Affichage des résultats du sondage: Quel sens préférez vous ?

Votants
24. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Vision

    10 41,67%
  • Ouïe

    3 12,50%
  • Gout

    2 8,33%
  • Toucher

    6 25,00%
  • Odorat

    3 12,50%
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Interprétation des sens



  1. #1
    Chrysander

    Interprétation des sens


    ------

    Salut à tous
    Est-ce que je vois le même bleu que vous? je veux dire, le bleu que j'observe devant moi est due à l'interprétation qu'a fait mon cerveau d'une certaine longueur d'onde recu par son oeil. Mais, est-ce que cette interprétation est la même pour tout le monde? Pire encore, les sons? les couleurs? même le toucher? Est-ce qu'il y a un moyen quelconque de le déterminer?

    -----
    L'Univers est assez grand pour que rien ne soit impossible

  2. Publicité
  3. #2
    Jarod

    Dans l'ensemble l'interpretation que l'on fait de notre monde grace à nos sens est quasiment semblable à tous les etres humains.Mais par exemple les daltoniens peuvent confondre toutes les couleurs sauf le bleu fonce.
    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...

  4. #3
    wamania

    Salut

    Lisez donc ce fil
    http://forums.futura-sciences.com/viewtopic.php?t=2531
    Ce n'est pas le bleu fonce, mais le bleu pur, c'est a dire en RVB (00,00,FF)
    Que du bleu, avec rien d'autre dedans.
    Pour le toucher, ici
    http://www.futura-sciences.com/sinformer/n/news2262.php

    Wamania

  5. #4
    Chrysander

    Ben, ce n'est pas d'un point de vu biologique que je pose la question. Le daltonisme, c de mal distinguer les différentes longeurs d'ondes de la lumière entre elle. Mais, qui dis que la couleur que je vois à cet instant est la même que celle que tu vois? Je veux dire, nous savons tout les deux que c'est du bleu (par exemple). Mais, qui dis que nos deux cerveau ai donné la même couleurs à ce bleu? Qui dis que si je voyais à travers tes yeux, ce que pour toi est bleu est en fait rouge pour moi?

    Chrysander
    L'Univers est assez grand pour que rien ne soit impossible

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    wamania

    Salut

    Je ne l'affirmerait pas, mais pour les yeux, il me semble qu'il n'y a pas d'interpretation de la part du cerveau, en ce sens qu'il ne choisis pas lui-meme les couleurs que tu vois, en fonction de ce qu'il recoit. Au contraire, les cones etant tres bien determines, je pense qu'il fait sa petite addition R+V+B, et c'est tout. Apres, une fois la couleur obtenu, c'est beau, pas beau, horible, c'est te fait passer a la mer....Mais la couleur elle-meme est celle que les cones t'envoient.
    Mais, qui dis que la couleur que je vois à cet instant est la même que celle que tu vois?
    Si on regarde la meme, ce sera forcement la meme couleur(physiquement), ensuite, non, c'est sur qu'on ne l'a verra pas pareil, puisque je suis daltonien, mais ca c'est les yeux, pas le cerveau.
    Je vois en gros, ce que tu veux dire. Disons que nos yeux sont a nous, mais ils sont une prise au cerveau universel, tu branche tes yeux sur mon cerveau, tu verras les choses comme d'hab, par contre, garde ton cerveau et mes yeux, bah, ca va te faire bizarre.

    Wamania

  8. #6
    Chrysander

    Nos yeux envoi à notre cerveau une image sous forme de donnée. Ensuite, le cerveau va les interpréter. Il va alors se former une image. On imprime cette image. Ensuite, on prend ces mêmes données envoyé par les yeux et on les envois à un autre cerveau. Celui ci va aussi les interpréter. Il va y avoir une deuxième image. Les formes resteront les mêmes. Mais, les couleurs?
    L'Univers est assez grand pour que rien ne soit impossible

  9. Publicité
  10. #7
    wamania

    Les couleurs seront identiques, si les yeux sont identiques.
    Prend 2 images identiques, applique leurs a chacunes un filtre sous photoshop, les images seont toujours identiques.
    Maintenant si les donnees sont differentes, (ex: daltonisme), le resultat sera differerent, mais pas a cause de l'interpretation, a cause des yeux

    Wamania

  11. #8
    kinette

    Bonjour,
    On sait que la perception des goûts par exemple n'est pas la même pour tous (par exemple certains composés chimiques sont perçus par certains et pas par d'autres).
    Certaines personnes ont la faculté d'associer par exemple des lettres et des couleurs (cf. le célèbre poème d'Appollinaire, le Voyelles), apparemment c'est lié à certaines particularités du cerveau (des connections qui se font entre différentes aires, connections qui ne sont pas habituelles).
    Je pense à un autre truc: pour ce qui est du toucher certaines personnes sont horriblement chatouilleuses et d'autres non. La perception du toucher n'est donc pas la même...

    Donc la réponse à ta question est "oui selon les personnes il peut y avoir des différences".
    Ces différences peuvent venir de la façon dont sont perçu les stimuli au niveau des récepteurs mais aussi de l'analyse qu'en fait le cerveau (cf. les associations de sensations, la perception positive ou négative des sensations, etc...).
    Je pense que dans certains cas c'est même observable en regardant les zones d'activité du cerveau, et/ou en interrogeant les personnes sur ce qu'elles ressentent.

