Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?



  1. #1
    nai

    Wink Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?


    ------

    il a eu plusieurs parties dans le test: vebal130, langage 140 et performance 111, vitesse de traitement 118, et qi total 125. la psy m'a écrit sous pli les résultats et elle a indiqué catégorie "supérieur", rien d'autre. j'ai voulu faire ce test car j'ai des difficultés avec mon fils qui veut grandir avant l'âge, s'implique ds ttes conversations de grands, ets très "spidé', ne tient pas beaucoup en place, parle énormément et pose sans cesse des questions et veut toujours qu'on l'écoute, le regarde...donc, j'ai voulu faire ce test car beaucoup de gens voyant mon fils se posaient la question , et moi c'est surtout pour savoir comment je dois réagir face à lui et son comportement...
    que peut=on dire de ces resultats car je n'ai pas eu de grandes explications par la psy (catégorie supérieu, qu'est=ce que cela veut dire au juste). merci de m'éclairer...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    [PSO]Fabrice.g

    Re : mon enfant de 5 ans vient de faire le test qi,pouvez=vous l'éclairer ?

    Salut,

    Le QI est une notion qui a beaucoup été discutée ici. Les discussions (que tu trouveras facilement en faisant une recherche sur le forum) contiennent de tout : notion scientifique, opinion, témoignages, etc. Il est parfois difficile de trier le bon grain de l'ivraie. Je pense que la démarche la plus raisonnable que tu puisses adopter, est de demander à ton/ta psychologue de t'expliquer.

    Stricto sensu, un QI est un moyen de comparer les capacités cognitives d'une personne (en l'occurence d'un enfant) aux capacités cognitives de la moyenne des enfants de même âge. Le QI utilise souvent un étalonnage sigmatique pour créer des classes. Par convention un test de QI à une moyenne de 100, et un écart-type de 15. Ainsi on pourra dire d'un enfant qui a un QI compris entre 85 et 115 (comme 68% de la population) qu'il a un développement "moyen" ou "normal" (au sens statistique de ces termes) de ses capacités cognitives. Un enfant ayant un QI compris entre 115 et 130 aura un développement légèrement précoce de ses capacités cognitives (je te rappelle que le QI détermine les capacités cognitives des enfants en comparaison avec les enfants du même âge, ainsi, un enfant avec un QI supérieur à 115 aura acquis des capacités cognitives qui sont rares pour son âge). Un enfant ayant un QI de plus de 130 sera qualifié de précoce (ou de surdoué), et ainsi de suite.

    Il existe, selon les test plusieurs dimensions indépendantes aux capacités cognitives. Ainsi, selon la théorie de celui qui a construit le test, les capacités verbales sont ou non corrélées aux capacités mathématiques, etc. Pour d'autres, ces capacités cognitives sont liées à un facteur d'ordre supérieur (le facteur g) qui correspondrait grossièrement à ce qu'on appelle l'intelligence.

    Ton enfant a vraisemblablement passé un WPPSI (Weschler Preschool and Primary Scale of intelligence) qui définit plusieurs dimensions sur lesquelles ton enfant a été testé :
    • une échelle verbale : qui contient des tests de reconnaissance et de vocabulaire.
    • une échelle de performance : qui contient des épreuves spatiales comme le test de cubes de kohs ou les tests d'assemblage d'images
    • une échelle de langage général : comprenant le même genre d'items que l'échelle verbale.

    Donc, qu'est ce que tout cela veut dire ?
    Cela veut dire que ton enfant a acquis des capacités cognitives légèrement supérieures à celle de la moyenne des enfants de son age, notamment en ce qui concerne les capacités verbales.

    Maintenant, il faut que tu contactes ton/ta psychologue pour qu'il/elle t'explique comment ce qui est un avantage pour le moment ne se révèle pas un inconvénient.

    J'espère que cela te suffira comme explication.

    F.

  4. #3
    valzebre

    Thumbs down Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Vaste sujet !
    Voilà mon expérience : mon premier fils a été testé en début de CE1. Le psychologue scolaire nous a dit : votre enfant est précoce. Sans autre commentaire.
    Et moi, jeune maman je me suis dit : super, ce sera plus facile...
    Ce fils a maintenant 23 ans, et combien de difficultés nous avons rencontrées !!!
    Je m'occupe maintenant de soutien, notamment scolaire, pour ces enfants qui peuvent connaitre de grandes difficultés.
    J'ai l'impression que tu attends un conseil non ?
    Le voici : lis, prend toutes les infos possibles à ce sujet, consulte un psychologue sensibilisé pour qu'il t'explique ce qu'est la douance. C'est une vraie particularité, qui peut parfois être encombrante lorsqu'elle n'est pas acceptée. Une particularité qui n'est pas qu'intellectuelle : les émotions sont elles aussi "différentes".
    Si déjà tu as "senti" la différence de ton enfant, alors il y a des chances pour que ça continue...

