Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 36

Vivre sur Titan



  1. #1
    Pavel31

    Vivre sur Titan


    ------

    Bonjour,

    Bon le titre du topic est évidemment exagéré. Je cherche à comprendre dans quelles conditions un être humain pourrait se balader sur Titan et plus précisément le ressenti qu'il aurait de la température extérieure.

    La pression atmosphérique étant d'environ 1,5x celle de la Terre, on sait d'ores et déjà qu'on n'aurait pas besoin de combinaison pressurisée.
    L'absence de O2 pourrait être résolue avec des bouteilles d'oxygène façon plongée sous-marine.
    Reste le -180C. Donc là où je veux en venir: est-ce que le ressenti de cette température serait le même sur Titan que sur Terre? Serait-il possible que les particules de gaz de l'atmosphère de Titan soient moins denses que notre O2 qui en compose plus de 20% sur Terre? Et que du coup on ne ressentirait pas autant le froid? Et finalement, dans le pire des cas, je suppose qu'on peut faire une combinaison qui résisterait à cette température.

    Aussi, je me demande pourquoi ce n'est pas plus intéressant d'envoyer des hommes sur Titan plutôt que sur Mars? (Merci de ne pas faire du HS en débattant sur l'utilité d'envoyer des hommes sur d'autres planètes, on sait que la NASA envisage ces voyages à long terme)
    Si on met de côté la durée du voyage qui sera sensiblement plus grande pour Titan que pour Mars, sur Mars tout le reste est similaire (pas de champ magnétique, températures basses) sauf la présence de l'eau sous forme de glace et le gros inconvénient qui est la faible pression atmosphérique. Si ça se trouve, sur Titan il y a aussi de l'eau sous forme de glace. Dans tous les cas c'est le seul corps du système solaire à posséder du liquide à la surface et une atmosphère épaisse. De plus les méthane & éthane résoudraient tous les problèmes d'énergie.

    Alors pourquoi on n'envisage pas un voyage sur Titan qui est plus intéressant que sur Mars?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Xoxopixo

    Re : Vivre sur Titan

    Bonjour,

    fascinant, surtout la possibilité qu'il puisse y avoir des molécules prébiotiques (voir des protoformes de vie ? On aime rever. )
    http://www.linternaute.com/science/e...ie-titan.shtml

    Concernant l'éventualité d'y envoyer des hommes, je pense qu'il s'agit d'une mauvaise idée, dans l'immédiat.
    D'une part justement qu'il s'agisse d'un lieu privilégié pour observer la vie naissante, éventuelle, et qu'il faille à mon avis la préserver d'une pollution microbienne, avant d'en savoir plus.

    D'autre part, il serait bon je pense de bien la connaitre, donc envoyer encore un bon nombre de sondes pour évaluer les dangers qui pourraient menacer un équipage et déterminer le meilleur point "d'atitanage".
    On a vu par exemple des "explosions" dans des nuages, assez violents apparement.
    Je ne sais pas comment l'interpréter.
    Citation Envoyé par Wikipedia
    Les nuages ont également été trouvés dans le ciel titanien austral. Tout en couvrant généralement 1 % du disque de la lune, des explosions ont été observées dans la couverture nuageuse qui s’étend alors rapidement à pas moins de 8 %. Une hypothèse affirme que les nuages se forment lors d’accroissement de la lumière du Soleil pendant l’été titanien, générant un soulèvement dans l’atmosphère, qui contribue à la convection. Cette explication est compliquée par le fait que la formation des nuages a été observée non seulement après le solstice d’été, mais également à la mi-printemps. L’augmentation du taux d’« humidité de méthane » au pôle sud contribue éventuellement à l’augmentation rapide de la taille des nuages
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Titan_(lune)

    Sa faible gravité, environ 7 fois moindre que la gravité terrestre, moindre encore que celle de la lune (6x moindre) serait par contre un avantage.
    C'est une idée interressante dans le fond, si on prend les précautions et que le voyage en vaut la peine.

