Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

div B et les particules



  1. #1
    dupo
    qu'est ce qu'on entend par div B=0 implique, il n'existe pas de "particule magnétique" ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Karibou Blanc
    Salut,

    Si la divergence de B était différente de zéro, cela impliquerait une singularité du champ en certain point. Cette singularité correspondrait à une charge magnétique, c'est à dire qu'une charge en un point donné de l'espace pourrait générer un champ magnétique,mais ce champ s'établit lorsqu'une charge électrique est en mouvement et non à cause de l'existence d'une charge magnétique fixe dans l'espace.

  4. #3
    dupo
    peux tu développer?
    ou me conseiller une lecture, car je ne vois pas de quel singularité on veut parler.

  5. #4
    Karibou Blanc
    Salut,

    Prends par exemple le potentiel ou le champ généré par une charge électrique ponctuelle. Il varie comme un 1/r2, et si tu fais tendre r vers 0, le champ devient infini, on appelle cela une singularité et son origine est la charge. Pour le champ magnétique, ce qu'on entend par divergence nulle est simplement le fait que le champ ne converge jamais vers un point de l'espace qui refléterait la présence d'une charge. Par ailleurs, lorsqu'on étudie un système statique il n'y aucun champ magnétique, ce qui interdit la notion de charge magnétique au sens habituel. Les effets électriques et magnétiques ont pour origine la même charge (électrique). Lorsque la charge est immobile, seul les phénomènes électriques sont présents. Les effets magnétiques n'apparaissent que lorsque la charge est en mouvement.

    Bonne journée !

  6. #5
    C++
    Citation Envoyé par dupo
    qu'est ce qu'on entend par div B=0 implique, il n'existe pas de "particule magnétique" ?
    Ca dit bien ce que ca veut dire : par une surface fermée il n'y a pas de lignes de force magnetique qui la traversent(ie toutes celles qui en sortent ici y rentrent la,et vice versa).Pour qu'un tel flux soit generé il faudrait une particule magnetique(? monopole magnétique ?)

    Si la divergence de B était différente de zéro, cela impliquerait une singularité du champ en certain point.
    Tu peux preciser ? Il y a un probleme la : la divergence de E n'est pas nulle et rien ne lui interdit de n'etre strictement nul nulle part sur l'espace entier meme si c'est plutot une solution theorique,ca n'implique nullement que le champ devienne infini pres de certains points.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    dupo
    il est effectivement plus facile div B =0, par le le flux de B...
    mais, ce qui m'interessait était juste div B=0, avec la notion de particule...

    et tu m'embrouille encore plus, car je ne sais pas ce que sont les lignes de forces....soit plus clair!
    je vois les lignes de champs et d'équipotentiel...mais forces ?
    toutes celles qui en sortent ici y rentrent la
    de plus, dans un fluide de densité cste sans création de particules, j'ai div j =0 ce qui n'implique pas pour autant que les particules de ce liquide n'existe pas.

    la propriété voulu(l'inexistence de particule magnétique) ne découlent donc pas de la propriété de div B, avec le flux de B...

  9. Publicité
  10. #7
    dupo
    il fallait lire:"il est effectivement plus facile d'interpréter div B =0, par le le flux de B... "

  11. #8
    C++
    et tu m'embrouille encore plus, car je ne sais pas ce que sont les lignes de forces....soit plus clair!
    je vois les lignes de champs et d'équipotentiel...mais forces ?
    Exactement la meme chose..l'interaction electrique E et l'induction magnétique B sont des forces que je sache ! (pas tout a fait pour la deuxieme qd meme,comme la force de lorentz est perpendiculaire a la direction du vecteur B).

    Mais tu as raison de le signaler,parler de lignes de champ c'est + precis.

    de plus, dans un fluide de densité cste sans création de particules, j'ai div j =0 ce qui n'implique pas pour autant que les particules de ce liquide n'existe pas.

    la propriété voulu(l'inexistence de particule magnétique) ne découlent donc pas de la propriété de div B, avec le flux de B...
    J'ai pas vu j donc reponse a prendre avec des pincettes mais dans le fluide ce sont les particules du fluide elles memes qui portent le courant ce qui n'a pas grand chose a voir avec l'electromagnetisme dans le vide ou c'est L'espace vide qui s'electrise et/ou se magnetise sous l'influence des charges circulant en lui en etant completement distinct d'elles.C'est totalement different.

    Maintenant j'attends la reponse de karibou sur div E

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. particules d'air qui freine des particules d'hélium
    Par lucy22 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/09/2007, 11h26
  2. Les particules supersymétriques
    Par jojo17 dans le forum Physique
    Réponses: 54
    Dernier message: 21/08/2007, 19h16
  3. Les particules élémentaires
    Par Seirios dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 13
    Dernier message: 22/04/2007, 22h32
  4. Les particules chargés et les photons...
    Par mutante dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 30/01/2006, 02h36
  5. les accélérateurs de particules
    Par annapetitefleur dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/01/2004, 23h24