Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Température au cœur de R136a1



  1. #1
    Zick1305

    Température au cœur de R136a1


    ------

    Bonjour ! tout est dans le titre : j'aimerais connaître la température au cœur de l'étoile la plus massive connue : R136a1

    Avant de me dire de regarder sur internet : J'ai déjà fait des recherches mais impossible de trouver la température du cœur ! Et si c'est possible une estimation des températures maximales qu'elle pourrait occasionner en explosant en hypernova ! J'essaie d'identifier quelques uns des évènements les plus chauds/énergétiques de l'univers observable pour ma curiosité personnelle et je pense que cette étoile est une bonne piste !

    Merci d'avance !

    -----
    Dernière modification par Zick1305 ; 24/06/2019 à 15h14.

  2. Publicité
  3. #2
    albanxiii
    Modérateur

    Re : Température au cœur de R136a1

    Bonjour,

    Je pense que vous aurez plus de chance en astrophysique. J'y déplace votre question.

    albanxiii, pour la modération.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  4. #3
    Lansberg

    Re : Température au cœur de R136a1

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Zick1305 Voir le message
    j'aimerais connaître la température au cœur de l'étoile la plus massive connue : R136a1
    Impossible de répondre à la question.
    Cela dépend du stade d'évolution de cette étoile. Étant donnée sa masse, elle a toutes les chances pour finir en super/hypernova avec un trou noir comme résidu.
    Sa durée de vie est courte comparée à une étoile comme le soleil. Les réactions de fusion successives conduiront en fin de vie à celle du silicium donnant du fer (fusion qui se fait en 1 jour environ. Avant explosion !). La température au cœur sera sûrement de l'ordre de 3,5 milliards de degrés voire un peu plus.
    Donc tout est possible entre 100 millions et 3,5 milliards de degrés.

  5. #4
    Ignatius84

    Re : Température au cœur de R136a1

    Citation Envoyé par Lansberg Voir le message
    Bonjour,


    Impossible de répondre à la question.
    Cela dépend du stade d'évolution de cette étoile. Étant donnée sa masse, elle a toutes les chances pour finir en super/hypernova avec un trou noir comme résidu.
    Sa durée de vie est courte comparée à une étoile comme le soleil. Les réactions de fusion successives conduiront en fin de vie à celle du silicium donnant du fer (fusion qui se fait en 1 jour environ. Avant explosion !). La température au cœur sera sûrement de l'ordre de 3,5 milliards de degrés voire un peu plus.
    Donc tout est possible entre 100 millions et 3,5 milliards de degrés.
    Elle est déjà à 100 millions K au début de son cycle proton proton ? elle n'aurait pas déjà entamé le CNO, si ? j'aurais pensé qu'en tant qu'étoiles très jeunes, l'amas R136a n'atteignait pas des températures "de coeur" si élevées.

    En tout cas il y a fort à parier que ce ne soit pas une unique étoile de 250 masses solaires !

    Ps : si vous cherchez des températures démentielles allez plutôt vers les disques d'accrétion autour des trous noirs, j'ai déjà vu des estimations faramineuses (du genre 100 milliards ) !
    Dernière modification par Ignatius84 ; 24/06/2019 à 22h30.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Calvert

    Re : Température au cœur de R136a1

    Citation Envoyé par Lansberg
    Donc tout est possible entre 100 millions et 3,5 milliards de degrés.
    Un peu moins en début de séquence principale (autour de 50-70 millions de Kelvin). Mais R136a1 est déjà une WR, donc (au moins) un peu plus évoluée. Donc au moins 70-90 millions de K.

    Citation Envoyé par Ignatius84
    Elle est déjà à 100 millions K au début de son cycle proton proton ? elle n'aurait pas déjà entamé le CNO, si ? j'aurais pensé qu'en tant qu'étoiles très jeunes, l'amas R136a n'atteignait pas des températures "de coeur" si élevées.
    Les étoiles massives ne fonctionnent jamais sur les chaînes pp (excepté peut-être les étoiles de population III). Le cycle CNO est beaucoup plus efficace au dessus d'une vingtaine de millions de K, et les étoiles brûlent directement sur ce cycle.

  8. #6
    Ignatius84

    Re : Température au cœur de R136a1

    Citation Envoyé par Calvert Voir le message
    Un peu moins en début de séquence principale (autour de 50-70 millions de Kelvin). Mais R136a1 est déjà une WR, donc (au moins) un peu plus évoluée. Donc au moins 70-90 millions de K.



    Les étoiles massives ne fonctionnent jamais sur les chaînes pp (excepté peut-être les étoiles de population III). Le cycle CNO est beaucoup plus efficace au dessus d'une vingtaine de millions de K, et les étoiles brûlent directement sur ce cycle.
    Merci Calvert, effectivement, j'avais entendu ça. Maintenant je m'en souviendrai.

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Le cœur
    Par Wonderia dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/04/2019, 20h16
  2. Je n'arrive plus à apprendre par cœur.
    Par Yahnyx dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 10
    Dernier message: 09/01/2016, 16h25
  3. biophysique du cœur
    Par rafbiii dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/05/2014, 21h48
  4. Actu - Record de masse pour l'étoile R136a1
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 23
    Dernier message: 10/08/2011, 06h28
  5. Définition - Cœur
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/08/2010, 12h15