Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

la conquête spatiale



  1. #1
    martien48

    la conquête spatiale


    ------

    Je souhaite simplement poser une petite question : pour la conquête spatiale, l’accélération de départ n’a pas de limite inférieure mais une limite supérieure : celle supportable par le corps humain.
    Si on plonge le corps de l’astronaute dans l’eau, ce dernier ne ressentira que la pression de l’eau, certes proportionnelle à l’accélération de la « baignoire » dans laquelle il se trouvera, mais somme toute supportable.

    On pourrait donc accélérer le « vaisseau » dans lequel il se trouve (par exemple grâce à une source d’énergie statique) bien plus fort que si l’astronaute n’était pas dans l’eau.

    Merci.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Coincoin

    Re : la conquête spatiale

    Salut,
    Non, même dans l'eau il ressentira la même accélération... C'est une pseudo-force qui s'ajoute à toutes les autres.
    Encore une victoire de Canard !

  4. #3
    Seirios

    Re : la conquête spatiale

    Et en jouant sur un liquide avec une plus forte densité, et en vertu du théorème d'Archimède, ne pourrait-on pas "atténuer" les effets de la gravitation ?

  5. #4
    Samory

    Re : la conquête spatiale

    Même si le liquide est extrèmement dense, l'homme ressentira quand même l'effet de l'accélération.
    Je pense que l'intéret de la question est de l'ordre du confort. Il ne faut que quelques dizaines de minutes à la navette et à l'homme pour s'échapper de l'appesanteur. Bien que ces quelques minutes soient désagréables, elles ne sont pas mortelles.
    A mon avis, le seul moyen permettant d'échapper à cette accélération est de se retrouver dans une bulle spatio temprelle stable. Je m'explique : La Navette accélére, donc tous ce qui est à l'intérieur de la navette ressent l'accélération, sauf si on est "protéger" par un pseudo " bouclier" spatio temporelle qui est, par définition (enfin je pense) indépendant du milieu où il se trouve. ( A vrai dire je n'arrive pas à développer cette idée, mille excuses)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    wizz

    Re : la conquête spatiale

    Tu mets une bille dans une bassine d'eau, bien au milieu.
    Tu mets la bassine en mouvement, avec une grosse accélération.
    Tu vas constater , par son inertie, que la bille "reculera" dans la bassine pour finir en butée contre le bord.
    Il en sera de même pour l'astronaute. Avec une méga accélération, il finira écrasé contre le bord de sa piscine.

  8. #6
    JPL
    Responsable des forums

    Re : la conquête spatiale

    Citation Envoyé par Samory
    ( A vrai dire je n'arrive pas à développer cette idée, mille excuses)
    Normal : ce serait très bien dans un livre de science-fiction. Mais dans la réalité, il faudrait violer combien de lois de la physique pour obtenir ça ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. Publicité
  10. #7
    wizz

    Re : la conquête spatiale

    @martien48

    Ça me rappelle quelque chose
    Tu n'aurais pas eu cette idée en regardant une bande dessinée de Joe Halderman : La guerre éternelle...

  11. #8
    yemi

    Re : la conquête spatiale

    Salut,
    Citation Envoyé par Samory
    Même si le liquide est extrèmement dense, l'homme ressentira quand même l'effet de l'accélération.
    Plus le liquide est dense plus on ressend l'accélération. En effet plus, il est dense plus il se raproche du solide. Et a ce moment la ca revient au meme que ds un fauteuil.

  12. #9
    Argyre

    Re : la conquête spatiale

    Citation Envoyé par yemi
    Salut,

    Plus le liquide est dense plus on ressend l'accélération. En effet plus, il est dense plus il se raproche du solide. Et a ce moment la ca revient au meme que ds un fauteuil.
    Hem, ... euh je pinaille, mais la densité n'est pas directement liée à la solidité. Le mercure liquide est très dense par exemple.
    En fait, si le liquide est très dense, la poussée d'Archimède est très forte (proportionnelle au volume de liquide déplacé qui est donc plus lourd), ce qui empêche l'objet moins dense de couler.
    Citation Envoyé par Wizz
    Tu mets une bille dans une bassine d'eau, bien au milieu.
    Tu mets la bassine en mouvement, avec une grosse accélération.
    Tu vas constater , par son inertie, que la bille "reculera" dans la bassine pour finir en butée contre le bord.
    Il en sera de même pour l'astronaute. Avec une méga accélération, il finira écrasé contre le bord de sa piscine.
    "reculer" ou "s'enfoncer" ? Si tu accélères la bassine sur le côté, gare aux éclaboussures ! La bille ne fait qu'aller à la place de l'eau qui en sort !
    Et si tu voulais dire "enfoncer", l'eau aussi subit une accélération qui la pousse contre le fond. Si la bille est moins dense que l'eau (sinon l'expérience ne sert à rien, elle est déjà au fond), elle reste en surface toujours à cause de ce bon vieux principe d'Archimède.

