je disloqué au moment de l’explos

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    En physique rien ne vaut l'expérimentation. Tu fais la manip et si tu survies, tu nous le fais savoir sur Futura. Dans le cas contraire on ira a ton enterrement.
    On attend donc avec impatience que Daniel100 s'exécute
    Le nombre d'imbéciles est incalculable,il y a de fortes probabilités que j'en suis

  13. #10
    daniel100

    Re : Je suis au centre d’une pièce remplit de gaz explosif, serais-je disloqué au moment de l’explos

    Citation Envoyé par roro222 Voir le message
    On attend donc avec impatience que Daniel100 s'exécute
    Gilgamesh vient de me sauver la vie ! J’étais à deux doigts de vérifier .
    Je comprends vite mais il faut m'expliquer longtemps

Discussions similaires

  1. variance & moment d'ordre 2 centré
    Par faytstrife dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 10
    Dernier message: 11/10/2012, 14h32
  2. Moment de force et centre de gravité...
    Par Nutellax dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/07/2012, 12h04
  3. Température au centre d'une pièce
    Par lerameur dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/01/2012, 07h09
  4. Actu - En bref : explosion dans un centre de traitement de déchets nucléaires
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 18
    Dernier message: 08/10/2011, 15h27
  5. suis-je enceinte a ce moment précis
    Par stellamaster dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/03/2011, 19h58