Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Cellule solaire



  1. #1
    Tesla
    Bonjour

    J'ai placé ce post là car je savais pas où le mettre

    Voila je voudrais savoir ce qui fait qu'une cellule solaire produise de l'energie electrique...est ce que le rendement qui est pas très élevé ,15% je crois mais à vérifier, pourrais l'etre plus avec d'autre materiaux et dans ce cas réduire les pertes de la conversion ?

    L'énergie solaire ca serait fantastique bien exploité non ?
    Pensez vous que des groupes petrolier ou autre font pression pour contrer le develloppement de l'energie solaire?

    merci bcp si vous avez quelques réponses à me fournir.

    à+

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Chris77
    Citation Envoyé par Tesla
    L'énergie solaire ca serait fantastique bien exploité non ? Pensez vous que des groupes petrolier ou autre font pression pour contrer le develloppement de l'energie solaire?
    Je ne le pense pas... tout simplement parce que l'énergie solaire n'est pas du tout rentable du point de vue production d'énergie. Surtout qu'il faut des milliers d'hectares de panneaux solaires pour concurrencer une centrale nucléaire (et encore il faut du soleil 24/24h, 365/365 jours...). L'énergie solaire n'est pas si écologique que cela, parce que les matériaux utilisés pour les panneaux solaires sont extrémement polluants... Les panneaux solaires sont surtout efficaces pour l'alimentation électrique des outils ne nécessitant pas une forte consommation électrique dans des milieux isolés.

  4. #3
    Tesla
    Oui le problème c'est le rendement !!! 15 % je crois!!! c'est ridicule!
    la grande surface des panneaux pourrais etre réduite je pense et améliorer le rendement avec une nouvelle chimie et des nouveaux materiaux?

    Tesla

  5. #4
    Cécile
    Oui le problème c'est le rendement !!! 15 % je crois!!! c'est ridicule!
    15 % d'une énergie inépuisable, ce n'est pas ridicule ! Connaissez-vous le rendement d'une centrale nucléaire ??? c'est pas génial non plus !
    Pour les cellules solaires, le problème n'est pas le rendement, mais le coût des cellules. En effet, même avec un rendement de 15 %, si on couvre le toit d'une maison, ça produit une bonne partie de l'électricité nécessaire à cette maison.
    Le coût élevé est dû surtout à deux choses : la difficulté d'automatisation de la production de cellules (surtout la découpe des cellules, qui est difficile), et le fait que la production est encore faible, donc les coûts sont importants (chaque industrie qui démarre a ce problème, d'où l'intérêt de soutenir le démarrage de cette filière, puis de laisser aller les lois du marché une fois que les coûts industriels ont été réduits).

    tout simplement parce que l'énergie solaire n'est pas du tout rentable du point de vue production d'énergie. Surtout qu'il faut des milliers d'hectares de panneaux solaires pour concurrencer une centrale nucléaire (et encore il faut du soleil 24/24h, 365/365 jours...).
    Tu as cette opinion car tu raisonnes en terme d'énergie centralisée. Donc tu imagines une centrale photovoltaïque remplaçant une centrale nucléaire. Bien sûr, dans ces conditions, le photovoltaïque est ridicule. Mais le photovoltaïque est une énergie décentralisée. L'intérêt est que chaque maison ou immeuble ait des panneaux, qui lui fournissent une partie de sa consommation, le reste étant apporté par le réseau EdF. Lorsque les panneaux fournissent plus d'électricité que nécessaire, elles renvoient le rab sur le réseau. Ce genre de chose pourrait être rentable à condition d'installer les panneaux dès la construction (donc on déduit le coût des tuiles classiques), et à condition d'être un peu encouragé au début (cf. plus haut).

    L'énergie solaire n'est pas si écologique que cela, parce que les matériaux utilisés pour les panneaux solaires sont extrémement polluants
    Ben c'est surtout du silicium, qui n'est pas polluant. Il y a peut-être quelques matériaux minoritainres plus polluants, (à vérifier, quelqu'un sait ??), mais je crois que la pollution des cellules est très exagérée, notamment pour essayer de décrédibiliser cette filière.

    Pensez vous que des groupes petrolier ou autre font pression pour contrer le develloppement de l'energie solaire?
    Pas les groupes pétroliers, puisqu'ils ne sont pas très impliqués dans la production d'électricité. En revanche, EdF a toujours freiné (parfois en étant à la limite de la légalité) les possibilités pour les particuliers produisant de l'électricité photovoltaïque de se brancher sur son réseau. Plusieurs décénies de monopole ont laissé des traces. J'ai un autre exemple : un particulier très isolé non relié au réseau EdF, avait installé une éolienne pour produire sa propre électricité. Quand il a enfin été raccordé, EdF l'a mis en demeure de détruire son éolienne, car cela violait son monopole. Ahurissant, non ?! Aujourd'hui, ce n'est plus possible, heureusement. Mais EdF met des bâtons dans les roues des gens en prétextant des problèmes techniques.

