Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Le spectre visible



  1. #1
    Plumedanslesnuage

    Le spectre visible

    Bonjour!

    Le spectre de la couleur s'étend-il "au-delà de 390 nm et en en-deça de 780nm" ? Je veux dire, bien qu'en dehors de cette tranche les rayonnements ne peuvent être perçus par l'oeil humain peut-on imaginer qu'il y ait "d'autres couleurs" les sens ayant des limites qui ne correspondent pas à celles de la nature.

    Merci beaucoup pour votre réponse

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : Le spectre visible

    Bonjour à toi,
    Il n'y a pas de couleur..pour faire simple. Il y a l'interprétation qu'en fait le cerveau.
    Il y a donc d'autres " couleurs " infra rouge et ultra violet, qui ne sont pas perceptible par l'humain, vu
    qu'il n' pas les "organes" pour les capter et...les traduire.
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  4. #3
    DuckDDR

    Re : Le spectre visible

    Bonjour,


    Cette crevette http://fr.wikipedia.org/wiki/Stomatopoda te répondrait que oui!

  5. #4
    Plumedanslesnuage

    Re : Le spectre visible

    Il n'y a pas de couleurs oui. D'ailleurs vu comme ça je ne peux donc pas dire "le spectre des couleurs", il n'y a pas de spectre des couleurs non plus.

  6. #5
    Amanuensis

    Re : Le spectre visible

    Il y a les notions physiques d'un côté, et il y a la perception humaine de l'autre.

    Le terme "spectre" est du premier côté, le terme couleur de l'autre. Ils ne vont pas bien ensemble.

    Si on veut parler d'un ensemble représentatif des couleurs perçues par les humains, faut prendre un nuancier par exemple, comme ceux que vend la marque Pantone.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    maxwellien

    Re : Le spectre visible

    Bonjour, il y a trois sortes de cellules photosensibles (cônes) qui traduisent les petites longueurs d'onde (bleu), les moyennes (vert) et les grandes (rouge).
    Et effectivement il n'y a pas d'autres cellules caractéristiques pour les capter et donc les interpréter.

  9. Publicité
  10. #7
    Amanuensis

    Re : Le spectre visible

    En précisant "chez les humains" (ou un certain groupe de primates).

    Chez les oiseaux (et peut-être bien chez les dinosauriens) c'est bien plus sophistiqué, on ne peut même pas aisément classer les cellules rétiniennes sensibles en un petit nombre de sortes.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  11. #8
    Plumedanslesnuage

    Re : Le spectre visible

    Merci pour ces réponses, je me rends compte que ces confusions tiennent aussi de l'utilisation d'un vocabulaire erroné ou du moins qui prête à confusion : les données physiques d'un côté (optique) / les caractéristiques humaines de l'autre (perception). Comme quoi, la connaissance pousse à donner une expression aux faits, et donc au langage, mais c'est aussi la langue qui mène à la connaissance de ces faits en les organisant.
    Dire "le spectre de la couleur" revient à dire "une couleur polychromatique" puisque c'est la lumière qui est polychromatique, pas vraiment la couleur, non?

  12. #9
    DuckDDR

    Re : Le spectre visible

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par Plumedanslesnuage Voir le message
    Dire "le spectre de la couleur" revient à dire "une couleur polychromatique" puisque c'est la lumière qui est polychromatique, pas vraiment la couleur, non?
    En effet, l'adjectif "polychromatique" est utilisé en physique pour préciser qu'une onde est composée de plusieurs fréquences. La couleur n'est pas une onde, elle ne peut pas être polychromatique.

  13. #10
    stefjm

    Re : Le spectre visible

    Citation Envoyé par DuckDDR Voir le message
    En effet, l'adjectif "polychromatique" est utilisé en physique pour préciser qu'une onde est composée de plusieurs fréquences. La couleur n'est pas une onde, elle ne peut pas être polychromatique.
    Il ne faudrait quand même pas inverser les rôles...
    Polychromatique veut dire plusieurs couleurs.
    Alors certes, ce n'est pas la couleurs qui est polychromatique, mais le tableau ou tout ce qu'on veut qui est multicolore.

    http://www.cnrtl.fr/definition/chromatique
    http://fr.wiktionary.org/wiki/chromatique
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  14. #11
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Le spectre visible

    Citation Envoyé par DuckDDR Voir le message
    En effet, l'adjectif "polychromatique" est utilisé en physique pour préciser qu'une onde est composée de plusieurs fréquences. La couleur n'est pas une onde, elle ne peut pas être polychromatique.
    Difficile problème de prise de conscience dans la démarche de chosification/objectivation, dite scientifique, de l'effet perçue objectivé dans une traduction raisonnée et partagée par intersubjectivité de concept abstrait visant à rendre compte de ces derniers (effets perçus/qualia).

