Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

reméde pour la timidité



  1. #1
    baol

    reméde pour la timidité


    ------

    Bonjour,je m'apelle Baol et j'ai 26 ans,je suis trop timide et cette dernière me rend difficile la vie,j'ai perdu beaucoup de choses et beaucoup de relations à cause d'elle.comment faire pour y remédier? je vous demande votre aide,je vis un enfer.
    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    caribou.volant

    Re : reméde pour la timidité

    Solutions : le jeu de rôle. Si tu peux pratiquer le théatre ?
    Autrement, certains thérapeutes proposent des jeux de rôles qui te permettent de diminuer peu à peu ta timidité. (sorte de Coach)
    D'autres thérapeutes peuvent t'apporter l'occasion de comprendre l'origine de cette timidité & ainsi tenter de t'en débarrasser, comme les psychanalystes.

  4. #3
    Résilient

    Re : reméde pour la timidité

    Bonsoir,
    Pourquoi ne pas consulter ton généraliste, il sera à même de réfléchir avec toi sur une solution à ce problème.

    Cordialement.
    "Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être". G.Eliot

  5. #4
    myoper
    Modérateur

    Re : reméde pour la timidité

    Bonjour,
    Citation Envoyé par caribou.volant Voir le message
    Solutions : le jeu de rôle. Si tu peux pratiquer le théatre ?
    Autrement, certains thérapeutes proposent des jeux de rôles qui te permettent de diminuer peu à peu ta timidité. (sorte de Coach)
    D'autres thérapeutes peuvent t'apporter l'occasion de comprendre l'origine de cette timidité & ainsi tenter de t'en débarrasser, comme les psychanalystes.
    C'est une bonne idée; ca "marche pas mal" dans ces cas la. Voir un psychiatre qui pratique les thérapies cognitivo-comportementales. (pris en charge sécu).

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite7863222222222
    Invité

    Re : reméde pour la timidité

    ca "marche pas mal" dans ces cas la
    Cette façon de présenter la psychanalyse est contraire même à l'esprt de la psychanalyse. Qui n'est donc pas une sorte de recette de cuisine miraculeuse .

  8. #6
    myoper
    Modérateur

    Re : reméde pour la timidité

    D'ou la présence de "guillemets". Je n'avais pas envie de me lancer dans une comparaison versus traitements chimiques.
    Puisque ... Je classe les TCC en dehors de la psychanalyse, fais-je erreur ? (J'avais cru comprendre que certains psy étaient "pas franchement d'accord" sur ces thérapies, sans comprendre d'ailleur ce qui les géne).
    Merci.

  9. Publicité
  10. #7
    invite7863222222222
    Invité

    Re : reméde pour la timidité

    J'avais cru comprendre que certains psy étaient "pas franchement d'accord" sur ces thérapies, sans comprendre d'ailleur ce qui les géne
    Tu conseilles une TCC et tu ne sais pas trop ni ce qu'on leur reproche ou ce qui les rendent différentes des psychanalyses ?

    Ca me surprend quand même un petit peu pour qq'un donnant des conseils sur des psychothérapies.
    Dernière modification par invite7863222222222 ; 01/05/2008 à 15h53.

  11. #8
    myoper
    Modérateur

    Re : reméde pour la timidité

    Tout ce que je sais c'est que TCC et psychanalyse n'ont a voir que le fait qu'elles sont fait par un psy (en général). Que certains psychanalystes regardent de haut ces (presque) nouvelles thérapies en france. (Si on me dit pourquoi: je prends).
    Qu'il semble raisonable de faire une dizaine de scéances de TCC, plutot que plusieurs années d'analyse ou un AD pour une timidité génante.
    Que la HAS recommande "plutot" la TCC dans l'anxiété/phobie sociale (souvent exprimée comme timidité excessive par les patients).
    Cecci dit, comme tu le soulignes, je ne suis pas spécialiste de la question. Mais que le traitement ne se fait pas via internet. Et puisque la psychiatrie est en acces direct, un professionnel pourra le conseiller tres précisément.
    @+

  12. #9
    invite7863222222222
    Invité

    Re : reméde pour la timidité

    Que certains psychanalystes regardent de haut ces (presque) nouvelles thérapies en france. (Si on me dit pourquoi: je prends).
    Prendre de haut quelque chose n'est jamais justifiable par de vrais arguments.

