Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Agitation thermique



  1. #1
    arobaz22

    Agitation thermique


    ------

    Bonsoir,
    On sait que la température est liée à l'agitation incessante (chocs) des molécules.
    Je voulais alors savoir si notre ressenti par exemple a une brûlure (eau brûlante) était lié a cet agitation des molécules (plus fort du coup que si c'était de l'eau froide). Et paradoxalement pourquoi l'azote liquide nous brulerait autant que l'eau chaude, alors que l'agitation thermique semble beaucoup moins importante.

    voila merci de pouvoir me repondre.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    LPFR

    Re : Agitation thermique

    Bonjour.
    Oui. La température est la mesure de l'agitation thermique des atomes et molécules.

    La destruction des tissus vivants n'est pas de la même nature quand on chauffe que quand on refroidit.
    Quand on, chauffe, les protéines des cellules sont détruites. Notamment, celles du noyau.
    Quand on refroidit, les protéines et lipides de la cellule ne sont pas détruits, mais l'eau peut geler, augmentant de volume et faisant éclater les cellules. L'exposition longue à basses températures arrête le métabolisme et peut même arrêter la circulation. Cela donne lieu à des engelures.

    Pour ce qui est de la sensation, je ne peux pas vous dire celle de se faire bruler par de l'azote liquide (j'en ai échappé). C'est peut-être la même que celle de la chaleur. Mais la "sensation" est quelque chose fabriquée par le cerveau à partir des signaux reçus par les capteurs. L'évolution ne nous a pas permis de créer une sensation spécifique pour les brulures à l'azote liquide. C'est déjà pas mal que le cerveau nous prévienne qu'il y quelque chose qui ne va pas pour un phénomène qu'il ne connait pas.
    Au revoir.

  4. #3
    stefjm

    Re : Agitation thermique

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Pour ce qui est de la sensation, je ne peux pas vous dire celle de se faire bruler par de l'azote liquide (j'en ai échappé). C'est peut-être la même que celle de la chaleur. Mais la "sensation" est quelque chose fabriquée par le cerveau à partir des signaux reçus par les capteurs. L'évolution ne nous a pas permis de créer une sensation spécifique pour les brulures à l'azote liquide. C'est déjà pas mal que le cerveau nous prévienne qu'il y quelque chose qui ne va pas pour un phénomène qu'il ne connait pas.
    Bonjour,
    Une expérience tout à fait troublante : http://www.palais-decouverte.fr/expo...2k6/vv221.html

    Le cerveau fabrique une sensation de douleur (donc de danger) pour ce qu'il n'arrive pas à interpréter et pour nous protéger.
    Une alternance frais-tiède peut apparaitre comme brulante.

    Par contre, dès lors qu'il connait, il ne fabrique plus cette sensation.

    Exemple :
    On peut sans soucis se passer de tisonnier pour réarranger du bois dans la cheminée. On ne se brule pas, tant qu'on exagère pas...
    Un grimpeur peut grimper avec ses mains en sang sans avoir mal. (et pire, sans même s'en rendre compte...)
    Un trapéziste peut balancer avec des mains en sang, sans lâcher (parce que s'il lâche, ce sera plus chaud encore...) parce que la sensation est connue, effacée par le cerveau, comme une alarme acquittée.
    Idem avec toutes sortes de douleurs dues à l'effort...

    Dans le cas de l'azote liquide, c'est très vicieux, car on peut mettre la main sans se bruler dans de l'azote liquide, mais attention aux bagues, gourmettes, revers de manche, etc...qui feront des drames!!!!!!!!! (interdites absolument comme en escalade, un doigt arraché ou gelé à cause d'une bague, ce n'est pas beau à voir... )

    Cordialement.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  5. #4
    stefjm

    Re : Agitation thermique

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    On peut sans soucis se passer de tisonnier pour réarranger du bois dans la cheminée. On ne se brule pas, tant qu'on exagère pas...
    braise bien sûr sinon, c'est trop facile...

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Dans le cas de l'azote liquide, c'est très vicieux, car on peut mettre la main sans se bruler dans de l'azote liquide, mais attention aux bagues, gourmettes, revers de manche, etc...qui feront des drames!!!!!!!!! (interdites absolument comme en escalade, un doigt arraché ou gelé à cause d'une bague, ce n'est pas beau à voir... )
    Pas longtemps évidement!
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Energie thermique d'agitation
    Par Paul1 dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/07/2011, 19h49
  2. agitation thermique et constante de Boltzmann
    Par membreComplexe12 dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 03/12/2010, 09h24
  3. [Biochimie] L'agitation thermique au coeur de la cellule
    Par Mecton dans le forum Biologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 12/05/2008, 13h03
  4. Agitation thermique : hasard ou chaos?
    Par zillou dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/12/2007, 12h05
  5. surfusion vs agitation thermique
    Par quetzal dans le forum Physique
    Réponses: 56
    Dernier message: 21/06/2007, 07h23