  5. #4
    hattori_hanzo

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Citation Envoyé par nai Voir le message
    il a eu plusieurs parties dans le test: vebal130, langage 140 et performance 111, vitesse de traitement 118, et qi total 125. la psy m'a écrit sous pli les résultats et elle a indiqué catégorie "supérieur", rien d'autre. j'ai voulu faire ce test car j'ai des difficultés avec mon fils qui veut grandir avant l'âge, s'implique ds ttes conversations de grands, ets très "spidé', ne tient pas beaucoup en place, parle énormément et pose sans cesse des questions et veut toujours qu'on l'écoute, le regarde...donc, j'ai voulu faire ce test car beaucoup de gens voyant mon fils se posaient la question , et moi c'est surtout pour savoir comment je dois réagir face à lui et son comportement...
    que peut=on dire de ces resultats car je n'ai pas eu de grandes explications par la psy (catégorie supérieu, qu'est=ce que cela veut dire au juste). merci de m'éclairer...

    Bon moi je suis pas un expert mais 125 il n'y a rien d'extra ordinaire il me semble , il est juste dans la partie droite de la gaussiène , comme beaucoup de gens (on est pas en train de parler des QI élevés) ...

    Peut-être que son comportement relève plus de l'éducation en général que d'une quelconque précocité .


    Petite question perso: vous vivez à paris?
    parce qu'en tant que banlieusard j'ai trouvé le phénomène plus fréquent à paris .

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    davidk

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Même avis que hattori_hanzo...

  8. #6
    14jojo88

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Bonjour,

    quand j'étais enfant, mes parents m'ont fait passer un test de QI, j'ai obtenu un score de 145, ce qui a fort surpris mon médecin mais pas ma mère.
    J'ai alors sauté le CP et le CE1 puisque je savais déjà lire, écrire, compter... à l'âge de 4 ans. Toutefois, je ne pense pas que ce soit la bonne solution. Car un enfant a besoin de grandir avec d'autres enfants de son âge, quelque soit son niveau d'intelligence.
    Pour en revenir à la signification du Quotient intellectuel, il s'agit en réalité d'une estimation de l'âge mental d'un individu. Les scores sont échelonnés pour que la moyenne soit de 100 ; 10 points au-dessus de 100 signifient 10 ans d'âge mental en plus de notre âge actuel.
    Toutefois, calculer le quotient intellectuel d'un enfant se résout généralement à mesure son niveau de culture en fonction de ses expériences personnelles de la vie. Car un enfant de 6 ans qui aurait un QI de 125 n'a pas effectivement l'âge mental d'un individu de 31 ans, il sera encore encore intéressé par ses petites voitures ou ses poupées (même Einstein a joué à des jeux d'enfants, malgré son avancée intellectuelle).
    Généralement, un score supérieur à 130 signifie que le cerveau de l'individu fonctionne différemment de celui d'un individu normal ; il comprendra plus vite les enjeux et implications d'une situation ou d'un problème, sera plus méthodique dans sa recherche d'éléments de solution, il ne s'attardera pas sur les mêmes points que ses congénères, et il trouvera une solution.
    Cependant, il ne faut pas prendre ce genre de test trop sérieusement car il sont plus utiles à flatter l'égo des médiocres qu'à mesurer avec précision le niveau d'intelligence humaine.

  9. Publicité
  10. #7
    [PSO]Fabrice.g

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Citation Envoyé par 14jojo88 Voir le message
    Bonjour,
    Pour en revenir à la signification du Quotient intellectuel, il s'agit en réalité d'une estimation de l'âge mental d'un individu. Les scores sont échelonnés pour que la moyenne soit de 100 ; 10 points au-dessus de 100 signifient 10 ans d'âge mental en plus de notre âge actuel.
    C'est faux. Aujourd'hui, on ne parle plus du tout en termes d'âge mental, même si les premiers tests ont bien été construit pour mesurer cela. 10 points au dessus de 100 n'est généralement pas significatif (les tests étant généralement étalonnés pour avoir un écart-type de 15). Les tests de QI sont standardisés, si bien que 50% des personnes qui passent le test ont théoriquement un score de 100.

    Le résultat d'un test de QI indique simplement à quel niveau se situe un individu par rapport à une population de personnes de son âge, de sa culture (les étalonnages sont différents selon qu'on ait grandi en France, en Afrique ou en Asie), de son sexe. Ainsi, un QI de 125 signifie que la personne a été capable de résoudre des exercices que seuls 5% de ses semblables sont théoriquement capable de résoudre.


    Toutefois, calculer le quotient intellectuel d'un enfant se résout généralement à mesure son niveau de culture en fonction de ses expériences personnelles de la vie. Car un enfant de 6 ans qui aurait un QI de 125 n'a pas effectivement l'âge mental d'un individu de 31 ans, il sera encore encore intéressé par ses petites voitures ou ses poupées (même Einstein a joué à des jeux d'enfants, malgré son avancée intellectuelle).
    Je suis d'accord. C'est d'ailleurs pourquoi un test de QI n'est pas administré seul. Il est avant tout un outil diagnostique pour comprendre un mal-être ou une inadaptation chez un enfant ou une personne.