    Reste a savoir comment techniquement, éviter le gel ? Ou que sait-je encore sur le module ou les combinaisons.
    Eviter de ramener un "gros microbe", sait-on jamais, serait aussi une bonne chose.
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  4. #3
    Tlaloc

    Re : Vivre sur Titan

    Citation Envoyé par Xoxopixo Voir le message
    Sa faible gravité, environ 7 fois moindre que la gravité terrestre, moindre encore que celle de la lune (6x moindre) serait par contre un avantage.
    Un avantage pour quoi ?

    Citation Envoyé par Xoxopixo Voir le message
    Eviter de ramener un "gros microbe", sait-on jamais, serait aussi une bonne chose.
    Ce serait quand même pas de chance qu'un microbe ayant évolué à l'écart de toute vie animale se trouve en position "d'infecter" un mammifère

    Citation Envoyé par Pavel31 Voir le message
    Alors pourquoi on n'envisage pas un voyage sur Titan qui est plus intéressant que sur Mars?
    Je pense que la distance n'est pas négligeable: environ 75 M km entre la Terre et Mars pour 1275 M km entre la Terre et Saturne !

  5. #4
    Svenn

    Re : Vivre sur Titan

    Citation Envoyé par Pavel31 Voir le message
    Reste le -180C. Donc là où je veux en venir: est-ce que le ressenti de cette température serait le même sur Titan que sur Terre? Serait-il possible que les particules de gaz de l'atmosphère de Titan soient moins denses que notre O2 qui en compose plus de 20% sur Terre? Et que du coup on ne ressentirait pas autant le froid? Et finalement, dans le pire des cas, je suppose qu'on peut faire une combinaison qui résisterait à cette température.
    L'atmosphère terrestre comme l'atmosphère de Titan sont constituées en grande majorité d'azote. En l'absence de vent, le ressenti sera donc directement relié à la pression atmosphérique. Celle-ci étant 50% plus élevé sur Titan, à température égale on perdrait de la chaleur 50% plus vite que sur Terre.

    De plus les méthane & éthane résoudraient tous les problèmes d'énergie.
    Les hydrocarbures de Titan ne seront d'aucune utilité si on n'a pas l'oxygène pour les bruler. Seule l'atmosphère terrestre est suffisamment dense en oxygène pour entretenir une combustion d'hydrocarbure et donc il n'y a que sur Terre que les hydrocarbures peuvent être utilises comme source d’énergie.

    Alors pourquoi on n'envisage pas un voyage sur Titan qui est plus intéressant que sur Mars?
    On ne sait pas vraiment comment aller sur Mars pour le moment: faire une énorme fusée qui va ruiner les états et la remplir d'astronautes kamikazes n'est pas une solution satisfaisante. On va déjà voir si on arrive à faire ce voyage avant d'en envisager un vers une destination 20 fois plus lointaine.

  6. #5
    Saint-Sandouz

    Re : Vivre sur Titan

    Les autres ont déjà répondu sur la plupart des points. Sur le point suivant :
    Citation Envoyé par Pavel31 Voir le message
    Reste le -180C. Donc là où je veux en venir: est-ce que le ressenti de cette température serait le même sur Titan que sur Terre? Serait-il possible que les particules de gaz de l'atmosphère de Titan soient moins denses que notre O2 qui en compose plus de 20% sur Terre? Et que du coup on ne ressentirait pas autant le froid? Et finalement, dans le pire des cas, je suppose qu'on peut faire une combinaison qui résisterait à cette température.
    Contrairement à ce qu’on pense, nos échanges thermiques avec l’extérieur ne se font pas principalement par conduction ou convection mais par rayonnement.

    On peut s’en rendre compte au quotidien dans de multiples circonstances.

    Lorsque tu es assis chez toi et que tu ne ressens aucune sensation de chaleur ou de froid c’est que tu es en équilibre thermique avec l’environnement, à savoir les murs, les meubles, etc.
    La fameuse sensation de paroi froide, quand on est près de la fenêtre en hiver par exemple, est due au fait que tu émets par rayonnement plus de chaleur vers elle qu’elle en émet vers toi. Inversement quand tu es devant un feu de cheminée et dans une moindre mesure à côté d’un radiateur tu ressens une sensation de chaleur parce qu’ils émettent plus vers toi que toi vers eux. La conduction et la convection ne prennent aucune part.
    Sur Titan, comme sur la Lune ou dans le vide spatial, on est environné de corps qui rayonnent à température très basse (ou très haute sur la Lune quand elle est exposée au soleil) ou par rien du tout, autrement dit par un puits thermique. La présence d’une atmosphère a une incidence mineure. Les titanautes devraient donc porter la combinaison standard des astronautes.