  6. #5
    Karibou Blanc
    Voila je voudrais savoir ce qui fait qu'une cellule solaire produise de l'energie electrique...
    Les cellules solaires sont basées sur des matériaux semi-conducteurs (SC) (Silicium essentiellement).

    Je vais essayer de donner une description simple d'un SC. Elle est donc nécessairement fausse mais c'est un première approche, je ne sais pas si tu es familier avec la physique des SC et la jonciton PN.

    Un SC est un isolant, c'est à dire qu'il ne possède pratiquement pas d'électrons libres délocalisés dans le cristal et pouvant participer à la conduction électrique. Dans ce cas si tu le polarises (ie si tu appliques un tension électrique aux bornes de la cellules) tu n'obtiens donc aucun courant. Par contre en éclairant un SC, les électrons peuvent absorber des photons pour devenir plus énergétiques et ainsi ne plus être liés aux noyaux du réseau cristallin. La lumière a permis à des électrons liés (localisés) de devenir libres (délocalisés) leur permettant de participer à la conduction électrique. Ainsi en éclairant un SC, la lumière absorbée excite les électrons, les délocalise et rend le SC conducteur. La cellule polarisée sous éclairement débite donc un courant, et produit de l'énergie électrique.

    Comme je l'ai précisé plus haut, c'est un explication vraiment simpliste mais je trouve qu'elle reflète bien le phénomène physique en question. Si tu veux plus de détails, n'hésite pas !

    Bonne journée.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Neutrino
    Il y a aussi la solution de la centrale orbitale qui avait envisagée à une époque : une centrale en orbite (dont les panneaux reçoivent 10 fois plus d'energie que celle au sol), et qui renvoit l'energie sous forme d'un faisceau micro-onde... Mais je pense que nous ne sommes pas assez desespérés au niveau écologique pour dépenser autant d'argent...
    Neutrino

  9. Publicité
  10. #7
    Damon
    Bonsoir,

    Ce rendement de 15% est loin d'être ridicule certes il n'est pas des plus élevé, mais c'est à comparer aux 30 à 40% de rendement des autres types de centrales électriques, ce 15% s'eloigne fortement du ridicule, spécialement quand on sait que des cellules expérimentales atteignent 25% de rendement.

    Une des raisons actuelles du coût des cellules photovoltaïques provient du fait que le Si employé provient de rebut de l'industrie électronique qui a besoin de Si très pur (normal quand on grave avec une précision de 90nm) hors le photovoltaïque n'a pas besoin d'une telle pureté.

    >Cecile
    A part le marteau, je me demande franchement quels arguments utiliser pour faire entrer la notion de décentralisation de la production électrique.

    Sinon une des source de pollution de la fabrication de galette de Si est le chlore, mais celui-ci s'utilise maintenant en circuits "fermés"

    Enfin une dernière chose, sachant qu'il n'existe en Europe qu'une seule usine de production de cellules photovoltaïque, on peut dire que les bienfaits de la concurrence ne s'y font pas sentir.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  11. #8
    Cécile
    Au fait, contrairement à ce qu'écrivait Chris, certains pétroliers s'intéressent au photovoltaïque. BP a ainsi racheté il y a quelques années une PME nommée Apex qui fabrique des panneaux photovoltaïques. Et certaines de ses stations services sont équipés de panneaux solaires. Bon, d'accord, c'est surtout pour l'image, mais ça prouve quand même que c'est une énergie amenée à se développer.

  12. #9
    monnoliv
    Quelques chiffres, en moyenne:

    Ensoleillement à Lille: 3 kWh/m²/jour
    Ensoleillement à Nice: 5 kWh/m²/jour

    A pondérer avec le rendement des cellules.

    Bàv,
    Ne soldez pas grand mère, elle brosse encore.

  13. #10
    Evil.Saien
    Bonjour, ca tombe bien j'm'y connais en cellules solaires
    Qu'est-ce qui limite le rendement ??? (rendement max atteint en labo de presque 22 % par Green)
    Tout d'abord, on peut pas convertir tout le spectre solaire en énergie, faut faire un choix : soit on convertit les lumières les plus énergetiques et dans ce cas les lumières rouges sont perdus, soit on converti a partir du rouge mais dans ce cas une partie de l'energie des lumières bleues est transformé en chaleur => energie electrique de perdu...
    De plus, a cause de la nature meme des semi conducteurs, des centres de recombinaisons electrons-trous vont inevitablement avoir lieu et causer des pertes.

    Au fait, tu sais comment ca marche ?
    Si tu veux je t'explique depuis le début...

