Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Danger d'une source radioactive.




  1. #1
    babouchcka4

    Danger d'une source radioactive.

    Bonjour j'aurais besoin d'aide pour cette question de mon tp.

    Les rayonnements agissent sur la matière par l’énergie qu’ils sont capables de lui céder. Les normes du commissariat à l’énergie atomique (CEA) recommandent de ne pas dépasser 0,3 roentgen par semaine. Le roentgen est une unité d’exposition qui provoque l’apparition de 2,08×109 paires d’ions dans 1 cm3 d’air (0,001293 g) ou qui donne une énergie de 93×10-7 J/g de tissu vivant. Une source de 60Co de 100 μCi donne à une distance de 1 cm une exposition de 13,5 roentgens par heure.

    Conclusion : cette source utilisée normalement en séance de TP est-elle dangereuse ?

    Ps: l'activité théorique initiale de la source de cobalt = 1 microcurie.
    l'activité expérimentale de la source de cobalt = 0.250 microcurie.

    Je ne comprends pas, comment faire pour trouver un résultat qui me permettrait de conclure. Une idée ? Merci d'avance.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    XK150

    Re : Danger d'une source radioactive.

    Bonjour ,
    Bon , on ne va pas commenter les données …

    Vous avez une phrase qui résume tout , ensuite il faut faire une ou 2 hypothèses sur la façon de travailler et une ou 2 règles de 3 ( produits croisés ) …: -
    - Sur la semaine , vous passez raisonnablement combien temps en TP avec la source proche ?
    - En TP , vous travaillez raisonnablement à quelle distance de la source ?
    Avec ces hypothèses , vous allez bien voir à combien vous tombez par rapport à la norme donnée .

    Vous direz à celui qui a posé l'énoncé que le Curie est hors la loi depuis 1982 : il est passible de prison si vous vous voulez vous débarrasser de cette personne ..
    Dernière modification par XK150 ; 15/04/2019 à 14h53.

  4. #3
    babouchcka4

    Re : Danger d'une source radioactive.

    Bonjour, je me doutais bien qu'il fallait faire des produits en crois.
    du coup sachant que l'on à travaillé 2h avec cette source dans la semaine, à une distance de 40 cm voir 50 cm, je trouve une exposition de 0.0066 roentgen pour 2 heures avec une source de 1 microcurie.
    Est-ce possible ?


  5. #4
    XK150

    Re : Danger d'une source radioactive.

    Donc zut , je vais devoir faire les calculs …

    40 ou 50 cm , je veux bien , mais vous avez choisi quelle distance pour faire votre calcul ???? Il faudrait au moins que je prenne la même chose …
    La source utilisée n'est pas de 1 microcurie .

  6. #5
    babouchcka4

    Re : Danger d'une source radioactive.

    j'ai pris 40 cm. la source n'est pas de 1 ? Mais alors il faut prendre quoi ? La valeurs expérimentale ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    XK150

    Re : Danger d'une source radioactive.

    Pour moi , l'activité théorique initiale , c'est le jour où elle été élaborée ou mieux encore , le jour où on a mesuré son activité pour donner cette valeur étalon à la date donnée .
    Vous , ici , vous l'utilisez plusieurs années après ( d'ailleurs vous pouvez savoir combien facilement … ).
    L'activité expérimentale , pour moi , c'est l'activité au jour où vous l'utilisez , on est bien gentil de vous la donner toute faite ,
    dans la vraie vie , vous devrez la calculer à partir de l'activité initiale avec sa date donnée .

  9. #7
    babouchcka4

    Re : Danger d'une source radioactive.

    Pour l'activité expérimentale, nous l'avons nous même calculée via cette formule : A= 16*N*(d^2/D^2).

  10. Publicité
  11. #8
    XK150

    Re : Danger d'une source radioactive.

    Citation Envoyé par babouchcka4 Voir le message
    Pour l'activité expérimentale, nous l'avons nous même calculée via cette formule : A= 16*N*(d^2/D^2).
    Désolé , strictement incompréhensible : explicitez .

  12. #9
    KLOUG

    Re : Danger d'une source radioactive.

    Si je reprends l’énoncé (totalement idiot !) :
    Une source de 60Co de 100 μCi donne à une distance de 1 cm une exposition de 13,5 roentgens par heure. L'activité expérimentale de la source de cobalt = 0.250 microcurie.
    Soit à 1 cm une exposition de 0,0338 roentgens par heure soit 33 mR/h.


    Si on suppose la source ponctuelle on applique la loi de l’inverse du carré de la distance.
    40 au carré donne 1600.
    L’exposition sera 1600 fois plus petite soit 0,021 mR/h
    Soit 21 µR/h.
    Si on reste à côté 2 h ça donne 42 µR

    Bon mettons ça dans les unités actuelles
    0,25 µCi = 9250 Bq
    33 mR/h = 28,71 mrad/h = 0,287 mGy/h
    En prenant un rapport 1600 fois plus petit à 40 cm :
    On obtient 0,18 µGy/h
    Si on reste deux heures à côté on est exposé à 0,36 µGy.

