Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Poiseuille prête à confusion.



  1. #1
    soliris

    Poiseuille prête à confusion.


    ------

    Bonjour,

    La relation de Poiseuille est

    poisseuille - formule débit avec variation de presssion.jpg

    Si je la reproduis ici: le débit moyen Q(v) de Poiseuille est égal à (Pi.r4).(P1-P2) / (8. tx de visc. longueur)
    Dans cette formule, si la longueur passe sous le nombre 1 (imaginons qu'on la diminue, diminue), le débit augmente, augmente.

    S'agit-il là des noces de Cana réexpliquées ?

    -----
    Dernière modification par albanxiii ; 18/07/2019 à 18h28. Motif: Pas de provocation, merci
    De la cinétique des apparences à la statique des forces

  2. Publicité
  3. #2
    gts2

    Poiseuille prête à confusion.

    La dépendance en 1/L est tout à fait logique :
    supposons que l'on applique une différence de pression de 10 bars sur une longueur de tuyau de 1 cm, il parait normal qu'il y ait un gros débit.

    Remarque : on ne peut comparer L (une longueur) et 1 (un nombre), on ne peut comparer que des longueurs entre elles.
    Dernière modification par albanxiii ; 18/07/2019 à 18h28. Motif: correction du titre

  4. #3
    albanxiii

    Re : Poiseuille prête à confusion.

    Bonjour,

    Citation Envoyé par soliris Voir le message
    Dans cette formule, si la longueur passe sous le nombre 1 (imaginons qu'on la diminue, diminue), le débit augmente, augmente.
    1 quoi ? 1 pomme, 1 banane ou une orange ?
    Pourquoi 1 d'ailleurs ? Ça marche aussi avec 2, 3 ou 1000.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  5. #4
    RomVi

    Re : Poiseuille prête à confusion.

    Citation Envoyé par gts2 Voir le message
    La dépendance en 1/L est tout à fait logique :
    supposons que l'on applique une différence de pression de 10 bars sur une longueur de tuyau de 1 cm, il parait normal qu'il y ait un gros débit.

    Remarque : on ne peut comparer L (une longueur) et 1 (un nombre), on ne peut comparer que des longueurs entre elles.
    Sans compter que l'utilisation de cette corrélation (pas une formule) ne peut s'utiliser que dans un certain cadre ; typiquement L> 10 D et D pas trop petit. Il est évident que si L tend vers 0 le débit ne va pas réellement tendre vers l'infini.

  6. #5
    soliris

    Re : Poiseuille prête à confusion.

    Citation Envoyé par RomVi Voir le message
    Sans compter que l'utilisation de cette corrélation (pas une formule) ne peut s'utiliser que dans un certain cadre ; typiquement L> 10 D et D pas trop petit. Il est évident que si L tend vers 0 le débit ne va pas réellement tendre vers l'infini.
    Oui c'est bien de mètres de longueur dont je parlais (pour répondre à Albanxiii et gts2).

    C'est vrai que si le module de longueur devenait incroyablement plus faible que celui du diamètre, le tuyau lui-même aurait l'air d'un anneau géant (la longueur deviendrait plutôt une..épaisseur). Pour créer un débit pareil, il faudrait tout simplement faire entrer une portion de vague de la mer dans un hoola-hop. On suppose donc toujours que le tuyau est de longueur au minimum 2 ou 3 fois supérieure à son diamètre.

    Porte des étoiles débit transféré 3.jpg

    J'aime beaucoup ce genre de cliché cinématographique, qui illustre ce qui précède. Il n'empêche que le col d'une tuyère de Laval me fait penser à cette problématique, comme un cas particulier d'un écoulement de Poiseuille.. Ce qui va, je suppose, à l'encontre des présupposés théoriques, l'on admet pour les tuyères que les écoulements de gaz chauds sont non-visqueux.

    N'est-il pas vrai ?
    De la cinétique des apparences à la statique des forces

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    jiherve

    Re : Poiseuille prête à confusion.

    Bonsoir
    Si l diminue il se trouve que (p1-p2) aussi de façon étrange !
    p1 c'est la pression à l'entrée et celle p2 à la sortie du tuyau de longueur l, si donc l diminue l'entrée devient indiscernable de la sortie et donc p1 = p2
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  9. Publicité
  10. #7
    gts2

    Re : Poiseuille prête à confusion.

    Citation Envoyé par RomVi Voir le message
    Sans compter que l'utilisation de cette corrélation (pas une formule).
    En quoi la relation de Poiseuille n'est pas une formule ?

  11. #8
    RomVi

    Re : Poiseuille prête à confusion.

    Je sous entendais pas une formule exacte, le principe même de la corrélation.

  12. #9
    gts2

    Re : Poiseuille prête à confusion.

    En quoi la relation de Poiseuille n'est elle pas exacte ?
    Elle est soumise à des contraintes qui viennent des hypothèses (laminaire, incompressible, fluide newtonien ...), mais à part cela ?

  13. #10
    RomVi

    Re : Poiseuille prête à confusion.

    Elle ne prend notamment pas compte de la rugosité. En pratique cette relation n'est jamais utilisée pour faire du dimensionnement, il s'agit d'une formule "scolaire", comme Bernoulli.

  14. #11
    jiherve

    Re : Poiseuille prête à confusion.

    bonsoir
    ne vous fatiguez pas !
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Cherchez l'erreur
    Par RomVi dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 15
    Dernier message: 08/08/2017, 19h56
  2. Actualité - Tesla : le mode « Autopilot » des modèles S prête à confusion
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 33
    Dernier message: 02/07/2016, 09h02
  3. Fabrication de circuit : de particulier à particulier
    Par guiguidu59 dans le forum Électronique
    Réponses: 24
    Dernier message: 23/12/2009, 13h37