    Que vous soyez enclin quand même à prendre de tels arguments est plutôt inquiétant... je vous conseille plutôt de vous renseigner davantage sur ce que sont les psychanalyses afin de vous faire votre propre opinion sur la question, les livres sur la question ne manquent pas.

    Qu'il semble raisonable de faire une dizaine de scéances de TCC, plutot que plusieurs années d'analyse ou un AD pour une timidité génante.
    Entre faire un dizaine de séances est n'avoir aucun résultat à l'arrêt d'une thérapie et 10 ans d'analyse pour un éclairage nouveau aussi minime soit il, le choix est tout fait.

  13. #10
    myoper
    Modérateur

    Re : reméde pour la timidité

    Citation Envoyé par jreeman Voir le message
    Prendre de haut quelque chose n'est jamais justifiable par de vrais arguments...
    Donc, il n'y en a pas (?).

    Citation Envoyé par jreeman Voir le message
    Que vous soyez enclin quand même à prendre de tels arguments est plutôt inquiétant... .
    Je n'ai jamais pris, () deux psy (ne pratiquant pas TCC) m'ont dit blanc et deux; noir..., bref, qu'il y a un problème de reconnaissance. Et je demandais si quelqu'un avait un avis éclairé sur la question.
    (Dans ce cas prendre de haut signifie ne pas reconnaitre (comme thérapie psychiatrique).

    Citation Envoyé par jreeman Voir le message
    Entre faire un dizaine de séances est n'avoir aucun résultat à l'arrêt d'une thérapie et 10 ans d'analyse pour un éclairage nouveau aussi minime soit il, le choix est tout fait.
    Mais avoir le meme résultat (sur la patho en question, en 10 ans ou 10 mois), le choix est également fait. Je n'ai pas lu les références de la HAS (niveau de preuve a déterminer), mais cela leur a semblé suffisant pour la préférer (...).

    PS: ne saute pas aux conclusions tout de suite .

  14. #11
    invite7863222222222
    Invité

    Re : reméde pour la timidité

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Donc, il n'y en a pas (?).
    Des arguments pour prendre de haut des TCC non, je n'en connais pas.


    (Dans ce cas prendre de haut signifie ne pas reconnaitre (comme thérapie psychiatrique).
    Prendre de haut dans ce cas, pourrait aussi être un réaction inverse et symétrique à celle des TCC.

    Je n'ai pas lu les références de la HAS
    Pourquoi les lire si la HAS est si amène de juger ?

    Petit lien en passant : http://www.freud-lacan.com/articles/...=esamama280207

    PS: ne saute pas aux conclusions tout de suite .
    Comme pour tous les traitements, il y a aussi des conditions à remplir pour qu'une psychanalyse porte ses fruits, ce n'est pas non plus la recette miracle...

  15. #12
    myoper
    Modérateur

    Re : reméde pour la timidité

    Citation Envoyé par jreeman Voir le message
    ...
    Pourquoi les lire si la HAS est si amène de juger ?

    Petit lien en passant : http://www.freud-lacan.com/articles/...=esamama280207
    Bien vu, et merci pour le lien.
    (Toujours difficile d'évaluer l'eficacité des TRT psy)

    Notre ami Baol n'a plus qu'a voir un (ou deux) psy, il jugera par lui meme.

  16. Publicité
  17. #13
    _Goel_

    Smile Re : reméde pour la timidité

    Citation Envoyé par baol Voir le message
    Bonjour,je m'apelle Baol et j'ai 26 ans,je suis trop timide et cette dernière me rend difficile la vie,j'ai perdu beaucoup de choses et beaucoup de relations à cause d'elle.comment faire pour y remédier? je vous demande votre aide,je vis un enfer.
    Merci
    Bonjour,

    Je suis très timide, et je me suis lancé dans la danse en couple.
    Cela a plusieurs avantages :
    - Créer un relationnel
    - apprendre à maitriser son corps (gain en assurance)
    - Cela diminue la sensation de solitude.
    - cela permet de s'exprimer (un peu comme le théâtre)
    - Je connais beaucoup de personnes encore plus timides que moi qui ont commencé il y a 1 an (à 30 ans) qui ont radicalement changé.

    Si tu veux je peux te donner d'avantages d'explications (trouver la bonne danse parmi une trentaine de danses usuelles).

    Le plus dur avec la danse c'est de se lancer, mais quand on arrive dans un cours de débutants, on voit vite que tout le monde a le même niveau, et que personne juge personne.

