Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Effet tunnel



  1. #1
    hubald

    Effet tunnel

    Bonjours à tous.

    Voilà, si j'ai bien compris, il est possible de traverser la matière dans certaines conditions, puisque la matière est composé d'atomes et qu'un atome est constitué à 99,9999999999999 % de vide.

    Quand ma main touche la table, si elle ne passe pas au travers c'est parce que les electrons de ma main et ceux de la table se repousses avec une une immense force.

    Lorsque se produit l'effet tunnel, comment se fait-il que les électrons ne se repousses pas ?

    Théoriquement, pourrait-on être un passe-muraille ?

    Merci

    -----

    Dernière modification par hubald ; 29/05/2016 à 15h24.

  2. Publicité
  3. #2
    LPFR

    Re : effet tunnel

    Bonjour.
    La matière n’est pas « pleine de vide »..
    Cette phrase fausse date d’il y a un siècle, à l’époque où le modèle atomique était celui de Bohr, avec des électrons qui étaient des petites billes qui tournaient autour du noyau.
    Ce modèle a été abandonné il y a un siècle et remplacé par un modèle dans lequel c’est le comportement ondulatoire des électrons qui est utilisé. Les électrons se trouvent autour du noyau en formant une espèce d’onde stationnaire. Dans ce modèle la matière est plutôt pleine d’électrons dilués

    Et les atomes ne s’interpénètrent (presque) pas. Car ces « ondes stationnaires » (les orbitales) se repoussent. Cette interdiction d’interpénétration des orbitales, est connue comme le « principe d’exclusion de Pauli ».

    Pour l’effet tunnel, les ondes des électrons ne s’arrêtent pas net à un endroit. Elles continuent en diminuant d’amplitude exponentiellement très rapidement. Mais pour des distances courtes la probabilité de trouver un électron « là où il n’a pas le droit d’y être » n’est pas tout à fait nulle. Et il arrive donc, que l’électron traverse une barrière de potentiel (très étroite).
    Au revoir.

  4. #3
    albi69

    Re : effet tunnel

    Bonjour
    Je ne sais pas si c'est le même phénomène, mais en mécanique, quand on plaque deux cales Johnson l'une contre l'autre, elles se "collent". Il faut dire que ces cales ont un état de surface et une planéité parfaites, si ça peut exister.
    Je ne crois pas que ce soit un phénomène magnétique. Peut être un autre phénomène?
    Il faut quand même supprimer tout l'air présent entre les cales en les pressant fortement l'une contre l'autre.

  5. #4
    hubald

    Re : effet tunnel

    Pour l’effet tunnel, les ondes des électrons ne s’arrêtent pas net à un endroit. Elles continuent en diminuant d’amplitude exponentiellement très rapidement. Mais pour des distances courtes la probabilité de trouver un électron « là où il n’a pas le droit d’y être » n’est pas tout à fait nulle. Et il arrive donc, que l’électron traverse une barrière de potentiel (très étroite).
    Donc si je restais appuyé contre un mur pendant un temps infini, je finirais par traverser ce mur ?

  6. #5
    coussin

    Re : effet tunnel

    Citation Envoyé par hubald Voir le message
    Donc si je restais appuyé contre un mur pendant un temps infini, je finirais par traverser ce mur ?
    Non, je ne pense pas...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    LPFR

    Re : effet tunnel

    Re.
    Citation Envoyé par albi69 Voir le message
    Bonjour
    Je ne sais pas si c'est le même phénomène, mais en mécanique, quand on plaque deux cales Johnson l'une contre l'autre, elles se "collent". Il faut dire que ces cales ont un état de surface et une planéité parfaites, si ça peut exister.
    Je ne crois pas que ce soit un phénomène magnétique. Peut être un autre phénomène?
    Il faut quand même supprimer tout l'air présent entre les cales en les pressant fortement l'une contre l'autre.
    Ce que l’on lit partout est que ce sont les forces de Van der Waals qui sont responsable de ce « collage ».
    Je ne suis pas vraiment convaincu. Car la planéité au niveau atomique est un mythe. De plus de que vous avez une surface propre (clivage, par exemple) exposée à l’air elle se recouvre d’une couche de merde de quelques atomes d’épaisseur en quelques microsecondes. Je penche plutôt pour le collage dû à cette couche de saleté. Bien sur, ce sont encore des forces de Van der Waals. Mais non entre les atomes des cales.
    Et les forces de Van der Waals sont dues à l’interaction entre les orbitales de deux atomes.


    Citation Envoyé par hubald Voir le message
    Donc si je restais appuyé contre un mur pendant un temps infini, je finirais par traverser ce mur ?
    Oui. Mais cela demanderait très longtemps et de plus vous n’auriez qu’un atome qui traverserait de temps à autre (un par millénaire, par exemple). Aucune chance de vous retrouver en entier de l’autre côté.
    A+

  9. Publicité
  10. #7
    hubald

    Re : effet tunnel

    Oui. Mais cela demanderait très longtemps et de plus vous n’auriez qu’un atome qui traverserait de temps à autre (un par millénaire, par exemple). Aucune chance de vous retrouver en entier de l’autre côté.
    c'est pour ça que j'ai dis un temps infini, en supposant que je sois immortel

Discussions similaires

  1. Effet Tunnel
    Par Atlas2013 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/12/2013, 03h54
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 28/11/2010, 14h50
  3. l'effet tunnel
    Par sir hotman dans le forum Physique
    Réponses: 17
    Dernier message: 18/02/2006, 19h33
  4. Effet tunnel
    Par pepinou dans le forum Physique
    Réponses: 19
    Dernier message: 30/01/2006, 21h28
  5. effet tunnel
    Par trinity9 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/04/2004, 19h05