Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Rayonnements ionisants



  1. #1
    margotv

    Rayonnements ionisants


    ------

    Bonjour,

    Dans le QCM suivant , je ne comprends pas pourquoi les items C et D sont faux, je pense ne pas avoir compris comment trouver une dimension...
    Quelle est la dimension du pouvoir d'arrêt massique par collision :
    A. Mev * Kg
    B. J*m^3
    C.Mev.cm-1
    D.Kev.µm-1
    E. Mev * cm-1 * g-1

    Autre question, pourquoi ne peut-on pas faire la spectroscopie d' un rayonnement avec un compteur Geiger, un dosimètre opérationnel et un dosifilm ? Ce n'est possible que pour les scintillateurs ?

    -----
    Dernière modification par margotv ; 05/01/2015 à 10h57.

  2. Publicité
  3. #2
    invite07941352

    Re : rayonnements ionisants

    Bonjour,
    C et D sont forcément faux , ils se rapportent à une unité de longueur , ce peut être des pouvoirs d'arrêt linéique , mais en aucun cas massique .

    Pour faire de la spectroscopie , vous devez obtenir une impulsion électrique proportionnelle à l'énergie de la particule incidente ,
    le compteur Geiger n'est pas capable de la fabriquer , encore bien moins les films dosimètres !
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  4. #3
    margotv

    Re : rayonnements ionisants

    ok merci

  5. #4
    margotv

    Re : rayonnements ionisants

    Une question du même genre : dans la correction il est écrit que la dimension de Scol (pouvoir d' arrêt par collision) est N : mais N représente un nombre de particules ? Ce n' est pas plutôt M * L * T-2 tel que M=masse, L=longueur et T=temps vu que Scol représente une énergie par unité de longueur ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    PSR B1919+21

    Re : rayonnements ionisants

    Citation Envoyé par margotv Voir le message
    Une question du même genre : dans la correction il est écrit que la dimension de Scol (pouvoir d' arrêt par collision) est N : mais N représente un nombre de particules ? Ce n' est pas plutôt M * L * T-2 tel que M=masse, L=longueur et T=temps vu que Scol représente une énergie par unité de longueur ?
    Bonsoir,
    Le pouvoir d'arrêt massique est indépendant du nombre de particules il traduit la quantité d'énergie perdue par collision (pour être plus précis il faudrait dire par interaction électronique coulombienne) sur un parcours infidesimal dx :
    S/rho=(1/rho)(dE/dx)
    Son unité est MeV.cm2/g
    PSR

  8. #6
    PSR B1919+21

    Re : rayonnements ionisants

    Re,
    Bien évidemment je parle du pouvoir d'arrêt massique S/rho et non du pouvoir d'arrêt lineique en MeV/cm. A noter que l'on préfère manipuler les pouvoirs d'arrêt massique.
    Dernière modification par PSR B1919+21 ; 05/01/2015 à 20h20.

  9. Publicité
  10. #7
    margotv

    Re : rayonnements ionisants

    D'accord merci

Discussions similaires

  1. Rayonnements ionisants
    Par hanajapa dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/10/2014, 14h54
  2. Les détecteurs de rayonnements ionisants.
    Par Ytterperipmav dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/10/2014, 05h51
  3. Exposition aux rayonnements ionisants
    Par calculair dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/02/2014, 21h45
  4. Rayonnements ionisants
    Par Samouytski dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/03/2009, 20h20
  5. rayonnements ionisants et ADN
    Par rouxc dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 27
    Dernier message: 19/01/2006, 13h46