    Le fait de progresser donne de la confiance en soi (on invite dans les soirées des filles de + en + jolies et bonnes danseuses). Et le jour où une fille te dit "On fait la suivante ?", c'est une satisfaction personnelle très agréable. Et la proximité de la danse permet à deux personnes qui s'entendent bien de se rapprocher sans parler et parfois même sans s'en rendre compte.

    Bon bref, je considère maintenant chaque soirée comme une séance de psychorelaxation : mon cerveau se libère, ça coûte bien moins cher qu'un psi, c'est bien plus agréable, et surtout ça me suffit largement à me sentir épanoui (et si je suis seul, c'est par choix !).

    J'ai 25 ans, j'ai commencé à 22 ans. Nota : rien que pour avoir posté ce message sur ce forum avec ton nom cela montre que tu as une envie de t'exprimer et de communiquer (et donc de passer outre ta timidité), rien que cela prouve (à mes yeux de non-psi) que tu peux améliorer ta situation.

    (Nota bis : je suis resté 1.5 ans au collège sans parler à qqn pendant les récréation par pure timidité, je n'ai jamais eu même l'envie d'aller vers les autres, vu comment j'ai évolué, nul doute qu'il y a une solution à ton cas)
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  18. #14
    83france

    Smile Re : reméde pour la timidité

    Bonsoir, je viens de vous lire sur un forum d’internet ou il parle du «*remède pour la timidité*». J’ai 36 ans, et étant hyper timide je prévois enfin au mois de septembre de me sortir un peu(beaucoup) de cette ambiance de calme, et j’ai l’intention de prendre des cours de dance et de trouver un lieu(discothèque). Sur le forum vous dite qu’il y a une trentaine de danses usuelle et en fait je voudrais savoir qu’elle est ou qu’elles sont d’après votre expérience la ou les danses qui aide le mieux. Je vois qu’en loisir vous faite du rock de la salsa et du boogie.

    Si la danse fonctionne, je reviendrais expliqué si cette expérience ma transformé.

    Mes félicitation pour votre signature: «*Le succès c'est d'être capable…*»

    En attendant je vous souhaite une bonne fin de soirée.

    Pascal.

    (je poste aussi sur le forum).merci

  19. #15
    Takemiya

    Re : reméde pour la timidité

    Bonjour,


    Au sujet de la psychanalyse, elle n'as effectivement rien à voir avec les thérapie cognitivo comportementalistes !
    Pour rester sur ces dernières, elles fournissent de très bons résultats sur certains troubles tels que l'anxiété, trouble du sommeil, phobie et j'en passe !

    La psychanalyse quant à elle, donne de mauvais résultats pour les mêmes troubles.
    Le problème principal étant que la thérapie psychanalytique est longue...On peut considérer qu'avec une psychanalyse on va "plus en profondeur" quant à la source du problème, mais elle devient petit à petit une méthode dépassée.


    Au sujet des danses, choisissez une danse qui vous plaît et qui vous intéresse c'est l'essentiel. Le but étant que vous fassiez une activité en étant entouré afin de développer votre confiance en vous.

    Pour ce qui est des psychiatres, je ne suis pas vraiment pour. D'ailleurs je ne savais pas que certains pratiquaient des TCC.
    Généralement, la thérapie ne fait pas partie du mode de traitement du psychiatre.
    Pour résumé la différence: un psychiatre traite la maladie, un psychologue traite le malade.


    Et pour revenir sur la timidité, le théâtre est également une excellente idée. Vous apprendrez à extérioriser vos émotions et prendrez confiance en vous petit à petit.

    Edit: Il est inutile de blâmer Myoper parce qu'il a fait une erreur. Si tu connaissais la réponse, il aurait été plus constructif que tu apportes ton savoir plutôt que de juger les propos que tu as lu...Enfin bref, ça ne tient qu'à moi

  20. #16
    Zozo_MP

    Re : reméde pour la timidité

    Bonjour

    lorsque vous dites :
    Edit: Il est inutile de blâmer Myoper parce qu'il a fait une erreur. Si tu connaissais la réponse, il aurait été plus constructif que tu apportes ton savoir plutôt que de juger les propos que tu as lu...Enfin bref, ça ne tient qu'à moi
    1°) le dernier message de Myoper sur ce fil date de 2008 donc regarder les dates avant de poster.