    Le monde sensible de l'effet que cela fait (la couleur en soi) que l'on cherche à capturer/enfermer dans notre monde raisonné.

    Patrick
    Dernière modification par invite6754323456711 ; 07/05/2014 à 21h31.

  15. #12
    DuckDDR

    Re : Le spectre visible

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Il ne faudrait quand même pas inverser les rôles...
    Polychromatique veut dire plusieurs couleurs.
    Alors certes, ce n'est pas la couleurs qui est polychromatique, mais le tableau ou tout ce qu'on veut qui est multicolore.
    D'accord, c'est pour ça que j'ai précisé "en physique", parce que si je me contentais de la définition brute que vous donnez, puisque les couleurs sont une propriété de la lumière visible puisqu'une perception du cerveau, alors un rayonnement hors du spectre de la lumière visible ne pourrait pas être polychromatique puisqu'aux yeux de l'Homme il n'a pas de couleurs... La définition est à replacer dans son contexte cf http://fr.wiktionary.org/wiki/polychromatique puisque vous voulez citer du dictionnaire...

  16. Publicité
  17. #13
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Le spectre visible

    Citation Envoyé par DuckDDR Voir le message
    puisque les couleurs sont une propriété de la lumière visible.
    Quel cadre conceptuel donnez vous pour "expliquer" la perception de couleur par des synesthètes suite à un stimulus dit sonore qui n'a rien a voir dans un cadre physique avec la notion de lumière visible ?

    Patrick

  18. #14
    DuckDDR

    Re : Le spectre visible

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Quel cadre conceptuel donnez vous pour "expliquer" la perception de couleur par des synesthètes suite à un stimulus dit sonore qui n'a rien a voir dans un cadre physique avec la notion de lumière visible ?
    Aucun qui soit physique en tout cas, la synesthésie est un problème neurologique. Où voulez-vous en venir?

  19. #15
    Plumedanslesnuage

    Re : Le spectre visible

    Pour ce qui est du phénomène synesthésique, il ne faut pas oublier que la perception de la couleur, -et la perception dans sa globalité d'ailleurs- s'étend au-delà des photorécepteurs, au-delà des aires visuelles cérébrales. Il y a une mémoire visuelle qui entre en jeu dans la perception. Des images stockées se réactualisent dans la vision de battements de cils en battements de cils, couplées à l'imagination afin d'établir une image nette et globale. Les images sont catégorisées, pas seulement sous forme de concept ("une table a quatre pieds) mais aussi sous forme de contenus visuels.
    De nombreux chercheurs se penchent encore sur le processus de la vision si complexe et qui n'a pas fini de présenter à leurs yeux de nombreux secrets.
    http://www.scienceshumaines.com/de-l..._fr_13502.html
    La synesthésie est donc certes la résultante d'une action neurologique puisque des ponts sont établis entre plusieurs systèmes sensoriels, il semblerait que la vision elle-même sollicite et convoque les autres sens pour se donner et donner à voir le donné visuel. (cf la reconnaissance des visages).
    Dernière modification par Plumedanslesnuage ; 07/05/2014 à 23h27.

  20. #16
    stefjm

    Re : Le spectre visible

    Citation Envoyé par DuckDDR Voir le message
    D'accord, c'est pour ça que j'ai précisé "en physique", parce que si je me contentais de la définition brute que vous donnez, puisque les couleurs sont une propriété de la lumière visible puisqu'une perception du cerveau, alors un rayonnement hors du spectre de la lumière visible ne pourrait pas être polychromatique puisqu'aux yeux de l'Homme il n'a pas de couleurs... La définition est à replacer dans son contexte cf http://fr.wiktionary.org/wiki/polychromatique puisque vous voulez citer du dictionnaire...
    Oui, oui, je suis d'accord.
    Je soulignais simplement le défaut qu'on souvent les professionnels d'un secteur (quel qu'il soit) à détourner des termes de la vie courante (ici chromatique) et à les utiliser pour autre chose dans leur domaine.

    Je vois deux cas possibles dans les grandes lignes :

    1) Le terme détourné a une signification très différente dans le cas professionnel et dans le cas courant : Cela conduit à des incompréhensions en principe assez vite résolues. (Ex : profondeur de champ en agriculture ou en optique)

    2) Le terme détourné a une signification proche, mais qui peut induire des erreurs : C'est le pire, et l'incompréhension peut durer longtemps car le sens est proche; certaines connexions sont correctes, mais pas toutes... (Ex: polychromatique)

    Cordialement.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  21. #17
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Le spectre visible

    Citation Envoyé par DuckDDR Voir le message
    Où voulez-vous en venir?
    Que les couleurs perçues par nous humain (l'effet couleur) que vous désigné par un problème neurologique ne sont en tout pas physique et donc encore moins "une propriété de la lumière puisqu'une perception du cerveau".