  14. #11
    Evil.Saien
    Voila, désolé j'ai fait cour avant parce que j'avais un exam...

    Pour en revenir aux cellules solaires, le plus ambétant, c'est la durée de rentabilité energetique.
    Une cellule solaire coute tres chère (energetiquement) a construire, et les 7 premières années de fonctionnement vont simplement remboursé ce cout, donc pendant 7 ans une cellule solaire n'apporte pas d'energie (4 ans pour une centrale nucléaire, 2 ans pour un barrage).
    Mais le cout de production des cellules n'est pas si élevé que ca, enfin pour l'instant, parce que vu la faible production actuelle mondiale, les fabricant achètent les chutes de Si utilisé pour la microélectronique. Certes ca réduit le rendement de la cellule mais ca diminue aussi pas mal son prix.
    La mode en ce moment c'est les recherches dans les cellules PIN ou les matériaux utilisés sont de piètre qualité mais pas chères. Leur rendement plafonne a 15% pour l'instant, mais peut être augmenté à presuqe 20% avec des cellules tandem.
    Cecile a raison, il ne faut pas considérer l'energie solaire comme une source d'energie que va produire EDF a grande échelle, mais plutot comme une alimentation de plus déstinée a être utilisée foyer par foyer, pas de production massive... Si tout le monde avait son toit recouvert de cellules, ca ferait pas mal d'energie produite ! Et grace a cet apport, on pourrait envisager une baisse de la production des centrales thermiques (tres polluantes) et nucléaires, et s'appuyer plus sur les autres sources d'energie vertes.
    En tout cas ce qui est sur, c'est que le rendement ne dépassera jamais les 30%...

  15. #12
    Jackyzgood
    Le probleme des cellules solaire c'est notre atmosphere (et principalement la couche d'ozone) elle arrete 99% du rayonnement UV en provenance du soleil (je vous laisse imaginé ce qui se passerait si elle n'existait pas....). Or ce sont justement les UV qui correspondent aux transitions electroniques.

  16. Publicité
  17. #13
    Vit Aminé
    Juste un petit grain de sel concernant le spectre lumineux capté par les cellules solaires.
    J'ai lu il n'y a pas si longtemps (je rechercherais l'article, la Recherche ou Pour la science) qu'une équipe de chercheurs était actuellement en train d'essayer de fabriquer des panneaux multibande. A savoir qu'en utilisant différents materiaux, il avait réussi, à une petite échelle, à obtenir des rendements nettements supérieurs à 15% (30% il me semble, à vérifier) car du fait de leur combinaison, ils pouvaient capter l'énergie dans 2 bandes de fréquence distinctes d'où augmentation du rendement.

    Donc au final je trouve que ce genre de résultat de recherche est très encourageant pour l'avenir de l'énergie solaire.

    Enfin, il est clair que l'énergie solaire ne sera en aucun cas une énergie "centralisée" mais bel et bien une énergie "individuelle". Et ce ne serait que jetter le discredit sur ce type d'énergie ("""propre""") que de comparer une centrale nucléaire ou thermique à une technologie éolienne ou solaire .......
    Pour faire une comparaison avec les centrales actuelles, il vaut mieux se concentrer sur les tokamaks (pas encore mure mais patience .....) et les tours à vent Australiennes (projet très en vogue ...)

    @+

    Vit Aminé

  18. #14
    Evil.Saien
    Absolument, j'en ai parlé sous le nom de tandem... Par contre on est assez loin des 30%, 23% serait plus juste.

  19. #15
    r17777

    Energie en générale

    bonjour tt le monde .
    je découvre ce forum à l'instant et une très bonne impression s'en dégage....
    je pense que la culture scientifique est un des éléments essentiels permettant à chacun d’entre nous de faire ses choix de citoyen.

    je travail dans un centre de culture scientifique et techniques industrielles (CCSTI) en Bretagne ...nous possédons un camion exposition sur les énergies renouvelables mais surtout et avant tout sur la maîtrise de l'énergie...

    J'ai commencer ma carrière dans la sûreté du nucléaire, et après une reconversion me voilà à participer à l'essor de son contraire.

    bref je constate ici un fort niveau de connaissance technique...
    cependant après de nombreux échange avec la population et la classe politique, je me rend compte que les vrais problèmes ne sont pas d'ordre techniques ..mais plutôt de communication et politique.
    Les solutions existent déjà mais restes inconnues aussi bien du grand public que du monde des sciences et techniques.

    je constate de + en + que malheureusement, les français sont conditionnés pour raisonner encore et toujours en terme de production d'énergie et non en termes de NEGAWATT, ou plutôt Watt non consommé.
    Et au final on se retrouve tjs qu'au débat, une énergie contre une autre..... alors que l'énergie la moins cher et la moins polluante est et restera tjs celle que l'on ne consomme pas.