    2°) votre remarque n'est pas la bienvenue car c'est à la modération qu'il revient d'éventuellement faire une remarque mais qui ne sera de toute façon pas fait de façon aussi abrupte. D'autant que vous êtes plutôt nouveau (nouvelle) sur le forum.
    3° ) le mode "grille pain" est déconseillé


    Cordialement
    Pour la modération.


    .

  21. #17
    83france

    Smile Re : reméde pour la timidité

    Bonsoir et merci à toi Takemiva,

    Pour avoir pris sur ton temps pour nous faire de longues réponses, c’est vraiment super sympath!!! de ta part.

    Je vais m’atteler à trouver une dance qui me plaît, et si la confiance en moi me libère de cette prison, je posterai un message.

    Pour le théâtre je suis un peu frileux, mais si mon corps est satisfait de la dance il voudra tenter cette nouvelle expérience. Merci

    Ps. Tu es agréable à lire et c’est dommage que je ne puise pas t’envoyer un bouquet de fleurs.

    Pascal

  22. #18
    Takemiya

    Re : reméde pour la timidité

    Ravis de t'être venu en aide

    Et pas besoin de fleur, si tu trouves une solution à ce qui te tourmente l'objectif est rempli


    Zozo: Ok je prends note...

  23. Publicité
  24. #19
    myoper
    Modérateur

    Re : reméde pour la timidité

    Citation Envoyé par Takemiya Voir le message
    Pour résumé la différence: un psychiatre traite la maladie, un psychologue traite le malade.
    Un peu trop résumé peut être, les interessés risquent de ne pas être d'accord.

  25. #20
    _Goel_

    Re : reméde pour la timidité

    Concernant la danse,

    En effet, il faut trouver la danse qui est la plus intéressante (pas d'autre solutions que regarder les vidéos sur Youtube et faire les initiations à la rentrée).
    Apprendre à danser ne se fait pas en 3 secondes, mais le cadre des cours collectifs est très convivial et propice à l'ouverture (ne serait-ce que dire bonjour à sa partenaire).
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  26. #21
    Takemiya

    Re : reméde pour la timidité

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Un peu trop résumé peut être, les interessés risquent de ne pas être d'accord.

    C'est le but du résumé. Y'a pas les détails pour que chacun discute sur chacun d'eux.

  27. #22
    myoper
    Modérateur

    Re : reméde pour la timidité

    Citation Envoyé par Takemiya Voir le message
    C'est le but du résumé. Y'a pas les détails pour que chacun discute sur chacun d'eux.
    Par exemple et pour reprendre l'exemple présent, une TCC qu'un psychologue peut faire va s'atteler a faire disparaitre ou rendre le symptôme supportable sans s'occuper de la cause (donc traite juste le symptôme par lequel s'exprime la pathologie) et pour le même motif, un psychiatre va pouvoir s'atteler a guérir la cause (intrinsèque au patient).

    Citation Envoyé par Takemiya Voir le message
    Pour résumé la différence: un psychiatre traite la maladie, un psychologue traite le malade.
    On aura donc le contraire de cette affirmation qui sépare le malade de sa maladie car dans tous les cas, on s'occupe de l'un a travers l'autre.
    D'où ma sibylline remarque.

  28. #23
    Takemiya

    Re : reméde pour la timidité

    C'est pour ça que j'ai précisé 'en général' en disant qu'EN GENERAL les psychiatres ne font pas de thérapie. Après ils y en a qui en font et qui traitent un peu différemment.

    Et la particularité du psychiatre, c'est d'une part de traiter la maladie avant tout, et d'autre part d'avoir la possibilité de prescrire des médicaments.

    C'est totalement différant du travail du psychologue.

    Ensuite, ce que tu avances sur le fait qu'un psychiatre traiterait la cause et le psychologue donnerait une simple solution pour atténuer les symptômes, je trouve ça un peu théorique...

    Si on prend ton mode de raisonnement, on peut donc considérer que la psychanalyse est la meilleure des thérapies étant donné qu'elle vise à traiter les problèmes du patients en "profondeur" ?


    Et ce n'est pas traiter la cause de donner des cachets, ça crée juste une réaction en chaîne qui conduit à la disparition ou l'atténuation des symptômes en question. Ce qu'il faut savoir, c'est que la plupart des cachets utilisés ont des effets secondaires ! D'où le fait qu'il arrive que d'autres cachets soient prescrits pour contrer les effets secondaires des premiers.
    Les simples déprimes dîtes neurobiologiques en sont un exemple.

