Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

perception spatio-temporelle relative à l'individu



  1. #1
    albius21

    perception spatio-temporelle relative à l'individu


    ------

    Bonjour,

    Etant nouveau sur le forum, je me présente rapidement ce que j'aurais aussi pu faire dans la partie du forum réservée à cet egard.
    Je suis géographe de formation et de coeur et donc absolument pas psychologue ou psychiatre aussi si je fais des erreurs dans mon discours je vous prie de bien vouloir m'en excuser et de me corriger.

    Voila l'idée, travaillant sur la question de la perception, je recherche des articles ou des références plus précises relevant de la psychologie, voire de la médecine ou encore de la philosophie (phénoménologie).
    En fait mon idée est que l'on peut observer tous les jours une déformation du monde par nos sens. Ainsi, ce qui est loin est par essence contracté dans le cerveau donnant à l'esprit une image déformé du réel reposant sur une distorsion spatio-temporelle. La perception de l'espace et du temps apparait alors comme étant relative au sujet. Mais en même temps, il existe une loi simple de déformation de l'espace et du temps commune à tous : l'oeil par essence produit un monde intérieur relatif ayant ses propres métriques : une métrique homothétique reposant sur une expression très très simple (somme des termes d'une suite géométrique).
    On obtient donc un monde géographique courbé sans référence au plan habituel physique (1 m = 1 m).
    Dans cette nouvelle approche, un mètre perçu n'est plus égal à un mètre réel. L'idée peut être avancée aussi pour le temps. La perception du temps long est aussi relative à l'individu et dépend du temps court (physique).
    On peut alors définir des dates relatives de la perception (ou 1492 n'est plus 1492 dans l'esprit humain).
    Cette idée simple donne lieu à un monde perçu dans l'epsce et le temps qui s'oppose alors au monde physique classiquement admis par les géographes et les historiens.
    Cette idée est très ancienne car elle remonte à Kant (1781) qui proposait de remettre en cause la "sensoria dei" pour une "sensoria homonis" (la métrique physqiue pour la métrique de l'homme).

    L'idée est alors de bâtir toute une théorie de la perception humaine (densité, vitesse, métrique) pour comprendre le monde géographique. On emet l'hypothèse alors que le perçu (métrique courbe) est appliqué dans le réel aussi toutes les structures de l'homme reposerait sur cette métrique perceptive. Chaque homme reperçoit alors ces structures et recourbe l'espace-temps et cela à l'infini des temps, on peut donc associer espace et temps au sens d'une même expression dynamique.
    Amusant de constater que la ville et les structures humaines sont fractals (en accord avec cette théorie).
    Les densité, Von Thunen, Alonso peuvent être expliqués par cette métrique de la perception.
    La discontinuité géographique n'existe plus en introduisant cette métrique dans les modèles usuels de l'urbain par ex. En analyse dynamique, l'introduction de la métrique issue du temps conduit à une fonction continue et non discontinue habituellement admise en histoire (évolution population, surface bâtie...). Cela permet aussi d'expliquer l'effet tunnel de la géographie et bien d'autres élements comme les effets spatiaux des transports.

    Ayant amorcé cette étude il y a 6 mois et étant seul pour la mener chez moi, je recherche des points de réference en psychologie, éventuellement en physique (pas trop durs), en géographie aussi (mais les références que j'ai trouvé en la matière étant de l'ordre de la totale subjectivité) et aussi en philosophie pour mener à bien mon projet.
    Les équations, les graphiques, les cartes et les applications potentielles étant deja operationnelles (environnement, sécurité, aménagement urbain et périurbain, transport).

    -----
    Un constat s'impose ; j'observe, je décris, chercher l'erreur

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Rhedae

    Re : perception spatio-temporelle relative à l'individu

    Salut ,

    Sujet interessant, j'espere que tu trouveras des reponses a tes questions sur le forum . Pour la perception de l'espace temps je suis persuadé qu'elle est proche d'un individu a l'autre generalement, elle n'est pas si eterogene que tu peux le penser a mon sens puisque notre cerveau est un archetype structurel .Cela dit suivant l'activité que tu fait la perception du temps est differente . Le temps te parraitra plus long si tu attends que si tu est entrain de jouer a un jeu video . Le temps te parraitra plus long si tu aime pas ton travail , alors que si tu es passioné , les heures s'egraine comme des minutes ! j'exagere un peu , mais je pense il y a cet aspect psychlogique dans la perception du temps .

