Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

la radioactivité alpha



  1. #1
    zeby92

    la radioactivité alpha


    ------

    Bonjour à tous !
    Voilà, je me posais quelques questions à propos de la radiactivité alpha.
    Alors je sais qu'il s'agit d'un neutron se dégagant d'un noyau et que cette radioactivité peut-être arrêter "simplement" avec une feuille de papier en guise de "couvercle".
    Cette forme est donc naturelle. Mais quels sont les métaux (ou liquide ou gaz) qui dégage des atomes Alpha ?
    Je crois que l'américanium 241 en fait parti, mais c'est un isotope de l'uranium, non ?

    Bref, j'attends vos réponses pour comprendre ce mystère pour moi.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    deep_turtle

    Re : la radioactivité alpha

    Attention, la radioactivité alpha, c'est l'émission de noyaux d'hélium, constitués de 2 protons et 2 neutrons, pas l'émission de neutrons !

    Quand à l'Americium, je t'avoue que je ne sais pas s'il est radioactif alpha, mais en tout cas ce n'est pas un isotope de l'uranium : tous les isotopes de l'uranium s'appelle uranium avec un numéro derrière indiquant le nombre de masse.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  4. #3
    Jackyzgood

    Re : la radioactivité alpha

    En général ce sont tous les noyaux atomique lourd qui sont emmetteur alpha. Comme ils sont trop gros par rapport a la courbe de stabilité, le seul moyen pour la rejoindre est de perdre de la masse et ca se fait en expulsant un noyau d'He.
    si c'est idiot mais que ca marche, c'est que ce n'est pas idiot

  5. #4
    curieuxdenature

    Re : la radioactivité alpha

    Bonjour Zeby92,

    j'ai regardé rapidement le tableau des isotopes, et apparement, tous les éléments à partir du plomb 82204 ont un ou des isotopes naturels qui sont emetteurs Alpha.

    En dessous ça se raréfie vu que peu d'éléments ont des isotopes instables, par exemple on a un des 6 isotopes du platine, le Pt 78190 qui l'est. L'osmium 76186 et le Néodyme 60144 qui me semble bien être le plus léger des emetteurs Alpha naturels.
    A priori ce sont tous des métaux solides à température ordinaire sauf le Radon qui est le seul gaz et le Francium qui est liquide à 27°C.
    L'electronique, c'est fantastique.

  6. #5
    Sycan

    Re : la radioactivité alpha

    Et attention on parle seulement du noyau de l'hélium, donc cette "particule" radioactive est chargé positivement (2 protons (+) et 2 neutrons (neutre))

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Alpha de cronbach
    Par quichette dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 14/02/2016, 09h08
  2. masse et rayon atomique pour la radioactivité alpha
    Par gohu dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/11/2010, 23h29
  3. filtre H-alpha
    Par cunégonde dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 13
    Dernier message: 03/03/2009, 11h15
  4. h-alpha et h-alpha
    Par RT3669 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/01/2007, 22h34
  5. Désintégration Alpha
    Par Condensat_B-E dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 28/08/2004, 17h01