Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Hasard mathématique sur réfraction ?



  1. #1
    xxxxxxxx

    Hasard mathématique sur réfraction ?


    ------

    bonjour.

    Je me permet vous déranger parce que j'ai trouvé un truc qui me semble vraiment sympa. J'ai vérifié plusieurs fois et je ne suis pas sûr de tout piger. J'aimerais des avis éclairés.

    Je pars de cette réflexion de Pem dans un post trouvé sur un autre forum :

    pem a écrit:
    La grande différence entre le temps et l'espace, c'est qu'il s'écoule. Pourtant, il n'a gère d'autres différences avec l'espace :
    - les deux sont des dimensions nécessaire pour positionner un point
    - les deux sont "interchangeables" via la constance de la vitesse de la lumière. Je veux dire par la qu'on peut utiliser autant une longueur qu'une durée pour positionner les points, à une constante près.
    - En relativité, les deux sont intimement liées et se mélangent

    PeM


    La première idée c'est que si le temps et l'espace sont des dimensions interchangeables on peut essayer deles représenter sous forme de cercles de même centre. R1=1 pour la dimension 1, R2=2 pour la dimension 2, R3=3 pour la dimension 3, R4=4 pour la dimension 4.

    La deuxième idée et celle là est plus osée, c'est que l'énergie (ou le matière) est elle même une dimension car elle n'est ni vide ni temps. Elle constitue une dimension à part entière.

    Donc, lorsque l'on rencontre de la matière on ajoute un cercle R5=5 pour la dimension 5.

    Maintenant je n'utilise que des données scientifiques normées, et la loi de la réfraction. (l'eau est le milieu réfracté car sa masse volumique est de 1)


    (n vide)*sin(Xi)= (n eau) sin(Xr) avec n eau=1.33333 soit 4/3 et n vide=1

    Pour toutes les valeurs prises par Xi,
    le résultat que je trouve c'est que : 4*sin(Xi)/5*sin(Xr)= Cste=1

    Pour ma part, à l'heure actuelle, j'interprète ce résultat comme un changement de dimension (de 4 à 5) pour le rayon incident.

    Ou alors, simple hasard mathématique ?

    Merci d'avance pour vos réponses.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    deep_turtle

    Re : Hasard mathématique sur réfraction ?

    Ou alors, simple hasard mathématique ?
    Heu... Tu es sérieux, là ?

    Si (n vide)*sin(Xi)= (n eau) sin(Xr), alors 4*sin(Xi)/5*sin(Xr)= 4*(n eau)/5*(n vide)... Donc oui c'est constant, c'est justement ce que dit la loi de Snell-Descartes, et non la constante ne vaut pas 1, elle vaut 16/15 dans le cas que tu as choisi, soit environ 1,0666...

    Pour le reste j'ai rien compris, quel rapport entre les dimensions et les cercles ???
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  4. #3
    champunitaire

    Re : Hasard mathématique sur réfraction ?

    salut

    je sens une grande confusion et un manque de sérieux scientifique dans ce que tu avances, les bases de la physique ne sont pas toujours de simples analogies...

    Par exemple prends une pilule d'aspirine, c'est circulaire, prends aussi de l'eau, disons dans un verre, si tu mets l'aspirine dans le verre d'eau à cause de la réfraction (les loi de snell-descartes s'appliquent ici) il te sembles à l'interface que la pillule parait un peu cassée.Bon. tu laisse tomber l'aspirine, donc le cercle, dans le verre d'eau là après ébullition et dissolution du cercle tu passes dans une autre dimension: celle du calme et de la sérénité.Tu vois, comme le disait Einstein, tout est relatif!

  5. #4
    fritzlm

    Re : Hasard mathématique sur réfraction ?

    Et les marmottes elles mettent le chocolat dans un cercle en alu? En tout cas ce qui est sûr c'est que tu es bel et bien rentré dans la quatrième dimension!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    champunitaire

    Re : Hasard mathématique sur réfraction ?

    reresalut


    à moi que...
    imaginons un espace a dix dimensions par exemple dans le quel on considérerait que notre espace-temps commun (4 dimensions) est plongé.
    pour un observateur dans cet espace a dix dimension on pourrait imaginer que notre espace-temps a nous soit compactifié , et donc ca explique ta façon de voir les dimension espace et temps comme des cercles, car on peut imaginer que cet observateur ferait des section (couperait ces dimensions compactifiées).puis la genre on imagine apres que l'observateur utilise une "méga" loi de snell descarte dans son univers (pour des bosons) et la plouf la marmotte met le chocolat dans le papier alu!

Discussions similaires

  1. Inversion des pôles : pas de place au hasard sur Terre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 46
    Dernier message: 16/06/2009, 17h22
  2. tp de physique sur la réfraction et la dispertion
    Par océane54 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/12/2007, 10h41
  3. Cherche des livres sur le hasard
    Par Sakura_81 dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/01/2006, 12h21