Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Expérience du choix retardé



  1. #1
    curiossss

    Expérience du choix retardé

    Bonjour,

    A propos de l'article de 2007 décrivant l'expérience de choix retardé :
    https://www.futura-sciences.com/scie...-espace-10413/
    je voudrais revenir sur le schéma proposé de l'expérience de Wheeler avec soit un écran E, soit deux télescopes.

    Je me demande ce que donnerait l'expérience si à la place des 2 télescopes on avait mis un télescopes par frange, à l'emplacement exact des franges.
    Mis côte à côte les télescopes se comporteraient-ils comme un écran ? Si non, et si on comble les espaces entre les télescopes par une membrane, que se passerait-il ?
    Si là on obtient des franges détectables par les télescopes, alors si on perce la membrane avec des fentes ou des trous très peu nombreux et très petits on obtient encore des franges ? Et si on augmente leur quantité et/ou leur taille à partir de quand on perd les franges ? Et si la membrane est transparente au lieu d'être opaque ? Etc...

    Il y aurait plein d'expériences complémentaires à faire, je reste sur ma faim... si un expérimentateur lit ces lignes...

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    phys4

    Re : Expérience du choix retardé

    Citation Envoyé par curiossss Voir le message
    Je me demande ce que donnerait l'expérience si à la place des 2 télescopes on avait mis un télescopes par frange, à l'emplacement exact des franges.
    Mis côte à côte les télescopes se comporteraient-ils comme un écran ? Si non, et si on comble les espaces entre les télescopes par une membrane, que se passerait-il ?
    Bonjour,
    Je ne vois pas vraiment où est l'aspect mystérieux : le point important est que les télescopes sont focalisés sur les fentes, donc ils ne peuvent voir que l'onde venant d'une seule fente.
    Quel que soit l'endroit où l'on mettre le télescope, l'intensité reçue ne dépendra pas des franges puisque les deux ondes ne peuvent pas interférer, l'une est focalisée, l'autre est dispersée.

    Dès que l'on place une membrane, les franges apparaitront car les deux ondes seront détectées. Si elle est transparente, il n'y a pas détection.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  4. #3
    curiossss

    Re : Expérience du choix retardé

    Bonjour,

    Je n'évoque pas de mystère, mais le résultat anti-intuitif de cette expérience aiguise la curiosité.

    J'aimerais savoir si un télescope placé sur une frange, qui ne serait pas alignée avec la source et une des fentes, verrait quelque-chose si ce télescope fait corps avec la membrane (la membrane + lentille du télescope formant un plan), sachant que l'ouverture peut être vraiment minuscule sans empêcher la détection.
    Après tout on nous parle du fait que l'observation influe le résultat...

    L'autre aspect intéressant serait de reprendre l'expérience avec une membrane en y perçant des trous ou des fentes minuscules, puis de plus en plus grand(e)s ou larges, et voir à partir de quel moment on perd les franges (et pour rendre la chose plus amusante, en plaçant des télescopes derrière les trous, mais plus loin).

    ---

    Je rebondis sur la question de l'"observation". Un plan placé derrière les fentes voit se former sur lui des franges. Si on place un détecteur d'impacts derrière le plan peut-on dire qu'on "observe" les électrons ? Ou c'est déjà trop tard, l'observation étant faite après l'impact ?

  5. #4
    phys4

    Re : Expérience du choix retardé

    Citation Envoyé par curiossss Voir le message
    J'aimerais savoir si un télescope placé sur une frange, qui ne serait pas alignée avec la source et une des fentes, verrait quelque-chose si ce télescope fait corps avec la membrane (la membrane + lentille du télescope formant un plan), sachant que l'ouverture peut être vraiment minuscule sans empêcher la détection.
    Après tout on nous parle du fait que l'observation influe le résultat...