    Cela dit, déjà que l’intérêt et la faisabilité d’une expédition humaine sur Mars sont nulles, alors sur Titan…

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Xoxopixo

    Re : Vivre sur Titan

    Citation Envoyé par Xoxopixo
    Sa faible gravité, environ 7 fois moindre que la gravité terrestre, moindre encore que celle de la lune (6x moindre) serait par contre un avantage.
    Citation Envoyé par Tlaloc
    Un avantage pour quoi ?
    Pour pemettre aux astronautes de revenir.
    Avec une gravité équivalente à l'attraction terrestre par exemple, il leur faudrait une deuxième fusée...

    Citation Envoyé par Tlaloc
    Ce serait quand même pas de chance qu'un microbe ayant évolué à l'écart de toute vie animale se trouve en position "d'infecter" un mammifère
    C'est ce qu'on pourrait se dire, si on avait au moins un deuxième exemple d'organisme vivant à disposition.
    Or ce n'est pas le cas, et rien ne permet d'affirmer que le modèle de base soit identique au notre.
    Lequel serait le plus compétitif ? On n'en sait rien.

    D'autre part, dans le cas ou des organismes, donc capables de reproduction, soient adaptés à un environnement riche en Azote (98% d'azote dans l'atmosphère de titan), pose la question de savoir si ils n'apprécieraient pas notre atmosphère, (78% d'azote sur terre), et si nos proteines ne leur paraitraient pas éventuellement "gouteux".

    Maintenant, l'oxygène pourait aussi les oxyder.

    Mais bon, c'est en général des "petites bêtes" dont on se débarasse le plus difficilement, donc prudence.
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  9. Publicité
  10. #7
    Saint-Sandouz

    Re : Vivre sur Titan

    Cela dit, j’ai toujours été beaucoup plus attiré par Io. Elle n’est pas couverte par une atmosphère opaque.Il s’y passe des choses spectaculaires : des volcans de produits soufrés, les couleurs sont fabuleuses, etc. Je trouve qu’elle a un potentiel touristique bien meilleur que les autres.
    Dans mes rêves de SF, j’en ferais l’échange avec notre lune. Avec sa face de carême toute grise qui n’a pas changé depuis des milliards d’années, les clairs de lune sont plutôt tristounets et sans surprise. On l’a assez vue. Les clairs de Io seraient quand même plus rock and roll. Et là le tourisme spatial deviendrait vraiment attractif.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  11. #8
    Svenn

    Re : Vivre sur Titan

    Je prefere encore aller sur Venus que sur Io, au moins dans le premier cas j'ai une chance sur 100000000000 de revenir vivant

  12. #9
    Saint-Sandouz

    Re : Vivre sur Titan

    Citation Envoyé par Pavel31 Voir le message
    Aussi, je me demande pourquoi ce n'est pas plus intéressant d'envoyer des hommes sur Titan plutôt que sur Mars? (Merci de ne pas faire du HS en débattant sur l'utilité d'envoyer des hommes sur d'autres planètes, on sait que la NASA envisage ces voyages à long terme)
    Il faudrait que tu explicites ce que tu entends par « intéressant ».
    * Sur le plan scientifique : il y aurait plus de choses à découvrir sur Titan ?
    * Sur le plan économique : les ressources en hydrocarbures seraient exploitables ?
    * Sur le plan de la colonisation ? Je ne vois pas bien.
    * Sur le plan touristique ?
    * Sur le plan de la « new frontier » pour donner à l’humanité en pleins doutes des raisons d’espérer dans un avenir meilleur afin de qu’elle prenne en main son destin ?

    Je te rappelle néanmoins quelques détails triviaux :

    1. Un aller simple vers Mars dure 9 mois qu’on peut peut-être ramener à 6. La sonde Cassini a pris 7 ans pour atteindre Saturne.