    Un exemple : la consommation national d'électricité des frigos représente 18 TWh pour des frigos de 60cm de large. Si ces dernier faisaient 66 cm de large, soit 3cm d'isolant en plus, on dégagerai 12Twh d'économie, soit la consommation de la SNCF !!!!

    pour plus d'infos sur cette démarche NEGAWATT ==> www.negawatt.org ou le livre " Facteur 4" (deux fois + de confort en consommant 2 fois - de ressources)

    pour rentabiliser un parc nucléaire il faut forcer les citoyens à la consommation alors que pour rentabiliser une énergie renouvelable il faut d'abord réaliser une campagne de maîtrise de l'énergie. Comment expliquer que dans la plupart des autres pays européens, l'incitation ( pub et prime d'investissement) à la consommation d'électricité est interdite alors qu'ici en France nous trouvons des pubs mensongères à tout bout de champ sur le bien-fondé du chauffage électrique. Dois-je rappeler que ce dernier est trois fois plus consommateur d'énergie primaire et plus émetteur de co2 que tout autre type de chauffage ? notre parc nucléaire pour des histoire de coup et de réactivité ne peut pas être adapté au crêtes de consommations hivernales, et que ceci, oblige l'aberration technique qu'est la mise en marche de centrales thermiques au rendement désastreux en comparaison d'une chaudière individuelle même ancienne et pire par rapport à une de nouvelle génération.

    Le capteur solaire n'est pas que photovoltaïque, il y a aussi le capteur thermiques qui lui à un excellent rendement. La majeure partie de nos besoins ne sont pas électrique.
    nous avons aussi besoins de chauffage de transport.

    Pour le transport il y’a d'abord la réponse d'aménagement urbanistique ou plan de déplacement urbain (PDU), limiter le flux tendu ( plus de hangar de stockage les stocks sont sur la route!!!)et ne plus faire venir les tomates de la Turquie en passant par la hollande en consommant des produits de saisons .
    Puis la biomasse en association du système Paul Pantone, ensuite les alternatives électriques qui, pour moi me paraissent les plus logiques au vu du rendement d'un moteur électrique par rapport au moteur thermique... le reste serais fourni par les hydrocarbure traditionnel.
    A propos du moteur thermique, je ne vois qu'un seul usage logique.... la co-génération (elec + chaleur) à partir de biogaz et de tout autre carburant issue de la biomasse (le moteur diesel fut inventer pour les huiles végétales puis détourné par la suite ...aujourd’hui seules les nouvelles générations dites à injection directe digèrent mal le colza ou le tournesol…étrange non ?).

    Pour le chauffage:
    En France le chauffage électrique est tellement entrer dans les mœurs, qu'encore bcp de gens viennent me voir dans mon expo croyant qu'un capteur photovoltaïque pourrait les sauver de leur systême chauffage, eau chaude, cuisson TOUT ELEC!!!!

    Pour le chauffage il y a la conception Bioclimatique (ou Climatique) capable dès le départ de diviser par 4 ou plus le besoin en énergie de chauffage d’une habitation . Il devient donc bcp moins nuisible de fournir le reste par une énergie conventionnel au Co2.
    Le capteur solaire thermiques est très intéressant pour fournir plus de la moitié actuellement des besoins d’eau chaude d’une famille, mais reste encore cher en ce qui concerne la fourniture du chauffage (appeler dans ce cas, actif) car ce dernier ne sert que durant l’hiver or, il reçois la majeure partie du soleil durant l’été contrairement à l’eau chaude nécessaire elle, été comme hiver. L’ investissement de capteurs thermiques pour le chauffage reste qd même rentable à l’heure actuelle, et plus dans les années à venir car les coups d’installation vont baisser pendant que les énergies conventionnelles augmenteront.
    La meilleurs conception en matière de solaire reste et restera la solution passive (bio-(climatique), c’est à dire une prédisposition de l’édifice à capter le soleil gratuitement par des vitrages plein sud et de l’accumuler dans les murs porteurs de la structure en installant l’isolant à l’extérieur soit « capter + stocker + isoler » et non « capter + isoler sans stocker » comme nos chère conceptions françaises inspirées et influencée par le modèle chauffage élec ne supportant pas les murs à forte inertie thermiques.
    Cette inertie lourde permet aussi avec l’adjonction de protection solaire estivale (débordement de toiture ou store banne, vigne vierge …etc) de ce prémunire des surchauffe, donc de la CLIM ! ! !