    L'autre aspect intéressant serait de reprendre l'expérience avec une membrane en y perçant des trous ou des fentes minuscules, puis de plus en plus grand(e)s ou larges, et voir à partir de quel moment on perd les franges (et pour rendre la chose plus amusante, en plaçant des télescopes derrière les trous, mais plus loin).
    Je remarque que le télescope n'a pas besoin d'être aligné sur la source et une fente, car l'on suppose que les fentes assez étroites pour diffuser la lumière sous un angle suffisant. Cette condition est in dispensable pour observer les interférences.
    Rien n'interdit de mettre un écran, avec un simple trou pour l'objectif du télescope : il sera possible d'observer les franges et de mesurer la lumière venant d'une seule fente simultanément.

    Cela peut paraitre bizarre, mais en envoyant les photons un par un, ils aboutiront soit sur l'écran, où ils formeront progressivement les franges, soit dans le télescope où ils seront comptés une fois sur deux.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  6. #5
    curiossss

    Re : Expérience du choix retardé

    Donc pourquoi certains parlent du fait que l'observation influe sur le résultat de l'expérience ? Ce n'est pas tellement l'observation mais le dispositif expérimental qui influe sur le résultat...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    phys4

    Re : Expérience du choix retardé

    En mécanique quantique, seul le dispositif de mesure compte.

    La présence de l'observateur humain n'a d'effet qu'en (mauvaise) philosophie.
    Qu'un résultat soit enregistré et lu plus tard par un observateur ou vu en direct par l'observateur, ne changera pas le résultat d'une mesure.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  9. Publicité
  10. #7
    curiossss

    Re : Expérience du choix retardé

    Je suis bien d'accord. Je trouve que bien des gens de science sautent frénétiquement sur toute occasion de caresser dans le sens du poil tous ceux attirés par le mysticisme. Un bon filon, ils l'ont bien compris. D'ailleurs, pour avoir une meilleure chance d'être publié en vulgarisation scientifique, et de se faire un nom, une bonne couche de mauvaise philosophie semble être de mise.

    Pour en revenir à des choses intéressantes et loin des misères humaines :
    La nature ondulatoire de la lumière, et autres particules, ne fait plus aucun doute. On doit écarter de notre esprit toute représentation corpusculaire. Ce n'est qu'au moment d'une interaction que la particule 'libère' ou 'concentre' (toute autre définition est acceptée, mais probablement fausse) toute son énergie sur un point d'impact. J'enfonce des portes ouvertes tout ceci est déjà bien connu et admis. Alors je ne vois pas où est le mystère dans cette expérience de Wheeler, ni ce qui leur permet de dire que le choix de l'expérimentateur influe sur le passé ! Comme si dans leur esprit le résultat de l'expérience est défini par la façon dont la particule passe par les fentes (par une seule ou par les deux). Ce qui n'a rien a voir avec ce qu'on sait déjà : la nature ondulatoire de la particule quand elle voyage dans l'espace est bien établie, donc elle passe par les deux fentes. Point. Le reste c'est de la mauvaise philosophie et un moyen d'attirer l'attention des médias.


    Bonus : l'expérience avec des pastèques :
    On envoie des pastèques avec un canon. Bien après la sortie de la pastèque par la bouche du canon on décide (choix retardé) soit de dresser un mur sur sa trajectoire, soit un sabre de samouraï. La pastèque ne se laisse "jamais surprendre", quand c'est un mur qu'on lui présente, elle s'écrase, et quand c'est le sabre elle se divise en deux. On ne connaîtra jamais la vraie nature de la pastèque, mais le résultat est bien conforme à la théorie : la pastèque est à la fois un ensemble de deux moitiés de pastèque, et un ensemble d'une multitude de morceaux de chair à pastèque.
    On le constate, le choix de l'expérimentateur influe sur le résultat de l'expérience. Comme le fait remarquer Andrei Linde, qui peut savoir le rôle exact de la conscience dans la structure physique de l'Univers ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. MQ Choix d'intrication retardé
    Par Viiksu dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 18/09/2016, 16h22
  2. Réponses: 34
    Dernier message: 19/04/2013, 13h26
  3. Question sur la gomme quantique a choix retarde
    Par ryba7 dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 14/12/2011, 03h56
  4. Réponses: 29
    Dernier message: 12/08/2011, 18h40
  5. Réponses: 23
    Dernier message: 19/10/2010, 16h16