    Et faisons un calcul réaliste à 40 cm pour une source ponctuelle de 9250 Bq.
    Cela donne 0,019 µGy/h.
    Il y a un facteur 10 en moins avec l'énoncé

    Nous sommes exposé de manière naturelle à environ 6 µGy par jour (et tous les jours).
    A vous de conclure (en supposant que les données soient justes).
    Mais XK 150 (que je salue au passage) à totalement raison
    Votre exercice est strictement incompréhensible.

    Et pour avoir travaillé au CEA nous ne donnons plus de règles en roentgen depuis plus de 60 ans !

    Kloug
    Suivre la voie et les voix de la Volte

  13. #10
    babouchcka4

    Re : Danger d'une source radioactive.

    Bonjour,

    Tout d'abord, je tiens à vous remercier pour vos réponses, elles m'ont été d'une grande utilité.
    Je suis actuellement en première année de DUT génie biologique option IAB, et à vrai dire, la physique n'est pas mon fort ...
    D'ailleurs, je ne comprends toujours pas pourquoi nous avons réalisé ce Tp, étant donné que nous n'avons aucune base en radioactivité.
    Bref, encore une fois, je vous remercie pour le temps que vous m'avez accordé.

    Si par curiosité, vous voulez que je vous envoie l’énoncé de ce Tp, n'hésitez pas à me demander.

    Cordialement.

  14. #11
    XK150

    Re : Danger d'une source radioactive.

    Re , Bonjour Kloug ,

    La prochaine fois , mettez d'entrée votre TP au complet avec vos questions , cela évitera probablement des incompréhensions .

    L'activité d'une source ( en Bq , becquerels ) associée à une date donnée devient une caractéristique définitivement acquise pour la source ,
    et rien , sauf sa décroissance naturelle radioactive ne peut la faire varier .

    En clair , cette notion d'activité "expérimentale " que vous utilisez , n'existe pas .

    Essayons de cerner toutes les possibilités :

    1 - Vous utilisez une source de 60Co dont vous connaissez l'activité à une date donnée : si vous l'utilisez à une autre date - probablement " plus tard ",
    vous devez faire la correction de décroissance radioactive pour connaître son activité au moment où vous utilisez cette source : cette correction est absolument rigoureuse ,
    sans approximation aucune , selon la relation bien connue : A(t) = A(0) exp (- λ t ) , avec
    A(t) : activité cherchée au temps t
    A(0) : activité donnée pour la date initiale
    λ : constante radioactive du radionucléide utilisé
    t : temps écoulé entre la date initiale et la date d'utilisation

    2 - Vous utilisez une source de 60Co d'activité inconnue : vous possédez un labo haut de gamme de métrologie radioactive qui possède par exemple un banc de mesures complexe qui permet des comptages simultanés béta - gamma : vous saurez MESURER ( et non pas calculer ) l'activité de la source . Dans votre TP , j'exclue cette possibilité …

    3 - Vous utilisez une source de 60Co d'activité inconnue mais vous possédez une installation de comptage ( certainement gamma ) qui directement ou indirectement va comparer l'activité de votre source par rapport à une source étalon : je pense que vous êtes dans ce cas au vu de votre post 7

    Maintenant en regardant encore cette relation du post 7 qui tombe du ciel , j'ai un peu mal à imaginer que le résultat soit homogène à des Bq ou à des Ci …

    C'est pourquoi nous ne pouvons pas comprendre et inventer ce que vous avez fait en TP .

    Cordialement ,

  15. #12
    FC05

    Re : Danger d'une source radioactive.

    Ce qui serait bien c'est de communiquer le lien de cette discussion à vos enseignants.

    Donc message perso à ces "enseignants" :

    En bio ou en médecine on trouve des énoncés assez anciens avec encore des Curie et des Rontgen !
    Par incompétence ou par fainéantise ??
    Vous ne pouvez pas actualiser vos données ?


    Les gars vous formez des gens pour le futur !
    Ce n'est pas un cours d'archéologie ou d'histoire des sciences !

    De plus des confusion entre unités on déjà mené à des surexposition de patients en radiothérapie. Et là c'est carrément criminel !
    On a inventé le SI pour éviter ce genre de truc.



    Voilà, c'est fini, au boulot les feignasses* !


    *c'est quoi le masculin de feignasse ? Je ne voudrait pas être injustement vilipendé.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  16. #13
    KLOUG

    Re : Danger d'une source radioactive.

    Bonjour
    Je récupérerais bien volontiers l'énoncé de votre TP et surtout les coordonnées des enseignants.
    FC05 le dit fort justement : nous formons pour le futur.
    Certes il est intéressant de faire travailler les étudiants sur les conversions d'unités, mais je crains que ça n'est pas été le but de l'exercice.
    En tant que membre du groupe des experts radioprotection (GPRADE) de l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) à un niveau national, je peux formuler quelques recommandations.
    Kloug
    Suivre la voie et les voix de la Volte

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Activité d'une source radioactive
    Par soki11 dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/07/2016, 17h10
  2. Réponses: 11
    Dernier message: 10/11/2013, 16h56
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 16/05/2012, 21h47
  4. activité d'une source radioactive
    Par croupi dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 12/07/2011, 10h17
  5. äge d'une source radioactive
    Par canailles19 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/11/2007, 20h32