    Généralement, un score supérieur à 130 signifie que le cerveau de l'individu fonctionne différemment de celui d'un individu normal ; il comprendra plus vite les enjeux et implications d'une situation ou d'un problème, sera plus méthodique dans sa recherche d'éléments de solution, il ne s'attardera pas sur les mêmes points que ses congénères, et il trouvera une solution.
    J'aimerais bien que tu cites tes sources pour ces affirmations. Non seulement parce que nous sommes ici sur un forum scientifique et que les sources sont nécessaires, mais surtout parce que cela m'intéresse.

    Cependant, il ne faut pas prendre ce genre de test trop sérieusement car il sont plus utiles à flatter l'égo des médiocres qu'à mesurer avec précision le niveau d'intelligence humaine.
    Je ne suis pas d'accord. Je répète ce que j'ai dit plus haut. Un test de QI est un outil diagnostique. Il fait partie d'un ensemble de tests qui permettent au psychologue de comprendre pourquoi une personne est mal dans sa peau, ou semble ne pas être adaptée à la vie sociale. Par exemple, un enfant en échec scolaire se verra administrer un test de QI pour savoir si cet échec est dû à une déficience intellectuelle, ou, au contraire, à une précocité intellectuelle mal gérée. Mais le diagnostique ne peut se contenter d'un test de QI, il faut également utiliser d'autres tests pour déterminer si l'enfant ne souffrirait pas d'un problème affectif, d'anxiété, etc.

    Encore une chose. Il est erroné de penser que le test de QI est une mesure de l'intelligence. Les psychologues s'accordent plutôt pour dire que c'est une mesure des capacités cognitives.

  11. #8
    lamorgana

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Bonjour Fabrice,

    (les étalonnages sont différents selon qu'on ait grandi en France, en Afrique ou en Asie)
    Pourrais tu m'en dire plus à ce propos?

    En te remerciant.
    Anal Nathrach, udhras beothadh, dochioll dian fe

  12. #9
    Sam*

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g Voir le message
    Encore une chose. Il est erroné de penser que le test de QI est une mesure de l'intelligence. Les psychologues s'accordent plutôt pour dire que c'est une mesure des capacités cognitives.
    Qu'est ce que sont les capacités cognitives ?

  13. #10
    [PSO]Fabrice.g

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Citation Envoyé par lamorgana Voir le message
    Bonjour Fabrice,

    Pourrais tu m'en dire plus à ce propos?

    En te remerciant.
    Cela veut dire que les tests de QI sont dépendants de la culture dans laquelle ils sont administrés (même les tests prétendument "culture free" comme les matrices de Raven). Pour un test comme ceux de Weschler (la WAIS pour adultes, ou la WISC pour enfants), qui contient des items mesurant les capacités langagières, il faut l'étalonner pour chaque population. Par exemple, pour un enfant, le test de QI sera un indicateur des acquis intellectuels de cet enfant relativement aux acquis de l'ensemble de la population de même âge (et de même culture) que lui. Or il est possible qu'entre deux pays différents, les acquis pour un enfant de 8 ans soient différents (par exemple, en raison de différences dans les programmes scolaires).

    En raison de l'effet Flynn, par exemple, il est nécessaire de ré-étalonner les tests de QI régulièrement (environ tous les 10 ans), parce que les acquis moyens entre une génération et la précédente sont différents.

    Citation Envoyé par Sam*
    Qu'est ce que sont les capacités cognitives ?
    Les tests de QI ne mesurent pas directement l'intelligence. Pour qu'un test mesure quelque chose, il faut une définition opérationnelle de cette chose, et la question de la définition de l'intelligence est une question difficile. Généralement les créateurs des tests d'intelligence ont une idée particulière de ce qu'est l'intelligence, et leurs tests mesure leur définition de l'intelligence. D'ailleurs, quand on demandait à Binet ("l'inventeur" des tests d'intelligence) ce qu'était l'intelligence pour lui, il répondait : "C'est ce que mesure mon test."

    Par exemple, l'un des tests les plus connus, le Binet-Simon, mesure plusieurs aspects de l'intelligence : Les capacités de raisonnement fluide (qui est liés à la résolution de problèmes), les connaissances, les capacités de raisonnement quantitatif (ou numérique), le traitement d'informations visuo-spatiales, et la mémoire de travail (qui détermine les capacités attentionnelles). Mais d'autres chercheurs proposent d'autres modèles de l'intelligence, tout aussi plausibles, qui ne sont pas entièrement mesurés par les tests actuels.

    Par exemple, dans son modèle tri-archique, Sternberg définit trois aspects de l'intelligence : l'intelligence analytique, la créativité, et l'intelligence pratique. Pourtant, seul le premier de ces aspects est mesuré par les tests classique d'intelligence.

