Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

études scientifique sur la danse ?



  1. #1
    philippedelimoges

    études scientifique sur la danse ?


    ------

    Bonjour à tous

    J'aimerai lire des études récentes sur la danse. Il existe des travaux de recherche sur la musique (et de nombreux articles sur la musique notamment sur Futura-sciences) et à ma connaissance peu de choses sur la danse : études surtout culturelles. Pourriez-vous m'indiquer s'il existe donc des études sur la danse, d'un point de vue notamment neuropsychologique ? Etudes apportant des constats (voire des réponses) sur (1) les effets neuropsychologique, (2) sur la raison d'être de la danse (approche évolutionniste). Enfin, dernière question : peut-on mettre en parallèle certaines parades amoureuses animales et l'acte de danser ?

    Merci pour vos réponses.

    Cordialement

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    philippedelimoges

    Re : études scientifique sur la danse ?

    Bonjour à tous

    Comme ce site est un lieu de mise en commun d'information scientifique, je vous communique une lecture que j'ai trouvé personnellement intéressante : "Musique et évolution" (éd. Mardaga, 2010) p.281 : article qui parle de la danse et de sa co-évolution avec la musique.

    Cordialement

  4. #3
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : études scientifique sur la danse ?

    bonjour,
    oui, il semble que le lien entre les deux est avéré depuis le paléolithique.
    notamment avec un dessin rupestre représentant un "sorcier dansant". ( me souviens plus du lieu )
    par ailleurs, outre les instruments à vent type flute, on a aussi découvert des objets que l'on pense être dédiés aux percussions.
    de fait ton questionnement peut avoir au moins deux prolongements.
    - le pourquoi de la danse : il est supposé au départ plusieurs fonctions dont le lien avec les éléments naturels, la préparation/simulation de la chasse, .......
    ( je ne parle pas des prolongements plus sociaux bien après )
    - le lien plus général entre la rythmique et les aspects psychos ( il existe je crois des études sur le sujet ).
    je n'ai pas d'article à l'instant , mais je suppose qu'il existe des ouvrages sur ces sujets.
    Cdt
    Dernière modification par ansset ; 23/10/2016 à 11h02.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  5. #4
    philippedelimoges

    Re : études scientifique sur la danse ?

    Bonsoir

    Merci ansset pour votre réponse. Effectivement, musique et danse sont intimement liées ; la danse ne peut d'ailleurs se concevoir sans musique. Pour ma part, je pense que la danse est apparue en même temps que la musique : les premiers instruments, si l'on excepte les percussions, sont la frappe rythmée des pieds et des mains ; la voix a aussi sa part dans ses premiers babillement d'une musique naissante.
    Quand est-elle apparue ? Mystère ... En tout cas, elle est une invention humaine (comme la musique) : nos plus proches cousins hominoïdes ignorent danse et musique.
    50 000 ans, 80 000 ans ... ? Pour ma part, je monterai plus haut dans le temps. La découverte du site de la grotte de Bruniquel, datable de 176 000 ans, me laisserait bien volontiers imaginer que des hommes y effectuaient des rituels dansants et musicaux (une grotte est un lieu acoustique particulier). Et la domestication du feu et ses soirées plus longues en cercle ... moments d'échanges, amorce d'un proto-langage et de remémoration par gestuelle et par mime de moments de chasse. Moment propice à basculer dans des communions festives. Mais tout cela n'est que supposition imaginative.
    Un repère à prendre en considération : pour la pratique de la danse, il faut une bonne coordination motrice et sonore. Reste à savoir quand les hominidés ont pu acquérir cette aptitude.
    Vous mettez la danse en rapport avec la chasse. Personnellement, je ne vois pas ce lien. La danse est, selon moi, primitivement collective : elle est un moyen plaisant d'assurer une cohésion du groupe (plaisir de se synchroniser et de faire communion). Il n'y a pas nécessairement un sens ; c'est peut-être tout simplement apparue comme un moyen de donner au groupe le sentiment d'une cohésion. Les hommes exécutent d’une manière synchronisée des mouvements rythmées (rythme donné par le balancement, les frappements ou les vocalises). Cette cohésion dépasse les tensions individuelles et il y a un plaisir à danser en commun. Après, d'autres effets de la danse sont apparus : l'ivresse d'une transe partagée ; la synchronisation du rythme cardiaque et de la respiration provoque une sorte d’ivresse collective et d’unité, de force (énergie). D’où, l’utilisation dans le cadre de parades guerrière, avant les combats (Haka) pour intimider, pour montrer sa puissance et aussi pour se rassurer (la synchronisation donne le sentiment d'unité et de force). Probablement, plus tard, la danse a pris un sens symbolique (narrative ou séductrice) : la part de l'individualité y est plus forte.
    A mon avis, à l'origine, la danse a dû avant tout renforcer la cohésion du groupe. Puis par la suite, contribuer à l'émergence du symbolique et du mystique (par le biais de la transe).

