Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

L'être humain, peut-il être neutre ? (ni positif ni négatif)



  1. #1
    shokin

    L'être humain, peut-il être neutre ? (ni positif ni négatif)


    ------

    Salut, tout le monde,

    une des questions que je me pose actuellement est :

    Est-ce que l'être humain peut être neutre - ni positif ni négatif - dans sa pensée ou dans son rapport à un objet, à un être ?

    En d'autres termes, est-il obligé, dès le moment où il connaît l'existence de X, d'être en accord avec une des deux phrases suivantes : "J'aime cet être X." et "Je n'aime pas cet être X." ? X étant un être ou une chose distinct de lui-même. [La question peut aussi se poser avec X étant lui-même.

    Attention, je parle de neutralité, et non d'indifférence. Si X a besoin d'aide, il va tout de même aider X (tout en ayant un rapport neutre avec X ?). [Même si l'empathie ne suffit pas pour activer l'"aide".]

    Ou :

    Est-il obligé d'être en accord ou en désaccord avec une théorie ou une croyance dès le moment où il comprend cette théorie ou cette croyance ?

    Merci d'avance de votre aide (neutre ) !

    Shokin

    -----
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  2. Publicité
  3. #2
    calypsoo

    Re : L'être humain, peut-il être neutre ? (ni positif ni négatif)

    Bonjour !
    je pense qu'une personne est obligée d'être en accord ou en désaccord avec une théorie ou une croyance dès le moment où il comprend cette théorie ou cette croyance
    Je trouve que c'est logique
    On ne peut point juger une chose ou une personne sans avoir pris le temps de la connaître .

  4. #3
    shokin

    Re : L'être humain, peut-il être neutre ? (ni positif ni négatif)

    Citation Envoyé par calypsoo Voir le message
    On ne peut point juger une chose ou une personne sans avoir pris le temps de la connaître .
    Ou posé-je la question : on ne peut avoir pris le temps de connaître une chose ou une personne sans inéluctablement la juger ?

    Un manichéisme est-il inévitable ? (les bons vs les méchants, les bonnes choses vs les mauvaises choses)

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  5. #4
    quetzal

    Re : L'être humain, peut-il être neutre ? (ni positif ni négatif)

    il me semble que la neutralité est une forme assez importante du comportement humain, etre pour ou contre, ce n'est jamais bien facile, bien qu'il soit aussi assez facile d'avoir un avis sur tout ou sur rien.. je dirais que cela viens juste après l'inddiférence.. audela, l'on se trouve dans l'interet.. le cela me touche ou me concerne.. mais la frontière me semble etre ténue entre neutralité et indiférence..

    l'inddiférence c'est ne pas etre sensible a une chose, presque ne pas la voir, etre neutre c'est percevoir mais ne porter aucun jusgement a priori sur le devenir de la chose, la personne ou la théorie..

    c'est d'ailleurs un peu dans la situation dans laquelle jeme trouve, je n'ai pas de resultat tout près avec moi sur la question, je tente d'en trouver une, et je pensche pour le oui il est possible d'etre neutre, mais dire cela n'est-ce deja ps prendre partie, et admettre que la neutralité est un etat difficile a tenir.. je dirais peut-etre qu'il s'agit de la découverte de quelquechose ou de quelqu'un, d'une théorie sans a-priori, et ce jusqu'a ce que les annalyse sucécive fasse pencher la balance vers l'un ou l'autre point de vue..

    ce n'est pas du désinteret, mais ce n'est pas encore un jugement, c'est un entre-deux.. entre la présentation et le jugement de valeur..

    en espérant t'avoir été d'une quelqueconque aide..

    l'on peux dire toutefois que cet etat ne dure généralement pas très longtemps, il me semble que la psychée tente toujours de se faire une idée sur une chose, et arrete toujours un jugement sur quelqu'un/theorie/chose. mais peux toutefois admettre par raison, que ce jugement n'est que provisoire, et qu'il ne saurait pas positif d'arreter le jugement aussi rapidement, la réalité, d'une personne, d'une chose, ou d'une théorie etant souvent bien plus complexe qu'il n'y parrait.. une bienveillante neutralité sourcilleuse la fameuse(BNS) très célèbre ouvre un espace ou tout ce qui concerne la chose/personne/théorie seras "entassé" jusqu'a temps qu'une idée claire vienne organiser cet ensemble pour un jugement positif ou negatif..

    la neutralité au final ne me semble etre qu'un etat intermédiaire, mais un etat qui peux toutefois durer longtemps tant qu'un certain etat de certitude n'a pas été atteint.. ainsi l'on ne diras pas, c'est de la m****, mais bien plutôt c'est intérréssant je ne connaissais pas.. lol (c'est marrant c'est presque pareil que la politesse, mais en plus cultivé)

    au final, je dirais que la moindre inégalité dans l'ensemble des jugements fait peser la balance du coté positif ou negatif, mais cette balance connais 1000 niveau de gris entre bon et mauvais..

    je ne sais pus qui a dit, l'on ne peux pas nepas juger..

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Convertisseur DC/DC positif-négatif
    Par laf07 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/05/2007, 16h30
  2. Créneaux positif et négatif
    Par Slimounet45 dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 15/03/2007, 19h47
  3. Quotient positif/négatif
    Par verbatim74 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/01/2007, 10h53
  4. AMPLICON negatif --> devient positif
    Par wipeout dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 29/03/2006, 12h36
  5. branchement fil positif négatif
    Par frujika dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/01/2005, 19h51