Discussion fermée
Page 4 sur 4 PremièrePremière 4
Affichage des résultats 91 à 93 sur 93

agitation thermique et thermodynamique



  1. #91
    Deedee81
    Modérateur

    Re : agitation thermique et thermodynamique


    ------

    Citation Envoyé par skedo Voir le message
    Je le comprend ainsi:
    La résistance en fournissant de l’énergie électrique, se refroidit.
    Donc avant le refroidissement, il n'y a pas deux sources, on est en monotherme. Donc elle ne peut fournir d'énergie.

    Et d'ailleurs :

    Citation Envoyé par skedo Voir le message
    La résistance est la source froide* du système et l’environnement la source chaude.
    * pour une fois que c'est elle le générateur !
    C'est une violation directe du second principe (la formulation de Carnot qui bien qu'ayant fort évolué reste malgré tout entièrement valable, ce principe dit que c'est toujours la source chaude qui est générateur).

    Je comprend mieux le message 87 de Yvon l. Il faudrait dans tes réflexions au minimum respecter les lois physiques connues..... surtout sur Futura (à cause du point 6 et de l'épinglé interdisant de discuter des systèmes qui violent les deux principes de la thermodynamique).

    Je pense donc que pour éviter une discussion qui tourne en rond et une violation des règles de Futura, nous attendrons les résultats de ton expérimentation (déjà demandée deux fois, mais il semble que tu aies du mal à te lancer).

    -----
    Dernière modification par Deedee81 ; 19/10/2020 à 09h48.
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  2. Publicité
  3. #92
    Deedee81
    Modérateur

    Re : agitation thermique et thermodynamique

    Pour les raisons évoquées ci-dessus et vu que cette discussion tourne en rond encore et encore, je ferme.

    Comme il faudra attendre un bon moment que les expériences aient eut lieu (voire l'étude théorique de la thermodynamique et de la physique statistique), on ne rouvrira que beaucoup plus tard (peut-être après publication, c'est un peu la règle ici pour ce genre de sujet violant les règles de Futura).

    Merci d'avoir joué.

    EDIT en cas de doute/contestation, je conseille de contacter un autre modérateur du forum physique (ils apparaissent en bas dans le forum physique). Au moins pour avis.
    Dernière modification par Deedee81 ; 19/10/2020 à 09h49.
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  4. #93
    Deedee81
    Modérateur

    Re : agitation thermique et thermodynamique

    Complément de bon aloi fournit par Yvon l qui propose une expérience pratique :

    Citation Envoyé par Yvon l
    Pour sortir de la casquette de méchant théoricien, je te propose de rester sur le terrain pratique en te proposant de mesurer la tension de bruit d’une résistance.
    La meilleure façon est d’utiliser un transistor de type mosfet. monté en simple amplificateur avec résistance de charge sur le drain. Tu places donc ta résistance entre source et gate. Effectivement tu verras bien ton signal amplifié en sortie (charge).
    Mais attention, si tu regardes le schéma équivalent de ce transistor, tu verrais que l’entrée ((gate-source) comprend seulement un petit condensateur parasite. Et comme tu le sais sans doute, un condensateur soumis à une tension alternative ne prélève aucun courant actif à la source qui l’alimente. Le courant alternatif fourni par la résistance au transistor (son bruit) à un bilan énergétique nul. La résistance ne fournit rien en moyenne comme énergie pendant la mesure.
    De plus, ce que tu mesures n’est pas le bruit de la résistance, mais plutôt le bruit engendré par le montage global proprement dit. Suivant la qualité du transistor tu mesureras un bruit global plus ou moins fort. De plus si tu fais l’expérience de chauffer un peu ton transistor (augmenter la tension d’alimentation) tu verrais que le bruit mesuré augmenterais (Je me souviens une visite dans une station de réception par satellite ou la tête de détection était placée dans une chambre froide).
    Même en modifiant la répartition énergétique du bruit dans sa gamme de fréquences (résonance quelconque) tu ne changeras rien au caractère réactif de l’échange. Bref, si sa marche ici en monotherme c’est parce que le bilan énergétique est nul (pas de puissance active mise en jeu).
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

Page 4 sur 4 PremièrePremière 4

Discussions similaires

  1. Agitation thermique
    Par arobaz22 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/02/2014, 16h48
  2. rayon de giration et agitation thermique
    Par yootenhaiem dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/04/2013, 18h01
  3. Energie thermique d'agitation
    Par Paul1 dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/07/2011, 19h49
  4. [Biochimie] L'agitation thermique au coeur de la cellule
    Par Mecton dans le forum Biologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 12/05/2008, 13h03
  5. surfusion vs agitation thermique
    Par quetzal dans le forum Physique
    Réponses: 56
    Dernier message: 21/06/2007, 07h23