    N’oublions pas qu’une installation solaire à tjs besoins d’un appoint plus ou moins important selon le niveaux de qualité de réalisation de cette dernière. La toute récente maison climatique passive de mes parents (ouvriers retraités de l’agroalimentaire) ne consomme que 370 litre de fuel par ans ici en Bretagne et pour 140 m2 habitables chauffés pour un surcoût de 7% à la construction….. vite rentabilisable non ?

    Un autre exemple concret, ce quartier sud londonien qui, comparativement à des habitations classiques, réduit de 90 % sa consommation de chauffage grâce au solaire passif et actif, la consommation totale énergétique de 70 %, et le volume des déchets de 75 %. Et ce , à prix équivalent au marché conventionnel.
    http://www.bedzed.org.uk/
    http://www.novethic.fr/novethic/site...3440&dos=73438

  20. #16
    r17777

    Energie en générale (suite)

    Le bois énergie à aussi un bel avenir devant lui, au vue des 30 000 hectares de croissance annuelle française. La transformation d’un fardeaux économique pour les propriétaires forestiers en une ressources économique remettant au goût du jour l’exploitation donc l’entretien des forêts et talus, remplacent en même temps une politique corrective des incendies par une politique préventive. Le bois n’est pas un retour au moyen age loin de là….les nouvelles chaudières à alimentation automatique au bois déchiqueter ou les poêles de masses capable de rendement de 95% avec une restitution de la chaleur par rayonnement plus de 15 heures après le feu …



    Je ne citerais pas la pseudo-géothermie individuelle (pompe à chaleur) comme étant une solution mais plutôt comme étant le problème du moment en matière d’habitat individuel. Cette dernière est bien trop souvent citée comme un substitut au chauffage électrique. En fait vue son coup, la moins cher d’entre elles ne se substitue qu’à une installation gaz (condensation, basse température, plancher chauffant) haut de gamme des marques les plus chère du marché au rendement avoisinant les 95%.
    On voit donc la consommation d’électricité hivernal augmenter, alors dans ce cas je ne vois pas comment notre économie pourrais à la fois investir dans des centrales thermiques d’appoint supplémentaires et dans des budgets de campagne de maîtrise de l’énergie et de subventions au démarrage des solutions alternatives.
    Le mariage de l’excellent rendement d’un système thermodynamique avec celui désastreux d’edf (production thermique hivernale et distribution RTE) ,donne un résultat d’environ 75%. Donc inférieur à celui de la solution chaudière gaz ou fuel, sans compter l’impact du gaz réfrigérant (r407c,134a….etc) sur l’effet de serre respectivement 1610 et 1350 fois celui du co2, à savoir que des lois européennes sur l’obligations de remplacer ces gaz poussent nombres de gens à purger eux même pour éviter des frais supplémentaire et à prétexter une fuite inattendue.
    Ce système à aujourd’hui un temps de retour sur investissement proche de celui de la durée de vie ce qui rend la choses encore rentable, mais la durée de vie d’une machine augmente t’elle aussi lorsque le prix de l’énergie augmente ? ? ? ? ! ! ! ! ! on voit d'ici , déjà les perspectives économique voué à l'échec d'une telle solution.Nombres de ces réalisations tout comme un plancher chauffant électrique ne permettent pas de changer d’énergie de chauffage par la suite….
    Et à ceux qui pensent qu’une telle installation en complément d’une maison climatique diviserait par trois le coup de l’énergie d’appoint ne voit peut être pas qu’un système moins souvent utilisé voit son temps de retour sur investissement augmenter, donc non rentable.

    En ce qui concerne la production D’éléc :
    9 m2 de photovoltaïque raccordé à notre excellent réseau RTE et EDF (et non plus seulement EDF) peut fournir les besoins annuel d'une famille de 4 à 5 personne (sans batterie polluante), si celle ci à pris la peine de remplacer son vieux frigo contre un A ou A++, si elle à virer toutes ces veilles inutiles, et enlever les allogènes et incandescentes contre des fluo-compactes dans les pièces les plus utilisées (et bientôt des Leds). A savoir qu’un système raccordé réseau débite annuellement 2 fois plus de KW qu’un système avec batteries de stockage.
    Je précise que l’ACV (Analyse de cycle de Vie) des panneaux photovoltaïque d’aujourd’hui donne un temps récupération de l’énergie de fabrication aux alentours de 2 ans (9 mois pour la photopile et 15 mois pour le cadre aluminium ! !)

    Pour la production d’appoint et l’industrie, de grandes installations éoliennes, Hydrauliènes, Houléennes Etc…intermittentes associées à du stockage sous forme d’énergie cinétique (volant à inertie sous vide) ou chimique (electrolyse ==>hydrogène ==>pile à combustible) et la co-génération par usage de la biomasse pourrais fournir une énergie et une puissance continue équivalente au besoins résiduels après campagne de maîtrise de l’énergie.

