Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Résistance thermique



  1. #1
    Chadocan

    Résistance thermique

    Bonjour,

    J'ai une question un peu bête que je me pose :

    Prenons une pièce qu'on suppose hermétique et dont les murs sont faits de plusieurs matériaux (les valeurs sont pour l'exemple):

    1er cas: il y'a un radiateur qui apporte 20 W dans la pièce, la température extérieure est de 30 °C, la température de la pièce est de 40°C (c'est une petite pièce). Il fait nuit (y'a pas de soleil quoi).

    2ème cas: Il y'a toujours le radiateur, la température extérieure est 40 °C, quelle est la température de la pièce ?

    Intuitivement, je me dis :

    Phi = 1/Req * (Text1 - Tint1)
    et :
    Phi = 1/Req * (Text2 - Tint2)
    Donc
    Text1 - Tint1 = Text2 - Tint2
    Tint2 = Text2 - Text1 + Tint1 = 10 + 40 = 50 °C

    Est-ce stupide comme raisonnement ? Surtout est-ce que la valeur obtenue est réaliste ou est-ce que j'ai fais de grosses approximations ?

    Si quelqu'un a un élément de réponse.

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    invite07941352

    Re : Résistance thermique

    Bonjour,
    Oui, pour de petits écarts de température , la température intérieure suivra la température extérieure augmentée du delta T constant .
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  4. #3
    Chadocan

    Re : Résistance thermique

    D'accord, merci et pour de gros écarts ? Le rayonnement devient prépondérant et le T^4 fait que la température intérieure augmentera moins que celle à l'extérieur ?

  5. #4
    invite07941352

    Re : Résistance thermique

    Re,
    Oui, disons que le rayonnement en T^4 augmente plus vite que les autres pertes , c'est aussi mon raisonnement intuitif . Comme application pratique , c'est aussi ce qui se passait dans les circuits de refroidissement automobiles anciens ; Maintenant , ils sont pleins de thermostats et régulés ...
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  6. #5
    RomVi

    Re : Résistance thermique

    Bonjour

    Pour les hautes températures l'effet du rayonnement apporte une variation qui n'est plus considérée comme linéaire, mais pour les petits écarts de température la convection agit de même.
    En pièce jointe on peut voir le coefficient de convection d'une plaque de 1m² (1m x 1m) en fonction de sa différence de température avec l'air ambiant supposé calme.
    Images attachées Images attachées

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Inertie thermique vs résistance thermique
    Par alexx08 dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 05/09/2015, 18h02
  2. Résistance thermique théorique contre résistance thermique mesurée ?
    Par mogador777 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/11/2011, 23h26
  3. conductance thermique/ resistance thermique
    Par le11960 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/01/2011, 10h02
  4. resistance thermique
    Par ellebore dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/08/2009, 08h56
  5. Exercice ( flux thermique et resistance thermique )
    Par fino94 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/02/2009, 15h10