    Certains chercheurs, comme Spearman, pensent que l'intelligence est une aptitude unique. De ses travaux est née la notion de facteur g (qui pourrait d'ailleurs n'être qu'un artefact statistique).

    D'autres pensent au contraire qu'il n'y a pas d'intelligence unique, mais un ensemble de capacités différentes non reliées entre elles. Par exemple, Thurstone en identifie 7 : la compréhension verbale, la fluidité verbale, la facilité numérique, la visualisation spatiale, la mémoire associative, la vitesse perceptive, et le raisonnement.

    Cela dit, même les chercheurs qui ont une conception de l'intelligence comme une aptitude unique super-ordonnée, sont obligés de mesurer cette intelligence par le biais de différents exercices mesurant une des capacités cognitives sous-ordonnées.

    J'espère que j'ai répondu à vos questions. Pour celles et ceux qui veulent tout savoir sur le QI et l'intelligence, et qui ne sont pas effrayés par un peu d'anglais, je vous recommande la lecture du rapport de l'American Psychological Association sur le sujet : http://www.lrainc.com/swtaboo/taboos/apa_01.html

  14. #11
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g Voir le message
    Les tests de QI sont standardisés, si bien que 50% des personnes qui passent le test ont théoriquement un score de 100.
    Bonjour

    Ce n'est pas tout à fait vrai, le pourcentage des individus qui obtiendront exactement 100 sera faible.
    Si le test est correctement construit on aura 68% des individus compris entre 85 et 115, 95% entre 70 et 130, 99.7% entre 55 et 145 etc.
    Toutefois en pratique il est difficile de faire une mesure fiable dès que l'on s'éloigne de la moyenne.

    Si par exemple on veut mesurer le QI d'un individu de façon fiable, et que son QI est proche de 135 il faudra lui faire passer un test construit avec des individus représentant 2.5% de la population.
    Ce qui explique que plus on s'éloigne de la moyenne et plus l'estimation devient large.

  15. #12
    [PSO]Fabrice.g

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    Bonjour

    Ce n'est pas tout à fait vrai, le pourcentage des individus qui obtiendront exactement 100 sera faible.
    C'est même complètement faux.
    Ce que je voulais dire, c'est :
    "Les tests de QI sont standardisés, si bien qu'environ 50% des personnes qui passent le test ont théoriquement un score inférieur 100."

    On pourrait d'ailleurs ajouter qu'environ 50% des personnes qui passent le test ont théoriquement un score supérieur 100.

    Désolé pour l'erreur, et merci Dudulle pour la correction.

  16. Publicité
  17. #13
    nyogoso

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g Voir le message
    J'espère que j'ai répondu à vos questions. Pour celles et ceux qui veulent tout savoir sur le QI et l'intelligence, et qui ne sont pas effrayés par un peu d'anglais, je vous recommande la lecture du rapport de l'American Psychological Association sur le sujet : http://www.lrainc.com/swtaboo/taboos/apa_01.html

    Merci pour le lien!

  18. #14
    [PSO]Fabrice.g

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message
    Merci pour le lien!
    Je t'en prie.

  19. #15
    Tamara 31

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    je pense que c est trop tot pour faire passer un qi il serait souhaitable de mettre l enfant dans un contexte ou il se sent bien pour s eveiller et s epanouir et etre heureux de poser les bonnes questions d ou la necessite d etre a l ecoute et de perseverer dans cette voie

  20. #16
    invite69526263

    Question Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    La semaine dernière j'ai personnellement reçu les résultats des seconds tests d'QI de mon propre fils (Keï) de 5 ans et demi et ce dernier a obtenu un total de 142 avec des résultats assez uniformes partout et deux légers pics en "performances" et en "vitesse de traitement", justement (Ce qui m'étonne par rapport à ce que "nai" affirme).
    Les psys qui suivent mon enfant, m'ont alors conseillé de le faire passer non pas de grande section au CE1, comme préconisé au début, mais de grande section au CE2 directement. Ce à quoi je me suis fermement opposé.
    Personnellement je vois mal mon enfant de 5 ans se retrouver avec des enfants de 7~8 ans dès à présent et appréhende beaucoup l'avenir surtout au regard de son adolescence, où très certainement se présenteront des problèmes d'identité et de maturité, etc.
    En bref, si ces tests peuvent réjouir les grand-mères, ils sont une véritable plaie pour les parents. Car il ne suffit pas d'avoir une formule 1 dans la tête, encore faut-il savoir la conduire. Or de ce côté, la responsabilité des parents est alors décuplée. Et si mon fils échoue plus tard? S'il est pris de problèmes existentiels sérieux?... Quant sera-t-il également de la sœur ainée de mon fils (deux ans de plus)? Comment va-t-elle réagir? Cela va-t-il définitivement rompre la formidable complicité qu'ils ont entre eux depuis le début? C'est bien moi qui vais devoir endosser tout cela et culpabiliser pour n'avoir pas été à la hauteur.
    Bref, les conseils manquent à ce propos, je suis réellement désemparé et ces fameux psys, ne m'inspirent guère confiance. Pire, je me suis progressivement aperçu, que sous couvert de simples formalités, ils utilisaient en fait les gamins comme cobayes pour leurs propres recherches et ne se souciait en fait guère du reste.
    Dans mon cas, le psy de départ à même été rameuter ces comparses et aujourd'hui ils envisagent déjà le passage d'autres tests et expérimentations. Cela me révolte sincèrement et je vous avouerais que j'ai plus envie de taper un grand coup sur la table pour tous les faire taire une bonne fois pour toute qu'autre chose. Ne pourraient-il pas laisser ces gamins en paix?
    Ces gamins, ont besoin de vivre leurs vies de gamin. Du moins c'est mon avis... Personnellement j'ai le sentiment que ces spys sont plus néfastes pour les enfants, et les parents, qu'autre chose.