    Le coup d'une installation alternative peut paraître élevé...
    seulement, avec quoi comparer puisque le nucléaire n'intègre pas tout ses coups industriels externes et de recherches externes, environnementaux, ni même sociaux.
    Comment évaluer ne serais-ce que le sur coup de la vie des français au moment ou l’état français a emprunter tous ces milliards aux banques (financement CEA, CNRS….sans compter aujourd’hui ANDRA, ASN…) , que se soit sur les intérêt ou tt simplement sur la dévaluation indirect du franc et donc l’augmentation du coup des emprunts des particuliers ?
    Est ce normale de voir aujourd’hui des brevets privatisés après que le contribuable et le consommateur en ai fait les lourd frais ? ? ?
    de plus cette technologie ne fournie que 6% de l’énergie consommé par l’humanité…et d’après la plupart des estimation économique, devrais encore voir sa part diminuer…. Des centaines de milliards pour 6% d’effet de serre en moins…. Moi je dis bravo ! ! ! ! !
    C’est oublier que 20% de la population mondiale consomme 80% des ressources énergétique conventionnelles…
    et que 9% seulement possèdent un compte en banque, un toît et savent lire et écrire. Ces autres ont la chances d’avoir les guerres, les maladies, et les répercussion de l’effet de serre….

    Je ne pense pas qu'il faille arrêter la recherche sur la fusion, mais doit ton laisser tout les budgets de recherches s'engloutir la dedans. Par ailleurs l’EPR n’as rien de nouveaux et ne vas augmenter que de 3 Milliards € supplémentaire la dette d’edf déjà portée à 30 Milliards alors que nous somme déjà en surproduction d'éléctricité. Lorsque l’on compare cela avec le ridicule budget de L’ADEME (qui ne s’occupe pas que de l’énergie mais aussi de l’eau ,des déchets, du bruit etc…et encore , qd le ministère de l’industrie et des finance ne lui coupe pas le robinet comme cet été le lendemain même du plan climat voté le 16 aout 04) on comprend vite qu’on à belle et bien affaire à un blocage politique sur la nécessité de transparence face à cette question crucial et vitale qu’est l’énergie. 3 milliards ça fait cher payer pour les contribuable français pour la nouvelle vitrine du magasin AREVA ….on dit merci Anne lauvergeon ! ! ! !

    Récapitulatif :

    1 - Sobriété energétique de nos comportement vis à vis des gaspillage et superflues (le pull pour ne pas avoir à chauffer à 25 c° , la voiture pour moins d’un Km ! )

    2 - Efficacicé énergétique de nos équipement, tant du côté de l’utilisation que de la production d’énergie.

    3 - énergies renouvelables au fil de la ressource ou stockées

    4 - énergies conventionnel (nucléaire et fossiles) en appoint


    Tout le monde s’accorde à dire qu’il ce raisonnement coule de source, et pourtant dans la réalité des faits, c’est tjs et encore les énergie conventionnel qui sont retenues en priorité et la maîtrise des consommation et les alternatives de production qui restent les appoints ! ! ! !

    Comme vous pouvez le constater les solutions ne se trouve pas seulement dans un laboratoires mais aussi sur le terrain et dans les choix politiques…. Ce qui quelque part, redonne une dimension encore plus social à la recherche …et ça personne ne s’en plaindra.

    Espérant participer à ce forum en le faisant évoluer d’avantage.

    Erwann

  21. #17
    Evil.Saien

    Re : Cellule solaire

    Salut,
    je pourrais savoir d'ou tu tiens qu'il suffit de 9 mois pour rentabiliser l'énergie d'une cellule PV ??
    Ca me semble vraiment très très très en dessous de la réalité...

  22. #18
    r17777

    Re : Cellule solaire

    En fait la production à affiner ses méthodes, de plus les machines maintenant, tournent à plein régime, et ensuite "le raccordé réseau" permet de débiter plus de KW à l'année qu'un système sur batteries. Alors que ces dernières sont souvent pleines (en été, à la mi saison, et durant que l'on s'absente...vacances ou autres), la cellule raccordée au réseau, débite sans se soucier de savoir si on consomme ou non dans l'habitation.

    J'ai eu cette information il y a deux ou trois mois lors d'une conférence à Rennes de Mr Thierry Salomon du GEFOSAT qui est aussi un des acteur important de l'association Négawatt.