    Etant sujet aux halucinations (schisophrene) , j'ai effectivement eu des experiences troublantes de deformation de l'espace et du temps mais cela reste des experiences exceptionelle . je ne sais pas si les hallucination sont une perception deformé de l'espace temps , ce que j'en sais , c'est qu'elle sont des representation parcelisé du temps , dans un temps qui n'est pas linéaire , donc d'un point de vu des repaire metrique, ce serait difficile a envisagé .

    Dans nos reves , nous pouvons pecevoir l'espace temps avec d'autres perception, dans un temps qui n'est pas non plus tres linéaire , une scene en amenant une autre , nous pouvons nous teleporter d'un endroit a un autre instentanement sans meme que cela nous etonne . Mais avec toujours l'intime conviction qu'on percoit l'espace et le temps . Difficile d'envisager je pense un systeme metrique dans le monde des reves . Il est deja pas aisé de se repairé dans l'espace ..
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  5. #3
    albius21

    Re : perception spatio-temporelle relative à l'individu

    dommage en 6 jours jours aucune réponse, j'attends desesperement.

    Pour faire simple au cas ou les gens aurait du mal, ce qui m'interesse, c'est la perception de l'espace et du temps. Comment un individu donné perçoit le temps et l'espace.
    IMPORTANT existe-t-il des lois de la perception?
    Autrement dit le temps et l'espace sont-t-ils relatifs à l'individu ? La question a deja plus ou moins une réponse : oui mais quelles sont ces lois de la perception? autrement dit, j'ai des lois mais je ne sais pas si elles ont été découvertes auparavent.
    Y a t-il des découvertes en la matière durant ces derniers mois, années ou plus...?
    Pour ma part, j'e n'ai relevé que Kant (1781) qui n'a pas mathématisé les phènomènes. En tant que géographe, ma préoccupationn est essentiellement spatiale et donc les lois de la relativité de la perception humaine sont inhérentes à l'individu mais si on pouse plus loin le raisonnement à l'ensemble des individus donc les pb de densité, ou encore d'autres pbs plus généraux peuvent être liés à la perception. Je pense en particulier à l'economie urbaine (à ce propos, l'Economie est une science donc a une place dans ce forum comme point d'entrée); La géographie devrait être aussi une science (au sens science dure) mais malheureusement le refuse, que faire ?
    Attendre c'est la seule solution certainement.
    Un constat s'impose ; j'observe, je décris, chercher l'erreur

  6. #4
    Cyrille999

    Exclamation Re : perception spatio-temporelle relative à l'individu

    Citation Envoyé par albius21
    Comment un individu donné perçoit le temps et l'espace.
    IMPORTANT existe-t-il des lois de la perception?
    Autrement dit le temps et l'espace sont-t-ils relatifs à l'individu ? La question a deja plus ou moins une réponse : oui mais quelles sont ces lois de la perception? autrement dit, j'ai des lois mais je ne sais pas si elles ont été découvertes auparavent.
    Bonjour,

    C'est un problème complexe que tu adresses; Je ne connais pas bien le domaine, même si je me suis posé des questions, mais j'ai élaboré des théories propres qui pour l'instant ne t'aideront point...

    Alors, je vais te donner quelques lectures, quelques pistes à explorer:
    - Si tu veux un accès à des données qui couplent les neurosciences et la psychologie cognitive, il y a un excellent livre qui s'intitule Neurosciences cognitives
    de Gazzaniga, Ivry, Mangun (2001) chez l'éditeur DeBoeck; Ca devrait te permettre de dégrossir le travail.

    Sinon, tout livre d'introduction à la psychologie cognitive devrait te donner les travaux et chercheurs du domaine:
    http://cyrille.chagnon.free.fr/Psych...ycognitive.htm

    Quant à moi, je vois plusieurs dimensions spatiales et plusieurs dimensions temporelles.
    Pour les dimensions spatiales, il existe déjà des théories en physique comme les théories des cordes (plusieurs théories comprenant plusieurs dimensions spatiales en fonction des théories). Je n'ai rien vu de tel sur la dimension temporelle mais...tu peux penser indirectement lié à toute la dimension chronobiologique.