    2. En faisant abstraction des questions de financement, on possède aujourd’hui la plupart des technologies nécessaires pour une mission de grande ampleur sur Mars à l’exception de quelques détails gênants :
    2.1. on n’a aucune idée du pourcentage de g que les humains peuvent supporter à long terme : 30%, 50%, 75% ?
    2.2. idem pour la quantité de radiation.
    2.3. étant donné la masse d’un vaisseau habité, la seule méthode pour le ralentir serait l’aérocapture, chose qu’on n’est pas sûr de parfaitement maitriser.

    3. Les promoteurs des missions sur Mars estiment le cout au mieux à 80 milliards de dollars. On peut raisonnablement, au vu de l’expérience en ce domaine, multiplier par 10 et estimer que l’unité de compte sera environ le trillion. Sur Titan faudrait-il sauter d’un autre ordre de grandeur ?

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  13. #10
    Yaourt à la viande

    Re : Vivre sur Titan

    Titan... S'il existe un cryovolcanisme à la surface, ce pourrait être une "fenêtre" qui permettrait la remontée d'éventuels organismes vivants dans "l'éventuel" (sic) océan sous-glaciaire. Enfin, pour moi, c'est un astre tout aussi intéressant à étudier que Mars, même si l'on zappe toutes ces questions sur l'exobiologie. Si l'on avait la possibilité d'envoyer des hommes là-bas, je crois, j'espère, qu'on ne se génerait pas pour le faire.

    Petite question d'esthétique : peut-on voir Saturne de la surface ou est-ce que les brumes l'empêche ?




    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    Dans mes rêves de SF, j’en ferais l’échange avec notre lune. Avec sa face de carême toute grise qui n’a pas changé depuis des milliards d’années, les clairs de lune sont plutôt tristounets et sans surprise. On l’a assez vue. Les clairs de Io seraient quand même plus rock and roll. Et là le tourisme spatial deviendrait vraiment attractif.

    ND
    Petit HS : ça pourrait être sympa avec une des 3 autres Galiléennes : on aurait une Lune océanique... Par contre, Io sans Jupiter, adieu le volcanisme, et du coup, combien de temps avant qu'elle ne devienne une vieille chose grisâtre ?
    Oh! Quelle belle forêt de palmipèdes !

  14. #11
    Tawahi-Kiwi

    Re : Vivre sur Titan

    Sur Titan, comme sur la Lune ou dans le vide spatial, on est environné de corps qui rayonnent à température très basse (ou très haute sur la Lune quand elle est exposée au soleil) ou par rien du tout, autrement dit par un puits thermique. La présence d’une atmosphère a une incidence mineure. Les titanautes devraient donc porter la combinaison standard des astronautes.
    Bonjour,

    Je crois que tu negliges beaucoup trop la conduction. Entre mettre mon doigt dans l'azote liquide et mon doigt expose au vide spatial, je choisi clairement la seconde option. Dans le cas du vide spatial, la presque entierete de la perte de chaleur se fait par radiation (le reste, pendant un moment, par evaporation).

    Un autre exemple est de se trouver dans une atmosphere seche a 100*C (ou a -100*C). Il suffit de toucher un objet a cette temperature la, pour bien constater que la conduction n'est pas un phenomene de perte de chaleur negligeable (evidemment, on peut tout ramener a de la chaleur radiative, mais alors, faire des distinctions n'a plus de sens).

    Donc dans le cas de Titan, sauf pour les details physiologiques, le ressenti de la temperature doit etre globalement le meme que sur Terre (au variation pres de la capacite thermique de l'atmosphere); -180*C, c'est froid.

    Il y a un fil sur le sujet sur FS mais je ne parviens pas a le retrouver pour le moment.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  15. #12
    Saint-Sandouz

    Re : Vivre sur Titan

    Citation Envoyé par Yaourt à la viande Voir le message
    Io sans Jupiter, adieu le volcanisme, et du coup, combien de temps avant qu'elle ne devienne une vieille chose grisâtre ?
    C'est une objection qu'on me fait souvent. Mais si on a réussi la première partie du programme, l'amener jusqu'à l'orbite autour de la terre, la suite devrait être du gâteau.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  16. Publicité
  17. #13
    Saint-Sandouz

    Re : Vivre sur Titan

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Je crois que tu negliges beaucoup trop la conduction. Entre mettre mon doigt dans l'azote liquide et mon doigt expose au vide spatial, je choisi clairement la seconde option.
    Sauf que tu me parles d’un liquide alors qu’il est question d’un gaz à la conductivité bien plus faible (entre autres du fait de sa densité), sans parler du vide.