    Un psychiatre ne saura pas traiter une déprime autre que neurobiologique à moins qu'il ait suivi des formations complémentaires ce qui induit qu'il a d'autres compétences en plus de celle d'un psychiatre.

    C'est souvent le problème, on fait mal la différence entre les discipline parce que de plus en plus certains cumulent. On peut par exemple souvent voir ecrit "Psychologue clinicien et Thérapeute"


    Bref, la TCC reste, selon moi, la méthode la plus rapide. Comme son nom l'indique, le but est de crée un nouveau comportement ou un nouveau procédé cognitif rien de plus.

  29. #24
    myoper
    Modérateur

    Re : reméde pour la timidité

    Citation Envoyé par Takemiya Voir le message
    C'est pour ça que j'ai précisé 'en général' en disant qu'EN GENERAL les psychiatres ne font pas de thérapie. Après ils y en a qui en font et qui traitent un peu différemment.
    Sans préjuger du reste des psychiatres, tous ceux que je connais ne font que des thérapies (et comme ce n'est pas anecdotique, cela explique certainement ma vision différente.

    Citation Envoyé par Takemiya Voir le message
    Et la particularité du psychiatre, c'est d'une part de traiter la maladie avant tout,
    Particulièrement dans le cadre d'une maladie mentale, j'ai du mal a séparer le malade de sa maladie "à ce point" mais tel que c'est présenté ici, cette affirmation mérite comme la précédente au moins démonstration (car je l'imagine déjà mal traiter la maladie sans faire de thérapie (?) et puisque l'exemple des TCC n'appuierait justement pas cela).

    Citation Envoyé par Takemiya Voir le message
    et d'autre part d'avoir la possibilité de prescrire des médicaments.
    Oui.


    Citation Envoyé par Takemiya Voir le message
    Ensuite, ce que tu avances sur le fait qu'un psychiatre traiterait la cause et le psychologue donnerait une simple solution pour atténuer les symptômes, je trouve ça un peu théorique...
    Dans l'exemple que j'ai donné uniquement comme je l'ai précisé sans préjuger des autres thérapies. C'était pour donner un contre exemple répandu (donc qui peut mettre aussi en cause la notion de généralité) a cette affirmation :

    Citation Envoyé par Takemiya Voir le message
    Pour résumé la différence: un psychiatre traite la maladie, un psychologue traite le malade.
    Sachant que des psychiatres font aussi des TCC.


    Citation Envoyé par Takemiya Voir le message
    Si on prend ton mode de raisonnement, on peut donc considérer que la psychanalyse est la meilleure des thérapies étant donné qu'elle vise à traiter les problèmes du patients en "profondeur" ?
    C'est dans tous les cas une surintérprétation car chaque patient avec son trouble particulier appelle une thérapie particulière et étendre ce raisonnement de cette façon serait comme dire qu'on va traiter les diabétiques comme des infarctus car le protocole donnerait un meilleur taux de guérison.

    Citation Envoyé par Takemiya Voir le message
    Et ce n'est pas traiter la cause de donner des cachets, ça crée juste une réaction en chaîne qui conduit à la disparition ou l'atténuation des symptômes en question.
    Outre que les cachets peuvent aussi traiter la cause, ce n'est pas parce que les psychiatres en ont la possibilité qu'ils le font.
    Un certain nombre d'entre-eux s'y refusent d'ailleurs.


    Citation Envoyé par Takemiya Voir le message
    Ce qu'il faut savoir, c'est que la plupart des cachets utilisés ont des effets secondaires ! D'où le fait qu'il arrive que d'autres cachets soient prescrits pour contrer les effets secondaires des premiers.
    Oui, toutes les thérapies ont a priori des effets secondaires ce qui ne les empêchent pas de soigner ou guérir le symptôme ou la cause (raison pour lesquels ils sont employés).



    Citation Envoyé par Takemiya Voir le message
    Un psychiatre ne saura pas traiter une déprime autre que neurobiologique à moins qu'il ait suivi des formations complémentaires ce qui induit qu'il a d'autres compétences en plus de celle d'un psychiatre.
    Outre qu'une dépression est forcément neurobiologique (quoi d'autre ? - c'est une tautologie), un psychiatre est parfaitement a même sans aucune formation complémentaire d'en soigner n'importe qu'elle forme avec ou sans "cachets".