    K.ouleurs...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  12. #9
    Jarod

    ops:
    Lisez donc ce fil
    http://forums.futura-sciences.com/viewtopic.php?t=2531
    Ce n'est pas le bleu fonce, mais le bleu pur, c'est a dire en RVB (00,00,FF)
    Que du bleu, avec rien d'autre dedans.
    En plus j'avais participer au fil.Honte à moi ops:.

    Kinette a écrit:
    Je pense à un autre truc: pour ce qui est du toucher certaines personnes sont horriblement chatouilleuses et d'autres non. La perception du toucher n'est donc pas la même...
    J'ai pensé à le dire mais en réalité le chatuillement est different qu'un "simple toucher".
    Je m'explique,faites une ptite experience:essayer de vous chatouiller:"ouais ça fait pas grand chose"puis dites à quelqu'un de le faire et là ça va etre different .
    C'est un cas particulier.

    Bon voilà
    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...

  13. #10
    Lulli

    D'aprés moi, la perseption des forme, couleur... varie d'une personne à l'autre. Qui ne sait pas disputer pour une couleur : bleu ou vert ? gris foncé ou noir ? rouge ou rose ?... Il est vrai que cela se passe pour des couleur (ou des gout) proche les uns des autre mais quand même...

    En revanche, on peut tous afuter ces sens et les travailler et il est vrai que la différence se situe dans l'analyse de l'image et non dans l'object lui même.

    salut !

  14. #11
    Gilles Furelaud

    Au delà de la perception "physique" de la lumière (par les photorécepteurs de l'oeil), il y a l'interprétation consciente que l'on en fait, et en particulier le rapport de la sémantique avec ce que l'on voit.

    Il y a eu il y a 1 ou 2 ans un très joli petit article dans Pour La Science à ce sujet. De mémoire, je résume :

    Pourquoi l'herbe est-elle "verte" ? Parceque nous avons donné le nom "vert" à cette couleur. Nous aurions pu l'appeler "rouge", ou encore "xyrtifig" ou n'importe quoi d'autre. Par contre le ciel est bleu (sauf quand il y a des nuages ) (mon dieu, j'ai honte de mes blagues...). Depuis que nous sommes tout petit, en effet, on nous a répété que la couleur que nous voyions dans le ciel, c'était du bleu, et celle de l'herbe, du vert.
    Du fait de notre éducation, donc, nous séparons sémantiquement les ondes lumineuses en quelques couleurs bien définies.

    Le problème, c'est qu'il n'y a pas des ondes lumineuses "bleues", et, après une bonne distance de 'vide' pour bien les séparer, des ondes lumineuses "vertes". L'ensemble forme un continuum. e n'est que du fait de notre éducation et de notre langage que nous avons établi ces distinctions.
    On peut voir le problème sur certaines tonalités, que l'on verra comme "plutôt bleu" ou "plutôt vert", selon l'interprétation que chacun en donne.

    Ce qui est passionnant, c'est donc que toute notre "perception" consciente dépend des noms que nous donnons aux couleurs. Il y a certes une base physique à ces couleurs, ce qui fait que tout le monde se base sur les mêmes couleurs. Tout le monde ? Hé bien non ! Et cela prouve l'importance du langage.

    Certaines populations (il me semble me rappeler que c'est de nouvelle-guinée, mais sans aucune garantie de la part de ma mémoire défaillante) ont en effet donné des noms différents aux couleurs. Sans agrantie que je ne me trompe pas (mais l'important, c'est l'idée générale), ils ont par exemple considéré que le "vert" de l'herbe et le "bleu" du ciel ne sont pas deux couleurs distinctes, mais deux nuances d'une même couleur. Un peu comme du bleu marine et du cyan pour nous.
    Ainsi, leur référentiel de couleurs est totalement différent du notre. Là où nous ne voyons qu'une couleur avec différentes nuances (il me semble que c'est le cas pour du jaune), ils vont considérer toute une variété de couleurs, avec des noms bien distincts.

    Du coup, des différences évidentes de couleurs pour nous ne le sont pas du tout pour eux, car ils n'ont pas "appris" à distinguer ces nuances. Au contraire, ils seront capables de distinguer de manière plus efficace que nous des nuances de certaines couleurs.

    Cet exemple montre que, finalement, on eput voir plusieurs aspects dans la "vision des couleurs" :[list:a1648cab45][*:a1648cab45]Un aspect physique : des longeurs d'ondes, continues, captées apr des photorécepteurs, au nombre de trois pour la vision des couleurs. L'existance de plusieurs photorécepteurs permet ainsi de différencer toutes les nuances.
    [*:a1648cab45]Un aspect neurologique : les informations captées par les photorécepteurs sont traitées par le système nerveux. Ceci permet d'aboutir à une représentation neuronale du stimulus visuel au niveau du cortex.
    [*:a1648cab45]Un aspect sémantique : ce qui est perçu est décrit. Cette derscription est influancée par l'éducation que nous avons reçus, et notre langage.[/list:u:a1648cab45]
    Donc, au final : Nous voyons la même chose si nous avons reçu la même éducation (et que nous avons les mêmes photorécepteurs etc, bien sûr).

Discussions similaires

  1. Interprétation des rêves
    Par Dine137 dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 60
    Dernier message: 28/05/2009, 11h30
  2. Interprétation des gestes
    Par Niels Adribohr dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 11
    Dernier message: 29/10/2007, 18h43
  3. Interprétation des transformations de Lorentz
    Par Universus dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 01/07/2007, 08h40
  4. Interpretation Des Resultats D'un Can
    Par pracede2005 dans le forum Électronique
    Réponses: 11
    Dernier message: 23/06/2006, 13h08