    Cordialement

    PS : Le petit sorcier de la Grotte des Trois Frères
    La représentation d'un anthropomorphe appelée le petit sorcier à l'arc musical est l'une des figures le plus souvent citées pour "montrer" la musique à la Préhistoire. Le "sorcier" dans une posture dansante est relié à un objet présenté comme un arc musical ou une sorte de flûte à nez...
    Une étude contradictoire montre que ce sorcier dansant et musical ressemble plus à un chasseur marchant à quatre pattes qu'à un "danseur". Dans cette autre interprétation la posture à l'horizontal donne beaucoup plus de logique à certains éléments de la gravure, notamment à l'orientation de la queue appartenant à la peau de bête qui le recouvre (dixit le site hominidés.com ; dossier "La musique dans la préhistoire").

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    antek

    Re : études scientifique sur la danse ?

    Concernant certaines dances du SE asiatique (Bali, . . .) certain éthologue qu'il s'agissait d'une tentative de l'homme pour se démarquer dans le règne animal en effectuant des coordinations motrices très difficiles et sans intérêt pratique.
    De mémoire et en résumé.

  8. #6
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : études scientifique sur la danse ?

    Citation Envoyé par philippedelimoges Voir le message

    Vous mettez la danse en rapport avec la chasse. Personnellement, je ne vois pas ce lien.
    bjr,
    je n'ai pas cette prétention.
    je me fis simplement au brèves lectures que l'on peut avoir sur le sujet et en particulier cela:
    PS : Le petit sorcier de la Grotte des Trois Frères........
    qui semble être l'illustration picturale la plus ancienne avérée.
    plutôt interprétée à l'horizontal , donc en position du chasseur ou du chassé !
    Dernière modification par ansset ; 28/10/2016 à 09h26.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  9. Publicité
  10. #7
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : études scientifique sur la danse ?

    pour compéter ma remarque :
    je n'exclus pas ( sur le principe ) que l'association musique/danse ne se limitait pas à la simulation de chasse, et pouvait aussi avoir d'autres raisons de l'ordre du "rite" ou plus généralement culturelles.
    mais si la question est de savoir quand, comment et dans quelles successions, il me semble qu'on a peu d'informations objectives.

    et si j'ai mentionné la chasse, c'est aussi parce qu'on y retrouve des faits similaires dans des périodes plus récentes.
    et que d'autre part, il semble patent que justement les premières peintures rupestres représentaient des animaux chassés.
    se nourrir n'était elle pas une voir la préoccupation majeure de nos chers ancêtres ?
    Dernière modification par ansset ; 28/10/2016 à 09h41.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  11. #8
    philippedelimoges

    Re : études scientifique sur la danse ?