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Un autre exemple est de se trouver dans une atmosphere seche a 100*C (ou a -100*C). Il suffit de toucher un objet a cette temperature la, pour bien constater que la conduction n'est pas un phenomene de perte de chaleur negligeable
    … avec un solide.
    On le constate quotidiennement : quand tu marches pieds nus le carrelage te parait froid alors qu’il est à la même température que la pièce (l’air, les murs, les meubles, etc.) et que tes chaussures. C’est qu’il a une conductivité bien plus élevée que l’air et que le tapis.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  18. #14
    Tawahi-Kiwi

    Re : Vivre sur Titan

    ok, c'est juste que ton exemple de paroi froide prete a confusion.

    Neanmoins, entre un gaz et le vide, je suis pret a mettre ma main au froid, que la difference de sensation est aussi forte qu'entre un liquide et un gaz.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  19. #15
    Saint-Sandouz

    Re : Vivre sur Titan

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    ok, c'est juste que ton exemple de paroi froide prete a confusion.
    Neanmoins, entre un gaz et le vide, je suis pret a mettre ma main au froid, que la difference de sensation est aussi forte qu'entre un liquide et un gaz.
    L’effet de paroi froide, qu’il y ait paroi ou pas, vient du bilan d’échange thermique qui est négatif.
    Avec les gaz tout dépend de quel gaz.

    Tout le monde a fait cette expérience involontaire en haute montagne.
    En fin de journée tu lézardes au soleil en chemise et voilà que le soleil se cache derrière la chaine voisine : pratiquement dans l’instant tu dois remettre ton chandail.
    C’est qu’en altitude l’air est pratiquement dépourvu des principaux gaz à effet de serre, CO2 et H2O. Tant qu’il y avait du soleil ton bilan était positif mais quand il est parti toute ta chaleur rayonne sans obstacle vers l’espace intersidéral.
    Sur Titan l’atmosphère est composé surtout d’azote, transparent aux IR, donc on doit être comme en altitude.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  20. #16
    Pavel31

    Re : Vivre sur Titan

    N'empêche, Titan est quand même un exemple flagrant de ce qui peut être une conception de la vie différente de celle que l'on a sur Terre. Admettons que Titan soit une planète et qu'elle soit plus massive, de façon à pouvoir garder sa chaleur et donc ses processus géologiques. Hélas, elle est située loin de son soleil, par exemple au niveau de la ceinture d'astéroïdes, ce qui fait qu'il y fait toujours froid (-180 C comme sur la vraie Titan), et que techniquement on la considère être hors de la zone habitable (qui a de moins en moins de valeur scientifique).

    Bref, on découvre une telle planète. Première chose que l'on va se dire est qu'il ne peut pas y avoir de la vie animale, voire intelligente puisqu'il y fait trop froid.
    Je me demande donc, pourquoi on n'admet pas l'hypothèse qu'un autre type de vie pourrait par exemple substituer notre H2o par un mélange d'éthane & méthane, entre autres? Et que le -180 C ne soit pas du tout un obstacle? Notre manchot empereur résiste bien à -60 C, c'est déjà pas mal... Et qu'au final, on retrouverait ET entrain de faire la bronzette avant de se rafraîchir dans un océan de méthane dans une station balnéaire?

    P.S.: est-ce que l'eau est toujours considérée comme un composant essentiel à la vie? Où bien le terme est plus vague et regroupe d'autres éléments à l'état liquide?
    Dernière modification par Pavel31 ; 21/09/2011 à 00h43.