    Où peut-on trouver les personnes, autre que ces "psys", à qui en parler? C'est en fait la raison de mon inscription sur ce forum. Enfin, faut-il vraiment prendre au sérieux ces tests de QI (capacités cognitives, comme ils disent)? Ne faut-il pas plutôt laisser son enfants tranquille, ignorer tout cela et faire comme si de rien était? Ne risque-t-on pas plus de perturber un enfant plus qu'autre chose en écoutant tous ces soi-disants psys?

  21. #17
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    mais qui a demandé un test de QI à un enfant de 5 ans ?
    je ne sais même pas si celà a réellement un sens.
    l'enfant est alors encore totalement impregné de ses rapports avec ses parent et/ou de ses grands frères ou soeurs.
    si il est stimulé naturellement, par les jeux , decouvertes, ....plus qu'un autre, le test est "biaisé", par rapport à un enfant plus isolé dans son enfance.
    donc ses "capacités" intrinsèques quasi impossible à detecter .

  22. #18
    invite69526263

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Ces tests sont requis et effectués d'office (tout du moins dans mon cas), par le/la/les "psychologues scolaires" imposés par l'école, dès lors qu'un enfants est détecté par le "conseil des maîtres" comme étant candidat potentiel à un saut de classe. Personnellement, pour ne rien cacher, il s'agit d'une école maternelle située à Saint Germain en Laye et la psy ne m'a absolument pas demandé mon avis quant au passage de ces tests. Elle a même pris dès le début l'initiative, sans m'en avertir, d'aller elle-même à la rencontre de mon gamin, alors qu'il était à l'école.
    La seule et unique chose sur laquelle on me demande notre avis, en tant que parents, est le fait qu'on accepte ou non l'éventuel "saut de classe(s)" préconisé. Pour notre part nous avons accepté uniquement un saut d'une seule classe (de Grande section au CE1).

  23. Publicité
  24. #19
    piripipicococolo

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Bonjour,

    Je ne suis pas du tout spécialiste en psychologie (ni en éducation, ni en pédopsychologie) mais je suis en accord avec votre texte Boris.w. Je ne savais pas que de tels tests pouvaient être imposés aux enfants avec des facilités scolaires. Je trouve assez malsain ce système qui consiste à tout prix à imposer à un enfant les avis et les commentaires des adultes.

    Si les mesures proposées vont dans le sens de l'épanouissement de l'enfant, elles sont tout à fait justifiées, mais j'ai l'impression qu'il ne s'agit pas (ou de moins en moins) de cela. Proposer un saut de deux classes est loin d'être une chose anodine. Quoi qu'on en dise je suis persuadé que cela à un réel impact sur le développement (parfois positif et parfois négatif). Je ne parle pas d'apprentissage scolaire mais plutôt de tous les "à coté" de l'école (ami(e)s, petites amies, centres d’intérêts, sorties...).

    Si un enfant a des facilités scolaires, tant mieux ! Il réussira tranquillement sa scolarité, ses études... Est-il pour autant nécessaire de lui faire sauter des étapes ? N'est-il pas plus important de faire en sorte que lui s'adapte à son environnement en tirant tous les bénéfices possibles plutôt que d'essayer d'adapter, de notre point de vue d'adulte, son environnement à lui en lui imposant des bénéfices dont il n'a peut être pas besoin pour le moment ?

  25. #20
    obi76
    Modérateur*

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Citation Envoyé par piripipicococolo Voir le message
    Je trouve assez malsain ce système qui consiste à tout prix à imposer à un enfant les avis et les commentaires des adultes.
    Parfaitement.

    Citation Envoyé par piripipicococolo Voir le message
    Si les mesures proposées vont dans le sens de l'épanouissement de l'enfant, elles sont tout à fait justifiées, mais j'ai l'impression qu'il ne s'agit pas (ou de moins en moins) de cela. Proposer un saut de deux classes est loin d'être une chose anodine. Quoi qu'on en dise je suis persuadé que cela à un réel impact sur le développement (parfois positif et parfois négatif). Je ne parle pas d'apprentissage scolaire mais plutôt de tous les "à coté" de l'école (ami(e)s, petites amies, centres d’intérêts, sorties...).
    Tout ce que j'ai vu, et tous ceux à qui c'est arrivé, me poussent à croire que c'est loin d'être anodin, et quasi-systématiquement source d'un handicap social par la suite.
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  26. #21
    Demonsrun

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Bonjour !