    D'ou la raison que des synesthètes perçoivent vraiment des couleurs (et non une propriété de la lumière) suite à des stimulus sonores et ceci n'étant pas une pathologie neurologique.

    Donc la classification de spectre visible est plutôt ambigu.

    Patrick

  22. #18
    stefjm

    Re : Le spectre visible

    Un visi-sonor des fondations d'Asimov?
    http://www.technovelgy.com/ct/content.asp?Bnum=28
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  23. Publicité
  24. #19
    DuckDDR

    Re : Le spectre visible

    Re-bonjour à tous,

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Je soulignais simplement le défaut qu'on souvent les professionnels d'un secteur (quel qu'il soit) à détourner des termes de la vie courante (ici chromatique) et à les utiliser pour autre chose dans leur domaine.
    Ah effectivement, je suis d'accord, c'est même vrai quand on compare certaines notions que les mathématiques et la physique partagent... Je n'avais pas mesurer le "double-sens" puisque pour être franc avec vous je pensais que "polychromatique" était une notion purement physique (puisque même le correcteur orthographique ne l'aime pas) puisque dans la vie courante j'utilise plus volontiers "multicolore". Je ferais attention maintenant


    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Que les couleurs perçues par nous humain (l'effet couleur) que vous désigné par un problème neurologique
    Vous déformez mes propos, c'est le fait de percevoir des couleurs suite à des stimulus sonores que je pense être un problème neurologique puisque dans ce processus il y a confusion entre deux sens.

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    ne sont en tout pas physique et donc encore moins "une propriété de la lumière puisqu'une perception du cerveau"
    Au final je crois que vous vous efforcez à prêcher un convaincu. C'est exactement ce que je vous ai dit, il n'y a pas de cadre conceptuel physique pour expliquer le phénomène de synesthésie. Et c'est bien parce que j'estime que "l'effet couleur" n'a rien de physique que je voulais le séparer de la notion de polychromatisme (au sens de "contient plusieurs longueurs d'ondes").

    Mais je suis désolé, je ne suis pas convaincu par votre dialectique. Ce n'est pas parce que les synesthétes perçoivent des couleurs dans certains cas particuliers que ça remet en question le fait que les couleurs que nous percevons sont issues d'une interaction entre la lumière ambiante et notre cerveau. Mais peu importe, les couleurs qu'ils perçoivent dans certains cas sont de toute façon inspirées des couleurs qu'ils perçoivent par la vision, et qui elles sont provoquées, que vous le vouliez ou non, par la lumière.

    En résumé, POUR MOI, l'effet couleur est neurologique (c'est pour ça que le terme polychromatique, au sens de plusieurs longueurs d'ondes, doit en être dissocié) mais il est néanmoins provoqué par quelque chose de physique, la lumière (même si pour certaines personnes l'effet couleur se manifeste dans d'autres circonstances, la raison n'est pas physique, mais biologique).

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Donc la classification de spectre visible est plutôt ambigu.
    Je suis d'accord si par là vous pensez au fameux débat correspondant à la largeur du spectre de la lumière visible pour laquelle personne n'est jamais d'accord. Mais si vous parlez du fait que les synesthétes voient des couleurs là où il n'y a pas forcément de lumière, alors là je vous dirais que je ne suis pas d'accord, c'est ambigu seulement pour eux

    Cordialement,
    Dernière modification par DuckDDR ; 08/05/2014 à 16h34.

  25. #20
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Le spectre visible

    Citation Envoyé par DuckDDR Voir le message
    Au final je crois que vous vous efforcez à prêcher un convaincu. C'est exactement ce que je vous ai dit, il n'y a pas de cadre conceptuel physique pour expliquer le phénomène de synesthésie.
    Ce n'est pas le phénomène de synesthésie que je pointai du doigt, mais la question de qu'est-ce que la couleur ? Certain synesthétes perçoivent vraiment des couleurs la ou il ni à pas de lumière c'est un constat, un fait expérimental, ce sur quoi repose toute science expérimentale. D'ou la question qu'est-ce que la couleur ne peut être entièrement capturé dans un discours physique et donc l’ambiguïté dans la définition de la largeur du spectre de la lumière visible.


    Patrick
    Dernière modification par invite6754323456711 ; 08/05/2014 à 19h33.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Spectre UV-Visible de NAD+, NADH
    Par mlss dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/02/2014, 14h01
  2. spectre uv-visible
    Par bleu ciel dans le forum Chimie
    Réponses: 11
    Dernier message: 29/12/2011, 09h11
  3. [Biochimie] à la recherche d'un spectre UV visible
    Par mireille07 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/02/2010, 16h47
  4. Domaine du visible ou spectre coloré ?
    Par Dhi'San dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/01/2009, 18h44
  5. Spectre d'absorption UV Visible
    Par Thibault57 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/04/2008, 17h12