  21. #17
    Saint-Sandouz

    Re : Vivre sur Titan

    Citation Envoyé par Pavel31 Voir le message
    est-ce que l'eau est toujours considérée comme un composant essentiel à la vie? Où bien le terme est plus vague et regroupe d'autres éléments à l'état liquide?
    Je te recommande de lire des dossiers de FS sur ce sujet : http://www.futura-sciences.com/fr/do...766/c3/221/p1/
    http://www.futura-sciences.com/fr/do...995/c3/221/p1/
    Un article intéressant dans wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/Biochim...th%C3%A9tiques
    La question de liquides alternatifs à l’eau a beaucoup été débattue, ainsi que celle des éventuels substituts au carbone. Pour moi la conclusion est que ce sont les meilleurs éléments. Naturellement l’univers est toujours plein de surprises et donc si on découvre des formes de vie extraterrestres elles seront sûrement très différentes… à condition bien entendu de pouvoir les étudier sur place, ce qui n’est pas gagné d’avance.

    Quant à la température minimum, il faut garder à l’esprit que les réactions chimiques sont fonction de la température. Donc à –180°C ça risque d’être tellement lent, voire complètement à l’arrêt, que la vie aura du mal à démarrer et avant que l’évolution accouche d’un animal homéotherme capable de résister à –60°C comme le manchot…

    ND
    Dernière modification par Saint-Sandouz ; 21/09/2011 à 01h54.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  22. #18
    Pavel31

    Re : Vivre sur Titan

    Merci, c'est super intéressant ces liens, je vais me mettre à les lire là.

    Par contre j'ai une autre question qui me trotte l'esprit depuis un très longtemps déjà mais que j'oublie toujours de poser: la vidéo officielle de Huygens qui descend sur Titan est celle-ci: http://www.youtube.com/watch?v=Mbq-r...eature=related

    Au début c'est écrit que c'est une simulation et puis de toute les manières la vidéo est trop parfaite pour être la vidéo originale.
    Et après avoir fait des recherches, je ne comprends pas pourquoi on ne peut pas trouver la video originale qu'aurait filmée Huygens. Donc j'aimerais savoir comment ces images ont-elles été obtenues, et pourquoi ne pas avoir publié la vraie vidéo. Parce que si c'est juste une "simulation", tout le monde a plutôt envie de voir la vraie surface de Titan non?

  23. Publicité
  24. #19
    Gilgamesh

    Re : Vivre sur Titan

    Citation Envoyé par Pavel31 Voir le message
    Au début c'est écrit que c'est une simulation et puis de toute les manières la vidéo est trop parfaite pour être la vidéo originale.
    Et après avoir fait des recherches, je ne comprends pas pourquoi on ne peut pas trouver la video originale qu'aurait filmée Huygens. Donc j'aimerais savoir comment ces images ont-elles été obtenues, et pourquoi ne pas avoir publié la vraie vidéo. Parce que si c'est juste une "simulation", tout le monde a plutôt envie de voir la vraie surface de Titan non?
    Il n'y a pas de film pris par le Descent Imager mais une succession de 350 images brutes (sur les 700 prévues, du à la non ouverture d'un des deux canal radio de transmission) prises durant les 153 minutes de la descente.

    Les données étaient transmise sur deux canal dans la S-band (2040 et 2080 MHz) à l'orbiter Cassini avec un débit par canal de 8192 b/s qui les retransmettait vers la Terre dans la X-band (7,2 GHz) avec l'antenne à haut gain (HGA) dans les deux cas. La puissance radio émise par Huygens vers l'orbiter représente 11,7 W (40,7 dBm) pour chaque canal. Pas de quoi transmettre en HD...

    Puissance électrique instrumentale totale de Huygens : 250 W par accu LiSO2 + 35W de chauffage par RTG.

    source : Cassini Orbiter/Huygens Probe Telecommunications (pdf - 82 p)
    Dernière modification par Gilgamesh ; 24/09/2011 à 19h08.
    Parcours Etranges

  25. #20
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Vivre sur Titan

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    Les autres ont déjà répondu sur la plupart des points. Sur le point suivant :

    Contrairement à ce qu’on pense, nos échanges thermiques avec l’extérieur ne se font pas principalement par conduction ou convection mais par rayonnement.
    Ce n'est pas forcément le cas, tout dépend des conditions.