    La même question du saut de classe s'est posée à mes parents à mon sujet et je me dis que peut-être le point de vue de l'enfant peut vous aidez dans cette situation.
    Pour ma part, jamais aucun psychologue n'a pris l'initiative de me faire passer ce genre de test, ce sont plutôt mes parents qui ont commencé à s'inquiéter de mon intégration scolaire lorsque je suis arrivée au collège. Ils m'ont demandé si je voulais passé le test pour me permettre de sauter un ou deux niveaux, mais je m'y suis toujours opposée, et ce pour des raisons très simples. La première étant que je ne voulais pas savoir, ne pas être cataloguée immédiatement comme THP, avec tous les a priori que cela engendre.
    La seconde raison est que le fait d'avoir une Formule 1 dans la tête fait que, quoiqu'il arrive, quel que soit le niveau scolaire intégré, la vitesse d'apprentissage sera toujours plus rapide que la moyenne et ce n'est pas parce que l'on saute un ou deux niveaux que dans la nouvelle classe l'enseignement sera plus rapide. Et socialement parlant, tout dépend de la maturité de l'enfant. Si celui-ci est bien intégré dans sa classe, le changer de niveau revient à prendre le risque de le déstabiliser. En revanche, si lui-même est gêné dans ses relations avec les autres, peut-être que le faire rejoindre des jeunes plus âgés et donc (normalement) plus matures lui permettra de s'épanouir. Ceci étant dit, je connais plusieurs personnes de mon entourage ayant un an d'avance, mais à chaque fois le décalage s'est produit en maternelle où à l'entrée en CP et elles n'ont jamais eu de problème d'intégration.
    De mon côté, j'ai donc suivi un cursus scolaire normal, qui n'a certes pas toujours été facile d'un point de vue social, mais j'ai eu la chance d'avoir un certain nombre de bons professeurs, conscients de mes capacités et qui m'ont aidé à avancer à mon rythme. Avec le recul, je me félicite que mes parents n'aient jamais insisté pour me faire sauter des niveaux. Je ne sais pas comment eux-mêmes ont vécu ma scolarité, mais je pense que cela a dû être difficile pour eux aussi, car ils ont toujours pris le risque de m'écouter et de me laisser choisir ma voie. Aujourd'hui j'ai 26 ans et à la fin de l'année je recevrai mon diplôme de Doctorat, c'est donc que je ne m'en suit pas trop mal sortie
    En conclusion (et rétrospectivement parlant), je dirais que finalement tout dépend de l'enfant et de la façon dont il se sent dans son environnement, car de toute façon le système scolaire n'est pas adapté aux enfants précoces.

  27. #22
    obi76
    Modérateur*

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Re,

    je pense que ça dépend des cas, pour ma part ça a été exactement l'inverse : j'étais tellement nul à l'école que plusieurs fois ils voulaient me faire redoubler. Je n'en foutais pas une... Doctorat à 26 ans aussi, comme quoi c'est juste que c'est mal pris en charge... ^^
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  28. #23
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    puisqu'on y va de nos historiques.
    saut de classe après le CP, suite à test et aussi persuasion de l'établissement.
    ( le pb est que je dormais la moitié du temps, je digérai un peu trop vite ).

    malgré ces apparentes facilités scolaires, j'avais un " léger" handicap.
    un retard physique de croissance.
    ce qu'à l'époque on ne pensait pas compatible avec des aisances scolaires.
    retard important qui a duré, puisqu'à 16 ans , j'en paraissait encore 12 ou 13 et limite pubère.
    donc dans l'enfant, j'étais un peu le drole de canard.
    non pas à cause de mes résultats, mais du décalage avec mon physique.
    ( je ne vous parle pas de la difficulté de draguer pendant longtemps !!! )
    en fait j'ai souffert de ca, sans rire, mais me suis rattrappé après ...
    Dernière modification par ansset ; 13/06/2013 à 13h37.

  29. #24
    myoper
    Modérateur

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    puisqu'on y va de nos historiques.
    Le résultat de mon test, au collège a été que j'ai du ouvrir un dictionnaire le comprendre: fumiste, m'a t'on dit...

    Alors, j'ai eu bon, ou pas ?
    Je n'ai jamais su...
    Dernière modification par myoper ; 13/06/2013 à 13h45.

  30. Publicité
  31. #25
    etu_arthur

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Bonjour,

    Le problème de nos jours est l'accès facile au titre de psychologue scolaire. En effet, pour le devenir, il faut être prof (avoir enseigné pendant 3 ans) et avoir la Licence de psychologie qui en passant est très générale.