    Citation Envoyé par Takemiya Voir le message
    C'est souvent le problème, on fait mal la différence entre les discipline parce que de plus en plus certains cumulent. On peut par exemple souvent voir ecrit "Psychologue clinicien et Thérapeute"
    Oui, ce qui n'est pas le cas, la plupart du temps, pour un psychiatre.

    Citation Envoyé par Takemiya Voir le message
    Bref, la TCC reste, selon moi, la méthode la plus rapide. Comme son nom l'indique, le but est de crée un nouveau comportement ou un nouveau procédé cognitif rien de plus.
    Plus de précisions par ici ou l'on pourra trouver un point de départ pour fonder son avis :
    http://lara.inist.fr/bitstream/2332/...ycho_part5.pdf
    http://webacce.free.fr/3.Part.INSERM.pdf

    Pour ceux que ça intéresse : http://www.anxiete-depression.org/fi...les-250210.pdf
    Ou l'on constate qu'il y a des thérapies plus rapides (sans préjuger des autres critères et de leur intérêt).

  30. Publicité
  31. #25
    Takemiya

    Re : reméde pour la timidité

    D'accord, je me trompe peut être.

    Si tu es plus proche du milieu psychiatrique que moi, je dois avoir, moi, de mauvaises sources.

    Mais si tout ce que tu dis est vrai, je ne comprends pas le rôle du psychologue dans tout ça.


    Ps: J'ai l'impression que le peu de choses mène à des débats conséquent sur ce forum? Est-ce normal?
    Je veux bien qu'il faut remettre de l'ordre quand de mauvaises informations passent, mais là le sujet actuel concerne la timidité, et on en vient à parler des rôles de chaque professionnel de la santé mentale

  32. #26
    myoper
    Modérateur

    Re : reméde pour la timidité

    Citation Envoyé par Takemiya Voir le message
    Si tu es plus proche du milieu psychiatrique que moi, je dois avoir, moi, de mauvaises sources.
    Ca ne me donnerait pas raison (en fait, cela n'a pas de rapport) pour autant mais cela pourrait me permettre de me méfier des "généralités".


    Je veux bien qu'il faut remettre de l'ordre quand de mauvaises informations passent, mais là le sujet actuel concerne la timidité, et on en vient à parler des rôles de chaque professionnel de la santé mentale
    "Mauvaises" est un bien grand mt mais après son déterrage le fil a en effet dévié vers le message 15 ...

  33. #27
    max1858

    Thumbs up Re : reméde pour la timidité

    Salut!
    J'ai une technique imparable contre la timidité.
    Avant, je me faisais une haute idée des gens, d'où en conversation ou face à qelqu'un je complexais : qu'est ce que l'on peut me trouver, ce que je dis est insignifiant etc...

    Et là, la désillusion!
    Tu te rendras vite compte que l'on a tous le même corps, les besoins primaux (imagine le grand prof, la star de rêve aux chiottes, avec sa femme... ). Que l'on est tous destinés à la décrépitude: quoi qu'ils fassent ou ont fait dans leur vie, à la fn, ils nourriront tous les larves et les vers
    Bref, on est tous bien méprisables et ridicule dans notre petite vie.
    N'aies donc pas peur de t'exprimer face aux gens. Ils peuvent bien faire les beaux, se praraître importants, ils finiront tous pas mieux que toi
    Dernière modification par max1858 ; 18/08/2010 à 07h31.

  34. #28
    Rikoo99

    Arrow Re : reméde pour la timidité

    salut,

    J'ai été pendant longtemps d'une timidité ennuyeuse... Du moins c'est ce que je pensais, je pensais ennuyer les autres par ma présence, par le malaise que je pouvais visiblement connaître puisque je ne m'exprimais que très rarement et de façon maladroite ou encore lorsque l'on me demandais expressément de parler chose à laquelle je ne pouvais déroger sous peine de passer pour un débile!

    J'ai été certes perfectionniste mais à mon niveau et j'avais une opinion de moi même plutôt piètre.

    J'ai passé mon lycée à n'être que le fantôme de moi-même car je me comparais au Autres, à ceux qui étaient plus intelligent que moi, jamais je ne voyais de défauts chez les autres et si jamais ils n'avaient pas de culture, je les trouvais extrêmement doués pour les relations sociales; sinon la culture pour moi était le sésame de la vie sociale, celle qui permet à tout un chacun de se faire une place de choix dans la société. Avec pour exemple Gainsbourg, le poète qui malgré sa laideur physique pouvait sortir avec les plus jolies femmes du monde ou encore se faire une place dans la cours des grands intellectuels de l'époque comme Boris Vian et Sartre...