    Comme l'a mentionné une personne ci-dessous , tu fais des rêves où tu peux faire des rêves où tu te déplaces d'un point à un autre très rapidement.

    Voilà. J'espère que ça t'aidera

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Rhedae

    Re : perception spatio-temporelle relative à l'individu

    Le probleme albius,c'est que tu veux introduire une variable psychologique a la perception du temps/espace; et cette variable est tres difficilement quantifiable .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  9. #6
    albius21

    Re : perception spatio-temporelle relative à l'individu

    Merci pour ces premières références
    Un constat s'impose ; j'observe, je décris, chercher l'erreur

  10. Publicité
  11. #7
    albius21

    Re : perception spatio-temporelle relative à l'individu

    J'ai jeté un coup d'oeil sur ton lien. merci encore, je pense que ca va beaucoup m'aider ; les infos sont claires et faciles à comprendre.
    Maintenant, ce qui serait interessant compte de tenu du faible volume que j'ai pu lire sur la question, ce serait de mathématiser completement cela :
    je pense en particulier aux processus de mémoire.
    Les géographes traitent généralement la question de la perception d'un point de vue non seulement empirique mais surtout completement irrationel. On ne peut pas comprendre le monde de l'irrationel pour bon nombre de ces auteurs.
    Certains traiteront la question par l'angle de la perception, d'autres par la mémoire, le vécu...
    Autant de notions, difficiles à cerner d'un point de vue littéraire.
    Je suis convaincu que tout est mathématisable, il convient seulement de le vouloir. Aussi, la perception est à mon sens la première clé d'entrée de cette nouvelle forme de géographie somme toute assez proche de la psychologie.
    Voici un exemple du potentiel de mathématiques de la perception : cas de Dijon évaluation floue de la qualité environnementale pour l'agglo repose sur une multi-courbure de l'espace-temps
    Un constat s'impose ; j'observe, je décris, chercher l'erreur

  12. #8
    Rhedae

    Re : perception spatio-temporelle relative à l'individu

    Perception du temps, de la psychologie du temps au relativisme
    .(..) Ensomme si 'lon cherche à savoir comment l'individu concoit son age, il le percoit en fonction de la formule suivante :
    T(t) = Intégrale(0,t)(Toexp(-wt+j)/(1+exp(-wt+j)))dt
    Bref, l'individu perçoit son age selon une courbe proche de celle de R. Bussière ; en somme plus il vieilli, plus il a l'impression de vieillir lentement.
    ref ::Notre tempo ralentit avec l'âge par Carolyn Drake La recherche Avril 2001
    Cela est l'hypothèse initiale du relativisme du temps (... )
    Plus d'infos : http://geobazar.free.fr/forum/viewto...acacfa3f798f44
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  13. #9
    Rhedae

    Re : perception spatio-temporelle relative à l'individu

    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  14. #10
    albius21

    Re : perception spatio-temporelle relative à l'individu

    Je précise que pour le lien Geobazar, le premier message construit un modèle qui est partiellement erroné.
    En fait en lisant les psychologues, j'ai effectivement relevé l'importance des lois de Vierordt.
    Des choses très connues pour tous les psychologues mais moi je découvre et ca confirme mes théories

    Deja opposition temps vide-temps plein
    ensuite dans le temps vide, ce qui m'interresse, on oppose la percepttion du temps surévéluée et la perception du temps sous évaluée.
    Un point d'indifférence IZ avec 0.5<IZ<1
    En deca de IZ, temps sous estimé
    au dela temps surestimé

    Donc j'en déduit l'existence d'une fonction liant temps physique et temps relatif
    3 possibilités
    1) soit une fonction carrée
    2) soit une exponentielle
    3) soit une logistique

    Prenons les cas un à un
    Pour la fonction carrée => donne un pb quand j'applique mes formules finales de relativité de la perception = ne correspond pas à la réalité donc FAUX

    Donc soit exponentielle soit logistique
    => donc existence d'un TEMPS DE LATENCE initial présence d'une durée perçue même quand la durée physique est nulle (To) : Kant parlait en 1782 de donnée a priori de la Raison....