    Pour ma part et cet avis ne tient qu'à moi, je trouve qu'il y a une mauvaise utilisation des tests psychométriques par les psychologues scolaires qui sont très mal formés. Quand je vous lis, je me dis que les psychologues de votre fils ne sont pas des "psychologues".

    D'une part, lorsque l'on suspecte un doute de précocité chez l'enfant, l'investigateur (le parent, un professeur, un conseiller...) doit en faire la demande au psychologue scolaire. Ce dernier doit dans un premier s'entretenir avec le demandeur puis avec les parents (si le demandeur n'est pas un parent). Cela me choque lorsque vous dites que personne ne vous a prévenu!!

    D'autre part, mais cela reste un débat, il est important de ne pas divulguer le score obtenu par l'enfant mais de conseiller les parents sur les possibilités pour l'enfant (mais c'est un éternel débat au sein même des psychologues scolaires et les "autres" psychologues). En effet, le psychologue qui vous donne un score sans rien vous dire et vous propose de faire sauter votre enfant de deux classes, s'est il entretenu au préalable avec l'enfant seul puis avec vous, les parents? Dans ces entretiens on va détecter certaines choses (comportements, environnement social...) afin d'aider le psychologue à vous orientez au mieux.

    En effet, vous avez raison d'être prudent quant aux dires des psychologues scolaires de votre enfant. Mais faire sauter un enfant de deux classes sans savoir s'il a la maturité SOCIALE (intellectuel oui il l'a certes) nécessaire pour s'adapter est très dangereux. On peut notamment observer chez ces jeunes enfants, du repli, désintérêt scolaire ect... Attention je ne dis pas qu'ils ont tord, mais ça me choque car ces psychologues devraient se référer à notre code déontologique, à savoir que le rôle du psychologue est d'écouter, d'orienter, d'aider, de conseiller.... mais surtout pas IMPOSER ce qu'il pense être le mieux!!!

    Certes, tous les psychologues sont différents ne serait-ce par leur bagage théorique selon s'ils sont plus cognitiviste, behavoriste, psychanalyste ect... mais de là à agir comme certains vautours de la profession où test de QI rime avec ARGENT, je trouve cela totalement scandaleux et déshonneur la profession. Je comprends pourquoi certaines personnes peuvent ne plus comprendre à quoi servent les psychologues de nos jours...
    Dernière modification par etu_arthur ; 03/07/2013 à 14h41.

  32. #26
    shmikkki

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Bonjour à tous,

    A la lecture de ce fil je me dis: A quoi ça sert de faire sauter de classe un enfant qui aurait un plus fort QI?
    Bon, allons y avec des hypothèses:

    1- Pour qu'il prenne de l'avance dans sa scolarité? Je ne vois pas trop l’intérêt ici ... comme s'il y avait l'idée sous-jacente qu'il faille se "dépêcher" d'apprendre!!?? En quoi est-ce bénéfique? Aura-t-il un meilleur job à la fin de sa scolarité? Je ne pense pas ... Bref, je ne vois aucun intérêt à prendre de l'avance dans sa scolarité.

    2- Pour qu'il se sente mieux avec des gens plus "grand". Là encore, aucun intérêt. Un fort QI ne prédispose pas à un meilleur sociabilisation il me semble non? Et puis même si c'est le cas ... ben alors, il sera très bien à rester avec les gens de son âge qu'avec les plus grands, non?

    3- Pour qu'il ne s'ennuie pas et qu'il apprenne des choses qui le font plus "réfléchir". Là encore ... il n'y a pas que l'école pour apprendre. Si un enfant sur-doué apprend sa leçon de 4h en 30min, et ben tant mieux, il lui reste 3h30 pour aller dehors, s'amuser, jouer ... et pourquoi pas apprendre encore avec un livre (si c'est vraiment ça qui le passionne).

    Bref ... je n'arrive à trouver aucun bénéfice à faire sauter un enfant de classe ... alors pourquoi on le fait?
    Rien en biologie n'a de sens, si ce n'est à la lumière de l'évolution - Dobzhansky