    Mon but dans la vie était uniquement de me cultiver le plus possible pour devenir puissant et avoir un choix sur ce que je faisait de ma vie.

    Mais bien évidement je n'y arrivait pas à hauteur de mes espoirs et même si j'avais parfois des traits d'esprit subtils, je me disait que c'était passager et que cela ne constituais pas vraiment ma personnalité mais plutôt l'imitation de ce que je trouvais bien dans la vie, c'est à dire avoir du recul et être spirituel avec un zeste d'ironie.

    J'avais besoin selon mes exigences de nourrir mon esprit par toutes les sciences, humaines ou pas qui avaient un intérêt auprès des intellectuels... Si bien qu'à force de m'adapter à l'élite j'en perdais mes propres élans, ma propre volonté et ma façon d'être. J'en perdais ainsi mon naturel et devenais le calque d'une minorité de bien pensants.

    Et puis un jour j'ai réalisé, pardonnez moi l'expression que je pétais plus haut que mon cul et que finalement mes ambitions ne relevaient que de ma soif de pouvoir et de domination sur les autres et qu'elles étaient aussi mon envie de sortir avec de belles personnes et d'être adulé par ceux qui décident...

    Or je viens du peuple et l'on ne m'a pas appris au sein de ma famille à communiquer avec aisance car ce n'était pas comme cela que l'on gagnait son pain à la maison.

    Enfant pour palier à mon manque de communication j'ai développé le don du dessin qui paraît t'il est de famille!

    Depuis j'ai progressivement développé une véritable maladie mentale à cause de mes manques et peut être que ces manques correspondent à une déficience génétique, qui sait? Mais une chose est sûre c'est que je suis passé de la timidité à la phobie sociale comme une suite logique et qu'après me sentant prisonnier de moi même j'ai mené des actions pour développer d'avantage de confiance en moi, avec notamment la visite de psychiatres et de psychologues mais aussi de lectures comme "s'affirmer et communiquer" un best seller en la matière qui m'a été très utile, sans vouloir pour autant faire de la pub, car vous pouvez le trouver à la bibliothèque de votre ville ou du chef lieu de votre département!

    Bref j'ai décidé de m'accroître vers l'âge de 27 - 30 ans afin de développer en moi ce qui caractérise l'humain, c'est à dire l'instinct grégaire qui est indispensable à la survie et aussi le besoin de reconnaissance qui n'est pas moins nécessaire pour vivre sainement et sous de bons hospices.
    ALors oui je me suis planté, j'ai fait des erreurs, j'ai bafouillé, j'ai pleuré, je me suis drogué et j'en passe et des pires, mais j'ai et je suis toujours dans une forme de dynamique d'affirmation de soi, même si je connais des hauts et des bas, je mets un genoux à terre et je me relève tel le phénix qui renaît de ses cendres!

    Ce n'est pas facile de s'affirmer mais on n'en a le droit, surtout dans notre société qui broie bien souvent les individus les plus faibles...

    Et puis aussi j'ai vu le film "ridicule" qui m'a montré à quel point le ridicule ne tue pas et m'a servit de pierre de fondation à ma façon de voir les choses.

    Je lis et relis parfois des livres de développement personnel et je suis une thérapie sans pour autant faire une analyse.

    J'ai décidé de ne plus me laisser atteindre par la méchanceté et la jalousie du monde environnant et de ne plus me laisser pourrir la vie par la honte d'être soi même. Rien ne vaut l'affirmation de soi et de ses sentiments à condition qu'ils soient légaux, c'est à dire non répréhensibles par la loi!

    Je suis moi même envers et contre tout autant que faire se peut et si quelqu'un pense que je ne suis qu'un pauvre con imbu de sa personne qu'il me le dise en face et on verra bien! ; )

    J'ai décidé de vivre pour moi et pour les gens qui comptent pour moi et que les autres je m'en fout. Faut dire aussi qu'avant je voulais plaire à tout le monde et être aimé de tous mais je me suis vite rendu compte que c'était impossible par l'introspection. Je me suis rendu compte que moi même je ne suis pas capable tel un saint d'aimer tout le monde et d'être l'ami de tout le monde... Je ne veux pas le bien d'un tortionnaire d'enfant, ni d'un violeur, ni d'une racaille de l'espace!
    L'esprit tel un parachute ne fonctionne que lorsqu'il est ouvert

  35. #29
    83france

    Smile Re : reméde pour la timidité

    Bonjour Rikoo99, je te remercie pour ce long témoignage et le conseil pour le livre «*s'affirmer et communiquer*» que j’ai depuis une dizaine d’année dans le placard et que cela va me faire décider enfin à le lire après la page 90!!!