    Peut importe si il s'agit d'un an ou quatre ou huit ..... au vue de la durée de vie d'une telle technologie quasi sans entretien, l'éco-bilan reste largement positif.
    peut-on en dire autant de bcp d'autres technologies, ou bien même de la carrosserie aluminium d'une certaine marque automobile ? Au final grâce au sur-équipement de ses gammes affiche tjs un même poids à la balance. Et bien souvent ce sur équipement accroît le besoin en énergie du véhicule...

    merci pour tt cet interet que vous porter à ces questions...
    coordialement R1

  23. Publicité
  24. #19
    harry potter

    Re : Energie en générale (suite)

    salut je suis actuellement en prepa et je vprépare mon tipe sur les panneau solaire et je voudrais demander a r17777 si tu n'a pas de la documentation sur se sujet ou si tu saurais me rediriger quelque part pour en avoir merci d'avance

  25. #20
    weyb

    Re : Cellule solaire

    bonsoir,

    j'avais commencé à écrire et j'ai du faire une mauvaise manip'...


    je debarque dans le monde des energies renouvelables depuis peu, et j'ai donc lu avec gd interet les différents échanges ci-dessus.
    Voici ma problématique :
    nous habitons une maison de 100 m2 "tout électrique", avec dble vitrage, assez bonne isolation générale (5 cm de polystyrene sur les murs), parpaings classiques, sur vide-sanitaire de 60 cm max.
    c'est la 1ere fois que j'habite en maison, c'est donc l'occasion d'embrayer sur les energies renouvelables ! nous souhaitons donc passer à un autre mode de chauffage avant l'hiver, et nous sommes allés voir un Point Info Energie qui nous a expliqué les differents systemes à energie renouvelable.
    Mais difficile de choisir entre tout gaz avec chaudiere à condensation, ou solaire CESI/SSC + gaz en complément, ou CESI/SSC + electricité en complément, ou PAC air/eau + gaz, etc.. etc...
    J'ai bien compris que l'idéal est de prévoir certains aménagements à la conception de la maison, mais maintenant qu'elle est consrtuite, je n'ai pas les moyens de tout casser et tout refaire "proprement".

    Par ex, j'ai lu que les PAC etaient interessantes sur le papier, mais pour decouvrir bien apres que le bilan energetique global l'était moins et surtout que le gaz refrigerant est assez polluant, donc ca me fait reflechir et penser d'une nouvelle maniere !

    Donc : que me conseillez-vous comme systeme de chauffage à energie renouvelable ??? Je parle bien en termes "ecolo" et "economique" (l'idee de depart est bien de faire des economies à terme...). Car si nous devons depenser une "certaine somme" avant l'hiver prochain pour notre chauffage, autant le faire de la façon la plus "intelligente" possible, c-a-d en connaissant les tenants et les aboutissants (et ne pas decouvrir l'annee prochaine que notre systeme est globalement + polluant que ce qu'on pensait !).
    Notre pb est bien que nous DEVONS mettre un nv systeme de chauffage avant l'hiver, et sans rien casser !!!

    alors :
    - chauffage central au gaz avec chaudiere à condensation (qui consomme soi-disant 30% de moins qu'1 chaudiere classique) ?
    - radiateurs "Basse Température" (+ grands afin d'avoir la meme puissance, donc + chers) ?
    - PAC air/eau avec appoint gaz (cf ci-dessus) ?
    - CESI (chauffe-eau solaire individuel) + appoint gaz ?
    - SSC (syst solaire combiné : chauffe-eau+chauffage) + appoint gaz ?
    - appoint électrique ?
    - PV (15% de rendement actuel si j'a ibien lu) et revente a EDF ?

    j'espere ne pas lancer une polemique passionnée ! je souhaite avoir si possible des chiffres, des exemples concrets de realisation, des marques à eviter, des cas a eviter (ne pas faire comme ci sinon ça casse, faire comme ça...), pourquoi pas qqchose genre avantages/inconvenients au niveau ecologique/economique, sans penser a ce qui se fait en labo et se fera dans 5 ans à grande echelle...
    Que puis-je faire dans une maison deja consrtuite (quitte à y aller en plusieurs etapes) - hormis deja chercher a reduire ma conso ?

    Merci d'avance pour vos reponses,
    bien cordialement,
    weyb

  26. #21
    monnoliv

    Re : Cellule solaire

    Ca c'est le genre de question qu'il faut se poser avant de construire sa maison. Maintenant, toute modification sera beaucoup moins rentable:
    - placer la tuyauterie d'eau de chauffage dans toute la maison, puisque tu te chauffes actuellement à l'électricité.
    - placer des cellules photovoltaïques (tu as déjà payé et placé un toit or les cellules peuvent servir de toit)
    - payer cash le nouveau système de conversion d'énergie et jeter tous tes radiateurs électriques.
    ...
    Ne soldez pas grand mère, elle brosse encore.