    Bref, en cas d'accélération ajoutée à la gravité, un être humain placé dans une cuve d'eau indéformable ne bouge pas, bien qu'il subisse globalement une pression plus forte.
    Petit détail : ce qu'il ressent n'est pas équivalent à une plongée en eau plus profonde, car il doit ressentir l'accélération de chaque partie de son corps (tout comme au décollage d'un avion on ne bouge pas par rapport à l'avion, on ressent une plus forte pression sous nos fesses et on ressent aussi une accélération globale vers le haut)

  13. #10
    wizz

    Re : la conquête spatiale

    Ne pinaille pas sur les détails d'éclaboussure. On en fait l'abstraction. Si j'ai pris l'exemple de la bassine d'eau, c'est que l'expérience est facilement faisable. Et bien entendu que la bille d'acier va couler à pic jusqu'au fond de la bassine, mais comme on va soumettre la bassine une accélération horizontale, cela ne change rien au résultat. On peut mettre la bille tout simplement dans une bassine vide (mais rempli d'un fluide qu'on appelle de l'air, ça ne changerait rien non plus)

    Si tu veux, on refait l'expérience. Cette fois ci, sera un récipient entièrement rempli d'eau et étanche. Donc pas d'éclaboussement ou de vague d'eau.
    Dans ce récipient se trouve un objet en équilibre au centre du récipient.
    Ce récipient sera soumis à une accélération.
    Que fera l'objet au milieu en suspension?
    -Si ce n'était pas l'eau mais du béton, l'objet subira la même accélération que le récipient.
    -Si c'était un fluide très fluide, l'objet ira s'écraser sur la paroi au fond (par rapport au mouvement)
    -Si c'était un fluide très dense, il y la résistance aérodynamique ou hydrodynamique, et donc l'objet mettra plus de temps avant d'aller s'écraser contre la paroi indéformable du récipient.

    Pourquoi donc je suis sûr et certain que l'objet ira s'écraser sur la paroi opposée?
    Souviens toi de l'exercice de la pendule (ou du kiki suspendu sur le rétro de la voiture). On soumet l'ensemble à une accélération a. Exprimer l'angle de la pendule en fonction de l'accélération.
    Donc s'il n'y avait pas la ficelle pour retenir kiki (et donc tirer kiki avec la voiture), kiki finira sa course sur la banquette arrière.

  14. #11
    Argyre

    Re : la conquête spatiale

    Citation Envoyé par wizz
    Si tu veux, on refait l'expérience. Cette fois ci, sera un récipient entièrement rempli d'eau et étanche. Donc pas d'éclaboussement ou de vague d'eau.
    Dans ce récipient se trouve un objet en équilibre au centre du récipient.
    Ce récipient sera soumis à une accélération.
    Que fera l'objet au milieu en suspension?
    ...
    -Si c'était un fluide très fluide, l'objet ira s'écraser sur la paroi au fond (par rapport au mouvement)
    ...
    Pourquoi donc je suis sûr et certain que l'objet ira s'écraser sur la paroi opposée?
    Souviens toi de l'exercice du pendule ...
    Ca me semble être un mauvais exemple car entre un pendule et une bassine, on n'utilise pas les mêmes formules ...
    Et précisément, dans l'exemple que tu donnes, moi je parierais sur un objet qui ne bouge pas !
    En effet, si l'objet est bien en suspension dans l'eau, ça veut dire qu'il a la même densité que l'eau. Or, dans ce cas, si tu accélères d'un côté, l'eau subit l'accélération autant que l'objet, donc je ne vois pas pourquoi l'objet aurait plus de chance que l'eau d'aller sur le côté.
    En vérité, les 2 tentent d'aller sur le côté, l'eau et l'objet, et seule la différence de densité donc la poussée d'Archimède fera la différence. Pas de bol, l'objet est aussi dense, donc AMHA il ne bougera pas.
    Dans le cas du pendule dans la voiture, comme il est beaucoup plus dense que l'air, il va précisément prendre la place de l'air !
    Fais donc l'expérience de la bassine comme tu le dis, tu verras bien !

  15. #12
    wizz

    Re : la conquête spatiale

    et l'inertie?

  16. Publicité
  17. #13
    GillesH38a

    Re : la conquête spatiale

    L'effet de l'accélération est de provoquer une gravité apparente. Effectivement, la gravité provoquera un gradient de pression dans le liquide qui accelerera le corps, mais identiquement au liquide ambient. Ce n'est pas tant la pression en elle-même qu'on ressentira que la différence de pression entre le "bas" et le "haut" : tout se passera comme si on flotte dans le liquide, mais avec une pesanteur supérieure. On restera bien immobile par rapport au liquide , mais avec une sensation de pesanteur interne plus grande.

    A mon avis, le liquide ambiant aura quand même l'avantage d'agir comme une combinaison anti-g : le gradient de pression externe va se répercuter sur la pression interne et éviter le déplacement du sang vers le bas. C'est donc a priori intéressant pour supporter l'accélération, même si ça ne la supprime pas.

  18. #14
    planck est en moi

    Re : la conquête spatiale

    Il me semble à moi aussi que si le système (bocale poisson) est en équilibre interne l'augmentation de gravité ne devrait pas le déséquilibrer car la totalité du systeme est écrasé en même temps. Le corp sera en effet sous tenu par le fluide plutôt que par une parois.

    Je me demande juste en quoi cela empêcherai le sang d'aller vers le bas.

    De plus plongé dans l'eau le corps sera soumis à la pression de l'eau et à l'accélération du système alor qu'en temps normal il est soumis à la pression de l'air plus l'accélération du système donc une pression globale moin importante.

Discussions similaires

  1. La conquete spatiale
    Par alias_sg1 dans le forum Astronautique
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/03/2007, 13h45
  2. Tpe : La conquête spatiale
    Par Guyguyz dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/01/2007, 08h38
  3. Conquête spatiale
    Par Guyguyz dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/12/2006, 22h11
  4. Le relancement de la conquète Spatiale
    Par Alain28 dans le forum Archives
    Réponses: 34
    Dernier message: 11/08/2006, 19h02
  5. Kennedy et la conquête spatiale
    Par JFK dans le forum Archives
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/07/2003, 17h38