  26. #21
    Saint-Sandouz

    Re : Vivre sur Titan

    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    Ce n'est pas forcément le cas, tout dépend des conditions.
    En effet, je me plaçais dans le cas ordinaire où nous sommes secs dans un air calme.
    Si nous sommes mouillés et a fortiori dans le vent ou alors dans l'eau alors la conduction prend le dessus.
    D'ailleurs on ressent tout de suite la différence quand le vent se lève : alors qu'on avait une sensation de bien-être on commence à avoir froid bien que la température n'ait pas changé. Idem si nous sortons mouillés de la piscine ou de la mer. Il ne fait pas plus froid que lorsque nous y sommes rentrés mais l'évaporation de l'eau crée une véritable pompe à chaleur.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  27. #22
    dodo71

    Re : Vivre sur Titan

    Bonjour,
    TITAN est à -180 degrès donc des cellules ne "pourait" pas vivre et les réactions serait faible car la température faible ralentirais l'activité moléculaire (enfin me semble t-il qu'on n'as pas encore de cellules pouvant vivre à cette température) et son atmosphère est tels je crois qu'il fait un contre effet de serre(il renvoit les rayons du soleil avant même que ceci entre dans l'atmosphère et donc "dans la planète"

    Et pourtant on pense qu'il y a une vie. Pourquoi?

    Merci

  28. #23
    Saint-Sandouz

    Re : Vivre sur Titan

    Disons qu’on pense que les conditions pourraient être favorables à l’apparition de la vie, en particulier s’il y a un océan liquide sous la croute de glace. Il ne faut pas confondre hypothèse de travail et conviction.
    De toutes façons cette forme de vie n’aurait rien à voir avec celle que nous connaissons.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  29. #24
    dodo71

    Re : Vivre sur Titan

    j'ai lu ça et faut dire que je me pose des question

    "Titan est le plus gros satellite de Saturne. Il possède une épaisse atmosphère contenant des molécules organiques (hydrocarbures et nitriles) qui retombent en pluie vers sa surface, comportant probablement des "continents" et des océans d'hydrocarbures

    Il est fort possible que de nombreux corps dans le système solaire soient dans une phase prébiotique, c'est-à-dire, la phase précédant l'apparition de la vie. Titan fait partie de ces candidats, puisque son atmosphère contient de l'azote et du méthane, gaz composant majoritairement l'atmosphère primitive de la Terre et contenant les précieux atomes C, H et N (voir conditions d'apparition de la vie). On croit que sa surface serait elle aussi recouverte de glace du au fait que les températures avoisinent les -150 degrés Celsius."


    Coment peut il y avoir des pluies acides alors que la température est de -150 voire -180 degrès? Idem pour les océeans d'hydrocarbures et de nitriles(bien que le point de fusions soit au alentours de -100 -80 degrès je crois

    Merci

  30. Publicité
  31. #25
    f6bes

    Re : Vivre sur Titan

    Bj r à toi,
    Juste un détail : pression sur Titan ?
    Ceçi (147 kPa) pouvant expliquer cela ( -150°) : reste à l'état liquide.
    A+

  32. #26
    Tawahi-Kiwi

    Re : Vivre sur Titan

    Citation Envoyé par dodo71 Voir le message
    Coment peut il y avoir des pluies acides alors que la température est de -150 voire -180 degrès? Idem pour les océeans d'hydrocarbures et de nitriles(bien que le point de fusions soit au alentours de -100 -80 degrès je crois
    L'eau sur Titan est solide. Beaucoup de blocs pris en photo par Huyghens sont interpretes comme etant des blocs formes au moins partiellement de glace d'eau. "Pluie" veut juste dire precipitation. Ce qui tombe peut etre de nature variee. La "pluie" sur Venus n'est pas de l'eau, celle de Titan n'ont plus.

    Le methane est liquide entre -160*C et -180*C. La temperature de surface de Titan permet donc d'obtenir le methane sous les trois etats. L'atmosphere contient 1.6% de CH4 et il y a de nombreux lacs de methane decouvert par Cassini.