  27. #22
    weyb

    Unhappy Re : Cellule solaire

    Citation Envoyé par monnoliv
    Ca c'est le genre de question qu'il faut se poser avant de construire sa maison. Maintenant, toute modification sera beaucoup moins rentable...
    précisions :
    nous habitons Grasse dans les Alpes-Maritimes, et nous sommes deja heureux d'avoir pu nous acheter une maison (qui a 15 ans), car ici les prix ont flambé en 3 ans... Il est désormais hors de prix d'acheter un terrain et de faire consrtuire dans la région... a moins d'avoir 450.000 euros au bas mot comme budget pour avoir 100 m2 - ce qui n'est aps notre cas.

    Est-il donc trop tard pour bien faire ?

    cordt
    weyb

  28. #23
    manuvaxe

    Re : Energie en générale

    Slt entierement d'accord avec toi et ta facon d'analyser le sujet !!!!!

  29. #24
    hayott

    Smile Re : Cellule solaire

    Bonjour, quand je lie toutes les discutions de forum, j’en viens toujours à la même pensée, c’est le Co2 qui est le problème principale. Alors je me pose la question si ce n’est pas là qu’on doit s’y intéresser pour trouver un remède qui pourrait traiter ces gaz avant qu’il s’échappe dans l’air.
    Il y a des créneaux dans l’industrie qui on besoin du Co2. Y aurais-t-il la possibilité de stocker ces gaz, et les restituer au demandeur de Co2 ?

  30. Publicité
  31. #25
    lukum

    Lightbulb Re : Cellule solaire

    bonjour,

    L'energie photovoltaique consiste en la récupération de l'énergie des photons (lumière) pour la transformé en énergie électrique (électrons).
    La récupération se fait par le biais de cellules solaire. Ces cellules sont composés de semi conducteurs contenant des impureté (atomes arrangés)de type arsenic de gallium.......
    Théorie/
    les photons et les électrons peuvent échanger leurs énergies car il possèdent la même force fondamentale l'électromagnetisme. Lorsque un photon rencontre certains types d'atomes (arsenic et gallium)et plus précisément le nuage d'électron qui l'entoure, le photon apporte son énergie a un électron qui change d'état énergétique.
    Celà peut permettre un déplacement des électrons et donc du courant électrique.

    ciao

  32. #26
    GeothermieIndependante

    Talking Re : Cellule solaire

    Certains pensent que parce que en France « les différentes applications de la géothermie » paraissent être sous la coupe des producteurs d’électricité cela devrait être le cas pour l’éternité.

    Pour mémoire je rappelle que 1 watt d’électricité donne 4 watt de chaleur par échanges thermiques avec le sous sol avec trois cas (captage horizontal (profondeur (0, 50 m < x < 1 m) ), captage vertical dans nappe phréatique (profondeur (10 m < x < 50 m) ), vertical dans roches (profondeur (20 m < x < 250 m) ).

    En Fait si l’on regarde ce qui se passe en Europe notamment en Allemagne ou en Suisse, on trouve des projets de lotissement avec immeubles et maisons individuelles où sont combinés les sources d’énergies renouvelables avec un volet d’Energie solaire (panneaux Photo voltaïque) à partir des toits des immeubles et un volet de géothermie comportant des forages verticaux à proximité des maisons individuelles et des immeubles. Des études géologique on été faites pour vérifier que la température captées soit compatibles avec le renouvellement de la ressource.

    Pour ce qui concerne le prix des ouvrages on a en France un phénomène commercial de type « Guadeloupe » qui vise à capter ou effacer le crédit d’impôt. Les prix pratiqués en France sont nettement plus importants. Mais cela peut changer .

    GeothermieIndependante
    .

  33. #27
    sean76

    Re : Cellule solaire

    Bonjour,
    Je suis en 1ere science de l'ingénieur à Rouen.
    Dans le cadre d'une réalisation d'un TPE, je voudrais savoir s'il existe une équation chimique entre le silicium, le bore, le phosphore et les photons qui expliquerais le fonctionnement d'un panneau photovoltaïque.
    Merci.

  34. #28
    LPFR

    Re : Cellule solaire

    Bonjour et bienvenu au forum.
    Non. Ça n'a rien (ou très peu) à voir avec la chimie. Et encore moins avec des équations.
    Il s'agit des semi-conducteurs, des bandes d'énergie, et des jonctions PN.
    Vous pouvez avoir des renseignements dans ce fascicule:
    http://forums.futura-sciences.com/at...ducteurs-a.pdf
    Au revoir.

Discussions similaires

  1. cellule spécialisée / cellule différenciée ?
    Par rapunzel dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/12/2011, 21h40
  2. Probleme de compréhension cellule solaire
    Par Jackyzgood dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/02/2009, 12h21
  3. cellule solaire pour alimentations de tél portables
    Par grosnez dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/09/2007, 12h40
  4. recherche cellule solaire
    Par JM&TT dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/04/2006, 10h28
  5. Cellule transformée et cellule cancereuse !!
    Par usryan dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/05/2005, 11h27