    Ensuite choisir entre logistique et exponentielle
    En fait, je fais appel à la géographie
    => si expoentielle suppose une croissance infinie pour toutes structures humaines
    Or dans la réalité, on voit bien la croissance est limitée (formes logistiques) donc probablement une perception dilatée du temps par le cerveau en logistique
    Forme mathématique
    T = N/(1+exp(-nt + m))
    Si on recherche à calculer une date perçue par un être humain, c'est simple il faut sommer toutes les durées :
    soit intégrale(0,t)(N/(1+exp(-nt + m))dt
    La résolution assez évidente conduit à :
    Date(t) = (Nexp(-m)/n)[ln(exp(nt-m)+1)-ln(exp(-m)+1)]
    On peut remplacer ensuite les dates normales dans les modèles de croissance calssique exp, logistique... et vous verrez, plus de rupture au XIXième, un continuum, le continuum de la perception, même chose que pour l'espace...
    Dernière modification par albius21 ; 11/02/2006 à 19h40.
    Un constat s'impose ; j'observe, je décris, chercher l'erreur

  15. #11
    Metame

    Re : perception spatio-temporelle relative à l'individu

    Bonjour,

    Albius, je développe moi-même une théorie identique (à l'exception qu'elle n'approche pas scientifiquement le problème, du fait que je ne suis qu'en maths sup) selon laquelle notre perception de l'espace-temps dépend de notre configuration neuronale à un instant donné (et en considérant les impulsions électriques). Je l'ai nommé parallaxe neuronale, ce qui permet de faire comprendre ce dont il s'agit.

    Pourrais-tu m'informer de tes travaux et de ton approche? J'en serais très reconnaissant.

  16. #12
    albius21

    Re : perception spatio-temporelle relative à l'individu

    Citation Envoyé par Metame
    Bonjour,

    Albius, je développe moi-même une théorie identique (à l'exception qu'elle n'approche pas scientifiquement le problème, du fait que je ne suis qu'en maths sup) selon laquelle notre perception de l'espace-temps dépend de notre configuration neuronale à un instant donné (et en considérant les impulsions électriques). Je l'ai nommé parallaxe neuronale, ce qui permet de faire comprendre ce dont il s'agit.

    Pourrais-tu m'informer de tes travaux et de ton approche? J'en serais très reconnaissant.
    je serais interessé par tes idées aussi.
    A ce propos, mes travaux sont systématiquement fustigés en géographie (je suis convaincu qu'on se retrouve dans la même situation que la physique au XVII)
    Aussi, je ne pouvais pas m'empecher d'écriture ce texte sur ce forum de géo.
    http://geobazar.free.fr/forum/viewtopic.php?p=2515#2515
    Un constat s'impose ; j'observe, je décris, chercher l'erreur

  17. Publicité
  18. #13
    Metame

    Re : perception spatio-temporelle relative à l'individu

    Bonjour,

    Oui, mais l'attaque ne permet que de mieux se défendre - autrement dit chercher de quoi conforter sa théorie

    Sinon c'est entendu. Mon approche étant disons "axiomatique", et qu'elle s'intègre à quelques autres concepts pour pouvoir se développer en un ensemble cohérent, il est préférable que je t'informe seulement quand je suis à des points clefs de mon avancée. Pour l'instant, je m'efforce de trouver et de formules les bons axiomes, ce qui est finalement le plus dur, puisque dans mon esprit j'ai déjà orienté la solution du problème.

Discussions similaires

  1. Deformation Spatio-temporelle
    Par JF_1990 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/06/2007, 17h02
  2. supprimer l'hypothèse courbure spatio-temporel
    Par nduriri dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/03/2007, 19h22
  3. Repérage spatio-temporel
    Par Tachyon dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/11/2006, 19h14
  4. Stimulation Orientation spatio-temporelle
    Par solenebrost dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/11/2006, 11h12
  5. Interview voyage spatio temporel
    Par iutinfo dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/01/2003, 18h37