    L'acetylene qui se forme a partir du methane dans l'atmosphere de Titan a une temperature de fusion de -80*C. Il est donc tres probable qu'il neige de l'acetylene a la surface de Titan.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  33. #27
    Saint-Sandouz

    Re : Vivre sur Titan

    dodo71
    Il me semble que tu as tendance à t’égarer.
    Pour commencer, je suis intimement convaincu du principe de banalité (mediocrity principle), autrement dit si la vie est apparue sur terre et si elle s’y est développée contre vents et marées, il n’y a pas de raison pour que ce ne soit pas arrivé ailleurs.
    C’est une simple conviction sans preuve bien entendu.

    Mais par ailleurs je trouve que la recherche de la vie que ce soit sur Mars, sur des satellites d’autres planètes ou dans d’autres systèmes solaires est complètement futile.
    Si vie il y a, même avec tous les moyens du monde, il n’est pas certain qu’on en aura des indices suffisamment concluants. Il me parait donc inutile de déployer des moyens spécifiques, les instruments existants sont largement suffisants.

    Sur le plan théorique, on a déjà tout dit ce qu’il était possible de dire en matière d’exobiologie en l’absence de preuves tangibles.

    Par conséquent les spéculations sur la vie sur tel ou tel corps ne peuvent conduire qu’à du bavardage. Il me parait clair qu’il vaut mieux s’intéresser à ce qu’on sait avec certitude, et il y a énormément à apprendre, plutôt qu’à ce qu’il est impossible de savoir.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  34. #28
    Pavel31

    Re : Vivre sur Titan

    Je ne suis pas complètement d'accord avec ton dernier message ND. Que penses-tu d'Europa? A mon avis on se doit d'envoyer un truc qui puisse percer la glace pour entrer dans l'hypothétique océan en dessous pour vraiment s'assurer qu'il n'y a rien, car c'est vraiment le seul endroit dans le système solaire où on a ne serait-ce qu'un minime espoir de voir quelque chose comparable à un poisson... Si une fois là bas on trouve qu'il n'y a rien, alors là oui on laisse tomber et je serais d'accord avec toi. Mais il faut être sur pour Europe avant.

  35. #29
    Saint-Sandouz

    Re : Vivre sur Titan

    Ma réponse est plusieurs niveaux différents.

    Je suis tout à fait pour envoyer des sondes pour étudier de près les différents corps du système solaire. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles je suis contre les missions habitées du genre programme Constellation : elles siphonneraient les budgets des agences au détriment des multiples missions robotisées.

    Je ne vois pas l’intérêt de créer des missions spécifiquement destinées à chercher la vie. D’abord parce que la probabilité de la trouver dans le système solaire me parait pratiquement nulle, même sur Europe. Ensuite parce que les instruments existants sont en général suffisant pour découvrir les indices. Quant à envoyer une mission pour forer 4 km de glace ça me parait du délire. Sachant qu’une mission habitée sur Mars serait une promenade de santé par rapport à Europe étant donné les conditions du voyage et du séjour, transporter le simple matos de forage sort carrément du cadre de l’épure. Tout ça pour trouver trois bactéries qui se courent après !

    Le troisième point est le suivant : en faisant abstraction des éventuelles missions d’exploration, je crois que tout a été dit sur l’exobiologie et que continuer à spéculer sur ce point est purement gratuit. Il y a plusieurs dossier de FS sur ce thème.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  36. #30
    dodo71

    Re : Vivre sur Titan

    Attention, je ne disait pas que je pensais la vie impossible sur Titan !

    Je voulais juste savoir comment il y avait des océeans d'hydroocarbures sur la surface et des pluies avec une températures si faibles c'est tout

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Vivre sur Mars...
    Par Nagash dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 21
    Dernier message: 05/09/2006, 19h42
  2. Des niches biologiques sur Titan : la vie ailleurs que sur terre ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/09/2005, 16h34
  3. vivre sur terre ?????????
    Par Brutos dans le forum Archives
    Réponses: 8
    Dernier message: 06/02/2005, 14h02
  4. Surprise sur Titan
    Par Pierre de Québec dans le forum Archives
    Réponses: 12
    Dernier message: 13/12/2004, 07h40
  5. Y-a-t-il de la vie sur TITAN??
    Par invite78632345678 dans le forum Archives
    Réponses: 24
    Dernier message: 29/02/2004, 01h23