    Bonjour à tous

    ansset, mes remarques ne visaient pas à exclure les simulacres de chasse dans la danse préhistorique. Mais personnellement je doute (peut-être à tort) que les hommes qui pratiquèrent les premiers de ce qu'on pourrait appeler des "danses chorégiques" et associer danse/chasse ; car, il me semble, qu'on bascule dans une syntaxe de la pantomime qui nécessite un rapport au symbolique. De plus, la part de l'individualité dans ce genre de danse me semble prépondérant. Que ce genre de danse ait existé entre 30/15 000 ans est possible (pour ne pas dire probable). Les hommes de cette période ont un accès au symbolique assuré (cf.l'art pariétal & aussi l'existence d'un instrument solo la flûte dès 43 000 ans).
    Je pense qu'on peut toutefois tenter de prioriser des types de danse en fonction des effets attendus : (1) je constate que les danses en rapport avec la chasse dans les sociétés dites "primitives" sont plutôt rares : ce qui importe dans la pratique de la danse c'est de fusionner le groupe en mouvement collectif (jamais individuel), notamment autour de rituels symboliques (communication avec les esprits, ritualiser des étapes de passages de la vie humaine) ; (2) il faut avec raison se méfier des associations rapides (que je peux moi même faire ...). Exemple : j'ai été emballé par l'étude de Brown (Nature, 2005) qui met en lien la danse et la sélection du meilleurs partenaire sexuel (le bon danseur a une bonne symétrie = meilleure attractivité). Ce constat est sensible dans la danse occidentale (ballet, danse de salon, boîte). Pour autant, faut-il extrapoler que la danse s'est développer originellement parce qu'il y a cet avantage sélectif du partenaire ? J'en doute ; pour autant, je nie pas l'intérêt indiscutable de cet atout de la danse. Le constat qui prime, même quand on considère la danse chez les peuples antiques (Grecs par exemple), c'est la dimension chorégique qui prime (harmonie collective, discipline et fusion de l'individu dans un tout communautaire). Cette manifestation collective existe chez nos cousins singes (mais, et c'est ce qui nous différencie d'eux, l'excitation collective n'est pas synchronisée, ni rythmée).
    (3) faut-il donner du sens à un phénomène ? La danse collective rythmée provoque naturellement au sein de chaque individu une excitation/fusion avec le mouvement collectif. Il y a une satisfaction naturelle à se mouvoir ensemble de manière synchrone. Cet effet immédiat et instinctif me semble le principe originel qui a été le moteur de l'émergence de la danse au sein de notre espèce.
    Cela ne nie pas l'existence des autres types de danses.
    - danse transe (1) pour communiquer avec un monde surnaturel (derviche, chaman) ; le corps s’oublie seul reste une pulsation vitale et une ivresse onirique ; (2) pour s’évader de la réalité (boîte de nuit), oublier la monotonie de la vie et déstresser (besoin de vivre cela en groupe car facilite cette émotion car c’est ensemble qu’on s’échappe) (3) pour entrer en harmonie avec son corps (Tai chi)
    - danse symbolique : pour raconter ou manifester des émotions (ritualisation de la gestuelle ; ex les danses de Bali) ; danse érotique
    - danse de parade : pour draguer selon un code social (valse, danse de boîte ...) où la qualité physique individuelle du danseur se manifeste

    Mais je reconnais totalement et j'assume totalement le fait que mes propos ne soient que des suppositions. Mais je pense qu'elle ouvre des pistes de réflexions. Du moins je l'espère ...


    Cordialement

  12. #9
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : études scientifique sur la danse ?

    Re,
    mes connaissances sont bien faibles dans ce domaine pour appuyer un discours ou un autre.
    il me semble sinon "probable" que parmi les motivations que tu cites, plusieurs aient été associées.
    il me vient en exemple la Danse du Soleil pratiquée par certaines tribus Indiennes d'Amérique au moment du solstice d'été ( qui pouvaient durer plusieurs jours ).
    -il y avait la symbolique du renouveau de l'année ( solstice ) associée avec la célébration de la vie/la mort.
    -mais aussi la présence "virtuelle du bison, avec un simulacre de chasse, pour la tradition de celle ci , mais aussi en guise de vénération de l'animal auquel leur mode de vie était étroitement lié.
    je ne suis pas certain que le coté "séduction" "danse de parade" ait été primal dans l'histoire de la danse.
    Cordialement
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  13. #10
    philippedelimoges

    Re : études scientifique sur la danse ?

    Bonsoir à tous,

    J'ai trouvé intéressant la vidéo de cette youtubeuse, dont le sujet tente de répondre à la question : Qu'est-ce qui rend une musique plus dansante ? (https://www.youtube.com/watch?v=kr9s9uSQIEo) - Elle s'appuie sur les travaux de Benjamin Morillon (INS - Aix-Marseille Université/Inserm) - Le contenu de la vidéo reprend des extraits d'un interview de ce chercheur (https://www.youtube.com/watch?v=SqAEIsNnM4A&t=1529s).

    Cordialement

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 21/11/2012, 23h47
  2. Quelles études pour scientifique ?
    Par koko68 dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 32
    Dernier message: 26/06/2008, 09h18
  3. Bac non scientifique --> études supérieures scientifiques
    Par Radek dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/09/2007, 07h10
  4. Etudes pour police scientifique
    Par Titine11 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/02/2007, 20h33