  33. #27
    invite69526263

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    En ce qui concerne le saut de classe, personnellement, je n'y voyais pas bien l'intérêt, un peu comme vous. Mais dans vos hypothèses vous en oubliez une. Lorsqu'un enfant sait déjà sur le bout des doigts le programme entier qu'on est censé lui enseigner, il risque fort de se désintéresser totalement de l'école, puisqu'elle ne lui apportera, ni apprendra rien excepté le fait d'être avec ses copain(e)s pour s'amuser. Or cette situation peut, suivant le caractère de chaque enfant bien évidemment, mener l'enfant jusqu'à l'indifférence et l'indiscipline la plus totale.
    Dans le cas de mon fils, il sait lire, écrire, et a avalé sans bronché la totalité des manuels scolaires de sa grande sœur de deux ans son ainée.
    Ce n'est absolument pas moi qui lui ait imposé cela, c'est lui qui, systématiquement, voulais faire les devoirs que sa grande sœur faisait. Comment pourrais-je alors aujourd'hui, le mettre en CP où un instituteur va lui apprendre le son que fait "ai", "ou" ou "eau"??? Comment voulez-vous qu'il s'intéresse au cours? Pire, en math, sans que cela figure même dans les manuels de sa grande sœur ou que je lui ai appris, il a de lui-même déjà réinventé la factorisation pour simplifier les opérations trop complexes, s'amuse à jouer avec des nombres à plus de 6 chiffres, a naturellement commencé à jouer avec des décimales pour diviser les nombres impaires et à de lui-même déduit ce que sont des nombres négatifs et comment on pouvait les additionner ou les multiplier entre eux (là il dépasse même de très loin le programme de sa grande sœur). Et vous voudriez que je le laisse dans une classe où on va lui demander au bout d'un an de savoir additionner 12+3 et compter jusqu'à 100? Vous pouvez être certain du résultat, il va complètement se désintéresser du milieu scolaire, comme il le fait déjà dès qu'on lui propose des choses "trop face" comme il dit...

  34. #28
    shmikkki

    Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Citation Envoyé par Boris.w Voir le message
    Or cette situation peut, suivant le caractère de chaque enfant bien évidemment, mener l'enfant jusqu'à l'indifférence et l'indiscipline la plus totale.
    Exactement comme un enfant qui n'a que des mauvaises notes en classes (j'en faisais partie, et j'étais vraiment désintéressé par l'école!).
    Je pense que c'est un leurre de croire que les enfants aiment aller à l'école pour "apprendre des choses" (ce n'est que mon humble avis, je n'y connais rien hein). Bref, je ne pense pas que l'envie d'apprendre soit le moteur d'un enfant pour se lever et aller en classe de CM1. Je pense que c'est plutôt le fait d'être avec les autres enfants de son âge, s'amuser, jouer, etc ... bref tout ce qui pourrait disparaitre si l'enfant saute une classe.

    L'école n'est pas qu'une école de l'apprentissage de connaissance, c'est aussi de l'expérience (sociétale) ... et contrairement à la connaissance, l'expérience ne peut pas se deviner ou s'apprendre (il faut en passer par là!).
    Je rajouterais aussi que plus tard, dans la vie active, il peut arriver souvent que notre capacité de "sociabilisation" nous aide beaucoup plus que notre capacité à "résoudre des problèmes" ou faire des équations rapidement. Mais évidemment on ne met ça jamais en avant ... c'est dommage.
    Rien en biologie n'a de sens, si ce n'est à la lumière de l'évolution - Dobzhansky

  35. #29
    invite69526263

    Smile Re : Mon enfant de 5 ans vient de faire le test QI, pouvez-vous l'éclairer ?

    Tu as parfaitement raison, mais dans le cas de mon fils, côté "social", je n'ai vraiment aucune inquiétude.
    Il serait même parfois "trop" social...
    De plus, il est extrêmement à l'aise avec plus âgé que lui et à même tendance à systématiquement chercher ce genre de contact et il n'est pas du tout introverti, bien au contraire.
    Un exemple simple est que, par exemple, parmi l'ensemble des disciplines extra-scolaires qu'il exerce aujourd'hui, celle qu'il préfère par dessus toutes et y compte le plus "d'amis" est le taekwondo, où justement, il est, encore une fois, et de loin, le plus jeune du club.
    C'est ce qui d'ailleurs m'a amener à accepter ce saut de classe, contrairement à l'année dernière, car même s'il avait le niveau pour sauter sa "grande section", comme me l'avait proposé son école, je reste intimement convaincu que la maternelle est une phase essentielle dans la vie d'un enfant, où il trouve une liberté d'expression, un terrain de jeu, une expérience sociale et une incitation à la culture de l'imaginaire qu'il ne trouve plus à l'école primaire.
    Il ne faut pas oublier non plus que Keï étant métisse (français et japonais), issu de deux cultures très éloignées l'une de l'autre (l'une franchement individualiste et l'autre franchement collectiviste), jusque dans le mode de raisonnement, le rapport à l'environnement, la notion de respect d'autrui et l'humour, il est déjà, naturellement, plus à même de s'adapter à des environnement sociaux radicalement différents, mais aussi de comprendre autrui. Une caractéristique bien connue et commune à tous les enfants dans son cas.
    À ce sujet, d'ailleurs, la psychologue qui le suis ne s'est pas trompée non plus et à immédiatement mis en avant cela, concernant Keï, au-dela de toute considération intellectuelle.
    Tout comme toi donc, je fais la part belle au social avant tout.

Discussions similaires

  1. pouvez-vous confirmer mon raisonnement?
    Par vince3001 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 7
    Dernier message: 26/04/2008, 19h10
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 12/03/2008, 23h20
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 12/12/2007, 22h03
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 02/12/2006, 21h30
  5. Je cherche a monter mon ordinateur, pouvez vous m'aider???
    Par hasen dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 19
    Dernier message: 21/03/2005, 14h02