    J’aime bien la ville de Nice, mais quand je me baladais dans les rues j’entendais beaucoup parler les badauds, mais en anglais, en allemand, etc.…. et franchement pour un timide qui ne comprend que le français, ça isole. Alors maintenant je préfère me rendre à Marseille qui avec son accent et un pure plaisir d’écouter. Enfin bref.

    Pour celles est ceux qui aime lire au sens «*régal*», je vous propose trois livres.

    1. «*L’amour courtois et la chevalerie(Librio)*». Code des relations entre hommes et femmes à la fin du XIème siècle. Franchement ça coute 2euro, mais c’est une lecture superbe.

    2. «*Introverti et heureux(Martin Olsen Laney)*». Je suis timide c’est un fait indiscutable, mains dans l’introversion je suis pas mal non plus. Avec ce livre aussi je me suis régalé, alors si vous êtes introverti n’hésitez pas!

    3. «*Kokologie*». C’est un jeu à la découverte de soi à faire seul ou à plusieurs.

    Ces trois livres, sont plus ou moins en correspondance avec la timidité, puisque ils nous parle de ce qu’il y a autour de soi et en soi.

    Il y a un truc que j’ai compris après 36 ans. Avant de s’occuper des autres il faut s’occuper de soi!
    J’ai eu du mal à me mettre à l’évidence, mais maintenant je l’ai acquis à 99%(il me reste la famille et juste quelque amis), et les faux ami(e)s oust!!!
    Un jour que je croyais être entrain de rendre service à un collègue de travail, j’ai appris le jour même qu’en fait il se ventait dans mon dos, de m’avoir bien embobiner pour que je fasse le travail à sa place! Cette histoire là, et bien d’autres mon fait comprendre qu’il fallait que j’arrête de dire oui, sinon je ne serai non seulement jamais respecté pour ma personne, mais en plus moqué par des faux ami(e)s pour leur avoir été sympath. Pour eux c’était oui à chaque fois, maintenant c’est non à 99% et quand mon entreprise me demande un service, c’est non à 1000%(elle, elle m’en a trop fait bavé).
    La timidité et rendre service c’est bien, mais la timidité en montrant les crocs c’est mieux!

    Pascal

  36. #30
    83france

    Smile Re : reméde pour la timidité

    Bonsoir et bonne année!!!
    Après quelques mois de salsa je vous donne de mes nouvelles…
    Après mon troisièmes cours de salsa j’ai abandonné car je trouvais ça trop dur et que je m‘étais fait remballé par une fille parce que je n’arrive pas à faire quelque enchainement de figures simple et un garçon m‘avait gueulé dessus pour que je lui laisse ma partenaire parce que ce soir là, il n‘y avait pas assez de filles, puis dix jours après j’ai repris les cours et je compte bien les poursuivre jusque fin juin(j‘ai un mal fou à me souvenir des figures et à guider les partenaires).
    Est-ce que ma timidité est toujours d’actualité: et bien oui et non.
    Non, sur le fait que par la suite je me suis rendu avec facilité dans un lieu ou je me suis inscrit pour faire des cours de théâtre, de chant, yoga, rock.
    Oui je suis toujours timide sur le fait dans ma vie de tous les jours je suis toujours distant avec les gens et mon cerveau se bloque avec les gens que je ne connais pas bien ou alors avec qui je n‘ai pas envie de communiquer même si se serai pour me faire un exercice de communication d‘humain à humain. Le seul truc que je trouve positif, c’est que le fait de danser avec les filles même si c’est fait dans des cours, et bien je me sans moins tressé dans ma vie.
    Je vous redonnerais des nouvelles dans quelques mois.
    Pascal

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Remède pour la reconstruction du cartilage
    Par Cornemuse dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 8
    Dernier message: 16/10/2007, 13h47
  2. Trac et timidité
    Par rosedesable dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/01/2007, 16h47